Combien ont touché les corrompus de la CEDH pour condamner Zemmour ?

CEDH.jpg

Visiblement la distribution des sacs de billets du Qatar et des pays musulmans continue à battre son plein au sein de tous les organes de l’Union européenne. La CEDH vient de condamner le sieur Zemmour : on se demande combien de millions ont palpé tous les juges de la CEDH pour rendre une telle ignominie. Pourquoi ignominie ? Les corrompus de la CEDH considèrent que le sieur Zemmour aurait incité à la violence et à la haine envers la communauté musulmane.

Eh bien leur répond-on : vous-même, juges de l’Union, vous n’avez jamais interdit le Coran qui n’est qu’un livre d’incitation à la haine et à la violence, pourquoi donc ? Combien avez-vous touché de sac de billets pour que ce livre ne soit toujours pas interdit dans toute l’Union ? Les juges de la CEDH sont donc des corrompus pour laisser les musulmans libres de haïr et égorger, et par contraste la condamnation du sieur Zemmour n’a qu’une destination idéologique finale : imposer la charia sur tout notre continent.

Tenez-vous bien, l’un des attendus de la CJCE pour confirmer la peine infligée à monsieur Zemmour par les tribunaux de notre pays est      « les propos du requérant contenaient des assertions négatives et discriminatoires de nature à attiser le clivage entre les Français et la communauté musulmane dans son ensemble ». Soyons alors logiques : si les propos sont de nature à l’attiser, c’est que le clivage existe déjà, non ?

Soyons alors encore plus logique : la CJCE constate le mal vivre ensemble entre les Français et la communauté musulmane mais se permet de condamner un impétrant qui ne fait que relever le fossé qui nous sépare : c’est tuer le messager au lieu d’examiner le message de réalité et d’en tirer toutes les conséquences, les musulmans font chambre à part tous seuls, ils doivent quitter le nid conjugal.

Il faudrait bien sûr que la CJCE aille encore plus loin dans son travail de motivations imparables et infalsifiables pour justifier du divorce y compris devant l’ONU ou tout autre machin qui voudrait défendre les musulmans et se mêler de nos affaires qui en principe ne regardent que les peuples qui veulent disposer d’eux-mêmes comme ils l’entendent : comme je l’ai démontré abondamment à partir des textes fondamentaux, l’état de musulman est incompatible avec la Constitution française, le Traité européen et le texte de 1948 sur les Droits de l’Homme puisque le monde musulman a lui-même créé le clivage irréconciliable en proclamant les Droits de l’Homme islamique uniquement interprétables par la charia (le Caire et Decca) : la CJCE a un sacré bout de chemin encore à faire pour arriver à constater et acter ce que chaque citoyen éveillé français constate et acte tous les jours : les valeurs ne sont pas les mêmes, et le sieur Zemmour n’attise aucun clivage puisque c’est le seul musulman qui le tisonne avec ardeur, parfois à mort par égorgement, tous les jours avec son Coran et ses obligations relevant du « Choix de Sophie » entre l’extermination ou la conversion forcée : où sont les valeurs listées à l’article 2 du Traité européen, ou au texte droit-de-l’hommiste de 1948, ou les libertés consubstantielles à la Constitution française là-dedans, si on n’a d’autre option que la mort ou la conversion comme aux plus beaux jours de l’Inquisition ?

Un dernier argument qui montre la séparation des musulmans du reste de la nation française, il s’agit de la majorité de mahométans qui met le Coran au-dessus de la Constitution : ce n’est tout de même pas Zemmour qui pousse les musulmans à ce choix unilatéral discriminant, nier l’innocence de boy Éric revient à nier la réalité : le musulman n’est tout simplement pas soluble par son seul fait dans les valeurs françaises d’abord, européennes ensuite, et Éric Zemmour n’a rien à y voir.

