Coluche avait raison : La CGT c’est le Cancer Général du Travail

Publié le 9 juin 2016 - par - 32 commentaires - 2 538 vues
Share

 

Martinez2CGT

Chère, très chère, (pas aimée, non, mais coûteuse…) CGT ! Ses militants interviewés, passent en boucle sur les chaînes TV, pour nous affirmer sans rire qu’ils défendent nos intérêts et prétendre que la majorité des Français les soutiennent ! Sans blague ! Fût peut-être un temps – lointain – où c’était vrai, mais cela ne marche plus de nos jours. Vu les postes occupés particulièrement dans la Fonction Publique, et  services assimilés, tout particulièrement dans les transports, ils disposent surtout d’un pouvoir de nuisances qui ne cesse de s’étendre aidés en cela par un pouvoir inexistant, incapable et irresponsable. Ce qu’ils défendent avant tout ce sont leurs avantages, leurs privilèges, et que cela participe à mettre le pays déjà bien mal en point, à genoux, leur importe peu, voire pas du tout.

En train de perdre leur place de leadership face à la CFDT, ils jouent, une fois de plus le « jusqu’au-boutisme ».

 

Évolution du nombre d’adhérents (en milliers)
1948 1958 1968 1975 1997 2005 2010 2016
4 000 1 650 2 300 2 377 634 711 682 680

(Source Wikipédia)

CFDT-CGT : le match en chiffres

Selon les mêmes sources, ils représenteraient moins de 3% des salariés français.

Ce qu’il faut surtout savoir, c’est que la CGT ne pourrait exister avec le seul revenu des cotisations de ses adhérents, qu’elle perçoit d’importantes subventions de l’Etat…et l’Etat c’est nos impôts ! Nous sommes donc doublement pénalisés.

Au chapitre des « affaires » pas vraiment très glorieuses de la centrale syndicale, on peut retenir que :

La CGT a été mise en cause dans le financement du comité d’entreprise d’EDF depuis les années 1990. Au début des années 2000, cette polémique a pris un tour judiciaire, d’une part avec la révocation du Directeur Général de la Caisse Centrale d’Activités sociales (CCAS), qui avait évoqué des irrégularités lourdes et des dysfonctionnements, et, d’autre part, par le dépôt d’une plainte par trois agents.

Affaire du comité d’entreprise de la SNCF de la région Metz-Nancy

Le comité d’entreprise de la SNCF de la région Metz-Nancy, géré par des délégués CGT, a été condamné pour avoir employé une aide de cuisine en CDD pendant 12 ans (184 contrats de travail de type C.D.D.) avant de la licencier. Mercredi 16 mars 2016, l’employée obtenait la condamnation de l’ employeur, ainsi que des représentants du personnel. Ils devront lui verser un total de 40.674 euros.

Conflit autour du projet de la loi Travail

Lors du conflit autour du projet de la loi travail, la CGT impose à l’ensemble des quotidiens nationaux, pour paraître le 26 mai 2016, de publier une tribune intitulée « La modernité, c’est le progrès social, pas la loi « Travail » ! » et signée de Philippe Martinez, le secrétaire général de la CGT opposé au projet de loi du gouvernement Valls .L’ensemble des titres de la presse nationale à l’exception du journal L’Humanité ont refusé de céder à ce chantage. À titre de représailles, le syndicat CGT a bloqué l’impression et la distribution de l’ensemble des quotidiens nationaux qui ont refusé de publier le tract syndical. Rappelons que les journaux n’étaient déjà pas parus le 31 mars et le 28 avril.

Schizophrénie : Étrangers en situation irrégulière de la Bourse du travail de Paris en 2009 :

La CGT s’était fortement engagée dans le soutien aux travailleurs étrangers en situation irrégulière en faveur de leur régularisation administrative. En 2009, sur les 2500 salariés étrangers en situation irrégulière en lutte en Ile de France, quelque 1500 auraient été régularisés. Mais un collectif d’environ 800 étrangers en situation irrégulière occupait jour et nuit depuis le 2 mai 2008 les locaux de l’annexe de la Bourse du Travail, rue Charlot à Paris 3ème, locaux appartenant en partie au syndicat. En juin 2009, une quarantaine de «  gros bras » appartenant au service d’ordre de la CGT, masqués ou cagoulés, ont débarqué munis de bonbonnes de lacrymogène dont ils ont fait usage, et ont expulsé les occupants, sans autre forme de procès.

