Comme sous Pétain, Macron interdit le défilé militaire du 11 novembre

Publié le 28 octobre 2018 - par - 76 commentaires - 2 840 vues
Share

 

Pendant l’Occupation, certains coups d’éclat ont été mis en valeur pour honorer la Résistance. Mais un en particulier me touche directement.

C’est une partie de mon enfance dans le Jura qui ressurgit en ce centenaire de l’Armistice, la fin de la guerre 14-18. L’événement s’est passé à quelques kilomètres de mon village où j’ai passé une année scolaire en 1942-1943. Ma mère m’avait envoyé dans ce village perdu au cœur du Jura aux bords de la Bienne car elle craignait de terribles bombardements sur Paris comme il y en avait sur Londres. Là, au fond de la vallée, entre de hauts contreforts, il n’y avait rien à craindre, les Allemands n’y venaient jamais. Pourtant une odeur de résistance planait dans la région : des maquisards depuis le Haut-Jura jusque dans les plaines de l’Ain. Dans ce petit village de Chancia, au confluent de la Bienne et de l’Ain, des hommes disparaissaient dans la montagne pendant plusieurs jours : c’étaient des Jeantet, des Chavet, des Bouquet, simples tourneurs sur buis qui contrôlaient de près les itinéraires des troupes ennemies et sans doute communiquaient ces renseignements au commando Henri Romans-Petit qui dominait la région de la Franche-Comté.

Le maréchal Pétain, sur ordre des Allemands, avait interdit toute manifestation pour célébrer le jour de l’Armistice. Aucun défilé militaire possible, l’armée française ayant été décimée en 1940. Seuls s’étaient formés des groupes de Résistants à travers le pays mais ils étaient, en nombre et surtout en armement, inférieurs pour tenter une telle cérémonie.

Or, la ville d’Oyonnax est située au bord d’un plateau qui plonge vers la Bienne à Dortan. Ville de province sans grande histoire, elle sommeillait sous l’Occupation en attendant un jour d’être libérée.

Mais en ce jour du 11 novembre 1943, les projecteurs de la grande Histoire s’illuminèrent sur cette paisible bourgade : un commando d’une cinquantaine d’hommes défilèrent en ordre à travers la ville pour aller déposer des gerbes au monument aux morts de la guerre de 14-18. Sous le commandement de Romans-Petit, drapeau tricolore fièrement tenu par le chef de section, la foule d’abord éberluée, finit par applaudir et une Marseillaise retentit sur la place et dans les rues.

Pourtant, malgré le grand soin de paraître digne de ce défilé, les hommes portaient des vestes râpées, des souliers usés jusqu’à la corde, un pantalon de même couleur pour tous et surtout, planté sur leur tête, un béret quelque peu élimé. Mais quel orgueil, quelle satisfaction sur ces visages émaciés : ils avaient défié l’ennemi et gagné une petite victoire.

Ils avaient même poussé leur audace jusqu’à porter des fusils «  Sten », copies des vrais, taillés à la main dans du bois par les artisans de la région.

Or, Oyonnax se trouvait à un peu plus de 10 kilomètres de Chancia et après la guerre, mes parents y allaient faire leurs courses et en 1946, j’assistai à mon premier meeting aérien.

Mais je me souviens de la fierté des quelques maquisards qui avaient aidé à la préparation de ce moment de gloire en fomentant des incidents plus ou moins graves, au risque de leur vie, pour détourner l’attention des Allemands.

Je me souviens des rares habitants de Chancia ainsi que des communes voisines qui avaient, à leur tour, devant leur monument aux Morts communal, fait vibrer l’honneur de la Patrie. Le soir, c’était un peu la fête et l’espoir d’être bientôt libérés était dans tous les cœurs car, ce jour-là, la France, du moins ce coin de France, avait senti voler un air de liberté.

Ce fut le cas de tous les village du Jura car les Résistants avaient organisé la journée souvenir et rien ne les aurait arrêtés.

Malheureusement, le 13 juillet 1944, les maquisards avaient acquis un peu plus d’audace et d’expérience et sur la route de Thoirette-Dortan, ils tendirent une embuscade à un régiment allemand qui remontait vers le front du nord. Avec des armes plus modernes, parachutées sur les hauts plateaux, ils abattirent trois soldats allemands. Mais la guerre était devenue féroce : trois morts, représailles, trois villages incendiés. Le premier était Chancia. Il fut suivi par Uffel puis la bourgade de Dortan à 5 kilomètres qui devint une ville martyre comme Oradour-sur-Glane : Femmes et enfants enfermés dans l’église furent brûlés vifs. Au total, une centaine de civils assassinés.

