1

Combattre l’esprit gauchiste, de Jean-Yves Dufour

https://danielconversano.com/product/combattre-lesprit-gauchiste-jean-yves-dufour/
Voici à mon avis un livre majeur comme guide dans notre combat idéologique. Parmi les livres de chevets du guerrier droitard, il y a aussi « le réveil des Européens » du talentueux Nico Merz dont je vous ai déjà parlé.
https://ripostelaique.com/le-reveil-des-europeens-un-livre-indispensable-a-notre-survie-collective.html
Conversano :
«  »Le Réveil des Européens » est probablement le livre le plus subtil et précieux de mon catalogue.
La thèse du « Réveil des Européens » est que l’origine de la défaite (et donc de la revanche possible) de notre camp est anthropologique, avant d’être politique. C’est difficile de résumer une thèse aussi importante en une phrase, mais je vais essayer : c’est parce que les générations qui ont suivi le baby boom avaient un désir de vivre et de transmettre la vie moins fort que celui de nos ancêtres, que notre civilisation souffre de la concurrence des autres civilisations et périclite.
Il ne faut pas oublier cette part animale dans l’espère humaine et ce qu’elle implique, à savoir la compétition perpétuelle qui oppose les ethnies entre elles naturellement. Si les Blancs ont oublié qu’il y avait une compétition pour la vie, d’autres peuples, orientaux et asiatiques notamment, ne l’ont pas oublié ».
https://ripostelaique.com/zemmour-est-le-meilleur-candidat-que-la-france-ait-eu-depuis-40-ans.html
Ces 2 livres « Réveil des Européens » et « Combattre l’esprit gauchiste » sont complémentaires.
 
Car c’est en combattant le poison gauchiste que les Européens se réveilleront pour retrouver un avenir ! 
Quand j’ai le moral en berne, je me réconforte en constatant qu’il y a beaucoup de jeunes gens talentueux parmi les droitards patriotes, car ils sont autant la relève que l’avenir du pays gaulois.
Pas besoin d’être nombreux, l’histoire nous le prouve…
Quand j’ai ouvert le livre de Jean-Yves Dufour, j’ai eu un cri du cœur : « les gauchistes nous » gonflent » depuis des décennies avec leur bonne conscience du « camp du bien », leurs certitudes de pouvoir tout se permettre, leur mentalité totalitaire et tyrannique, leur cynisme avec des stratégies de cupidité et  prédation tout en ayant un discours moralisateur ».
Ah les cures de Moraline que nous devont subir !
J’avoue les vomir car ils m’ont empoisonné la vie depuis l’enfance avec les profs, puis les associations, les syndicats, les élus locaux, les journalistes de la télé, les collègues de travail, les fonctionnaires, etc…
Ils me font penser aux Yankees : « la bible et le fusil ». Style : « Je vous tue pour votre bien ! ». Faut-il les en remercier ?
« La gauche est une maladie mentale » comme le dit Adrien Abauzit, mais elle est contagieuse !
https://www.editions-altitude.fr/produit/la-gauche-est-une-maladie-mentale/
Écoutez l’avocat Abauzit
https://www.youtube.com/watch?v=xtYzaMQz4Dw
Abauzit est un guerrier
https://www.youtube.com/watch?v=0WAcOOA3Coo
Conversano rajoute : « Le gauchisme, c’est-à-dire la sensiblerie, l’amour de l’étranger en tant qu’étranger, la théorie du genre et les troubles psychologiques des marginaux… ».
Et que dire de la pseudo droite qui est de gauche mentalement (Valérie Pécresse, par exemple) et s’excuse de porter l’étiquette maudite, infamante et ostracisee « de droite » !
Que n’a-t-on entendu sur « l’Homme nouveau » promis par les idéologies des Lumières !
La gauche, c’est les mantras à géométrie variable des héros autoproclamés de la vertu, de la morale, du bien, du beau, du juste…
Et chez eux : « Pas de liberté pour les ennemis de la liberté » (Saint Just) !
Les gauchos vous parlent de laïcité et d’école publique mais mettent leurs enfants dans les écoles privées cathos. Ils disent en puplic aimer et défendre le « petit peuple » car c’est leur fonds de commerce et leur image publique. Mais ils le méprisent en privé car ils 9ne pensent qu’à leur ascenseur social et leur promotion financière : le syndrome du parvenu.
Tous ces Rastignac de gauche qui ont fait une OPA sur les médias, la culture, le syndicalisme, les associations, l’enseignement, la politique,…
Et quand ils ont pris le pouvoir, pas question de le lâcher !
Car la prévarication, le népotisme, les arrangements entre copains et coquins sont une seconde nature.
Des hypocrites, des menteurs et manipulateurs professionnels…
Ah, que c’est grandiose la corruption qui s’habille de vertu !
Le gauchisme n’est d’ailleurs pas incompatible avec le capitalisme et le Gros Argent Big Money ! l
Regardez le grand prêtre Klaus Schwab de Davos avec son baratin sur la vie de demain après la Grande Réinitialisation !
Regardez Bill Gates et Georges Soros.
Nous avons notre gourou français, Jacques Attali, qui joue les prophètes et nous sert de boussole pour nous rappeler où sont « le bien, le vrai et le juste ».
Voyez toutes ces fondations qui sont des agents d’influence avec un discours officiel philanthropique et humaniste, mais qui sont surtout de super lessiveuses d’évasion fiscale et de blanchiment d’argent sale !
Regardez l’ambition obstinée de ces enseignants de gauche qui aident la scolarité de leurs rejetons en bidouillant la carte scolaire, de ces syndicalistes qui ne pensent qu’à s’embourgeoiser et à croquer leur « part du gâteau », de ces journalistes bien-pensants vendus (journalopes) qui sont de serviles désinformateurs et rois de l’infox, ces politicards pris les doigts dans le pot de confiture, etc…
Or la vérité et la crédibilité d’un individu est la comparaison entre ses paroles et ses actes. 
Comme le dit la gauche : « faites ce que je dis, pas ce que je fais ».
https://ripostelaique.com/pourquoi-les-patriotes-et-les-natios-ne-prennent-ils-pas-exemple-sur-la-gauche.html
Les présidentielles et législatives de 2022 nous ont confirmé les situations sociologique et idéologique de la France, avec quelques surprises.
Je dirais que la crise actuelle va révéler des minorités courageuses : ce sera son intérêt pour nous qui attendions la fin de ce système pourri irréformable.
Maurras nous dit de ne pas désespérer…
L’avenir n’est pas écrit, même si des probabilités interviennent.
La candidature de Z a mis au premier plan des thèmes vitaux pour notre avenir, merci à lui :
https://ripostelaique.com/mon-soutien-total-a-z-et-reconquete.html
https://ripostelaique.com/mon-soutien-a-z-en-ces-temps-difficiles.html
https://ripostelaique.com/cher-eric-la-dictature-sanitaire-est-indissociable-de-limmigration.html
Je reviens à ce livre roboratif de Dufour qui est un guide utile dans la guerre idéologique en cours depuis des décennies .
N’oublions pas les vérités de Gramsci : il faut prendre le pouvoir idéologique pour ensuite cueillir le pouvoir politique.
La gauche nous l’a prouvé !

