Comment Arzano a repoussé l’assaut des migrants… pour le moment

Publié le 22 novembre 2019 - par - 11 commentaires - 1 503 vues

Après avoir su qu’un projet de centre d’accueil et d’orientation se faisait jour dans le bâtiment de la gendarmerie tout juste fermée (avec bénédiction de la maire actuelle qui n’a pas bougé le petit doigt pour garder les gendarmes), nous avons tenté par tous les moyens d’alerter l’opinion.

Grâce aux médias alternatifs, la nouvelle a été reprise par la PQR, puis après création d’une page Facebook, une participation massive à la réunion publique du 15 octobre 2018 a eu lieu.
Des vidéos sont sorties sur Franc studio, Breizh info et le média pour tous ça avec Vincent Lapierre qui s’était déplacé lui-même en personne.

Riposte Laïque et Résistance républicaine ont relayé régulièrement notre lutte, et Christine Tasin a même pris la parole lors d’un de nos rassemblements.

Auparavant une vidéo de Gilles Pennelle avait été vue presque un million de fois sur la situation de la gendarmerie d’Arzano.

Le buzz sur les réseaux sociaux et quelques articles aussi dans des médias nationaux tel que Valeurs actuelles et un passage sur Radio Courtoisie notamment, ont permis une diffusion à l’échelle nationale de cette information et de la fermeté, de la ténacité et de la virulence de l’opposition.

L’alimentation quotidienne de la page Facebook, des renseignements et informations, des courriers envoyés régulièrement aux élus locaux et départementaux ont permis de maintenir la pression et d’éviter cette installation, pour le moment.

La période des élections n’est peut-être pas propice à ce genre de projet préfectoral, la paix sociale devant être préservée…

En résumé : ne rien lâcher, maintenir la pression et utiliser tous les moyens possibles et pacifiques… pour arriver à ses fins…

Éventuellement transformer l’essai en constituant une liste électorale et en prenant place à la mairie…

Martine Chapouton

 

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
André LÉO

Bon exemple de lutte de terrain. Le déplacement des deux élus RN et leur déclaration devraient permettre aux sympathisants populistes de sortir la tête haute.
Et vive la liste d’union locale aux municipales. On lui souhaite d’arroser sa victoire à Arzano, avec cet excellent Pommeau finistérien, comme celui de Plomelin, fort en “calva” parfumé!

senechal

Il n’y a pas 36 solutions lorsque qu’une “autorité” décide d’imposer das une commune des gens non désirés, il faut foutre le feu aux bâtiments ou tout au moins rendre ces locaux inutilisables, censés accueillir ces éternels profiteurs.

zéphyrin

On espère un effet “boule de neige”….on espère.
il faut bien commencer la bagarre au niveau local. Rien de bon n’est à attendre d’en haut (pour l’instant)

Eva

SUPER idée . Faisons une liste .

Papy Mauser

La pauvre Anne borry a des circonstances atténuantes elle ne jouit pas de toutes ses facultés petite à l’étable entre la mule et la vache dans son berceau fait de douves vermoulues de barrique sa grand mère sénile lui faisait boire du cidre dans des bollees Henriot elle y a pris goût d’ailleurs les clichés ne trompent pas son visage ravagé atteste de ces mauvais traitements

senechal

Malheureusement, je crains qu’elle ne soit pas la seule à avoir été élevée dans ces conditions!.

Gillic

Souhaitons que les habitants d’ Arzano sachent voter lucidement aux prochaines municipales !!

Marc Larapède

L’élection municipale fait reculer beaucoup de projets. Macron en particulier craint le résultat de cette élection au niveau national, c’est pourquoi il tergiverse sur les sujets sensibles pour pouvoir les faire passer une fois l’élection terminée… A moins qu’il ne pense à la présidentielle à suivre.

patphil

on verra d’ici quelques semaines si les électeurs votent et comment ils s’expriment!
là ce sera un référendum de fait!

Mikael Agosti

Dpas d’hésitations, il faut absolument que des listes alternatives GJ se présentent partout où c’est possible…. Ils auront le soutient de beaucoup de “Français” qui veulent une vraie France…

Jill

Au prochaines élections, la maire sera virée.

Lire Aussi