Mes grands-parents, comme tous les habitants de Chancia, avaient été prévenus de cette embuscade et avaient trouvé refuge dans les forêts. À leur retour, il ne restait que des ruines fumantes. La maison de mes grands-parents fut la première détruite avec une bombe incendiaire : un désastre. La traction de mon père faisait 15 centimètres d’épaisseur, plus de meubles, d’objets et les décorations et souvenirs de la Grande Guerre du grand-père volatilisés à jamais.

Ce village tranquille avait connu l’enfer et deux vieux, assis devant leur maison, se laissèrent mourir. C’étaient des anciens poilus qui se demandaient pourquoi ils s’étaient battus pendant quatre ans pour arriver à cette apocalypse.

Faisons honneur aux maquisards du Jura qui ont eu le courage de défiler en militaires devant le monument aux Morts de la ville d’Oyonnax.

Exemple qui devrait servir, en le partageant autour de vous, à nous Français pour célébrer avec dignité le centenaire de l’Armistice malgré l’interdiction intolérable du kaporal Macron qui plie un genou devant Merkel. Ce jour fait partie de notre passé historique, il rappelle ce qu’a subi la France face à un ennemi longtemps héréditaire. Remercions par des défilés improvisés ces poilus qui se sacrifièrent pour que la France reste la France.

Je lance même un défi : qu’une association d’anciens combattants, ceux qui, pour des reconstitutions, s’habillent de bleu avec casque et fusil, vienne défiler au bas des Champs-Élysées. Je suis persuadé que les policiers et gendarmes les salueront lorsqu’ils se dirigeront vers l’Arc de Triomphe sous les cris et applaudissements de la foule.

Soyons aussi audacieux que ces combattants d’Oyonnax et surtout montrons à Macron que la France restera la France et qu’il n’arrivera pas à la noyer dans la panade européenne.

Partagez et préparons la réplique digne de nos ancêtres !

André Girod

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
PROVENCE83

( suite 2) Des signes révélateurs sont constatés tous les jours, mais PERSONNE NE BOUGE malgré des lanceurs d’alerte. IL Y A UNE VOLONTE MANIFESTE DE LAISSER L’ENNEMI ISLAMISTE NOUS DETRUIRE. C’EST CECI QUI EST TRES GRAVE !!! Pour en venir à un défilé militaire pour honorer ces poilus , Macron s’incline encore devant MERCKEL, ET préfère peut-être comme Hollande, en 2016 , FAIRE PIETINER HONTEUSEMENT LES TOMBES par des hordes de jeunes français ET ALLEMANDS C’eut été un scandale mais aucun responsable n’en a payé les frais ;

PROVENCE83

( suite 1) Alors, c’est facile de jeter la pièrre; J’aimerais bien voir ses détracteurs être à sa place et quelle décision ils auraient prise . En général, lorsqu’on est sous le joug, on fait profil bas en attendant des jours meilleurs;Si on compare à maintenant, c’est totalement différent.La France n’est pas occupée militairement; Comme la sarkosie, la hollandie, la macronie n’est pas sous le joug d’un ennemi . Pourtant, l’ennemi insidieux est déjà en partie installé en France, PARCE QU’ON LUI PERMET DE RENTRER sans qu’il ait besoin de combattre, et en plus on se plie à ses exigences… lire la suite

PROVENCE83

Je suis loin d’être pétainiste, je n’excuse rien mais il faut rétablir la réalité.Non, ce maréchal n’était PAS l’ennemi des français et a été un grand homme en 14/18 . En 39/45, il faut tout de même analyser la situation de l’époque. Les boches étaient les maîtres; Leur dictat était sans équivoque, avec représailles sur des civils ( il y en a eu légion par les boches) .Pétain s’est trouvé seul, devant une situation délicate, et, il a pris une décision de soumission, certainement pas de gaîté de coeur, pour vraisemblablement éviter des carnages; Il était sous le joug de… lire la suite

simon Duplessix

oui, c’est bien de préciser que c’était sous les ordres des allemands que le Maréchal avait interdit de célébrer le 11 novembre.En le lisant le titre , j’ai craint une erreur historique … c’eut été dommage !

thorgal

C’était une raison suffisante pour collaborer avec l’occupant. Mettre la police française aux sévices des Nazis. En ce qui concerne le fait de la soi disant impossibilité de juger le Maréchal Pétain en 2018, on pourrait le tenir pour n’importe quel homme politique de l’époque et pour tous les résistants de septembre 44 comme vous le dites. bref votre post est vide de sens.

