Comment gouverner l’ingouvernable Assemblée nationale ?

Comment gouverner l’ingouvernable ? C’est le titre d’un article du Figaro assez intéressant (mais réservé aux abonnés).

L’état des lieux est clair et net. Le drapeau noir/rouge des extrêmes, pour cette fois, n’a pas marché. Incroyable ! Ça fait plus de 20 ans que l’on conserve les Français dans le formol ( traduisez UE, UMPS, mondialisation…) en leur faisant croire que hors du centre (gauche ou droit, qu’importe), il n’y aurait pas de salut ! Ils avaient même ajouté cette fois le drapeau ukrainien et grandi l’ours russe pour terroriser le Français déjà bien téténisé par covid, variole simiesque et compagnie… ça avait marché pour les Présidentielles. La gueule dans le cul, les Français perdus s’étaient raccrochés au connu, Macron et Marine… sans enthousiasme, c’est le moins qu’on puisse dire.

Rien n’y aura fait. Ni les appels tardifs au «sursaut républicain» lancés par le président de la République, ni son escapade ukrainienne cousue de fil blanc. Et ne parlons pas de ces étranges tirades d’Élisabeth Borne contre l’«extrême droite», alors que l’extrême gauche était aux portes! Cette fois, la stratégie du «vote utile» n’a pas fonctionné. Les stratèges macronistes avaient fait le pari que le rejet de Jean-Luc Mélenchon et de son projet politique délirant serait plus fort que tout ; grave erreur! Miroir inversé de l’élection présidentielle, ce second tour des législatives ressemble furieusement à un référendum anti-Macron. Rançon du «en même temps»: il s’était fait fort d’assécher les extrêmes ; ils n’ont jamais été aussi puissants: la Nupes, bien sûr, mais aussi le RN, dont la percée historique constitue l’autre surprise. Quant à la droite, quoiqu’en recul, elle parvient à limiter la casse mieux qu’elle ne pouvait l’espérer.

https://www.lefigaro.fr/vox/politique/l-editorial-du-figaro-macron-le-spectre-d-un-quinquennat-mort-ne-20220619

« Pour le chef de l’État, la leçon est cruelle: la litanie des responsables macronistes de premier plan sanctionnés dans les urnes (plus de président de l’Assembléeplus de président de groupe!) dit bien l’ampleur du rejet dont son camp fait l’objet. Premier président depuis trente ans à ne pas bénéficier du fameux «effet d’amplification» dont il s’était persuadé qu’il lui garantirait de triompher sans coup férir, il essuie une humiliante défaite. »

Le Figaro analyse fort bien certaines raisons de cet échec, dues, malgré l’apparence, à Macron lui-même. Oui, tout au long de cette non-campagne, voulue, on a vu Macron embarrassé, hésitant, approximatif, aveugle aux évidences -pourquoi les électeurs lui auraient-ils donné une majorité dès lors qu’il ne leur a jamais dit ce qu’il en ferait? 

En lisant cela, on se demande ce que le Méphisto de l’Elysée a dans le crâne, qu’a-t-il voulu ? Que nous prépare-t-il comme immonde saloperie qui le déstabiliserait, même lui ?

La conséquence de ce désordre, un chef ne sachant pas être chef, ne le voulant peut-être plus au fond de lui... « La France,  elle, fait un saut dans l’inconnu politique », avec des hordes barbares élues à l’Assemblée, des combats de coq et de poules bruyants, mal élevés, prêts à tout et voulant à leur tour  imposer aux Français leur vision de la France, de la femme, de l’histoire, ayant décidé que l’identité français n’existe plus ; et, face à eux, des députés conscients des enjeux, connaissant sinon les risques de l’islam que Marine se plaît à louanger, du moins ceux de l’immigration. Les 2 groupes réunis par leur refus de l’UE et de Macron… Que peut-il en advenir ?

« Comment gouverner l’ingouvernable? Tel est le défi – crucial et peut-être insoluble – auquel Emmanuel Macron se trouve désormais confronté. »

On a vu que les possibilités de gouverner avec les LR sont et minimes et compliquées…

Alors, le Figaro demande « Emmanuel Macron peut-il encore convaincre ? « .