https://danielconversano.com/product/combattre-lesprit-gauchiste-jean-yves-dufour/

https://youtu.be/Js9fIbmGZPM
29mn
Conversano reçoit Jean-Yves Dufour.
COMBATTRE L’ESPRIT GAUCHISTE
Présentation par Conversano :
Jean-Yves Dufour analyse la psychologie gauchiste et ses aspects destructeurs pour l’être (de ceux qui sont « atteints » de gauchisme, si je puis dire) et la société entière.
La première partie du livre expose les meilleurs moyens d’identifier le gauchisme chez le contradicteur et d’argumenter contre lui.
Il dresse le portrait robot du gauchiste type, de ses pensées et de ses aspirations.
La deuxième partie est une encyclopédie assez complète des personnalités de droite qui ont compté ces 10 dernières années à travers les médias alternatifs, accompagnée d’un avis de l’auteur sur chacune de ces personnalités, leur place dans la mouvance patriote, leurs qualités, ou au contraire leurs défauts, etc.
Jean-Yves Dufour est un souverainiste identitaire. Il souhaite que la France sorte de l’Union européenne, parce qu’il ne croit qu’à une Europe des nations, mais pas parce qu’il s’oppose à l’idée même d’une civilisation européenne, qui existe naturellement.
« Combattre l’esprit gauchiste » est une référence en la matière et je le conseille à tous vos lecteurs de RL.
Résumé :

« Pour tous les Français. La France, en ce XXIe s., affrontera un de ses plus grands défis: lutter pour sa liberté. Elle devra connaître les dangers qui l’attendent, rassembler, trouver les armes, et vaincre.

