Combien d’arbres sacrifiés pour les laissez-passer ?

Publié le 1 avril 2020 - par - 35 commentaires - 1 164 vues

La France semble le seul pays au monde à avoir mis en place ce système d’attestations de déplacement dérogatoire, sur déclaration-papier. Rappelons que la liberté d’aller et venir est un droit fondamental : il se rattache à l’article 4 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789. Par une décision du Conseil constitutionnel du 12 juillet 1979, il est protégé par le « bloc de constitutionnalité » selon l’expression consacrée. Enfin l’article 3 de la Convention européenne des droits de l’homme protège aussi cette liberté. Mais admettons, sans entrer dans ce débat, que les circonstances exigent une limitation temporaire de cette liberté individuelle.

Depuis le 17 mars 2020, tout résident, avant de mettre le nez dehors, doit remplir une déclaration-papier, sous peine d’être sévèrement verbalisé. Alors, un petit calcul s’impose. Nous prendrons pour hypothèse que 50 millions de documents par jour sont nécessaires. Édités au format A4, sur du papier standard de grammage 80g/mètre-carré, et donc, à raison de 5 g la feuille, cela fait 250 tonnes de papier par jour. Sachant qu’il faut en moyenne 17 arbres pour produire 1 tonne de papier, cela nous donne 4 250 arbres par jour, soit près de 30 000 arbres par semaine !

Ce chiffre mérite quelques comparaisons :

Selon l’Office national des forêts françaises, 25 millions d’arbres sont replantés chaque année, soit 480 000 par semaine. La quantité d’arbres nécessaires à l’impression des laissez-passer représente donc : 30 000/480 000 = 6,24 % du total. C’est énorme !

https://www.planetoscope.com/forets/1198-nombre-d-arbres-plantes-en-france.html

Anne Hidalgo s’est engagée à planter 170 000 arbres à Paris sur 6 ans, ce qui fait 28 000 arbres par an ou 540 arbres par semaine en moyenne. La quantité d’arbres nécessaires à l’impression des laissez-passer est donc 55 fois supérieure (30 000/540 = 55) aux plantations prévues par semaine par la maire de Paris pour sauver la planète. Sans compter qu’une grande quantité de ces papiers inutiles finiront dans des incinérateurs, augmentant d’autant « l’empreinte carbone », cet indice si cher aux sauveurs de la planète !

https://www.bfmtv.com/politique/planter-170-000-arbres-a-paris-la-nouvelle-proposition-ecolo-d-anne-hidalgo-pour-les-municipales-1850944.htmlhttps://www.lepoint.fr/elections-municipales/municipales-anne-hidalgo-veut-planter-170-000-arbres-a-paris-02-02-2020-2360822_1966.php

Enfin l’Assemblée nationale a voté le 30 janvier dernier une loi « anti-gaspi » visant à supprimer progressivement les tickets de caisse, pour réduire la consommation de papier et limiter l’usage du bisphénol, un perturbateur endocrinien redoutable. Mais n’aurait-on pas pu se limiter à interdire l’usage de ce produit ? Même la prudente association « 60 millions de consommateurs » avait critiqué cette initiative en faisant remarquer, à juste titre, que « des économies seraient plutôt à faire du côté des publicités-papier qui inondent chaque jour nos boîtes aux lettres ».

https://www.60millions-mag.com/2019/12/04/5-raisons-de-sauver-le-ticket-de-caisse-en-papier-17030

À défaut de pouvoir obliger les gens à sortir avec un masque, faute de stocks suffisants, on infantilise la population avec une paperasserie bien illusoire et la mesquinerie atteint des summums : interdiction de réutiliser le papier de la veille, interdiction d’utiliser du crayon de papier ou de l’encre effaçable… Quoi d’étonnant que tout un chacun cherche à contourner un dispositif pétri d’arbitraire au point que les autorités ont dû déjà revoir leur copie à plusieurs reprises : on est passé d’une déclaration sur l’honneur à l’obligation de fournir des justificatifs à n’en plus finir. Comme si les gens n’étaient pas capables de comprendre que le respect des règles de précaution (serinées tous les soirs dans les médias) était dans leur intérêt. Sans parler de la difficulté à s’approvisionner en ramettes de papier, compte tenu de l’explosion de la demande et de la rareté des points de distribution.