L’affaire du paquebot France :

Qui ne se souvient de la triste fin du célèbre paquebot France.

Qui a tué le « France » ? | Valeurs actuelles (article très intéressant pour ceux que l’histoire de ce bateau mythique intéresse)

Victime de délais de construction trop longs, de rigidité et de tergiversations de l’Etat, d’une mauvaise gestion, et pour couronner le tout du jusqu’au-boutisme suicidaire des syndicats, particulièrement de la CGT qui déclencha une mutinerie à bord en septembre 1974. Finalement les syndicats perdirent tout : le bateau, ses emplois, ses salaires.

Je ne voudrais pas terminer sans rappeler un autre des « exploits » sans doute moins connu de la CGT, mais dont je peux personnellement témoigner. La fin des années 1950 et le début des années 1960 voient le retour massif en France des Français rapatriés du Maghreb, ceux que l’on appelait les pieds-noirs et les autres. Le moins que l’on puisse dire c’est que ces « migrants-là » n’étaient pas accueillis à bras ouvert, l’Etat ne se mobilisait pas pour leur trouver un toit, des meubles, comme pour tous ces soi-disant réfugiés… Passons. Mais la cerise sur le gâteau fut le comportement des dockers, essentiellement CGT, à Marseille et Bordeaux, qui sabotèrent les cadres qu’ils débarquaient des bateaux : ils tombaient… soit dans l’eau, soit sur le quai, avec le résultat que l’on imagine…

Le regretté Coluche, sous ses airs de comique était un fin observateur de la société, lorsqu’il disait :

La CGT c’est le Cancer Général du Travail !!

 

Oriana Garibaldi

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
La Générale BOHL

La CGT est complètement gangrenée par l’extrême gauche.A mon époque???? les tordus de casseurs et autres fouteur de merde étaient expulsés des cortèges, et sans douceur…..

Girard olivier

Je suis cegetiste et fier de l’être et pour ceux qui demande si on a lu la loi travail la réponse est oui et celui qui dis ça devrait mieux la lire avant de l’ouvrir. Car pour lui c’est normal d’autoriser les licenciement sans faute pour raison personnel et bien soit. Ceux qui pensent que revenir en 1791 pour le droit du travail et bien soit. Moi ce n’est pas mon choix et contrairement à ceux qui laisse des commentaires anonymement moi je n’ai pas peur d’utiliser mon vrai nom et je demande à ceux là de me donner un… lire la suite

Joël

Ça a bien changé depuis Coluche.
Maintenant c’est de : Certificat de Gréviste-Terroriste qu’il faut parler.

lulu

C’est très bien de critiquer la loi travail (je le respecte) mais qui parmi les membres de cgt ont lu la loi (224 pages) et connaissent le code du travail ?????

Girard olivier

Moi

Clamp

Le scénario idéal : la CGT nous débarrasse de la loi travail, et en guise de remerciements mais pour le ( cancer ) punir en réalité de tout le mal qu’il a fait au pays, ce combat signe le début de sa descente aux enfers. Et conscients qu’il leur faut un syndicat fort et ferme, les français créent un ou plusieurs syndicats patriotes auxquels ils adhèrent massivement à tel point qu’ils parviennent même à être auto-suffisants ! Par contre, pour les propositions de Dugenou ( plus bas ) , autant interdire le droit de grève complètement… Je pense qu’il faudrait… lire la suite

rudolph

Le gros cargo cégétiste est en train de sombrer, livré qu’il est aux commandements d’un équipage d’affairistes; mais les militants de base se détournent de plus en plus nombreux de cette clique, découvrant qu’il y a plus de générosité dans le patriotisme que dans la lutte des classes.

