Comment Hollande a été réélu en 2017

« Sors de ce corps, Hollande » ! Ou comment Hollande, face à la guerre des frondeurs, a été réincarné en Macron dans un paysage politique détruit, où « groite et drauche » sont à la peine en mal de déconstruction.

Comme pour Hollande le roi UBU de la pompe à phynances « Gouverner c’est pleuvoir« , une pluie de critiques s’était abattue sur Hollande contre le ras-le-bol fiscal du gouvernement de ce roi UBU de gauche.

À tel point que la plupart des « people escrocs » qui sont les « illusionnistes usurpateurs » et les « pseudo intellectuels de gauche » étaient devenus ses principaux et surtout ses seuls soutiens médiocres en publiant une tribune partisane pour dénoncer le soi-disant Hollande-bashing. C’est le sort injuste réservé par la pompe à phynances du roi UBU aux classes moyennes, à la France qui travaille et qui se lève tôt, et contre les familles, autrement dit le harcèlement fiscal ou le racket fiscal de gauche, qui a fixé le déclin du roi UBU.

La Droite Nationale a dénoncé un déni d’humanité insupportable dans la volonté de Hollande de nuire aux classes moyennes, à la France qui travaille et qui se lève tôt, et à toutes les familles. Hollande, le roi UBU de la pompe à phynances, n’aura jamais été aussi loin dans le mépris des droits humains lorsqu’il refusait de porter secours à ceux qui souffrent comme les classes moyennes, les familles, la France qui travaille et qui se lève tôt. C’est pourquoi la Droite Nationale lui a reproché de mener une politique confiscatoire de gauche qui nie le mythe de l’humanisme du vivre ensemble soi-disant de gauche. Aussi, chacun peut constater que ses plus proches partisans milliardaires et les artisans payés de la campagne victorieuse de Macron ont voulu que Hollande, le roi UBU de la pompe à phynances, soit réincarné en Macron, l’économiste fiscaliste de Bercy.

Depuis, les tribunes et les débats s’enchaînent et bousculent le gouvernement fiscaliste de Bercy.

« Comment Hollande a remporté la présidentielle de 2017 » est évoqué par Philippe Boggio sur Slate.fr « Si le Canard enchaîné n’avait pas publié ses informations contre Fillon… » Mais rien sur le Cabinet Noir du roi UBU de la pompe à phynances, et sur le coup monté par les politiciens obscurs de Bercy dans l’affaire de Macron à Las Vegas et les arrangements de Muriel Pénicaud, le 7 janvier, pour la gabegie de la French Tech Night. En ce qui concerne la presse et les télés vulgaires aux mains des milliardaires corrompus, cela n’a rien d’étonnant. La presse centralisée et les télés appartiennent en quasi-totalité à quelques milliardaires qui ont toutes les raisons malhonnêtes de mentir sur certains sujets politico-économiques importants.

Quand, instrumentalisé, le Canard enchaîné du 25 janvier 2017 a sorti l’affaire Penelope Fillon, cette révélation a changé le cours d’une élection présidentielle que beaucoup croyaient gagnée d’avance par LR, « si l’élection s’était déroulée normalement ». Tant pis pour les finances de l’État ! C’est pourquoi les médias des milliardaires, ses collaborateurs, et beaucoup de socialistes opportunistes, ont rallié la clique LREM du fils prodigue Macron, tout occupé à augmenter la dépense publique condamnée par la Cour des Comptes.

Comme Hollande, le roi UBU de la pompe à phynances, détenait le record universel de l’impopularité, le fils prodigue de la milliardisation heureuse, le Macron fiscaliste de Bercy, est acharné à maintenir la tête sous l’eau des classes moyennes et de la France qui travaille, alors la vraie France ne lâchera rien en 2019.

Macron-fils-de-Hollande, pourtant, ne doit pas se faire d’illusions. Pendant les voyages de la pop-star Macron-fils-de-Hollande à Davos et à l’étranger, les faux amis et les élus locaux qu’il aura maltraités auront une chance de se reconvertir dans un nouveau parti à deux balles afin de défendre leurs rentes de situation.

