Comment le Crif a-t-il pu inviter un ennemi comme Jean-Louis Bianco ?

En lisant l’article sur la soirée du Crif à venir, il y a quelque chose qui m’a fait tousser. Non, ce n’est pas la défiscalisation potentielle, qui n’est qu’un mécanisme juridique utilisé par des dizaines de groupes. C’est certains noms parmi les invités et surtout un : Jean Louis Bianco.

Qui est Jean Louis Bianco.

Selon Wikipedia https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Bianco

Jean-Louis Bianco, né le 12 janvier 1943 à Neuilly-sur-Seine, est un homme politique français.

Il est successivement secrétaire général de l’Élysée (le plus jeune à ce poste, 39 ans, et durant la plus longue période sous la VeRépublique, 9 ans, sous la présidence de François Mitterrand), ministre des Affaires Sociales et de l’Intégration, puis ministre de l’Équipement, du Logement et des Transports.

Durant sa carrière politique, il occupe les fonctions de maire de Digne-les-Bains, conseiller régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur, président du conseil général des Alpes-de-Haute-Provence et député. En septembre 2012, il annonce l’abandon de ses mandats électifs.

Au sein de la direction du Parti socialiste, il fut le principal soutien de Ségolène Royal et défend sa candidature à la primaire citoyenne de 2011 organisée par le PS et le PRG, après avoir été son codirecteur de campagne lors de l’élection présidentielle de 2007. À la suite de la défaite de Ségolène Royal au premier tour de la primaire de 2011, il s’engage en faveur de François Hollande.

Par ailleurs, il est ancien conseiller du premier secrétaire du Parti socialiste pour les questions européennes et fut longtemps membre du bureau national du parti.

Tout ça, je m’en fous.

Ce qui me gêne, beaucoup plus, c’est qu’il est depuis toujours islamolatre à en avoir la nausée, palestinophile convaincu, et un virulent contempteur méprisant des Français auxquels il associe une hostilité de principe envers Israël (un pays qui combat les islamistes…).

Par décret en date du 5 avril 2013, il est nommé président de l’Observatoire de la laïcité où il a pu clairement faire valoir sa position pro islam au détriment de la République et des Français.

  • Sa conception de la laïcité a amené ainsi plusieurs membres à démissionner. Les journalistes Judith Waintraub et Vincent Nouzille qui estimaient ainsi qu’il « s’inquiète davantage de la montée d’une éventuelle intolérance contre l’islam que des infractions à la laïcité commises par les tenants de l’islam politique ».
  • Manuel Valls alors Premier ministre lui avait reproché d’avoir co-signé une tribune dans la presse avec une trentaine de personnalités et d’associations dont Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) ou Nabil Ennasri, un proche des Frères musulmans14. Il avait affirme que « l’Observatoire de la laïcité ne peut pas être quelque chose qui dénature la réalité de cette laïcité. »15.
  • Ses prises de positions lui avaient valu les critiques de Françoise Laborde, sénatrice radicale de gauche, Jean Glavany, député socialiste et Patrick Kessel, président du Comité Laïcité République et ancien grand maître du Grand Orient de France17. Tous les trois avaient déjà contesté les positions de Jean-Louis Bianco en janvier, lors de la polémique sur les déclarations d’Elisabeth Badinter à propos de l’islamophobie. Rappelant le contexte des attentats, ils affirment que « l’obsession de la garantie de la liberté ne doit pas entraîner la faiblesse dans la lutte contre les intégrismes ».
  • Même Caroline Fourest le critiquait du fait que Jean-Louis Bianco ne vienne pas à certains grands événements laïcs, mais aille à des événements politico-religieux, comme à Mulhouse, invité par une organisation musulmane très conservatrice. Elle lui reproche également de s’être moqué de la polémique autour des cafés sans femmes, celui-ci estimant : « ‘était un bar PMU. Je ne suis pas sûr que, quels que soient les quartiers, les femmes jouent beaucoup au PMU… » ou d’être proche de l’association Coexister, dont les comités locaux encouragent des jeunes à tenir des stands de voiles lors de la journée mondiale du hijab. Elle juge enfin que « son bilan consterne » à la tête de l’Observatoire de la laïcité, notant la démission de plusieurs de ses membres, ajoutant qu’« il dessert la cause pour laquelle on l’a nommé ». (source wikipédia toujours)

Bref, ce type-là est un islamo-collabo né. C’est ce type de haut fonctionnaire énarque Français de souche, froid, cassant, rigide, technocrate, dogmatique, mais qui ne sait pas résister à des loukoums et salamalecs orientaux, à des caresses mielleuses et des sourires hypocrites qu’il avale comme un affamé… probablement par un manque de tendresse qu’il n’a pas reçue… ou par bêtise…

Quoi qu’il en soit, se faire empapaouter avec tout ce miel… c’est là qu’est son point faible et les enturbannés l’ont bien compris…

Il est devenu totalement accro à toutes ces saloperies, et ne sait plus comment s’en passer. Aujourd’hui relativement âgé, il n’a plus rien à perdre. Il perçoit une confortable retraite, et il lui en faut toujours plus… dans la compromission.