Bruno

Lorsque j etais enfant j ai connu un de ces heros Mr Alexandre Chappaz et je tenais tres humblement a lui rendre hommage.

Hagdik

Très bien André GIROD, merci pour cet article.
Mais si vous voyiez ce qu’est devenu Oyonnax aujourd’hui, vous pleureriez !

andré Girod

On me l’a déjà signalé et je ne dis pas quelle communauté c’est devenu!!

ADLER

C’est malheureux, mais je confirme.

Robert Le Priellec

D’autant plus qu’en 1914 c’est l’Allemagne qui a déclaré la guerre à la France. L’Allemagne n’aime pas les commémorations du 11 novembre ? Il ne fallait pas commencer cette guerre !

Natou

Je suis bien d’accord avec vous ! Marre de s’en prendre au Grand Maréchal !!!! Le parrellele entre le Général et Macron est un peu léger ! Le Général n’avait pas le choix et Macron le fait délibérément pis il ne comprend pas qui étaient les civils qui sont partis faire la guerre pour défendre la Patrie France ! Ces civils étaient tous réservistes et par voie de conséquence mobilisés et il y avait aussi ceux qui étaient volontaires !!!! Macron a sèche les cours d’histoire ? Sûrement il préfère les cours ou on apprend à dépecer les usines et… lire la suite

DUFAITREZ

Je rappellerais cette Manifestation du 11 Nov 40 à l’Arc de Triomphe de 40 jeunes lycéens ! J’en ai connu Un !
De notre temps ? Lycéens braqueurs, Généraux écrivassiers, européistes de tous poils n’ayant jamais connu la Guerre, dont le Micronesque… sans oublier les Féministes pleurnichardes ! Combien de tuées ?
Putain ! (pardon) 2 millions de morts et blessés !
MANIF SPONTANEE SUR LES CHAMPS !!!

DUFAITREZ

Si vous mettez un pouce en bas, ayez le courage de vous expliquer !

thorgal

Manifestez le 11 novembre ou un autre jour contre le fascisme, la dictature , le nazisme ou la guerre est toujours un droit et rien ne vous empêche d’organiser une manifestation sur le sujet. Ce que notre président a déprogrammé c’est un défilé militaire. Il est encore le chef des armées. C’est pas aux militaires de décider ce qu’ils font.

SOSFRANCE08

chef des armées???Une merde!!!

ADLER

C’est une honte ce type !!!!

ADLER

C’est un traitre, un collabo. Chef des armée???? Mais il devrait être destitué

patphil

réécrire l’histoire!
la débaptisation d’un lycée d’Estienne d’Orves en est une autre preuve! nier la nation, nier les coutumes etc
zemmour explique tellement bien que les élites trahissent souvent la plèbe (l’évêque cauchon et jeanne d’arc)

James Lindsay

Il y a sûrement eu des maquisards dans le Jura.
Mais Oyonnax et Dortan, village martyr se trouvent dans L’AIN.
Ce sont les maquis de l’Ain qui ont défilé.
Tenter de rattacher le défilé du 11 novembre 1943 au Jura relève au minimum de la désinformation et au pire d’une méconnaissance de l’histoire
Le monument aux maquis de l’Ain se situe à Cerdon et fut inauguré par Qui vous savez !

James Lindsay

andré Girod

Je suis d’accord avec vous c’était des Résistants de la Franche-Comté l’Ain ayant joué le rôle principal

Gaulois réfractaire

Les montagnes avoisinantes sont du massif du Jura. L’ain est une rivière et le Jura un massif montagneux.

Théo

vous jouez sur les mots de façon ridicule, la limite du département du JURA est toute proche de Chancia : MONTCUSEL, GRAND’SERVE, NéZAN, sont 3 villages JURASSIENS à 3 kms de CHANCIA, et la population AIN/JURA se mélangeait non ??? dans les maquisards de l’AIN il y avait des JURASSIENS !!! et vice versa !!! Les atrocités dans cette région ont touché les populations JURA/AIN/SAVOIE/RHONE

AFMC98000

Qu’à donc Macron dans la tête pour ne pas faire de défilé militaire ce 11 novembre? Il veux plaire à qui ? Ce qui est certain c’est qu’il devient de plus en plus impopulaire.

