Comment Macron prépare la fin de la propriété immobilière

Comme nous l’avons déjà mentionné dans différents articles, non seulement la dette de la France ne pourra pas être réduite, mais pire encore, elle continuera à se creuser à grands coups de 200 milliards d’euros chaque année. Tout au plus seront-ils en mesure de jouer sur la dérivée seconde du phénomène, à savoir l’accélération. La seule solution raisonnable consisterait à organiser un gigantesque défaut négocié, mais pour ce faire, il convient de décider qui seront les perdants. Ne vous inquiétez pas, cette décision a déjà été prise, et ce sera vous.

Après avoir nettoyé l’épargne et les comptes bancaires, il s’avérera que cela ne suffira toujours pas à étancher la soif de dette de cet État obèse. N’ayez aucun doute à ce sujet, ce n’est en aucune façon parce que l’État serait en faillite que le nombre de fonctionnaires et d’entités administratives seront réduits, bien au contraire. Quand bien même n’y aurait-il plus rien ou plus personne à taxer, l’ENA ou son remplaçant continuerait comme si de rien n’était à déverser des inspecteurs des finances arrogants à Bercy. Les impôts et les taxes étant déjà à des niveaux insupportables, il est impératif de trouver de nouvelles sources de revenu afin d’assumer la charge de la dette qui va exploser.

Macron n’aime pas l’immobilier, et encore moins les petits propriétaires. L’immobilier c’est ringard, ça pue la petite misère provinciale. Macron lui préfère les starts up, qui d’ailleurs ne parviennent que rarement à se développer en France, et sont obligées de partir lever des fonds aux États-Unis lorsque vient la réelle phase de développement.

Cependant, l’immobilier présente un avantage considérable pour le renflouement des caisses de l’État : c’est un truisme, mais l’immobilier est par définition… bimmobile. Personne ne peut quitter le pays et partir à l’étranger avec son appartement sous le bras, ce qui en fait donc une classe d’actifs extrêmement vulnérable à la fiscalité confiscatoire. Ce que veut réellement Macron, ce n’est pas seulement taxer l’immobilier, il veut également supprimer la notion de propriété. Afin de rassurer tout le monde, précisons que, bien entendu, tout ceci ne concernera pas les grands groupes ou les milliardaires propriétaires des tours à La Défense ou de centaines d’appartements dans Paris ; leurs intérêts seront préservés. Pas d’inquiétude.

Klaus Schwab, le vieil Allemand de Davos, vous a prévenus, la solution consiste à vous déposséder de tout pour votre bien : « Vous ne posséderez plus rien, mais vous serez heureux ». L’immobilier est le dernier refuge des Français, leur dernière oasis de sécurité, qu’ils pensent à l’abri de tout. Il faut donc leur enlever cette dernière illusion. Bien entendu, pour des raisons évidentes, on ne va pas vous spolier de votre immobilier à la méthode communiste, cela risquerait d’engendrer chez vous une réaction violente. Au contraire, on va préparer le terrain afin que vous vous en dépossédiez peu à peu par vous-même, et que vos descendants n’aient même pas l’envie ni même l’idée saugrenue d’en posséder.

Le premier coin dans le concept de propriété immobilière se nomme loi Lagleize, du nom de son créateur (un de ces multiples nuisibles qui peuplent les bancs de l’Assemblée nationale). Auparavant, la propriété immobilière était pleine ou éventuellement démembrée (on sépare la nue-propriété de la jouissance des locaux), mais la règle était qu’on ne sépare pas le bâti du foncier. Ce n’est pas dans notre tradition du sud de l’Europe, nous ne sommes pas des Anglo-Saxons, chez nous on possède pleinement ou on ne possède pas.

La loi Lagleize introduit dans toute les ventes immobilières la possibilité d’une séparation entre le bâtiment et le terrain, et accorde le droit à des organismes semi-étatiques d’acquérir des terrains, de construire, et de ne revendre que le bâti. Le but avoué est de permettre un plus large accès à la propriété pour les classes moyennes. Ainsi, ces derniers payeront simplement un loyer à ces organismes pour le foncier. Ces gens seront ainsi devenus les premiers propriétaires locataires. À qui Macron veut-il faire avaler ça, lui qui a supprimé l’ISF pour le transformer en impôt sur la fortune immobilière ? Macron n’a que faire des classes moyenne, il les méprise. À l’immobilier des particuliers, il préfère les actions et le nomadisme financier. Autre question légitime, qui sera dans l’autre moitié de ces organismes semi-étatiques, à savoir la partie non étatique ?

