Comment la Turquie s’est débarrassée de la langue arabe

Publié le 23 septembre 2018 - par - 78 commentaires - 5 288 vues
Share

Une ruelle de restaurants d’une ville turque vers 1925

(sous l’enseigne en caractères latins, costumes occidentaux : robe courte et cheveux non voilés, casquettes, pantalons et vestes) 

Dans un entretien télévisé du programme « Où va l’Égypte ? » , le journaliste égyptien de renom Hassanayn Haykal rapportait un dialogue entre Mustapha Kemal Atatürk (1881-1938), le père de la Turquie moderne et l’initiateur de la laïcité dans ce pays, et un groupe de ses amis car il avait évoqué sa volonté de remplacer l’alphabet arabe dans l’écriture des textes turcs. Ils s’étaient posé la question de l’étrangeté de cette démarche : s’agissait-il d’une tentative de la part d’Atatürk de bannir la religion musulmane de Turquie, ou de la simple volonté de faire ressortir l’identité turque, détachée de ses liens avec l’identité arabe. Atatürk avait répondu : « Le but n’est pas de bannir l’islam qui restera comme religion ». Pour lui, il fallait « libérer le Turc de la compréhension arabe de l’islam » et retirer aux religieux toute influence dans la sphère publique. La région arabe était alors considérée comme empestée par une idéologie et un imaginaire destructeurs, qu’ils soient communautaristes, fondamentalistes, terroristes. Tout cela était rédigé en langue arabe et accessible à tous, particulièrement dans toutes les mosquées. Cette démarche novatrice et révolutionnaire pour un pays musulman visait à libérer la Turquie des superstitions musulmanes arabes et de leurs illusions et à la hisser vers le modernisme.

La Turquie remplaça alors l’alphabet arabe par l’alphabet latin dans la presse, l’administration et toutes les publications turques. La Turquie interdit et criminalisa l’appel à la prière en arabe dans les mosquées. Les prières et l’enseignement religieux ne furent autorisés qu’en langue turque. Le Coran fut traduit en turc. La langue turque fut épurée de toutes les expressions arabes qui furent remplacées par leur équivalent en français ou en anglais turquisé.

L’image de la société turque changea rapidement. Le voile islamique et les autres accoutrements de la période ottomane disparurent de l’espace public des villes. Les hommes troquèrent le saroual et le qamis pour la tenue occidentale : chapeaux ou casquettes, vestes et pantalons.

En combattant la propagation de la langue arabe, la Turquie moderne réussit alors à s’extraire du bourbier arabe et de son immobilisme et entra dans le concert des nations modernes.

Malgré toutes les contraintes déployées par la Turquie kémaliste pour maintenir la laïcité, un retour de balancier s’installe sous l’égide d’Erdogan et fait virer la politique de la Turquie vers une réislamisation de la société. Un pied de nez à la laïcité des kémalistes.

Une expérience inverse s’est déroulée sous nos yeux en Algérie sous Boumediene (1932-1978). La politique d’arabisation de l’enseignement et de l’administration, voulue pour bannir le français, a conduit à la destruction culturelle de l’Algérie de cette époque par la transmission de tous les maux des pays arabo-islamiques. La montée de l’idéologie des Frères Musulmans puis du salafisme, par le biais des enseignants fondamentalistes égyptiens, envoyés par Nasser en Algérie pour les éloigner de l’Égypte, a fait, avec le FIS (Front Islamique du Salut), le lit de ces années sombres de l’histoire de l’Algérie. Actuellement, en Algérie, les Frères Musulmans et l’assemblée des « savants » religieux de l’islam sont le fer de lance contre toutes les politiques de réforme de l’école algérienne qui visent à enseigner les matières scientifiques en français au lieu de l’arabe.

Ces deux exemples sont à méditer afin d’éviter à la France de faire entrer le loup dans la bergerie. Notamment dans l’Éducation nationale.

