Comment et pourquoi notre civilisation est-elle en danger de mort ?

10443-naufrage-titanicbWF4LTY1NXgw.jpg

Où en est l’industrie européenne, où en est la culture européenne, où en est la civilisation européenne, c’est à dire le mode de vie occidental ?  Si nous n’y faisons rien et ne réagissons pas  de façon énergique et résolue, elles n’existeront bientôt plus. Le pire des fatalisme est-il certains ?

Pourquoi ce séisme est-il probable et comment tout cela s’est-il joué ?

Objectivement, tout démarre en 1945 à l’issue du conflit mondial, lorsque les USA imaginent et mettent en place un immense projet financier mais aussi et peut-être surtout politique destiné supposément au redressement.

Officiellement, cette résolution, dont l’objectif déclaré d’aide à la reconstruction et au développement, est en réalité un vaste plan de soumission des peuples du vieux continent à l’hégémonie Américaine et de vampirisation de son économie. Est-il besoin de citer des exemples récent comme les affaires Alstom,  McKinsey ou celle de la vente cassée des sous-marins  à l’Australie ? Le faux procès et l’incommensurable amende infligée à la BNP…On pourrait en citer des pages

Ce que l’on nomme aujourd’hui «mondialisation», prend insidieusement racine à cette époque de fin de guerre mondiale, se formalise dans la fin des années soixante et aboutit aujourd’hui à l’établissement d’une entité, jadis moteur du rayonnement économique et culturel du monde, devenu vaste espace de libre échange où ceux qui y vivent ont été transformés en une espèce de peuplement  consumériste,  déculturé et passif voire soumis pour ce qui concerne une majorité.

La crise sanitaire dite du Covid 19 a démontré, avec une évidence absolue, que notre peuple a été lobotomisé, acceptant sans broncher les mesures privatives des libertés individuelles les plus élémentaires. Le refus par le peuple Français de la constitution Européenne bafoué par son renversement sans que ce peuple jadis si fière et si audacieux, ne réagisse, démontre lui aussi ,de manière indubitable, le renoncement à l’existence nationale. Toutes ces mesures procèdent de l’inversion des pouvoirs au profit d’une supranationalité mortifère.

Cette main mise ne s’est, bien sûr, pas constituée sans l’aide de traîtres anti-nationaux parmi lesquels on peut citer le tristement célèbre agent de la CIA, Jean Monnet.

La suppression des frontières, la négation des identités, l’incitation et le soutien des mouvements migratoires, la condamnation de la souveraineté des états, la libre circulation des capitaux, les transferts de compétences judiciaires, scientifiques et politiques sont les armes qui ont détruits nos pays et s’apprêtent à anéantir notre civilisation presque deux fois millénaire.

Dans cette entreprise funeste et haïssable de démolition tous nos Présidents, de Giscard à Macron, ont été à des degrés plus ou moins élevés coupables de forfaiture. Les uns en favorisant l’immigration inassimilable aboutissant à un phénomène de remplacement de population, les autres en autorisant l’euthanasie de notre industrie et tous en favorisant la négation de nos identités dans l’immersion suicidaire de l’Union Européenne où plus exactement la désintégration de notre autonomie existentielle.

Dans ce mouvement irrésistible, les pays d’Europe ont été, par la force de leur antériorité, les premiers concernés. Mais, n’en doutons pas un instant, le plan global est mondial où, à terme, une minorité d’individus rendus surpuissants par leur main mise sur des volumes de capitaux insensés dirigeront la planète. Celui-ci est en train de se dessiner dans les arcanes d’une instance parée des meilleures intentions de façade qui est le «Forum économique Mondial» réuni chaque année à Davos sous l’égide du redoutable Klaus Schwab membre, par ailleurs de multiples associations opaques tel les «Bildelberg» ou encore « le Siècle » qui canalisent et établissent les priorités de ces quelques élites agissantes qui façonnent le monde futur à la manière de «la ferme des animaux» si bien anticipée par Orwell.