SOSFRANCE08

La grosse bertha merkel…

jip

pour macron les poilus ne sont plus rentables pour son petit trou du cul imberbe , il préférè confier ce boulot aux noirs (non déclaré bien sur) ….car le poil a gratter c est pas bon pour les hémorroïdes.

angora

et la France était défaite et occupée à cause des gauchiasses de l’époque.
tandis que le macron et sa clique organisent la défaite et l’occupation de la France.

jip

et bientot a qui le tour ? réponse les mmuuzz!! ou les poilus ? mais non putain !!!bordel de merde les BARBUS coupeurs de têtes assassins.

gaulois réfractaire

Pardon : j’ai voulu dire « d’après sept44 »

Allonzimollo

« Il est interdit d’interdire » depuis mai 1968… non, c’est fini ? :-D

thorgal

La guerre de 14-18, des millions de morts dus à la folie des militaires et des politiciens corrompus. Elle a signé le début du déclin politique et économique de l’Europe et l’avènement des USA comme 1ère puissance mondiale. C’est faire trop d’honneur aux militaires de les autoriser à défiler le 11 novembre ! Creusois, je suis fier du monument aux morts de Gentioux conspué par les militaires. Mon arrière-grand père a survécu miraculeusement à cette boucherie pas comme ses 3 frères. Jusqu’à son dernier souffle, il a maudit les officiers français. Il est tant de passer à autres choses et… lire la suite

Dugenou

Ce ne sont pas les officiers qui ont déclaré et conduit la guerre mais les gouvernements de l’époque dont un certain Clémenceau (affilié aux socialisme…) donc revoyez votre copie.

torghal

C’est grâce à des gens comme Clémenceau que la guerre a été gagnée. Il s’est justement insurgé contre le pouvoir des militaires contrairement à ce qu’il s’est passé dans l’empire Allemand. C’est à vous de ré étudier l’histoire de la guerre de 14-18, je pense. Les officiers supérieurs français ou allemands étaient pétris de leur arrogance, ils étaient souvent contre la République d’ailleurs, ce qui a été confirmé d’ailleurs par la suite avec le gouvernement de Pétain.

Gaulois réfractaire

Vous préférez les planqués des ministères à ceux qui étaient sur le terrain. Un petit exemple: la désastreuse offensive Nivelle du chemin des dames de 1917 était une demande expresse des politiciens. Nivelle a servi de bouc émissaire. Ouvrez des livres au lieu d’ouvrir votre claque m….

thorgal

Parce que les Maréchaux étaient sur le front ? Nivelles était un abruti.

Dugenou

La guerre de 14/18 je la connais bien. J’ai vécu assez longtemps dans le nord-est pour en connaître tous les détails (bons et moins bons). Quant-à Nivelle, vous semblez bien le connaître: avez-vous fait Polytechnique avec lui?

André Léo

Ils se démènent pour occulter notre passé et notre Histoire, afin d’imposer leur néo-dictature des zélites! Ils ne vont pas organiser un défilé à la mémoire de nos 1.500.000 morts, de nos 6 Millions de blessés… des fois que le citoyen à la dérive se pose tout de même des questions sur le patriotisme des 8 millions 500 mille Poilus de 14-18! Faut pas pousser la macronie dans les bleuets de la mémoire. Quand même!. En 40, la dictature nazisto-pétainiste se nommait encore « état français ». La dictature ÉNArchiste actuelle n’ose plus mettre en avant le mot France. Car on ne… lire la suite

Jill.r

Cet acte de résistance est connu et fait honneur à ceux qui ont participé. C’est bien de le rappeler.

schneiter

M. Girod, il y a des comparaisons historiques plus que douteuses et nauséabondes ! Osez comparer le Mignon Elyséen, fossoyeur de la Nation France au Maréchal !!! Mais peut être préférez vous honorer la mémoire du pseudo général, ayant fui la France par deux fois….