Bernard Dick

Au 23/09/2018 : nombre d’attaques terroristes islamiques mortelles :

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
BOURGOIN

Merci Bernard Dick pour cet intéressant article ainsi qu’à Riposte Laïque ! ! ! Cela nous permet d’aller plus loin dans la compréhension de l’utilisation de la langue turque mais, aussi et ce qui est encore beaucoup plus important, de celle du rôle que joue l’arabe qui est directement lié au Coran et à toutes ses perversités!…….

Spipou

Bernard Dick, help ! Vous pourrez peut-être expliquer mieux que moi à Yughurten, ce que c’est qu’un dialecte, un mélange linguistique et des emprunts linguistiques, et, malgré son nom turc, ce que c’est que la famille de langues turco-mongoles ?

Mais peut-être n’y a-t-il de pire sourd que celui qui ne veut pas entendre ? Comme ça, au moins, il lui suffit de parler la langue des signes, je ne sais pas si c’est international.

Clamp

« Ces deux exemples sont à méditer afin d’éviter à la France de faire entrer le loup dans la bergerie » : méditer par qui, les quelques milliers de nostalgiques curieux attachés à leur pays qui auront lu cet article sont déjà convaincus que l’enseignement de l’arabe n’est pas spécialement porteur de la panacée pour leur descendance en sursit et ils n’en reviennent pas que l’auteur n’ait pas encore compris que le loup a déjà becté la moitié des agneaux de la bergerie où il dort tous les soirs pais

Spipou

Vous proposez quoi ?

Qu’on fasse comme les lemmings et qu’on se jette en masse du haut d’une falaise ? Je vous laisse y aller tout seul.

Spipou

C’est étonnant comme un article sur les grandes réformes d’Atatürk peut attirer autant de contradicteurs arabo-musulmans !

Amertume de ceux qui, n’osant pas s’en prendre à l’acteur de l’histoire, tirent sur le messager ?

Allez essayer de corriger la page « Atatürk » de Wikipédia, les gars, vous allez voir comme vous serez reçus ! ☺

DUFAITREZ

Pardon ! Mais le Catholicisme s’exprime dans toutes les langues…
L’exemple de la Turquie, même valable, est réducteur !
Supprimer une langue ne supprime pas la Pensée !

Spipou

Justement : l’échec contemporain de la politique d’Atatürk devrait nous amener à réfléchir sur la puissance de l’idéologie conservatrice (à son époque) et réactionnaire (à notre époque) qu’il a essayé de combattre.

Moh Amed

Plein d’ecrivains fançais ont besoin d’un exorcisme culturel pour se faire debarrasser de ce geni anti-arabe.premierement,sous le regne ottoman l’arabe n’a jamis etait la langue officielle.c’etait la langue turque ou l’ottoman ecris en caracteres arabes . Ataturk a voulu occidentaliser la turquie et non la laïciser .le voile a l’origine n’est pas arabe .si l’arabe etait implicitement l’islam pourquoi des millions d’arabes continent a etre chretiens.et c justement grace à l’islam.

peplum

L’Islam, cette théologie absurde d’un Bédouin immoral : parole d’Atatûrk !

Gérard

Vous, c’est sûr que vous devez mieux maîtriser l’arabe que le français (et cela ne doit pas être difficile !)

Spipou

Atatürk n’a pas voulu laïciser la Turquie ?

Ecoutez, je ne vais pas vous demander d’apprendre l’histoire de la Turquie depuis sa création, mais allez au moins lire la page de Wikipédia sur Atatürk !

Pendant que vous y êtes, lisez aussi celle sur Ismet Inönu.

patphil

l’arabe n’écrit pas les voyelles, trois signes pour A I OU
en turc huit voyelles et une écriture phonétique

Pascal Olivier

L’arabisation en Algérie a indéniablement accru l’islamisation mais la désarabisation et l’occidentalisation de la Turquie n’ont pas provoqué l’effet inverse.

