1

Comment imaginer Joe Biden président des États-Unis ?

Comment imaginer que Joe le pédophile, Joe le corrompu, Joe le candidat des psychopathes cocaïnomanes de Davos, Joe le vendu au Parti Communiste Chinois, comment imaginer que Joe Biden soit intronisé Président des États-Unis le 21 janvier 2021 malgré les milliers de preuves publiques indiscutables de la fraude coordonnée qui lui a fait avoir un nombre de voix mathématiquement impossible à avoir ?

Enfin, cela semble surréaliste : des morts ont voté pour Joe Biden ; des bulletins apportés par la poste qui ne sont jamais passés par la poste ont été comptés pour Joe Biden : dans certains comtés de certains États où Joe Biden l’a emporté, il y a eu plus de votants pour Joe Biden que d’électeurs : les machines Dominion sont incroyablement tombées en panne à la même heure, tout en transmettant leurs données en Allemagne : et miracle, lorsqu’elles ont été de nouveau actives, elles ont consacré la victoire de Joe Biden en ajoutant en quelques secondes des millions de voix à Joe Biden ! Etc…

Et, malgré tout cela, ce type va être intronisé Président des États-Unis, comme si aucune fraude ne s’était déroulée !
Comment l’imaginer ?

Comment imaginer que Joe Biden ne soit pas Président des États-Unis ?

Face à ce scénario difficilement imaginable, les experts en Sun Tzu nous expliquent qu’il n’y a aucun risque que Joe Biden soit Président des États-Unis. Car Donald J. Trump se succédera à lui-même en ayant terrassé Deep-State (l’État Profond).

Évidement, ces experts en Sun Tzu ont tous notre sympathie, ils sont convaincus (et nous l’espérons au fond de nous-mêmes) que, tout ce à quoi nous assistons, fait partie d’un plan parfaitement exécuté : mettre à jour les agissements de Deep State et des psychopathes cocaïnomanes de Davos contre les droits humains et les libertés individuelles avant de frapper, de les terrasser et d’imposer la loi martiale et les tribunaux militaires pour les juger.

Seulement voilà, on voit mal comment le Président Donald J. Trump pourrait réagir sans effectivement faire emprisonner les PDG de Twitter, d’Amazon et de Facebook qui ont violé le 1er amendement de la Constitution des États-Unis et qui ont participé directement et indirectement à la plus grande fraude électorale n’ayant jamais eu lieu, et en direct à la télévision, dans un pays occidental.

Seulement voilà, on voit mal comment il pourrait réagir sans effectivement faire emprisonner Barack Hussein Obama qui semble avoir organisé cette gigantesque fraude (de l’aveu même de Joe Biden et de celui de responsables de sociétés qui auraient participé depuis Rome à la transmission de données aux machines Dominion).

On voit mal comment il pourrait réagir sans faire emprisonner Nancy Pelosi et tous les Démocrates et Républicains qui ont participés directement ou indirectement à cette fraude : et qui demandent maintenant que Donald J. Trump soit expulsé en urgence de la Maison-Blanche et qu’il soit jugé.

Seulement voilà, comment Donald J. Trump pourrait arriver à cela, lui qui n’a pas été capable ou qui n’a pas voulu, s’attaquer aux criminels Hillary et Bill Clinton lorsqu’il avait à sa disposition tous les leviers de l’administration des États-Unis ?

Comment imaginer ? Nous n’y arrivons pas et il nous reste l’attente, l’insupportable attente, « sachant quel est l’enfer d’attendre ».

Pierre Lefevre