Revenir aux causalités et responsabilités premières fait ressortir toute l’ignominie dans la condamnation du sieur Zemmour : c’est le musulman qui se retranche du reste du genre humain, il est donc abject d’en faire porter l’immense chapeau sur la seule tête zemmourienne, et il va être temps pour les juges de la CEDH, ainsi que pour les juges de nos tribunaux français au surplus, d’apprendre à hiérarchiser dans l’ordre chronologique la cause de la conséquence : Éric Zemmour n’est qu’un constatant de l’impossible vivre-ensemble qui veut apaiser un couple si mal assorti en invitant, avant que les deux contractants ne se foutent dessus, les musulmans à quitter la maison commune qui est devenue un enfer pour cause de valeurs non partagées : va-t-on obliger une femme, Marianne, à continuer à vivre avec un mâle si rustre dans le sens d’antimoderne, le musulman, dont le seul objectif patriarcal est de l’avoir à disposition pour la labourer, la battre et lui soutirer ses revenus pour la rendre dépendante ??
N’importe quelle féministe bien faite de sa personne et de son buste monterait déjà dans les tours à regarder Sœur Anne en lui demandant « Les vois-tu enfin partir, ces odieux qui t’ont pris ta jeunesse et t’ont interdit tout épanouissement ? ».

La CJCE poursuit dans ses attendus ainsi « ces propos ne se limitaient pas à une critique de l’islam mais comportaient, compte tenu du contexte d’attentats terroristes dans lequel ils s’inscrivaient, une intention discriminatoire de nature à appeler les auditeurs au rejet et à la discrimination de la communauté musulmane ».
C’est ici nier la composante de santé publique dans l’appel d’Éric Zemmour à la mise à l’écart des musulmans : la CEDH a l’air d’inciter tous les Français non musulmans à accepter la fatalité de l’égorgement, mieux, elle voudrait y pousser si on suivait son commandement.

Rejeter et discriminer le musulman pour ne point avoir le moindre contact avec lui est l’une des meilleures actions préventives contre l’égorgement : éloigner le musulman loin de sa personne, c’est repousser au loin son couteau idéologique.

On a bien obligé au masque pour lutter contre la Covid, on a confiné, on a « couvre-feuté », on a interdit de voyage au nom de la santé publique, on ne voit alors pas pourquoi on ne se prémunirait pas du musulman haineux par sa mise à l’écart de la société comme les impératifs de santé publique le commandent concernant les mauvais virus.
Par suite et fin, comment un juge français et européen peuvent-ils conclure à une discrimination envers la communauté musulmane de la part d’Éric Zemmour alors que le Coran séculaire et sa copine charia constituent à eux seuls les preuves écrites irréfutables que le musulman s’est discriminé du reste du genre humain de manière unilatérale depuis plusieurs siècles ?

Pire, le musulman appelle à l’extermination de tout ce qui n’est pas musulman ou qui refuse de se convertir : ce n’est tout de même pas Éric Zemmour qui a écrit les sourates suivies au rasoir, si j’ose dire, par les coraniques, et le vrai coupable qui devrait passer en justice occidentale pour discrimination serait bien plutôt Mahomet.
Il en faut, de la mauvaise foi, si j’ose dire ici, pour arriver à condamner un Zemmour, vous ne croyez-pas ( j’ai encore osé) ?

Jean d’Acre

image_pdfimage_print
27
1

16 Commentaires

  1. Superbement écrit : BRAVO pour ce plaidoyer !💐
    « …et le vrai coupable qui devrait passer en justice occidentale pour discrimination serait bien plutôt Mahomet. »…
    Déjà fait en 1300 par Dante :
    https://ladivinecomedie.com/la-divine-comedie/lenfer/chant-xxviii
    Mahomet et Ali, ayant créé des schismes contre la Chrétienté, Dante les a introduit dans son ENFER. Ils y apparaissent le crâne fendu et Mahomet, en plus, le corps fendu (punition pour le schisme). Les plaies se referment et sont à nouveau fendues dès le passage d’un nouveau démon…
    MERCI DANTE ! Grazie mille 👍👍🌹🌺🌸
    Dès 1300, l’Islam sortait déjà des yeux des Occidentaux dotés d’un cerveau…

