Comment gérer le cas Gayet : Hollande n’en sait rien…

juliegayetHollande-13-points-dehorsSi vous avez aimé : « Julie Gayet, la 3e fiancée du président… » vous allez adorer la suite…et tout ce que cela nous réserve de bons moments à venir !

Toujours selon les mêmes sources (Valeurs Actuelles du 4 au 10 décembre), ce magazine titre tout simplement : « Gayet, la poison de l’Elysée »…ça promet !!

Réunion de crise à l’Elysée pour les communicants de François Hollande, après les révélations de Valeurs Actuelles au sujet de Julie Gayet, qui, pour semer des paparazzi, a sollicité l’aide de gendarmes en se présentant comme « la fiancée du président ». Au sein des équipes de François Hollande, une partie des conseillers plaide pour une officialisation de la relation entre le président et l’actrice, notamment par le biais d’un shooting organisé, faute de quoi « Valeurs Actuelles pourra faire une révélation par semaine ». Mais d’autres refusent de voir Julie Gayet entrer officiellement dans la vie de François Hollande, en partie à cause de son caractère « ingérable », comme en témoigne son comportement vis-à-vis des forces de l’ordre. Impossible de savoir pour quelle attitude a opté le chef de l’Etat.

Pour autant d’ailleurs qu’il ait opté… Double dilemme : prendre une décision lui qui ne cesse de reculer devant toute prise de position d’une part, et qui a voulu « Le mariage pour tous »… sauf pour lui-même d’autre part… Cruel dilemme.

Un détail, pourtant, laisse augurer une rapide prise de décision et une officialisation de la relation : intime de Hollande et très proche de l’actrice, l’ancien député Julien Dray a été aperçu récemment contemplant la vitrine d’une bijouterie de l’avenue George V à Paris, en compagnie de… Julie Gayet. A la recherche d’une bague de fiançailles ?

Quelle que soit la position adoptée, cela ne changera pas grand-chose à l’affaire, officielle ou pas, cette relation nous promet d’ores et déjà quelques potins bien croustillants, quelques couacs supplémentaires à ajouter à une liste déjà bien longue. Une représentation de la France à l’étranger encore plus dégradée et ridicule.

A noter, une constante dans toutes ces conquêtes, pas de nature à nous rassurer : le terme « ingérable » peut s’appliquer indifféremment à l’une ou à l’autre !

Oriana Garibaldi

image_pdf
0
0