Comment Kadhafi et Saddam Hussein furent éliminés

Publié le 15 décembre 2020 - par - 14 commentaires - 1 420 vues
Traduire la page en :

Ces guerres que l’on fait faire par d’autres…

Dans les années 80, Kadhafi et Saddam Hussein critiquaient la politique israélienne au Proche-Orient. Il fallait les faire taire. Tout l’art consistait à contraindre les Américains, et leurs alliés occidentaux, à faire le boulot… Récit de l’opération « Trojan ».

Le Mossad avait loué, et équipé de matériel d’émission, un appartement, rue Jumhuriyyah, à Tripoli. L’immeuble était voisin de la caserne de Bab al-Aziziyyah, la résidence privée de Kadhafi. Avec une petite antenne parabolique orientée vers le Nord de la ville, les Israéliens émettaient « du » Kadhafi…

Faire croire que Kadhafi était derrière chaque attentat.

Avec l’aide des Israéliens, les Américains commencèrent donc à intercepter ces « instructions » soi-disant diffusées par le dirigeant libyen : il ordonnait des attentats terroristes partout dans le monde. Il s’agissait, pour le Mossad, de faire croire aux Américains que les Libyens soutenaient activement le terrorisme international. Cette opération était appelée « Trojan », comme l’ennemi troyen dans la place.

Les services de contre-espionnage espagnols et français restaient, eux, prudents. Les Libyens, habituellement prudents, se mettaient à claironner leurs actes terroristes futurs, ces « instructions » ressemblaient étrangement à la rhétorique israélienne… C’était bizarre.

L’attentat de Berlin en 1986

Le 5 avril 1986 à Berlin Ouest, un soldat américain trouvait la mort, et plusieurs autres étaient blessés, dans l’attentat d’une discothèque berlinoise, la Belle. On ne savait pas qui était derrière cet attentat, mais le Mossad chargea Kadhafi.  Celui-ci, il est vrai, donnait le bâton pour se faire battre. Ses provocations, qui n’étaient destinées qu’à galvaniser sa population, en faisaient l’ennemi idéal.

Bombardements de Tripoli et conséquences

Finalement, les Américains tombèrent tête baissée dans le piège tendu par le Mossad. Le 14 avril 1986, cent-soixante bombardiers américains lâchèrent soixante tonnes de bombes sur la Libye. Ils bombardèrent l’aéroport international de Tripoli, la résidence de Kadhafi, la base navale de Sidi Bilal, la ville de Benghazi et son terrain d’aviation de Benine. On releva environ quarante morts libyens, tous civils, dont la petite fille adoptive de Kadhafi. Du côté américain,un pilote et son officier servant furent tués dans l’explosion de leur F-111.

Inutile de dire que le bombardement aérien de Tripoli, ordonné  par le Président américain Reagan, envoya un message assez négatif à l’ensemble du monde arabe. Immédiatement après les bombardements, le Hezbollah mit fin aux négociations pour la libération autour des otages qu’il retenait au Liban. Trois otages furent exécutés, dont Peter Kilburn, un Américain.

La bombe « perdue » sur l’ambassade française…

Les Français n’avaient pas mordu à l’hameçon du Mossad. Ils refusèrent le survol de leur territoire aux bombardiers américains partis bombarder les populations civiles libyennes.
Une bombe « perdue » endommagea l’ambassade de France lors du bombardement de Tripoli…

Après le bombardement en Libye, Kadhafi était neutralisé. On l’entendit moins sur le sujet israélien. Certains œuvrèrent à son élimination, sans procès, le 20 octobre 2011…

Saddam Hussein, considéré comme plutôt modéré puisqu’il était allié à la Jordanie et qu’il était l’ennemi juré de l’Iran et de la Syrie, était le prochain « méchant » à abattre. On lui colla l’intention de développer l’arme nucléaire, les « armes de destruction massives ». Lui aussi fut éliminé, sans procès, le 30 décembre 2006.

William Kergroach

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Travis

Arrêtez donc de nous resservir ces vieilles soupes froides sur ces leaders soit-disant laïques et nationalistes arabes. S’ils furent des régimes plus militaires que religieux, il n’empêche que des pays comme la Libye et l’Irak ont toujours eu une politique sous-tendue par l’ Islam et la volonté d’ accroître son influence et son impérialisme.
Assez de salamalecs !