Comparaison n’est pas raison! Eric Zemmour a raison. Pétain a répondu à une demande, mais il s’est planté dans la collaboration. De Gaulle a eu raison d’être le phare de la résistance de la France-Libre. Les socialiste et les communistes furent des collabos! Pour ma part je regrette que de Bordeaux, le gouvernement Français ne soit pas allé à Alger poursuivre la lutte. Peut-on rester insensible au fait que la France, comme la Roumanie et l’Italie furent les pays qui ont su « le mieux » préserver les juifs malgré des salauds comme l’ami de François Mitterrand René Bousquet avec sa liste… lire la suite

Jill.r

Poursuivre la guerre à partir de l’Algérie, c’eût éte laisser la France à l’ennemi qui aurait mis tout à feu et à sang. Vichy a eu du bon en nous évitant un Gauleiter; ce qu’on peut et doit reprocher au Maréchal : les abominables lois anti juives, lesquelles ont Été promulguées dans une indifférence générale, il faut bien le dire ;à part des protestations de quelques évêques et pasteurs. Personne, même les pires ennemis du Général n’a contesté la France Libre, qui nous a permis d’être assis à la table des vainqueurs, malgré notre participation certes courageuse, mais symbolique à… lire la suite

Natou

Faux !!!! Relisez le livre de Zemmour : De Gaulle s’est bare à Londres parce que il n’était sur la liste du nouveau Gouvernement de Pétain ! Juste une histoire d’ego !!!

Jill.r

De Gaulle et Petain étaient brouillés depuis des années ;ils n’auraient jamais faits partie
du même gouvernement. De plus, le Général était contre l’arrêt des combats.

Gaulois réfractaire

Très juste: lire le témoignage du général Spears. Édifiant !

André Léo

Tout à fait de votre avis, Gérard.
Après les pleins pouvoirs donnés à Pétain par la SFIO, puis la poignée de main de Pétain à Hitler à Montoire, le gouvernement de collabos ne pouvait que s’installer à Vichy et y rester jusqu’à la Libération.
La Pologne a « aidé » les nazis à exterminer « leurs » Juifs nationaux. Les ghettos dans des villes entières dont celui de Varsovie, anéanti, n’auraient pas pu s’installer sans la « bénédiction » de la population polonaise catho intégriste.

Le documentaire historique Shoah, de Claude Lanzmann montre de façon criante cette collaboration hitlero-polonaise contre les Polonais de confession juive.

Gaulois réfractaire

Lanzmann est un faussaire.

Boadicea

Et vous le pseudo gaulois un décérébré manipulé.

Garde Suisse

N’importe quoi ! Il y a eu 1,5 million de polonais catholiques massacrés par les nazis à ajouter aux 3 millions de juifs polonais. Les nazis considéraient les slaves comme untermenschen. Et je ne parle pas des polonais massacrés par les communistes (Katyn) ou par les boches avec la complicité des communistes (l’insurrection de Varsovie est matée pendant que l’armée rouge assiste au spectacle). Votre anti Catholicisme est affligeant !

Jill.r

Ayant fui la France… et quoi encore ? Quand
De Gaulle est parti en Angleterre, notre alliée
pour poursuivre la guerre, les allemands étaient dans Paris déclarée ville ouverte, et Petain avait
demandé les conditions d’armistice.

schneiter

De gaulle a bien fui la France par deux fois ! relisez la vraie Histoire, mais pas celle de l’Education Nationale…. ce pseudo général, s’est même permis de collaborer avec les Rouges en 1945, en France…. et de trahir pour l’Algérie ! Quel grand homme nous avons là…. Quant aux Anglais, ils n’ont jamais été nos alliés, mais de vrais crapules opportunistes! (l’Histoire est pleine de leurs traîtrises).

André Léo

La « collaboration  » de de Gaulle avec le PCF fut en 1944, de laisser rentrer en France le déserteur Thorez menacé de la peine de mort, en échange de la dissolution des « milices patriotiques » constituées avec les FTP résistants qui avaint conservé leurs armes. Avec le CNR, De Gaulle a pris de ministres communistes et il a bien fait car ils ont fait un remarquable travail pour le redressement.

Jill.r

Fui la France, quelle ânerie… Ceux qui l’ont
suivi pour constituer l’embryon de la France
Libre ont fui aussi ? Fuir quoi d’abord, la guerre
était finie. Votre connaissance de l’histoire semble bien approximative et orientée.
Quant aux communistes, ils furent élus ;le
PCF était en 1945, le premier parti de France.

schneiter

Oui, de gaulle, le couard, a fui en 1940 et le 29 mai 1968 ! Quant aux communistes… je vous laisse le soin de faire leur apologie !