Et la conclusion vaut son pesant de cacahuètes quand on sait que, il y a 2 mois, Macron entamait triomphalement un second quinquennat :

Alors que sa succession est déjà dans les esprits, le risque n’a jamais été si grand pour lui de rester dans l’histoire comme le spectateur impuissant d’un quinquennat mort avant d’avoir commencé.

Christine Tasin

https://resistancerepublicaine.com/2022/06/21/comment-gouverner-lingouvernable-assemblee-nationale/

image_pdfimage_print
11

10 Commentaires

  1. c est jean michel qui a du etre content ; ca a du lui rappeller de bons souvenirs manu qui na pas la majorite ! il faudra que quelqun se decide a trainer en justice POUR DIFFAMATION un politicard corrompu affirmant que le RN est fasciste , d extreme droite . on veut un beau proces bien mediatise . il faut expliquer aux 58% INCOMPRESSIBLES de bas du front que c est faux et une escroquerie de le dire ! ON AS ASSEZ JOUE ;IL FAUT LES ALLUMER CES DIFFAMATEURS .

    • En 2001, à la suite d’un article coécrit sur le thème des « rouges-brun-verts », Alexandre del Valle fait l’objet de plusieurs réactions dans la presse l’accusant de proximités avec l’extrême droite.

      Aussi la cour estime que « (…) dire de quelqu’un qu’il est d’extrême droite n’est nullement diffamatoire s’agissant d’une imputation exclusive de tout fait précis puisque se situant uniquement dans le domaine des idées, qu’il en va, a fortiori, de même pour une personne au « passé d’extrême droite » »49. Aussi, Alexandre del Valle est débouté41.

  2. bof, il va faire des lois votées par la droite mollassonne puis des lois votées avec la nupes pour l’année prochaine dissoudre en prétextant le blocage du pays ! mais sans se douter que surement les gens revoteront de même , je l’espère d’ailleurs le gars est plus retors que les journaleux ne l’imaginent

  3. Ingouvernable ? Donc il faut une motion de censure et démission de ce gouvernement ! Je ne comprends pas qu’avec le plongeon des hôpitaux par manque de personnel, les soignants que Borne a mis à la porte sans indemnités, illégalement,ne manifestent pas pour exiger sa démission immédiate,! Avec ou sans l’avis de Macron…dont la présence est elle aussi illégitime ! Pas besoin de philosopher des heures durant, de tourner autour du pot !!

  4. Voyons Christine, vous avez dit ingouvernable ? Ne soyez pas aussi confiante sur la nature humaine de la plupart des hommes et des femmes politiques !

  5. A l’inverse de vous, chère Christine, je ne me lamente pas que Choupinet n’ait pas sa majorité parlementaire mais je m’en réjouis. N’est-ce pas là la meilleure façon de discuter pleinement les projets de loi ? Dans le septennat précédent on a vu les députés LREM acquiescer comme une seule personne tous les textes qu’on leur proposait. Le parlementaire du groupe qui osait s’opposer était systématiquement évincé sans ménagement. Je pense à Martine Vonner notamment. Cinq années durant lesquelles cette assemblée a mis en œuvre une série de propositions pour nous confisquer nos libertés dont la liberté d’expression. D’ailleurs quelques collaborateurs-rédacteurs et Pierre Cassen de RL ont pu en faire les frais judiciaires. Une idiote de députée avait même déposé un projet de loi sur la glottophobie qu’elle a retiré presqu’aussitôt. Alors ça suffit !

  6. De moscou à Kiev, combien ces innombrables ballades dans l’airbus « présidentiel » ont-elles coûté aux Français? Et pour quel résultat?
    Macron avait imposé plus de 2 mois entre présidentielle et législatives, pour se donner le temps de faire son cinoche. Et faire durer la guerre le plus longtemps possible, pour affaiblir la Russie. Méchante Russie!
    Et patatras! Les électeurs RN ont massivement voté CONTRE macron, en faisant gagner parfois mélenchon et son armée mexicaine de la gauche fourre-tout qui se débande déjà. Et macron est minoritaire.
    Alors il a imaginé son « union nationale » à lui: un ramassis de mondialistes qui se ligueraient contre la Nation France au nom d’un nationalisme félon, contre les nationalistes, contre les patriotes, contre les Français.
    Cette proposition scélérate et mensongère a du plomb dans l’aile.
    Quel sera le prochain gadget sémantique inventé par mackinsey pour détruire la France.

Les commentaires sont fermés.