Plusieurs constats s’imposent : les préoccupations écologiques se sont effacées du jour au lendemain : gaspillage de papier, renoncement au tri collectif, pour ne citer que ces deux exemples, sans que personne ne s’en émeuve. Et quid du recyclage des masques usagés ?

Pendant ce temps, on mobilise l’ensemble de la police nationale, la gendarmerie, pour contrôler des papiers plus ou moins bidon mis au point par des bureaucrates en crise d’autorité.  Est-ce bien le moment d’exposer ainsi nos policiers aux risques de contamination au Coronavirus sachant qu’il n’est pas rare qu’ils fassent l’objet de crachats et qu’ils travaillent souvent sans masques ? À quand l’exercice de leur droit de retrait ? Et le tout, au détriment des missions de maintien de l’ordre qui sont les leurs ! Et pour quel résultat, sinon remplir la cagnotte des verbalisations mise à mal par la faible rentabilité des radars, faute d’un nombre suffisant de voitures en circulation ?

Michel Geoffroy, auteur de « la superclasse mondiale contre les peuples » y voit, non sans raison, une vaste entreprise de culpabilisation des Français et surtout un flicage disproportionné dans le sillage de la répression des Gilets jaunes. Puisse-t-il être entendu ! Ne vous privez pas de la lecture de son article, paru ce jour sur le site de Polémia.

https://www.polemia.com/francais-vos-papiers-le-flicage-plutot-que-le-depistage/

Hector Poupon

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Hagdik

Arrêtez vos conneries avec les arbres sacrifiés !
L’industrie papetière plante autant d’arbres qu’elle en coupe, sinon plus. Sans elle, plus de forêt des Landes. Le papier PEFC est moins polluant que e papier recyclé.
Il y en a ras le bol des discours pseudo écolo qui sont avant tout anti industrie. Que fait-on si on écoute tous les discours déclinistes ? On retourne dans des cavernes !
Combattez cette merde de µcron, mais de grâce sur des fronts qui valent la peine !

adrien

L’industrie papetière replante plus d’arbres qu’elle en coupe ? Ah bon… regardez les forêts autour de vous, tout est coupé sur des hectares et des hectares comme jamais. Et quand on coupe un chêne de 30 mètres cubes pour replanter une “brindille” de 30 cm de haut, a t-on vraiment remplacé ce qui a été enlevé ?? Bien sûr que non. Nos forets sont pillées et on replante pour faire bien, un arbuste dont personne ne s’occupera et qui mettra 100 ans à donner la même chose. Hypocrisie.

adrien

Je préconise depuis le début, de s’enfuir lors d’un contrôle de police/gendarmerie qui vous demandera cet ausweis…..: aucun simple Pinot-simple-flic équipé de son matoss de service ne pourra rattraper un sportif de niveau normal. Poids de leur GPB à port dissimulé: 1,5kg, + le ceinturon (SIG SAUER+ second chargeur +menottes+ BTD ou tonfa ou bâton + gants et porte-gants, sifflet, porte-mémo des infractions = ± 2,5 kg), chaussures montantes de type “Magnum” ±450g, veste et pantalon mi-saison ± 1,5 kg…. ∑± 6 kg !!
Un type qui va faire ses courses en jean baskets, sac à dos vide, polo, veste ∑± 2 kg !! Et c’est bien plus facile de courir vite en baskets… Ne pas oublier que les flics, surtout de la police sont de gros sacs qui ne font pas de sport. Ne vous laissez pas impressionner.

adrien

Je ne savais pas que c’était interdit de réutiliser le papier et d’écrire au crayon de papier… c’est pourtant ce que je fais pour économiser le papier, n’ayant pas d’imprimante !

saurer

moi aussi, j’ignorai cette disposition à la con .

Peg

Le besoin de racketter les français pour palier aux radars en chômage technique est évident. Les allemands ne s’impriment pas de papiers s’autorisant eux-mêmes à sortir pour faire leurs courses ou pisser leur chien. Ils sortent tout seuls comme des grands quand ils en ont besoin.

La_Soupape

Calcul amusant même si le chiffre est bien difficile à estimer.