Jill.r

Il a fui quoi en 1940 ;la guerre sur le territoire était finie ;il fallait la poursuivre sur de nouvelles bases, ce qui nous valut d’être assis à la table des vainqueurs, malgré notre participation symbolique à la victoire, eu égard aux forces en présence.

Natou

Merci entièrement d’accord avec vous!
Enfin un érudit d’histoire !

schneiter

Bonsoir et merci. Certains s’arrangent avec l’Histoire, moi pas ! Quant à l’Algérie, effectivement, si le grand traître n’avait pas pris cette décision, beaucoup de choses seraient différentes aujourd’hui !

Jill.r

Et que fallait il faire en Algérie Monsieur
l’expert en chef ?

Natou

De plus ce n’est pas de Gaulle qui a cree la résistance mais ce sont les communistes qui en sont les instigateurs et c’est bien après que De Gaulle leur a propose une alliance !

De plus De Gaulle a vendu l’Algerie et nous sommes dans ce vaste # bordel # en partie à cause de cela!
Grand Général ? Pour moi NON !

Jill.r

Les communistes les instigateurs de la
Résistance… Rire ! Je vous rappelle qu’ils furent les alliés des nazis jusqu’en juin 1941.

Natou

Je ne peux vous laisser dire des conneries!
Révisez vos cours d’histoire !
Ce sont les communistes qui en premier on commence le mouvement de résistance et pas en 40 !!!!

   Les rares Français qui se sont engagés dans la résistance dès 1940 l’ont fait à titre individuel ou au sein de petits groupes isolés, agissant de façon spontanée, sans mots d’ordre, sans liens entre eux.
   D’autres se sont mis au service des réseaux britanniques du Special Operation Executive ( SOE ) du major Buckmaster et des réseaux de la France libre, mis en place par le Bureau central de recherche et d’action ( BCRA ).
  

Jill.r

C’est vrai, les rares Français qui se sont engagés dans un embryon de résistance l’ont fait à titre individuel… comment pouvez vous
affirmer que les premiers étaient communistes ;vous n’en savez rien,moi non plus d’ailleurs.
Ce que je sais par contre, c’est que le journal
L’humanité du 1*juillet 1940 appelait les ouvriers parisiens à sympathiser avec les soldats allemands… et que le 1*martyr de
la Résistance s’appelait Estienne d’orves, il était de La France Libre.

Ce qui est vrai également est que Maurice Thorez a déserté l’armée et s’est enfuie en Russie. Que les communistes ont négocié avec la Kommandatur avec Duclos pour la réapparution du journal l’Humanité interdit par les socialistes du Front Populaire, qu’il y eut des sabotages des usines d’armement français organisés par la CGT de l’époque, et que les communistes collaborèrent jusqu’en juin 1941 à partir de l’opération barberousse! C’est un « résistant » dit colonel Fabien qui assassina dans le dos, un aspirant allemand non armé dans un métro, ce qui valut la mort d’otages! Juste ce que voulait le PCF pour… lire la suite

Jill.r

Exact, sauf sur un point, le sabotage des usines d’armement se rapportait plutôt aux
armes destinées aux soldats d’Indochine.
la Résistance communiste fût parfois courageuse, mais presque toujours stupide.
L’exécution des otages de Chateaubriant parmi
lesquels se trouvait Guy Mocquet était aussi consecutive à l’assassinat d’un colonel allemand isolé.

Natou

Suite !!!    Ce n’est que progressivemenque le recrutement s’est étoffé, que des mouvement structurés se sont constitués dans les deux zones séparées par une ligne de démarcation contrôlée par les troupes d’occupation allemandes :         – d’abord en zone Sud non occupée, qualifiée de « zone libre » ( Combat, Libération, Franc-Tireur, Témoignage chrétien,  Armée secrète, Groupes francs, Organisation de résistance de l’armée ou ORA… ) ;         – puis en zone Nord occupée ( Libération-Nord, Défense de la France, Organisation civile et militaire, Ceux de la résistance ou CDLR, Ceux de la libération ou CDLL, Résistance-Fer … ) ;     Dans les deux… lire la suite

Théo

de Gaulle a collaboré avec les communistes et trahi la France. Il a enfoncé le Maréchal pour mieux assurer sa propre ascension et flatter son immense égo. Il a fait fusiller une foultitude de Français dont Brasillach et Bastien-Thiry entr’autres. Il a trahi les pieds noirs, les harkis en ne cherchant aucune solution valable pour l’Algérie. C’était plus facile de filer à Londres que d’assumer dans la France occupée.