L’atmosphère délétère des LREM et leur promenade absurde à l’Assemblée Nationale risque bien sûr de prendre des allures de procession funèbre, jusqu’à ce que la Droite Nationale les jette dans les poubelles de l’histoire. Alors, Macron-fils-de-Hollande doit prendre une décision sur la fin du harcèlement de la France périphérique qui travaille avec le 80 km/h, avant le 70 km/h puis le 60 km/h. Macron-fils-de-Hollande doit savoir que sur ce coup discriminatoire, sur la question du 80 km/h, il ne gagnera aucun répit même provisoire.

Il sera toujours cerné par la question du 80 km/h, et les sondages le cloueront sur place, même s’il vit dans l’espoir que les médias de ses amis milliardaires parleront d’autre chose « pour faire diversion » comme avec les chutes de neige sur Macron-fils-de-Hollande.  Les 700 kilomètres de bouchon sous la neige en Ile-de-France illustrent la médiocrité des services publics dominés par les syndicalistes oisifs de gauche.

Après « Gouverner c’est pleuvoir« , de Hollande roi UBU, « Gouverner c’est déneiger« , démontre toute l’incapacité de la gouvernance de Macron-fils-de-Hollande à prendre en charge les besoins élémentaires de la sécurité et de la vie des classes moyennes et de la France qui travaille, comme la vie des familles de la vraie France, c’est-à-dire tout ceux qui assurent la survie morale et matérielle du pays réel.

Thierry Michaud-Nérard

image_pdfimage_print

12 Commentaires

  1. Que vient faire la « manif pour tous » sur un site prétendument « laïc »…???
    Pourquoi pas « SOS tout petits » tant qu’on y est ????

  2. Qu’est ce que c’est que cette caricature d’extrême-droite? Et que vient faire la « manif pour tous » sur un site laïc? Si vous êtes pour les prières de rues, pourquoi ne pas inviter Civitas ou « sos tout petits » tant que vous y êtes?

  3. Il s’entendaient comme « larrons en foire » … Ce que Hollande n’a pas osé mener à son terme, EM le fait sans état d’âme.

  4. « Les 700 kilomètres de bouchon sous la neige en Ile-de-France illustrent la médiocrité des services publics dominés par les syndicalistes oisifs de gauche. »

    Argument grotesque, malhonnête et purement idéologique. Qu’aurait dit TMN si les services de l’Etat avaient investi des millions d’euros dans l’achat de matériel spécialisé dans des régions où il neige une fois tous les x hivers… Gabegie? Incurie? Pompe à phynance? Impôts?

    • Oh, vous, vous allez pas tarder à vous faire traiter de collabo Franc-maçon au service des puissances sataniques de l’anti-France. Mais merci pour ce commentaire plein de bon sens.

    • Cet investissement aurait participé au bon état des routes, contrairement aux radars et autres gâteries attrape-fric.

  5. Ceux qui disaient ça au lendemain de l’élection présidentielle étaient moqués par la nomenklatura politico-merdiatique, « ceux qui savent »… Et aujourd’hui ?

  6. D’autant qu’on nous fait croire que les riches reviennent en France
    Cela reste à prouver. E n tout cas, les cerveaux s’expatrient toujours autant, les gens du showbiz partent vivre aux EU, alors forcément il ne reste plus que les classes moyennes et les quelques industries qui n’ont pas coulé sous le poids fiscal pour alimenter les caisses dispendieuses de l’Etat

  7. Macron n’est pas un économiste c’est un financier, d’aucun diront un piètre financier, façon Pompidou, l’imagination en moins.
    Un économiste ça cherche à développer, un financier ça passe après et ça démoli ce que le premier a eu tant de mal à créer.
    Macron n’était pas le bon cheval!

    • Macron , ,? ni économiste, ni financier, simple employé de banque, rien de plus et une catastrophe pour le pays

  8. Ubu ? Plutôt Puntila et son valet Matti, ou Don Quichotte et Sancho !
    Références littéraires, mais littérales…
    Plus ancienne ? César et Brutus !
    Le résultat est le même !

Les commentaires sont fermés.