Il n’y a jamais eu de laïcité en Turquie, du moins telle que nous la concevons. Il ne faut pas confondre un Etat libre des Eglises comme en France avec un islam sunnite (seule religion officielle) inféodé à l’Etat comme en Turquie.

Spipou

Disons qu’Atatürk, faute de pouvoir faire mieux, a essayé de museler les religions, et en particulier l’islam, et de leur imposer le contrôle de l’état. Je pense qu’il était pragmatique. Il a fait ce qu’il a pu avec ce dont il a hérité après la guerre et après la guerre contre la Grèce. Je ne sais pas ce que nous aurions fait à sa place !

Sa femme, elle, qui n’avait pas les mains liées par le gouvernement d’un état, a été encore plus loin dans le combat pour la libération des femmes.

Pascal Olivier

Il a en effet parfaitement retenu la leçon de Ziya Gökalp, l’inspirateur de la politique de « laïcisation » auprès d’Atatürk, auteur de ces vers célèbres dont Erdogan n’a été que le recitateur : « Les mosquées sont nos casernes, les minarets nos baïonnettes, les dômes nos casques et les croyants nos soldats ».

Spipou

Il était même très pragmatique : il a réussi à garder la Turquie neutre et libre de toute occupation étrangère pendant la seconde guerre mondiale. C’était un exploit ! Voir ce qui est arrivé à l’Iran pendant le même temps !

Il était avant tout patriote turc, et il considérait les religions, et l’une d’entre elle en particulier, comme contraires au développement de son pays, mais il ne pouvait quand même pas prendre le risque de s’aliéner totalement la population.

Spipou

Enfin, c’était Ismet Inönu qui était le chef d’état pendant la guerre, mais la neutralité respectée par les belligérants a été le résultat de la politique d’Atatürk. Et Inönu et Atatürk, vieux compagnons d’armes, avaient exactement la même vision politique pour leur pays.

Maurice

Chapeau pour cet article de Monsieur Bernard Dick. Dans ce contexte, il faut rappeler comment Mustapha Kemal Ataturk, président de la Turquie de 1923 à 1938 avait réussi à bannir le voile et la burka en Turquie. Il a fait voter une simple loi qui dit: « Avec effet immédiat, toutes les femmes turques peuvent se vêtir comme elles le désirent. Par contre, toutes les prostituées doivent porter le voile ou la burqa. » Dès le lendemain, on ne voyait plus ni voile ni burqa en Turquie. Et chez nous?

ludo22

Et chez nous ? Nous ne sommes pas nés de la dernière pluie. Nous savons que voile ou burqa ne transforment pas la musulmane en sainte.
Si ces chiffons rassurent les musulmans exclusifs et jaloux tant mieux, mais c’ est l’ occasion qui fait le/la larron. :-D
De plus voile et burqa assurent une anonymisation certaine et utile…

Spipou

Ah, je ne connaissais pas les termes de cette loi ! Pas mal penser, effectivement !

C’est l’inverse de ce qui ce faisait dans la Mésopotamie antique… ☺

peplum

Il apparait aussi que l’écriture jawi, est assez marginalisée en Insulinde, quoiqu’apparemment ça se soit fait progressivement ; l’écriture rumi l’a remplacée !
Bah les vietnamiens ont bien une écriture romanisée implantée grâce au S.J. de Rhodes, mais c’est une autre sphère.

Spipou

Oui : l’indonésien s’écrit en caractères latins, avec une orthographe phonétique. Il faut dire que la bahasa indonesia, la langue nationale, bien que de la même famille que le javanais, n’a pas sa complexité grammaticale.

Je ne sais pas ce qu’il en est du balinais, du soundanais, etc.