Jill.r

Vous ne croyez pas que le Maréchal s’est enfoncé tout seul, ou plutôt, Laval et autres l’ont pris comme paravent.
Quant à Brasillach, collabo et militant de la
déportation des juifs, il pouvait difficilement
échapper au poteau.
Bastien-T mérita aussi son sort, non pour avoir
attente à la vie du chef de l’état, mais avoir mis
en danger la vie de personnes innocentes.
De Gaulle ne Gracia pas, malgré la considération qu’il avait pour le père du colonel, gaulliste de la première heure.

Jill.r

Les pieds noirs ne voulurent pas de
L’Algérie Française avec 9 millions de Français,
tel que le Général l’évoqua en 1958.
Il fallait faire quoi en Algérie selon vous.
Que fit la lV République en 4 ans ?

Théo

partitionner l’Algérie, par exemple, plutôt que l’abandon brutal, de Gaulle détestait l’Algérie depuis le début en fait,
il serait temps de revenir sur la « légende glorieuse du Grand Général » bien entretenue par les gaullistes et de voir sa vraie personnalité orgueilleuse, entêtée et dure, avec des erreurs comme Pétain, comme tout mortel dirais-je !!! pas de quoi tant pavoiser ni susciter l’admiration, ramenons-le à la bonne hauteur !!!

Jill.r

Partitionner l’Algérie… vous rêvez. Je n’imagine pas un seul instant une partie des pieds noirs abandonnant logements, commerces, exploitations pour aller dans un autre département ;pour faire quoi, être logés comment. Quant au déplacement des populations musulmanes, cela relevait des
travaux d’Hercule. Une autre Algérie aurait pu
être envisagée, française, ou autonome, mais évidemment dominée politiquement par les
musulmans sous l’effet du nombre. Mais en
1958, c’était déjà trop tard.

JCML

« Le maréchal Pétain, sur ordre des Allemands… » Macron aurait-il reçu un ordre de Merkel ? Non, il est tellement c.. et imbu de sa petite personne qu’il a fait ça tout seul.

pauledesbaux

« Il n’est pas de respect
s’il n’est pas de mémoire
il n’est pas de progrès
si l’on oublie l’Histoire
car le regret est vain
et vain le souvenir
si l’erreur du passé
ne sert pas l’avenir
au nom du souvenir
tu penses à la Patrie
au nom de l’avenir
tu t’engages aujourd’hui  »
Athanase, Philosophe
Ce poème ne date pas d’aujourd’hui et pourtant tellement d’actualité

Fleur de Lys

Général Bruno Dary : « La décision du chef de l’État a été de se déplacer pendant une semaine sur tous les champs de bataille » (AUDIO) hallucinant!!! il soutien l’arrogant squatteur de l’Elysée
http://www.bvoltaire.fr/general-bruno-dary-la-decision-du-chef-de-letat-a-ete-de-se-deplacer-pendant-une-semaine-sur-tous-les-champs-de-bataille/

a.hourquetted'are

Le Général Dary, remet les éléments en place. Il dit que: Le dispositif militaire en place sera le même que chaque année, que Macron ajoute au dispositif habituel une visite sur tous les champs de bataille et l’invitation d’une centaine de chefs d’Etats. Macron fait donc mieux que ses prédécesseurs.Les journées passées sur les lieux de batailles ouvriront peut être son cœur pour notre France.Il faut être juste et pondéré.

Fifi de Saint-Martin

Oui c’est ça qu’il faut faire, défiler en costume de poilu et on verra bien si la police ose intervenir ce qui serait bien (on peut rêver) c’est que des véhicules d’époque puissent se joindre à la fête !

gigobleu

Excellente idée. A préparer immédiatement. Macron va sûrement organiser des barrages de sécurité qu’il faudra sans doute renverser. Français, mobiliser vous et renversez ce tas de fumier!

Jack

Merci pour ce souvenir Monsieur Girod. Comme vous, j’étais petit garçon durant la guerre, avec des officiers allemands sous notre toits (chambres réquisitionnées). Faisons suivre cet article à nos contacts et que ceux qui en ont les adresses, le fassent suivre à ces messieurs, généraux paisibles de l’état-major des armées françaises.

Nuch

Oui monsieur Girod micron est un fossoyeur il faut le défier