Dugenou

Il conviendrait – comme c’est déjà le cas des militaires, de la Police, des gardiens de prison -, d’étendre l’interdiction du droit de grève aux personnels des secteurs de l’Etat ou du secteur privé qui sont vitaux pour la vie du pays :
– Transport
– Energie
– Education nationale
– Santé

Girard olivier

Va vivre en Corée du Nord tu y sera bien

patria

https://fr.express.live/2016/06/10/euro-2016-paris-greve-eboueurs-poubelles/

Paris, une nouvelle capitale du Tiers-Monde, merci la chienlit!

Faux ce sont les média qui disent le peuple dit Bravo à la CGT

WOLFRED

68 a été le déclencheur des problèmes , du coup le CNPF de l’époque a fait entrer les étrangers, les Français étaient trop cher , les prix alors se sont écroulés et se fut le commencement du  » bordel  » puis le duo maléfique Chirac Giscard en ont remis une couche on se demande si quelque part ils n’étaient pas allié aux PCF ,et a la CGT, c’est a ce moment que les Français ont perdus le sens des réalités ,ont en paye maintenant les conséquences

patria

Il y a quand même un poardoxe entre le PCF stalinien ancienne manière et le PCF actuel: le discours anti-immigration de Georges Marchais.
Plus protectionniste encore MLP aujord’hui.

La majorité des gens n’a rien compris. La mondialisation n’est qu’un nivellement par le bas, voulu, bien entendu. Les CGtistes (dont j’en fus) ont beau ruer dans les brancards, ils n’y pourront rien. Quand notre protection sociale sera au niveau des pays du tiers monde, il faudra à nouveau des syndicalistes courageux pour reconquérir, petit à petit (et cela va durer au moins un siècle) ce que nous aurons perdu en peu de temps. Tout cela à condition que la France retrouve une compétitivité et que les affaires aillent mieux. Les avancées sociales ne peuvent se faire que dans un… lire la suite

La bourse se porte très bien et le salaire de nos dirigeant prospèrent très vite

La Générale BOHL

Certes , pendant ce temps les » sans dents » galèrent.

Sniper83

En ce moment la CGT c’est plutôt la Confédération Générale des Trouducs !!! ce syndicat spécialiste du coulage d’entreprises et fouteur de merde devrait être interdit et supprimé !!

WOLFRED

il a bien foutu sa merde , et maintenant on l’entend plus , le syndicalisme appartiens au passé , nous sommes au XXI siècle , les luttes de classes c’est fini , et que je sache rien dans se pays interdit d’avoir son entreprise , mais faut il être capable de la diriger !

Frank

Il faudra toujours des salariés et à partir de là, le problème est de savoir comment on doit faire pour que les gens gagnent correctement leur vie et qu’en même temps , ça vaille encore le coût d’entreprendre en France. La solution est qu’il! y ait moins de charges pour les entreprises , moins de taxes, moins d’impôts et bien sûr sans augmenter la TVA ou les impôts des particuliers pour cela, il n’y a pas d’autres solutions que de faire des économies. Pour faire cela, Il y a plusieurs solutions : tailler dans le social pour les étrangers et… lire la suite

André Léo

La lutte des classes, c’est fini? Pas tout à fait, mon bon monsieur! K. Marx a énoncé le concept il y a 150 ans au moment de l’expansion du capitalisme. Aujourd’hui, le capitalisme est en phase intensive. La productivité tant humaine que technologique a atteint un plateau et il faut au système trouver d’autres moyens de faire croître son chiffre d’affaires. Sa réponse est la mondialisation. Les revenus spéculatifs constituent 92% des mouvements de capitaux et seuls 8% concernent des marchandises ou des services. La « classe » ouvrière a quasiment disparu alors qu’elle concerne les trois quarts des salariés, quant aux… lire la suite

gilbert

quand à la reconduction des grèves, je suis étonné que pas un journaleux ou pseudo spécialiste fassent remarquer qu’elles sont reconduites par des piquets de grèves Cégétiste ou assimilés, si, comme la démocratie devait l’exiger dans chaque entreprise la reconduction se faisait par vote à bulletin secret, on sait déjà ce qu’il adviendrait, mais chut il ne faut pas le dire.
il faut laisser à ce staliniens leur capacité de nuisance, quitte à ruiner les entreprises, pendant ce temps là, flamby et son gouvernement veulent nous faire croire que l’on embauche à tour de bras en France