Cependant, on constatera UNE FOIS DE PLUS que même devant l’ulta connerie de ce papier de merde, nos vaillantes forces de l’ordre mettent un zèle tout particulier à “appliquer les ordres” et à en foutre plein la gueule de ceux qui oseront braver l’interdit sans le précieux ausweiß pondu par des merdeux d’un niveau de CM1 mais qui eux touchent 15 000 net par mois, les ordres c’est les ordres !!!

Un peu comme au veldiv quoi mais attention ! À la Courneuve, à Venissieux ou dans les quartiers nord de Marseille, C’EST PAS VALABLE, TU ENTENDS CON DE FLIC ?!! C’EST PAS VALABLE !!!

Y z’ont de la chance les habitants du fin fond de l’Amazonie de pas avoir internet, beaucoup de chance…

Rems

Sortez tous rien à foutre de leur confinement !!!!

adrien

Disons qu’on commence à en avoir de ce 2 poids 2 mesures….

Une patriote

La France est le seul pays où celui qui a pris le pouvoir trouve toujours, même dans les pires cas LE MOYEN DE RACKETTER LES CITOYENS AFIN DE REMPLIR LES CAISSES !

limone

Ben oui , flicage plutôt que dépistage ! soyons pragmatique ! flicage car il ne peut y avoir de dépistage : pas de test !! alors dans l’urgence , et surtout que depuis une semaine Macron peut agir par ordonnance , approuvé par l’ensemble , comme ce fut le cas lors des attentats , c’est la seule solution ! elle n’est pas facile loin de là, même plus, mais avez vous d’autres solutions dans l’urgence ? La suite viendra , je l’espère , pour une commission d’enquête . Pour l’heure, et sans rire , Philippe a été entendu par ?? vous avez gagné : Ferrand !

Emile

Que les flics attrapent le virus, c’est une bonne chose vu comme ils sont comportés avec les Gilets Jaunes !!!!à part quelques policiers appartenant à des syndicats très minoritaires, les autres s’en sont donné à coeur joie de foutre des tirs et coups de bâton !

adrien

……à ne jamais oublier, en effet.

wika

Mis à part mes coordonnées écrites au stylo,, je remplis cette arrestation infantilisante au crayon que j’efface et que j’actualise chaque fois que j’en ai besoin, donc j’utilise toujours la même.
Et qu’on ne vienne pas me faire de remarque, sinon je réclame le texte de loi qui m’interdit de faire ça

adrien

Je fais pareil… je me demande où est la base légale l’interdisent.

Eric des Monteils

“””je m’imprime une autorisation qui me permet de m’autoriser moi-même à m’autoriser à sortir avec ma propre autorisation””” Putain ! ! ! quel est le débile profond qui a pondu cette connerie ? JE PASSE OUTRE ! ! ! Je refuse catégoriquement de me plier à l’infantilisation de ces crétins !
Et je m’en porte mieux.

GAVIVA
efromfourme

panpan cucul passez a la caisse brave gens la racaille qui va déferler dans les services de rea dans 3 semaines se torche les fesses avec vos attestations a la c..tout juste bonne a dévaster nos forêts

Eric des Monteils

Et c’est toujours le con de petit blanc qui est rançonné dans l’histoire, pour payer les soins des crapules.

Armand Lanlignel

Vous avez parfaitement raison, même s’il s’agit d’un calcul approximatif. Quels que soient les chiffres exacts, ce gaspillage honteux (au bénéfice de petits copains de l’industrie papetière ??) aurait pu être limité. Les écolos ne bronchent pas, pourtant, jadis, faire du papier était très polluant (et aujourd’hui ??).