Khaled

Et malheureusement aussi pour vous car la langue arabe est tellement noble pourquoi noble pas seulement grâce à ces poèmes comme tout le monde le pense mais surtout parceque ç est la langue du noble coran que vous le vouliez ou non l islam est la religion de dieu le seul l unique le votre, le mien est celui de toute l humanité depuis Adam jusqu’à aujourd’hui ,le coran est le prophète mohammad sws.
N écrivez pas n importe quoi cela fait de vous un ignorant, merci

peplum

Je veux bien tout ce que vous voulez, si ça vous fait seulement plaisir, mais je n’ai pas d’assez bons yeux pour déchiffrer le Coran d’Hot-man en style coufique : https://fr.wikipedia.org/wiki/Hijazi

Geralt de Riv

L’arabe, une langue noble ? connue pour ses poèmes ? Arrêtes là, je vais crever de rire.
Je n’ai jamais rencontré que des arabes puants, illettrés avec au max 300 mots de vocabulaire alors pour écrire un poème.
Noble parce la langue du coran, immonde torchon mal écrit mal ficelé.
Si rire une fois par jour est bon pour la santé, je viens de rire pour un mois.
Ah et aussi ton allah, bin non c’est pas notre dieu c’est notre satan.

Parlervrai

mohammad je lui pisse à la raie.

Emile ROUX

n’écrivez pas n’importe quoi cela révèle votre esprit étroit d’islamo-marxiste

butterworth

pas LE NOTRE UN PETIT DIEU RECENT SANS IMPORTANCE INVENTE PAR UN DEGENERE TON ALLAH ne sachant meme pas qu il fait jour 6MOIS DANS L ANNEE ET NUIT IDEM AUX POLES et exigeant de faire les prieres et le ramadan durant 6 MOIS JE PRESUME??? https://www.youtube.com/watch?v=9XjtRi4kIro

butterworth

LA PREUVE https://www.lecourrierderussie.com/regions-et-villes/nord-ouest/2016/01/vivre-nuits-polaires-mourmansk/ VOIR INEPTIES SCIENTIFIQUES DU CORAN bizarre ton dieu dormait depuis 30000 ANS?

ludo22

Un soumis qui traite les autres d’ ignorants, ça vaut son pesant de cacahuètes ! Un salmigondis de contradictions et de perversion, un plagiat déformé de religions monothéistes antérieures pondu par de vieux vicieux pour renforcer d’ un vernis religieux une idéologie expansionniste, ségrégationniste, misogyne, effectivement, quelle noblesse !
270 millions de victimes plus tard l’ obscurantisme, l’ arriération et la barbarie tiennent toujours par la peur plus d’ 1 milliard de lobotomisés.

Spipou

Des choses nobles ont été écrites en arabe, Khaled, mais Atatürk voulait qu’on écrive EN TURC et non pas en arabe, et voulait également purger le turc de ses emprunts arabes, non seulement pour des raisons religieuses, mais également pour des raisons politiques. Je vous rappelle qu’en 1918, la Turquie venait de perdre toutes ses possessions arabes. Les possessions européennes, elles les avait perdues depuis un moment.

Relisez l’article et relisez l’histoire de la Turquie.

Spipou

D’autre part, Atatürk n’avait pas les mêmes idées que vous sur l’islam, sur Mahomet et sur le coran, et il était à la tête d’un pays, pas vous, ni moi.

Sam

N importe quoi … on parle d’apprentissage d’une langue comme le chinois ou le russe ou même le turc tiens pourquoi pas… mais la paranoïa des haineux voit déjà l arabe comme la langue du grand remplacement… allez consulter…. Mme le Pen n est pas la seule à devoir se faire expertiser par un psy!

ludo22

Pour vous, un ophtalmo serait le bien venu. Quoi que sortir la tête du sable serait un bon début.

francis jubin

tres bonne mise au point,meme si quelque cela ne plais pas a quelque uns,la verite n’est pas bonne a dire mais du temps de ma jeunesse en Egypte personne n’aurai penser qu’ils etes Musulmans pas de foulard,pas de sac de charbon,rien ,aujourd’hui,c’est l’invers comme en Turquie retour a la case depard.Le cancer Islamiste a gagne du terrain.