Il est un grand ami des indigènes de la République, un défenseur acharné du multiculturalisme, ce qui signifie islamisation de la société et grand remplacement, et a pour idole suprême la « cause palestinienne ».

http://www.valeursactuelles.com/politique/jean-louis-bianco-et-la-politique-du-pir-89246

http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2017/09/28/31003-20170928ARTFIG00350-le-drole-de-colloque-sur-l-islamophobie-auquel-participera-jean-louis-bianco.php

http://www.valeursactuelles.com/politique/letat-suicidaire-93892

Alors certes, on peut diriger le prétendu « observatoire de la Laïcité » (même si on n’a pas besoin d’un observatoire pour savoir ce qu’il en est, il suffit de sortir dans la rue…) et avoir un titre officiel ; le CRIF, sous prétexte de parler avec tout le monde, et d’avoir le privilège douteux d’inviter ceux qui lui crachent dessus, n’est tout de même pas obligé de se compromettre avec les soutiens de leurs pires ennemis, alors que dans le même temps, personne dit « d’extrême droite », n’a l’opportunité de venir y parader. Trop vulgaire sûrement…

Albert Nollet

image_pdfimage_print

11 Commentaires

  1. C’est bien connu, en dehors de Marine Le Pen et du Front National, le CRIF invite n’importe qui…

    • SAUF LES VRAIS PATRIOTES DU FRONT NATIONAL,pourquoi ont ils si peur du fn,le fn a toujours respecter les lois de la republique et les juges du mur des cons essayent a chaque fois de trouver quelque chose,surtout au moment des elections et ensuite plus rien, le fn est tout seul contre tout les partis qui participent a la destruction de la france,le fn a le soutiend du vrai peuples,des sans dents,des desert des villages abandonnes alors les idiots utiles allez vous attendre la fin de notre pays pour vous reveillez?

  2. Il y avait aussi un certain Mounir Mahjoubi, qui participe joyeusement à l’opération fake-news qui se retournera forcément contre les crétins du CRIF.

    • et en se retournant contre les crétins du crif ça justifiera l’agrandissement d’Israel: c’est leur but meme si beaucoup de leurs co-religionnaires n’ont pas du tout l’intention de quitter la France ou l’Europe.

  3. La présence incongrue d’un tel individu à une « soirée » du CRIF prouve à l’évidence l’opacité et l’hypocrisie de cette organisation. C’est magouilles et compagnie, rien de plus, rien de moins. Sinon, un peu hors sujet mais cela fait toujours plaisir de le constater, ce Bianco a bien la tête correspondant à la description que vous faites de sa personnalité. Comme quoi le dicton ne ment pas : l’âge venu on a vraiment le visage que l’on mérite, le caractère est comme imprimé sur la face 😉

  4. et cela vous étonne? Mais le CRIF est devenu un repoussoir. Inviter ce pauvre type
    antisémite et refuser la présence de Marine Le Pen qui elle, a été l’une des première
    à dénoncer l’antisémitisme islamique. Voilà ce qu’est devenu le CRIF.
    ROSA

  5. Les Bianco c’est comme les cochons plus ça devient vieux plus ça devient bêtes. … plus ça devient cons ou islamo collabos c’est du pareil au même.

  6. Pourquoi s’intéresser à ce type ? Le CRIF a invité tout le Monde !
    Le Festival de Kahn !
    Rassembleur ! Le CRIF ! Pardon ! Le CRIJF ! Ils oublient toujours le J !!!
    Ils se font une pub à 900 € la place ! 640.000 de benef. Ca fait vivre !

  7. Il est des questions pour lesquelles y répondre donne la nausée !

  8. Ce festival du crif ne sert à rien d’autre que d’entretenir l’antisémitisme .

  9. Parce que vous croyez que le CRIF est votre ami ???????? Vous êtes décidément bien naïf Monsieur… qu’est-ce que c’est décourageant de lire ce genre d’article…

Les commentaires sont fermés.