Mais me direz-vous, quid des empires comme la Chine ? Pour elle, cela n’est qu’une question de temps, ils y viendront car les dirigeants suprêmes de cette immensité territoriale et humaine ne seront pas insensibles aux avantages qu’ils tireront de leur accession à l’élite mondiale. Quand au peuple Chinois, il est déjà conditionné et asservi plus encore que nous même comme nous avons pu le constater.

D’ici quelques jours, il va être loisible d’observer si le peuple de France est capable de s’opposer à la réforme des retraites, moins pour son contenu global qui, déjà, comporte de multiples incohérences et incertitudes pour l’avenir des actifs d’aujourd’hui, mais comme pour démontrer à ce Jupiter de pacotille qu’il ne peut faire en même temps tout et son contraire, pour manipuler ceux qu’ils nomment improprement Gaulois réfractaires, fumeurs de clopes, roulant au diesel auteurs de crime contre l’humanité, incultes et je ne sais quoi encore.

Jean-Jacques Fifre

 

 

 

 

image_pdfimage_print

9 Commentaires

  1. Les tolteques,les olmeques, les zapoteques et les totonaqued, accompagnés ou non de l’empereur de Chine et de la fédération des œuvres laïques pourront aller se faire foutre.on ne défile pas avec les salopards et les mous du genou qui ont appelé à voter Macron au second tour.,fut -ce avec fifres et tambours ! Que le maulubec les arde. Plus prosaïquement, qu.ils se fassent bien corriger et arroser par leur « pote » micron

  2. Depuis l’aube des temps, toutes les civilisations se sont plus ou moins éteintes : mésopotamienne, égyptienne, grecque, romaine, aztèque, mayas. Et certaines on tenus plusieurs millénaires. A l’échelle du temps terrestre, les civilisations actuelles qui se fantasment « modernes » et « évolutives » disparaitront bien plus vite. La réalité est qu’elles cumulent toutes les problématiques civilisationnelles du passé (conflits politiques et sociaux, confrontations ethno-psychologiques et religieuses des peuples, guerres de territoires) démultipliées par la démographie chaotique et exacerbé par nos excès consuméristes et technologiques qui impactent toute la planète. La démographie outrancière ne permet aucunement le développement harmonieux de la sagesse, de l’intelligence objective, et de l’évolution des consciences.

  3. Toutes les civilisations sont mortelles, il suffit de regarder l’histoire- Mésopotamie, Égypte, Inde, Grèce, Rome…sans oublier Mayas, Incas. Ne nous leurrons pas, nous disparaîtrons aussi et le processus a déjà commencé.

  4. Pourquoi tout mettre sur le dos de la mondialisation ? croyez vous que le cadre moyen qui a du mal à élever ses enfants soit à ce point concerné ? par contre, on l’écrase d’impôt et un abruti a eu l’idée de supprimer le quotient familial qui lui permettait d’avoir le sentiment d’être aidé à avoir un troisième enfant .

    • ça n’aurait pas été possible si les franCONS jaloux n’avaient pas approuvé.et ça continue! peuple de dégénérés

  5. les veaux acceptent tout, sont même contents d’être suicidés par leurs élites

  6. Comment et pourquoi notre civilisation est-elle en danger de mort ?
    La réponse tient en 1 seul mot: DÉNATALITñ.

    Inutile de chercher plus loin.

    • Et je rajouterai, envahissement de notre continent par une immigration massive et incontrôlée avec en prime l’islam qui s’installe à tous les étages.

      • les 2 vont ensemble: on décourage les Français d’avoir des enfants en les sursursurtaxant.en méprisant les familles nombreuses , les faisant passer pour des profiteurs…………..devant choisir entre avoir des enfants et profiter de ce qu’on gagne.
        ensuite on fait venir des gens qui font des gosses à la pelle, en disant qu’on en a besoin pour compenser notre dénatalité.

2 Rétroliens / Pings

  1. Comment et pourquoi notre civilisation est-elle en danger de mort ? – PAGE GAULLISTE DE RÉINFORMATION . LES MÉDIAS NOUS MANIPULENT ET NOUS MENTENT, SACHONS TRIER LE BON GRAIN DE L IVRAIE
  2. Comment et pourquoi notre civilisation est-elle en danger de mort ? | Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation

Les commentaires sont fermés.