On peut limiter ce gaspillage en écrivant soi-même en plus condensé (une seule ligne pour: “Je, soussigné, nom, prénom, né le 2 brumaire 1793, à Trifouilli (75)” et une ligne pour l’adresse. Puis écrire un ou deux motifs seulement au choix. Au total, à peine une demi-page). Donc quatre attestations recto-verso.
Imposer de changer de papier à chaque fois est louche, Utiliser du correcteur blanc pour modifier les date et heure devrait être permis. De toutes façons, ceux

Armand Lanlignel

De toutes façons, ceux qui ont besoin de tricher y arriveront en préparant plusieurs attestations avec des horaires adaptés aux circonstances. Donc gaspillage supplémentaire …

André LÉO

Faux!
Si la “liberté de circuler” fait partie de nos libertés habituelles, en période de guerre, le DEVOIR de respecter le couvre-feu, le confinement, s’impose à cette “liberté” de circuler.
Il s’agit de civisme citoyen. Éviter la contagion pour soi et pour les autres, c’est de la banale solidarité mais ce doit être contraignant. Ce REFUS de solidarité mutuelle se retrouve dans le REFUS de vaccination tous germes confondus. En “acceptant” la contamination par la grippe ou le coronavirus, on condamne à mort les plus faibles, par la transmission.
Dans le 9.3; les policiers désarmés et sans masque se font cracher dessus par les mafieux… En indonésie, les policiers ont l’ordre de tirer sur les contrevenants…qui sont là aussi, policiers ET contrevenants, des muzz!

Hector Poupon

Cher lecteur, nous ne sommes pas “en période de guerre”, contrairement aux affirmations de Choupinet. Ensuite, personne n’a dit ni écrit que le confinement ne servait à rien. Par contre, on peut s’interroger sur la gestion du confinement par les autorités : une méthode bien française, qui frôle le ridicule et mobilise inutilement le service public.

André LÉO

Nous sommes d’accord-Hector!
Un détail cependant: nous sommes en guerre sur deux fronts: celui de la guerre (perdue par macron) contre l’épidémie-catastrophe et la guerre contre cette macronie de postures théâtrales, méprisante et brutale, infantilisante afin de mieux asservir les franchouillards. Macron porte des masques de protection respiratoire, mais le petit peuple des hlm n’en a pas à sa disposition. Pour se protéger, on conseille à la caissière de faire un “geste-signe de croire” avec son coude. Le conseil scientifique-fic-fic réclame la participation des cultes pour aider la macronie à passer le pic de l’imposture. Personne ne crache dans son coude, évidemment, mais personne ne bronche dans la “majorité” qui cautionne la forfaiture..
Le coup de pied au cul sera monumental!

Pascal JUNG LEDOUX

Entre le papier et l’encre des imprimantes ou photocopieurs, quel est le taux de pollution???Le hulot va peut-être ressortir de son nichoir pour nous le dire???

Michel Martin

Ayant la chance d’être en zone peu peuplée et donc très peu de contrôles, je n’ai que 2 attestations, 1 pour promener mon chien et l’autre pour faire des courses, elles sont préremplies, il ne reste plus qu’à mettre rapidement date et heure si j’aperçois un contrôle.

Fergent

Mettre rapidement la date c’est à voir. Le temps de se garer, de couper le moteur, de sortir le stylo et ecrire la date, les policiers ou gendarmes seront déjà collés à votre voiture.

Eric des Monteils

Pour mon compte : JE N’EN AURAI JAMAIS. Je suis responsable et ayant un esprit civique suffisant pour ne pas abuser ni contaminer qui que ce soit.

patphil

triste bilan
descartes est bien mort

Patrick VERRO

Ce jour 1° avril, je viens de voir, rue de Vaugirard, deux individus à mines très patibulaires, sans tenue policière mais avec un brassard rouge « police » en train de contrôler la régularité des piétons en matière de confinement !
Une nouvelle police politique serait-elle née ou s’agirait-il d’escrocs ?
PS : certifié exacte par témoin

Fergent

A priori ce sont des escrocs, surtout s’ils demandent à être payés immédiatement en espèces alors que la contravention vient du centre de Rennes. Il faut aussi leur demander une carte professionnelle.

limone

ah ! ben c’est du Benalla bis

Lohengrin

Monsieur Poupon pas d’inquiétude pour nos forêts, notre gouvernement a prévu certainement une campagne de reboisement (en faisant appel aux dons des français) pour respecter son engagement écologique auprès de la petite Greta que Monsieur Macron aime bien.

THE-END

la foret la la lalala …..

gélase

” une campagne de reboisement “….Il ne cherche pas un “”conseiller bénévole”” le gouvernement ???

Lire Aussi