Zaryus

Si vous voulez vivre en anarchies comme des animaux ça vous regarde. Chaque pays peut vivre comme lui semble,

Vincent L.

B’en justement je veux vivre en France comme un Français authentique.

ludo22

Excellente suggestion ! Laissez les Français vivre comme ils l’ entendent et si l’ atmosphère vous déplait il y a 57 pays islamiques qui vous recevront à bras ouverts… ou pas…

Yughurten

toujours des interventions qui insulte la religion qui est innocente des dérivations actuelles
Plus pire le cancer est l apport linguistique hybride qui a touché les pays arabes et à crée des rumeurs malignes qui a infecté ( religion culture ect)
Reviens et lis regardes vos dérives 100 ans en arrière ….la question est quand l Occident arrêtes de convaincre ses citoyens que il est le bon et que le reste est la :la peste …… isis fis ect qui les a crée ( fis : le coup d état militaire fr

Yughurten

Désolé pour le français ce n’est pas ma langue maternelle ….donc toujours on commettra des erreurs …idem par tous tant que ce n’es pas leur culture …chaque dérive est causée par l apport d une autre culture hybride maudite

Spipou

C’est un peu ce que disent beaucoup de gens ici, je ne sais pas si vous avez remarqué ? C’est aussi ce que semble dire cet article.

Benichou

Ce monsieur est tous simplement un anti musulman doublé d un racisme notoire

peplum

tousse, simplement.
— un racisme ou un raciste ?
Encore fait chou blanc ! (Une solution : achète-toi un âne)

ludo22

Ce monsieur est comme plus de 60% de Français réfractaire à l’ islam. C’ est son droit. Quant au racisme, l’ islam est une idéologie à combattre, pas une race

Spipou

Vous parlez d’Atatürk ? Anti-musulman, c’est certain, raciste, je ne sais pas s’il existe des citations ou des témoignages pour affirmer ça.

SYLVIE

BITEMOL GO AWAY STIPUD

Khaled

C est malheureux pour vous finalement votre problème ce n est pas la langue arabe mais ç est le coran et la musulmane !

peplum

Justement, il dit ça pour vous : la langue arabe (du Coran) est unique, exigeante ! Celle actuelle est dégénérée ! (normal, « quelques » siècles les séparent, comme le français actuel de celui de Louis XIV !).
Pour les Turcs, autant lire donc une bonne traduction qu’ils comprennent, que « flasher » des vermicelles bizarres … voilà.

Parlervrai

C’est tout le package qu’on veut foutre à la poubelle !

Vincent L.

La musulmane non car elle est moins vindicative que le musulman (en général) mon problème est essentiellement le coran. C’est également le problème des pays musulmans… il suffit de lire l’actualité.

ludo22

Le problème que la France va devoir régler c’ est l’ islam, son prosélytisme, son imposition de la chari’a, son entrisme. Tout ce qui le favorise doit être éradiqué, en commençant par l’ apprentissage de l’ arabe à l’ école qui est une très mauvaise idée. Le reste suivra à son heure…

Louis

Je ne comprends pas …En Turquie, preferer la langue nationale ( turque) a la langue colonisatrice ( arabe) est une bonne chose, selon l’auteur. Mais préférer , en Algérie, la langue nationale (arabe) a la langue colonisatrice, ici le français, c’est mal ?

daniel

l’Algérie est une construction Française, avant 1832 il n’y avait que des dunes. Ferhat Abbas a déclaré: La France n’a pas colonisé l’Algérie elle l’a fondée!