  2. SOROS , BILL GATES , VAN DER LA HYENE ! on retrouve toujours les memes vedettes mais pour combien de temps ? l impunite n existe jamais sur un temps long et la VERITE finit toujours par se manifester ! alors autant vous dire les copains qu on ne boudera pas son plaisir et que notre attente est tres gourmande et nous fait saliver …

  3. mais pour qui se prenne ces gens ? aucune de leurs décisions ne m’interessera meme si celles-ci étaient à mon avantage…. vouloir etre un homme libre ne peut etre que méprisant envers ce genre de collectif qui prétend posséder et infliger la vérité ….

  4. EXCELLENT PLAIDOYER. A REDIFFUSER PAR CHACUN DES LECTEURS DE R.L, pour faire oeuvre utile …auprès de tous les citoyens « européens » abusés par l’idéologie bruxelloise.

  5. Plutôt que des juges, des militants politiques ! Donc rien à attendre de cette caste privilégiée, cupide et corrompue qui s’attache plus à défendre les violeurs d’enfants que les défenseurs de leur pays ! Incompréhensible.

  6. On peut en effet se demander comment des juges ont-ils pu en leur âme et conscience condamner le citoyen Zemmour qui a osé s’exprimer librement dans ce pays alors connu pour être celui de la libre pensée… Les Français n’auraient-ils plus le droit de s’exprimer ? On constate en effet que les citoyens qui osent s’exprimer aujourd’hui sont écrasés par des procédures judiciaires et amendes pécuniaires. On peut également s’étonner de voir des associations sauter sur n’importe quelle occasion pour engager une procédure judiciaire qui ne leur coûte par un rond (beacause subventions !) alors que le citoyen lambda ne pourra, lui, pas payer pour sa défense. Est-ce bien ça l’équité judiciaire ?

  7. Pays de merde, europe de merde justice(s) de merde, il est temps de nettoyer les écuries d’Augias ! Merci Jean pour ce très éclairant décryptage.

  8. Faute de références d’arrêt, je n’ai pas saisi si l’article traite d’un jugement de la CEDH, organe du Conseil de l’Europe, ou de la CJUE (ex-CJCE), organe de l’Union Européenne, que l’article semble confondre avec insistance, et qui ont d’ailleurs plutôt vocation à juger des Etats qu’à condamner des personnes. Est-ce moi qui suis fatigué ?

  9. Outre la vénalité de quelques représentants des démocrassouilles achetés par les émirs du pétrole, plusieurs pays musulmans, certains même pas européens, siègent de plein droit à la CEDH.
    De mémoire : Albanie, Azerbaïdjan, Bosnie, Turquie.
    D’autres comme Allemagne, Anleterre, Arménie, Belgique, Chypre, France sont infestés par de fortes minorités mahométanes qui déclencheraient des émeutes si une décision de la cour ne leur convenait pas.

  10. N’oublions pas que la CDEH touche aussi du pognon (pot de vin ) par l’open society du vieux crabe débile soros avec la complicité de l’ordure d’assassin bill gates .(le vaccinateur fou).Ceci explique cela .Quand les peuples vont ils se réveillés et cravater toutes ces ordures comme soros bill gates etc. etc.
    https://eclj.org/geopolitics/coe/how-soros-open-society-and-microsoft-invest-in-the-council-of-europe–the-united-nations?lng=fr
    https://www.valeursactuelles.com/societe/tribune-affaire-des-juges-soros-en-toute-discretion-la-cedh-reconnait-les-conflits-dinteret-et-reforme-son-code-de-deontologie
    https://www.valeursactuelles.com/societe/puppinck-juges-soros-a-la-cedh-le-combat-continue
    https://www.observateurcontinental.fr/?module=articles&action=view&id=2209

      • Bonjour patphil , cette CDEH est pourrie corrompue jusqu’au fondement comme la justice , puisqu’aucun juges ne lancent aucunes enquêtes pour corruption , trafic d’influence etc. sur cette entité de merde .

Les commentaires sont fermés.