André Léo

Suite …et fin. Citer Coluche, ce bateleur de foire, ce grossier farceur qui n’a jamais connu le monde du travail, c’est plutôt mal venu. Quant aux Pieds noirs, qui les a chassés d’Algérie: la CGT? Ne serait-ce pas plutôt la trahison gaulliste de « l’Algérie Française toujours, »? Les accords de 1962, dont la hollandie traitresse a voulu faire une « fête », ce sont une défaite de la France, de son armée, dont je fus, une déroute de son Peuple et des Français d’Algérie, Pieds-noirs et Harkis. Les accords d’Evian de 1962, furent une défaite pour les Algériens eux-mêmes, qui ont retrouvé leurs… lire la suite

heu tu te trompe de siècle mec ceux pour lesquels tu parle sont déja mort

eozen

Il me semble que Pierre CASSEN était CGTiste!
Je me demande si RL est toujours de la vraie gauche!

André Léo

Votre haine du monde du travail vous égare, chère madame Garibaldi, alors qu’avec un pareil patronyme, on pouvait vous imaginer « révolutionnaire »! Bref: on doit à la CGT une quantité considérable d’avancées sociales. Que ce soit en 1936 avec le Front populaire, en 1945 avec le Conseil National de la Résistance, ou en 1968 contre la droite du banquier Pompidou et le gauchisme, aujourd’hui en 2016 contre « ‘l’inversion des normes » voulue par l’Europe de Bruxelles, par le péhesse mais aussi par la droite européaniste. Sans être jacobiniste, on ne peut qu’appuyer ce refus de laisser aux employeurs- de plus en plus… lire la suite

Frank

Oui, c’est vrai, mais le problème, c’est que la CGT d’aujourd’hui n’a plus rien à voir avec celle d’hier, elle défend les sans papiers au détriment des travailleurs français au lieu d’exiger leur expulsion pour mettre fin à la concurrence déloyale. La GCT à oublié un principe essentiel, plus on doit faire de parts dans un gâteau plus la taille des parts sera petite. Désolé de dire cela, mais on ne peut pas faire du social avec tout le monde.

oui le problème c’est que la CGT défend les sans papiers je suis d’accord, mais sans CGT pas le droit de dire non!

pierrerx940

sauf que le cancer evolue pas la cgt !

be...cool

désolé, mais le fait que la CGT soit un syndicat sclérosé et replié sur lui même (que dire de la CFDT achetée par le pouvoir en place et le MEDEF?) ne me fait pas rejeter la nécessité d’un vrai syndicalisme (à reconstruire, certes) afin de défendre les salariés dans leur ensemble et surtout dans les entreprises quelles qu’elles soient. Et cela n’empêche pas la loi Travail d’être une loi scélérate , poussée par Bruxelles et destinée à laisser le salarié sans défense devant l’employeur: je ne m’explique pas que des contributeurs de RL n’aient pas encore compris cela.

Frank

Entièrement d’accord, il nous faut en France des syndicats nationalistes et anti immigrationistes. Seuls les imbéciles n’ont pas encore compris que l’immigration massive servait les intérêts des oligarques. Ce n’est pas pour rien que Gataz soit un ennemi des patriotes.

la cfdt ne défend pas le peuple ce sont des collabos

Porcinet666

N’oublions pas que la CGT appelle toujours les travailleurs du PRIVE a soutenir les greves des fonctionnaires (et on trouve des tres cons qui le font), par contre dans le cas d’une greve du privé, ON NE VERRA JAMAIS UN FONCTIONNAIRE SOUTENIR CE MOUVEMENT DE GREVE DU PRIVE….

CGT = protection des acquis des fonctionnaires, et sacrifice des acquis du privé!!!