Giap

Oulaa, pourquoi la France avait joué sa peau en 1830 ? La marine de L’Algérie qui avait l’hégémonie en méditerranée. C’est L’Algérie qui avait dit aux Anglais que les patriotes Américains avaient le droit à l’indépendance d’où la signature du pacte d’amitié signé entre L’Algérie et l’Amérique ( USA aujourd’hui)
Pourquoi Sarkozy avait demandér à L’Algérie si elle veut bien signer ie pacte d’amitié qu’avec les américains ? C’est la France qui a érigé les montagnes en Algérie ?

peplum

Intéressant. Mais moi ce que je retiens de l’article Wikipedia sur ce traité de paix Amérique / Régence d’Alger est que les Anglais dominaient la Méditerranée, mais ne protégeaient plus (mais de quoi …. donc ?) la navigation américaine depuis que l’Amérique n’était plus leur colonie.

kalidas

Ce ne sont pas les arabes qui ont colonisé la Turquie mais bien l’inverse. L’empire ottoman avait colonisé en effet tout le monde arabe (à l’exception du Maroc) et s’étendait de Oran à La Mecque. Quant à l’Algérie, c’est la France qui a créé ce pays qui auparavant n’existait pas.

Yughurten

Les pauvres ne savent pas et essaient de constituer des scénarios a leur guise pour attaquer les autres …..pire cet auteur ne sait pas que déjà la langue Othman est un mélange des langues asiatiques et arabes ( Asie moyenne péninsule arabe cet )
Plutôt ce qui fait rire et contredit cet article est que après 100 ans presque ..le latin n est pas compris par les turcs qui utilisent par exemple 5000 mots Français et ils sont incapables de comprendre n importe quel discours français .,….

Spipou

Yughurten, vous confondez les mélanges linguistiques, qui sont rares (je connais le pidgin chinois et le pidgin de Nouvelle-Guinée) avec les emprunts linguistiques, qui existent dans quasiment toutes les langues du monde. Les seules langues qui n’ont pratiquement pas d’emprunts à d’autres langues sont celles qui sont parlées dans des lieux très isolés : petites îles, vallées montagneuses…

Le turc est une langue turco-mongole qui n’a rien à voir avec l’arabe, hormis les emprunts.

Yugherten mastanabal

Le problème que vous parlez du turc de la Turquie comme s’ il est le vrai turc alors que réellement n’ a rien à voir avec le turc des pays turkmènes ( par exemple Turkménistan) ….
Comme vous l avez cité dans un autre contexte le dialecte othman n est qu’un mélange de plusieurs langues ( turc perse arabe…)
L’emprunt est inadéquat quand on parle d’un pourcentage plus que 10% des mots turc sont arabes ou perse ……

Spipou

En tant que linguiste, je peux affirmer que le turc n’est pas un mélange, et que 10% ça s’appelle des emprunts. C’est tout à fait le terme adéquat. L’anglais, aussi différent du français que peut l’être le turkmène du turc, contient près de 50% de mots français, et en suédois c’est encore davantage. Ces deux langues restent pourtant des langues du rameau germanique de la famille indo-européenne.

Un mélange, c’est le pidgin ou le volapück, et c’est rarissime en linguistique.

Yoghurten mastanabal

Ouais voilà ce que on appelle en français l éclipse……
d une part on encourage la Turquie à adopter Une langue hybride et répugner la langue colonisatrice arabe
En contre partie on encourage l ‘Algérie a répugner sa langue maternelle (arabe et amazing) et adopter la langue de la colonisation !!!!!
La civilisation n’ est pas française ni arabe mais tout l apport du puzzle mondial linguistique….

Stefdu53

Bonspir M.Dick, excellent article et très pedagogique. Peu de gens savaient comment les turcs avaient adopté l alphabet latin
Moi le premier

ab irato

Loin des analyses formatées à la bonne conscience et nourries d’une abyssale inculture, voilà en effet un article étayé qui nous en apprend de belles et donne de sérieux arguments à opposer aux légions de lèches babouches, car lesquels d’entre eux oseraient critiquer Kemal Ataturk? Une vraie bombe à exploiter. Merci, M Dick, pour cette leçon d’Histoire..

Spipou

Oui. Les articles de Monsieur Bernard Dick sont toujours très intéressants, mais trop rares, hélas !

Le fait qu’il soit arabisant lui donne accès à bien des informations dont nous ne disposons ni en français ni même en anglais.

