Comment des communistes osent-ils s'opposer au transfert des cendres de Bigeard aux Invalides ?

A l’initiative de certains communistes, une pétition circule pour s’opposer au transfert des cendres du général Bigeard aux Invalides. Cette démarche est une insulte à un grand patriote qui a consacré toute sa vie à servir son pays, c’est une insulte à notre armée et aux milliers de jeunes soldats qui sont morts en Indochine et en Algérie, c’est une insulte à la France, traînée une fois de plus dans la boue par ceux qui prétendent refaire l’histoire et qui ont honte de leur pays. Comme si ce grand soldat, le plus décoré de l’armée française, devait payer pour le passé colonial de la France. Comme si les militaires au service de la République, étaient responsables de la politique menée par les gouvernements, de droite comme de gauche, qui ont décidé d’engager les guerres coloniales.
Faut-il rappeler que les guerres propres n’existent pas ? Faut-il rappeler que la torture se pratiquait des deux côtés ? Faut-il rappeler que les communistes français ont fait le choix de la collaboration avec l’ennemi, d’abord en France durant le pacte germano-soviétique et ensuite en Indochine et en Algérie, sabotant les armes de nos soldats et leur crachant au visage à leur retour de la guerre ? Avant de devenir des résistants, les communistes furent d’abord des collabos, personne ne l’a oublié. Faut-il rappeler que les communistes ont vénéré Staline, ce boucher qui a liquidé vingt millions de ses concitoyens ? Faut -il rappeler que les communistes, si prompts à dénoncer notre histoire coloniale, n’ont jamais contesté l’occupation des pays de l’Est par l’Armée Rouge, occupation qui n’était rien d’autre que la colonisation d’une grande partie de l’Europe ? Faut-il rappeler leur désarroi lors de la chute du mur de Berlin, abandonnés par le grand frère soviétique ?
Par conséquent, il me semble que les communistes, avec leur morale à géométrie variable, sont vraiment mal placés pour donner des leçons d’humanisme à qui que ce soit ou pour interdire à un grand patriote de rejoindre les Invalides. Quant à tous ceux qui ont signé cette ignoble pétition, ils n’ont fait que se rabaisser un peu plus, comme ils ont rabaissé leur pays. Pas de quoi être fiers.
Jacques Guillemain

image_pdf
0
0