Phil93

Arrêtez donc de nous resservir ces vieilles soupes froides sur les méchants leaders de Lybie et d’Irak. Les faits sont têtus: durant leur “règne” le peuple pouvait vivre heureux et normalement et plus encore en Lybie
ces dictateurs permettaient une vie “normale” alors que maintenant et depuis de nombreuses années ces pays sont devenus des coupes gorge et les victimes se comptent par millions…
ces “dictateurs” faisaient une guerre sans merci aux islamistes qui tentaient de prendre le pouvoir pour instaurer la charia. La charia tous azimuts est là maintenant et c’est dans ces pays que les musulmans sont les premières victimes de l’islamisme, pas en France comme font l’amalgame les politiques et journalopes de notre pays. en France les premières et SEULES victimes sont les français…

andre

Cher William, bonne analyse ! et aujourd’hui qui est derrière les réseaux d’immigration en Europe ? qui est pour l’islamisation de la France et de l’Europe ? Les mêmes qu’en Libye !! On a encore vu avec le pédophile satanique Epstein agent du Mossad ! Heureusement que certains ouvrent les yeux !! nous patriotes de France,
gaulois celtes germains .nous savon qui est notre ennemi avec son bras armé de l’islam

Phil93

hum, l’élimination de saddam et kadhafi ont bien d’autres causes !!!!
le projet américain pour les 100 prochaines années était de s’emparer de tout le pétrole de 5 pays musulmans. Projet arrêté suite à la découverte du plus gros gisement de pétrole aux USA….
De plus Saddam et kadhafi ont osé vendre leur pétrole avec une autre monnaie que le dollar ! il fallait les arrêter car chaque américain a 5 fois la dette française sur le dos et ce sont les pétrodollars qui permettent un tel niveau de vie (les USA se font des centaines de milliards d’intérêts au change de la monnaie).
de plus Kadhafi a permis à l’afrique d’avoir son propre satellite de communication supprimant à Bruxelles une manne de 250 millions d’euros par an de location de satellite (qui coûte 400 millions !).

Phil93

et pour finir, cerise sur la gâteau : kadhafi était en passe de créer les états unis d’afrique ! il avait créé à cet effet une banque avec 9 milliards de fonds pour les grands projets. Ces fonds ont été confisqués par Obama et jamais rendu à l’Afrique. On trouve des tas de vidéos d’africains sur youtube qui nomme Obama comme “un traître à sa race”…

Charles DALGER

Hé KERGROACH ! C’est pas possible d’être antijuif à ce point !
C’est du détournement d’histoire. Une pure fiction !
L’administration US n’a toujours suivi que, et seulement que ses propres intérêts.
L’élimination de Saddam HUSSEIN et KHADAFFI, ne servait en rien les intérêts israéliens. Même si ces deux tyrans n’étaient pas en odeur de sainteté.

Phil93

tout à fait d’accord. les juifs seraient toujours responsables de tout , propagande nazie jamais abandonnée visiblement !!!
les USA avaient leurs propres intérêts. Bush s’est servi du 11 septembre pour envahir l’irak (qui n’avait rien à voir avec les attentats) pour s’emparer du pétrole.
Chirac n’a pas voulu participer à cette mascarade de “justice”.
. les seuls rapports d’armes de destructions massives ayant été bidonnés. c’est prouvé, acté et même mis en scène par des films américains !!!
sur les 18 terroristes , 16 étaient saoudiens et l’arabie saoudite qui a des accords avec les USA (pétrole pas cher contre sécurité) n’a jamais été inquiétée. Cherchez l’erreur…
quand aux fameux deux tyrans remplacés par des millions de tyrans islamistes , laissez moi rire !

patphil

ah bon, c’est le mossad qui était aux commandes! merci de me l’apprendre!
ils sont forts ces juifs (ou ces russes d’aujourd’hui)

Fonzy

Mais que fait donc le Mossad concernant Sorros ?……

Batzap

Adolf Hitler était plutôt un modéré, un patriote national et socialiste qui voulait seulement faire du bien à son peuple. Mais les Juifs ( le futur Mossad) lui ont fait croire que la Pologne, l’Angleterre et la France voulaient l’attaquer. Il n’a eu d’autre choix que de se défendre. Les mêmes Juifs ont trompé le bon Staline, le gentil pit père des peuples, et ces deux candidats au prix Nobel de la paix se sont bêtement tapé sur la gueule. Au sommet de la dépravation, les Juifs ont monté la fake niouze du siècle e faisant croire au massacre de 6 millions de… Juifs. Il n’y a qu’eux pour inventer une sottise pareille. Mais le doux Adolf y a cru, et boursouflé de remords il a bêtement mis fin à ses jours le 30 avril 1945 en compagnie de sa bien – aimée.
Monde de merde.
Saloperie de Mossad.

gigobleu

Un peu simpliste comme analyse. On croirait presque que Kadhafi et Saddam Hussein seraient des enfants de chœur en oubliant leur lourd passif d’attentats pour l’un et de guerre fratricide pour l’autre.

H2O

Analyse très fine d’une situation globale qui échappe à la plupart des personnes. Un article précieux qui montre le dessous des cartes d’une zone géostratégique hautement explosive.

Lecomgre

J’ai l’impression que la 3 guerre mondiale et à nos portes,a cause du conflit du Sahara et le rétablissement des relations Marocaine et israéliens l’Algérie va se doté de l’arme nucléaire et envoyer ses troupes pour aider la Syrie

Mad Furax

Kadhafi était certes un dictateurs mais quand ON DISAIS QUE à chaque attentat ISRAËL est impliqué dans tout les attentats ON avais raisons bande de néoconservateurs que vous êtes

Lire Aussi