Parlez-vous également turc, Monsieur Dick ?

Bernard Dick

A mon grand regret, quelques mots et quelques phrases juste pour « déchiffrer » quelques lignes en s’aidant du dictionnaire.

Yughurten mastanabal

Hhhh l’erreur fatale de l Europe est d avoir foncer son nez dans le printemps arabe ….l’apport démographique syrien en Turquie va restituer peut peut ce qu’ a perdu ce pays (le centre de la plus grande terre sainte de l est qui terrorise l Europe depuis 5 siècle ). Le phénix tôt ou tard se renaîtra de ses cendres….
pour la vérité historique et académique vous avez soit oublié ou vous ne savez pas où vous voulez cacher une autre (pièce maitresse dans le buzzle turque : ADNAN MANDRES

Spipou

Vous confondez Alexandrette et l’Anatolie, ou quoi ?

Spipou

Heu, plus haut, il y a quelqu’un qui dit que le turc est un mélange de turc et d’arabe. J’ai essayé de lui expliquer la différence entre mélange linguistique et emprunt linguistique. Vous pourriez m’aider ? Ou vous pensez que c’est peine perdue ? ☺

Spipou

En tout cas, en tant que passionné d’histoire et de linguistique, j’aimerais vous lire plus souvent ! Ca faisait longtemps, et cet article est une perle !

Sur la photo, je crois savoir ce que signifie « meze », mais « birol », ce ne serait pas la bière ? On voit très souvent des mots occidentaux sur les affiches publicitaires et les devantures de magasin en Turquie.

Yughurten

Oui en 14 jours on adopté la nouvelle langue !!!!!!
La reforme linguistique française ces dernier temps a pris combien de temps avant d être accréditée!!!!!
??

Spipou

Le nouvel ALPHABET, Yughurten, pas la nouvelle langue.

D’autre part, dans un pays quasiment illettré, j’imagine que les gens cultivés devaient déjà maîtriser plusieurs langues européennes, et donc l’alphabet latin.

Yugherten

Viens en Turquie et écoutes deux personnes un vieux et un adolescent (un de l ouest et l autre de l est ) et après décides si c est un changement seulement d ‘alphabet ou de langue …..( déjà il y a 5000 mots français utilisés pour votre information ne parlant pas des autres allemands ou anglais …. pour remplacer des mots turcs ou arabes ou perses)

Spipou

De l’est et de l’ouest ? Soit. Vous connaissez ce que l’on appelle une variante dialectale ?

Dans la mesure où pour l’est, vous ne parlez pas du kurde ou du laze (langue maternelle d’Erdogan) !

Spipou

De mémoire d’homme, à savoir de ma propre mémoire, je me souviens encore de ne pas avoir pu comprendre un traitre mot de ce que me disait une dame berrichonne, qui s’était pourtant occupée de moi dans ma tendre enfance.

Le berrichon est pourtant un dialecte de langue d’oïl, non ? Je ne parle même pas de l’occitan ou du breton !

Enfin, les mots français utilisés pour remplacer des mots arabes ou perses, c’est bien ce que dit l’article. Relisez-le.

Spipou

Et… Ecoutez un adolescent français d’aujourd’hui et écoutez ensuite une archive de radio des années 60 ou un film de la même époque, et demandez-vous si l’intercompréhension est encore possible.

Ou bien un vieux film et un film contemporain avec des jeunes et des ados…

Spipou

*Pour le berrichon : Paris – Bourges ≈ 200 km.

Istamboul – Sivas – Trabzon, combien de kilomètres ?

Yughurten

J ai oublié pour te corriger ce n est pas seulement un changement de lettre arabes aux lettres latins …mais plutôt retrait et abduction des milliers de mots arabes et la remplacer par des mots d autres langues ( français anglais italien …..)

Spipou

Relisez l’article : c’est exactement ce qui y est dit.

Je pense qu’il y a eu pas mal de mots allemands, aussi.