Combien de cinglés comme Nemmouche-Merah dans les bateaux qui arrivent en Italie ?

Publié le 3 juin 2014 - par - 879 vues
Share

BIjihadistesFormidable langue de bois ! Encore et toujours ! Nous restons toujours dans la non « stigmatisation ». Alors certes, il n’est pas question de mettre tous les musulmans dans le même sac.  Il y a certainement, et heureusement d’ailleurs, de très braves gens, atterrés par cet assassinat et qui doivent penser : « ça y est on va encore être montré du doigt.. » Je sais qu’il n’est pas de mise sur ce site de défendre l’islam… OK. Mais nous pouvons peut-être montrer un peu d’empathie pour une bonne partie des musulmans qui, souvent par ignorance de leurs propres textes se sentent déstabilisés.

Alors effectivement, Michel Onfray a raison lorsqu’il dit : ‘comment se fait-il que la communauté musulmane ne manifeste pas son désaccord en défilant dans la rue » ? Nous pouvons nous poser la question. Et ce ne sont pas les propos pour le moins « vaseux » de Dalil Boubakeur qui vont nous convaincre. Il explique que « personne » n’était au courant, qu’il ne sait presque rien de cette histoire,  ainsi que toute la communauté musulmane du pays, et il affirme ne pas comprendre que cet individu soit passé au travers des mailles du filet ! Ben voyons ! Nous avons droit toujours au même couplet : « il s’est radicalisé en prison » horreur ! Malheur ! La propre tante de Memmouche explique qu’il était « intelligent » « gentil » etc. etc. Toujours la même rengaine.

J’attends, et je ne suis pas la seule, qu’une bonne fois pour toutes, le CFCM défende la communauté juive et se place à ses côtés pour lutter contre ces abominations… Mais curieusement rien ne vient.

Personne, jusqu’à ce jour, n’ose mettre en cause les écrits, les hadiths et autres sourates violentes qui prônent l’assassinat des juifs, des chrétiens et des « infidèles » en général. Cette funeste langue de bois met en péril, la vie des citoyens juifs de ce pays. Elle met également en péril la liberté, la démocratie, notre culture, notre passé et notre avenir et celui de nos enfants. Tout ça au nom de la « stigmatisation » …

Il faut entendre les propositions du gouvernement qui pourraient faire rire un âne si le sujet n’était pas si tragique : « nous allons mettre un n° vert au service des familles des futurs jihadistes, si jamais ils ont un doute, une interrogation qu’ils n’hésitent pas à appeler ce n° » ! Franchement, pourquoi pas :

– Mon fils va à la mosquée deux fois par jour : tapez 1 ; Il fait sa prière 5 fois par jour : tapez 2 ! J’ai trouvé une bombe artisanale dans sa chambre tapez 3 ! De qui se moque-t-on ? Le sinistre de l’intérieur pense-t-il vraiment que les familles vont dénoncer leurs enfants ? Lorsqu’on connait un peu le mode de fonctionnement de cette culture on se doute que ça ne va pas leur venir immédiatement ! Je dirais même au contraire.. Le déni, toujours le déni.

La République ne peut pas surveiller chaque individu au passé douteux revenant de Syrie. Les RG ne peuvent pas être sur la brèche 24h/24. Il y aurait bien une solution, mais que visiblement personne n’ose prendre, toujours au nom de je ne sais quel « humanisme » à la petite semaine. Celui qui revient de Syrie, se voit déchu de la nationalité française et n’a plus le droit de mettre les pieds, ni en France, ni en Europe, ni nulle part. Seule possibilité : Une république islamiste, qu’il aille faire péter la gueule de qui il veut mais pas dans un pays civilisé.

Alors pour être franche, moi j’ai peur, peur lorsque je suis à la gare, peur lorsque je suis dans les transport en commun, peur pour ceux que j’aime qui prennent le train et les transports en commun, et… peur pour tous mes ami(e)s juifs et j’en ai beaucoup qui se rendent à la synagogue pour leurs fêtes diverses, et peur pour mes ami(e)s juifs qui « cumulent » hé ouais… ils sont juifs, et homosexuels. J’ai peur qu’un fou furieux ne leur fasse du mal.

Je ne pensais pas vivre dans cette peur, ici et maintenant.

Quand je pense que bientôt nous serons le 6 juin et que nous fêterons les 70 ans du débarquement en Normandie, l’opération Overlord, qui a balayé le nazisme avec son lot de morts pour l’honneur et pour la liberté !

On ne va pas laisser s’installer un nouveau nazisme ? Que la France et l’Europe se lèvent et le monde, pour oser dire que l’islam est une plaie ouverte et que cette « chose abjecte » doit être éradiquée. N’en déplaise à M. Boubakeur et à ses arguments « fumeux », je remarque qu’il n’avait quand même pas l’air très à l’aise.

« Ce n’est pas parce que c’est difficile qu’on n’ose pas, c’est parce qu’on n’ose pas que c’est difficile » – J’ignore de qui c’est mais c’est bien ! (si quelqu’un sait qu’il n’hésite pas à me renseigner..)

Je rajoute que les bateaux qui arrivent au large de l’Italie doivent contenir un paquet de cinglés du genre Merah ou Memmouche … Et allez donc ! laissons-les rentrer, c’est vrai sont tellement mignons.

Alexandra DOUGARY

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.