Combien de «Benalla» ont appuyé les forces de l’ordre ?

Publié le 9 décembre 2018 - par - 18 commentaires - 8 695 vues
Share

Les protestations des Gilets jaunes, qui se sont déroulées le samedi 8 décembre, ont été matées (en particulier à Paris) par un dispositif exceptionnel de sécurité.

En dehors des hommes et des femmes en uniforme se trouvaient bien évidemment des policiers et membres des services de renseignement en civil, voire même portant un gilet jaune pour se fondre parmi les manifestants et alerter leurs collègues d’un potentiel dérapage. C’est de bonne guerre.

Mais, depuis l’affaire Benalla (qui paraît étrangement lointaine) et la connaissance des méthodes de barbouzes du régime macronien, il semble légitime de nous poser la question suivante : les policiers ont-ils reçu de l’aide de la part d’individus ne dépendant pas du ministère de l’Intérieur ?

Si, alors que le pouvoir n’était pas aux abois, l’affaire Benalla a pu se produire, on peut se demander quels sont les moyens employés en cette période par un exécutif acculé comme l’est celui de Macron, Philippe et Castaner ?

Comme l’ont fort bien analysé Cyrano et Pierre Cassen, le fondateur de Riposte Laïque :  « Absents lors de la première semaine, la gauche, l’extrême gauche ainsi que des groupes de banlieue essaient d’intégrer le mouvement pour mieux le pourrir de l’intérieur, pour la plus grande satisfaction de Macron. »

Nous ne savons donc pas combien de « Benalla » ont sévi dans toute la France ; en tout cas, ne soyons pas dupes quant à l’utilisation par le pouvoir de moyens non démocratiques pour tenter de discréditer et de briser le mouvement des Gilets jaunes.

Frédéric Sroussi

Print Friendly, PDF & Email
Share

18 réponses à “Combien de «Benalla» ont appuyé les forces de l’ordre ?”

  1. Hystérie dit :

    Arrêtez vos commentaires antisémite c’est insupportable

  2. Hystérie dit :

    Il faut faire attention aux théories complotistes

  3. 10/12 dit :

    Cette fois je n’en suis pas .( A.S.S.P. oui j’avoue!)Je suis à la retraite ! OUF !!

  4. maxime delaye dit :

    Que sait on des »Casseurs »?
    1 Qu’ils interviennent de plus en plus nombreux dans TOUTES les manifestations politiques ou pas(le saccage et la mise à sac des Champs
    Ex jour de la victoire du XI de France
    .Que certains groupes sont très bien organisés , très mobiles, très bien entraînés à la guérilla urbaine.
    2Qu’aucun leader ou individu n’a été-au moins officiellement- démasqué NI ARRÊTÉ
    3Qu’ils pourissent TOUTES les manifestations (syndicales politiques etc…Même autorisées.!!
    De toute évidence ils se composent de:
    1) »Politiques » d’extrême droite/gauche: pas les plus nombreux
    2)Voyous aimant casser et PILLER.(La majorité venant des banlieues dites « défavorisées »
    3)de « barbouzes » + ou – dépendant-depuis longtemps du pouvoir.
    Enfin des manifestants VIOLENTSpar nature ou provoc.Pas des GJ.

  5. DUFAITREZ dit :

    Dans toute manif, il existe des « indicateurs », policiers en civil, qui informent et dénoncent.
    Les Oies du Capitole d’un nouveau genre….
    L’infiltration est une forme de Pouvoir !

  6. Enée dit :

    Benalla, on n’en parle plus, on étouffe l’affaire… Cependant nous aimerions bien savoir que CONTENAIT le coffre-fort volatilisé, disparu de son appartement…alors que des scellés avaient été apposés sur la porte d’entrée… Acte illégal, répréhensible qui mérite une justification de son Patron: Macron et sa Police Secrète…. ( documents compromettants????….).

  7. Olivier dit :

    Article complotiste sans fondement

    • Bacquet dit :

      Et que dire de macron et sa clique de boiteux qui voient des chemises brunes sous les Gilets Jaunes manipulés par les russes ?

  8. patphil dit :

    castaner avait pourtant bien dit qu’ils fouilleraient les manifestants à Paris, comment ces benalla ont pu dissimuler leurs casques et masques à gaz? les crs étaient dupes à ce point?
    car toutes lés télés ont montré ces gars qui casaient, pillaient impunément

  9. myrtille dit :

    A ce sujet, voici ma petite expérience. J’étais sur un rdpoint avec environ 200 gilets et 20 gendarmes. Il y avait une jeunette de 25 ans genre cool sympa et un homme age moyen jeans basket qui semblaient se promener avec nous. Puis ils ont discuté avec les gendarmes, puis,oh surprise, ils ont sorti leur brassard gendarmerie. Et on a discuté avec ce gendarme en jeans pendant 1h pour passer le temps, de Macron, de l’Europe, des muz, des gilets, du vélo, de l’Afrique etc.. C’était amical , mais je suppose qu’il essayait aussi de s’informer, de voir notre tendance (nous étions avec un drapeau, notre groupe de 5 plutôt pro fn), quelle genre de gens manifestaient. Ce n’était plus vraiment de l’infiltration car il avait son brassard, mais ça y ressemblait avant qu’il ne le mette.

  10. Morgane dit :

    C’est bizarre, je me suis posée la question : « combien de Benalla… » ?

  11. Marnie dit :

    Par leur allure et leur façon de se déplacer, de casser, d’attaquer la police, les « Bbenalla » étaient bien là.

  12. Thenadey dit :

    Oui le dictateur est bien la tout les moyens sont bons pour démolir le peuple

  13. mortauxcons dit :

    Parlons plutôt des barbouzes musulmanes du traître à la nation

    • La Mère Denis dit :

      Mais, Frédéric Sroussi n’ a rien dit (ou sous entendu) d’ autre. Les barbouzes sont musulmans aujourd’hui. Ils ont tout à gagner à servir Macron et les Français de souche tout à perdre.

    • vieux patriote dit :

      rien que sa garde rapprochée est constituée de sept hommes de type maghrebin

      • Humour Humour dit :

        Hou ! Une bien belle pensée me vient au souvenir d’une « premier ministre » indienne et de sa garde enturbannée !

    • Franck dit :

      Musulmane ? Si on est arrivé là c’est plutôt à cause des délinquants financiers, tu vois de qui je parle ?