Vous sentez certainement qu’un malaise grandissant apparaît, qu’un avenir tumultueux se profile, que des crises graves vous attendent. Il semble pourtant acquis que « crise économique », la crise morale et sociale n’en sont que les prémisses…

Ce livre vous donnera des clefs et vous permettra de découvrir les coulisses du paradigme mondialiste. Vous connaîtrez les puissants qui régissent ce monde, les idéologies qu’ils mettent en place méthodiquement et les finalités qui les guident.

Comme dans toute planification et stratégie, les événements, rivalités et affrontements rappellent souvent l’Homme à la réalité.

Cependant, malgré les apparences, tout est coordonné dans un long processus de domination oligarchique.

Ce livre ne se définit pas uniquement comme un ouvrage historique ou politique mais aussi comme un appel, empreint d’espérance, à réagir et à combattre.

Une chose est certaine, vous ne regarderez plus le monde de la même façon.»

###

Sommaire

Préface, introduction :

Folie contagieuse, méthodologie gauchiste, catéchisme gauchiste.

Conclusion.

Droitard et facho, techniques de manipulation, origines de la construction européenne, tendre banlieue, considérations sur l’islam, le Civisme une théorie de la Cité.

Repertoire d’auteurs :

Aldo Sterone, Alain de Benoisy, Lucien Cerise, Sophie Coignard, Jean-Louis Costes, Paul Marie Coûteaux, rodolphe Crevelle, Léon Degrelle, Michel Drac, Nicolas Dupont-Aigna, Julius Evola, René Guénon, Pierre Hillard, michel Houellebecq, Pierre Jovanovic, Anne Kling, Philippe Landeux, Jean-Yves Le Gallou, Bernard Lugan, Jean-Claude Michéa, Yann Moncomble, laurent Obertone, Emmanuel Ratier, Alain Soral, Pierre de Villemarest, Philippe de Villiers, Éric Zemmour qui est qualifié p. 322 de « marxien de droite »…

Bibliographie très fouillée & index très complet (bravo pour l’index !).

###

Cela réconforte de voir que la relève est assurée. De jeunes talents guerriers se révèlent et s’expriment.

N’oublions jamais qu’il suffit d’une minorité de qualité pour changer le destin d’un pays…

Mes félicitations pour l’excellent travail réalisé par ce jeune droitard.

Travail pro avec table des matières, index et bibliographie. Encore bravo pour l’index très complet des amis, ennemis, personnages historiques, institutions.

Une encyclopédie qui recense les thèmes clés et les acteurs de la droitosphere. Un livre à consulter souvent comme un guide.

Ce livre est d’actualité car nous arrivons aux « temps de la fin », de la « Révélation » (apocalypse), de la « Grande Tribulation » selon la terminologie des messianistes.

L’actuelle « guerre russe de libération de l’Ukraine » est un révélateur et un accélérateur de l’histoire.
Les 2 camps sont clairement définis.
Les rapports de forces, les valeurs humanistes et modèles antagonistes de types de sociétés (Weltanschauung) s’affrontent : voir mes articles pro-russes récents sur RL et ceux d’autres rédacteurs RL.
Comme l’a dit Medvedev : « les cavaliers de l’apocalypse galopent devant nous ».
Oui, nous sommes à la fin d’un système, et un nouveau va émerger, dans la douleur et la souffrance, pour un nouveaux départ…
C’est l’éternel retour des païens vanté par Nietzsche.
Pour conclure, je dis : VIVE LA CRISE !
Écrit en chinois, le mot « crise » se compose de deux caractères : l’un représente le « danger » et l’autre « l’opportunité », l’occasion à saisir.
Ainsi la crise est un danger mais aussi une occasion à saisir pour les talentueux patriotes au caractère bien trempé. 
Donc la crise va réveiller les Européens : arrive la fin du trop long sommeil ! 
Les guerriers et les héros européens seront enfin de retour !
Claude Lefranc 
Jean-Yves Dufour est un écrivain, militant nationaliste et ingénieur en systèmes d’information né en 1985.
La France face au mondialisme (essai, autoédition, 2011)
Résistance et Tradition (essai, autoédition, 2013)
L’ombre au sommet (roman, Bibracte, 2016)
Souvenirs d’un rêveur (autobiographie, autoédition, 2019)
Combattre l’esprit gauchiste (essai, Conversano, 2019)
Mes années ’90 en jeux vidéo (guide, autoédition, 2020)
Aux frontières du réel – Le guide des dossiers X (guide, autoédition, 2020)
Relisez-vous ! (guide, autoédition, 2021)
Conférence sur le souverainisme.
Sur Méta TV avec Tepa en 4 parties