Alors faisons un peu de prospective. Comment pensez-vous que tout cela va évoluer ? C’est très simple. Des droits de mutation séparés seront peu à peu mise en place sur les transactions immobilières, qui rendront le foncier très onéreux. De plus en plus de gens opteront donc pour l’achat du bâti et deviendront locataires pour le foncier. Ensuite, une taxation confiscatoire sur les successions sera mise en place sur le foncier, si bien que les héritiers choisiront de ne garder que le bâti, et c’est ainsi qu’en une génération ou deux, l’État récupérera tout le foncier et nous aura tous transformés en locataires, son rêve suprême.  Après quelques décennies, nos petits-enfants n’auront même plus l’idée d’acheter du foncier, ce sera complètement dépassé. De plus, l’État français, qui est déjà financièrement aux abois, n’aura jamais les ressources nécessaires pour acquérir le foncier, particulièrement dans les zones en forte tension comme Paris. Il sera donc contraint de faire appel à des fonds privés, et c’est ainsi que nous verrons débarquer dans le capital de ces organismes semi-étatiques des entreprises chinoises et des fonds de pension américains. Le foncier français deviendra donc la propriété de sociétés étrangères, dont nous serons les locataires. L’avenir s’annonce radieux.

Les agents immobiliers, catégorie professionnelle bien connue pour sa probité, nous expliquent que tout ceci n’est que du complotisme et que cette loi n’impactera en rien la notion de propriété. Je peux comprendre leur position, mais l’énergie qu’ils dépensent à nous le démontrer montre qu’ils sont très inquiets.

La question la plus importante est de savoir pour quelle raison l’immobilier des gens ordinaires est aussi insupportable aux yeux de ces élites de Davos ? En quoi cela peut-il les déranger que quelques millions de Français possèdent un logement qui, pour beaucoup d’entre eux, n’a pas nécessairement une grande valeur marchande, mais représente le dernier rempart face au gouffre de la pauvreté en cas de coup dur ? Est-il nécessaire de les spolier ?

La réponse n’est pas que financière, elle est également idéologique. L’immobilier, la transmission d’un patrimoine, la maison de vos parents ou de vos grands-parents est le dernier lien qui enracine une personne dans le temps et l’espace, un lien qui est bien plus que financier. C’est exactement cela qui insupporte Macron et Schwab. Dans un monde liquide, où vous n’êtes rien, où tout le monde doit être mobile et interchangeable, où l’on vous enjoint de traverser la rue pour effectuer n’importe quelle tâche sans lien avec votre formation ou vos envies, il est hors de question de s’encroûter dans une maison familiale. Macron ne veut plus de liens familiaux, plus d’attachement sentimental. La destruction du sentiment national achevé, il lui reste la destruction du dernier lien humain : la famille.

On lave la cervelle de vos enfants à l’école en leur inculquant qu’il n’y a plus ni hommes ni femmes, que chacun peut être tout ce qu’il veut à chaque instant. On nous a expliqué au début des années 2000 qu’il n’y avait plus de métiers, et que chacun de nous changerait 8 à 10 fois d’activité professionnelle au cours de sa vie, niant ainsi toute notion de compétence ou transmission de savoir-faire. On a commencé par vous éjecter de votre bureau, remplacé par un cube qui vous transforme en nomade dans votre propre entreprise. Puis ensuite, Uber a initié la disparition d’un lien qui était un pilier du contrat social : celui entre employeurs et employés. Le principe du salariat n’est pas assez liquide pour Macron. Maintenant, la notion même de domicile se doit également de disparaître, la mobilité est de rigueur. La propriété immobilière, ultime racine qui vous rattache à quelque chose, doit donc être détruite.

Franklin Roosevelt a dit : « L’immobilier ne peut pas être perdu ou volé et il ne peut pas être emporté. Il est le placement le plus sûr du monde ».

Roosevelt venait d’une époque dans laquelle régnait un minimum de bon sens. Des hommes comme lui n’avaient jamais envisagé, dans leurs cauchemars les plus épouvantables, que des détraqués malfaisants comme Macron pussent un jour accéder au pouvoir.

Alain Falento

image_pdfimage_print
54

52 Commentaires

  1. La propriété privée est déjà aliénée avec toutes les taxes et impôts plus les lois protectrices du locataire qui en abuse souvent
    L’immobilier rapporte énormément à l’état a travers les taxes et les droits de succession grâce aux notaires qui récupère l’impôt d’une manière efficace
    Toute façon y auras jamais assez d’argent pour tous les Africains et mudulmans qui font des enfants s gogo pour toucher le max sans effort
    A qui la faute les Francons qui bossent peu souvent fonctionnaire et de gauche

  2. Analyse on ne peut plus pertinente. Le « quoi qu’il en coûte » prend tout son sens

    • Que Saint Vladimir nous aide à nous débarrasser de nos pseudos élites corrompues qui trahissent le peuple!

      • Chez Saint Vladimir la spoliation se déroule de façon plus simple, en effet, et ça ne date pas d’hier, avec de vieilles méthodes éprouvées.

        Pas besoin de vous faire un dessin, je suppose ?

        • Si faites nous un dessin. Je ne sais pas de quoi vous parler, en Russie les impôts sont très bas et il y a une grande liberté d’entreprendre, la vitesse légale sur autoroute va être augmentée de 20 km/h (soit 150 km/h) alors qu’en France on va finir par s’arrêter, leurs maisons sont bien chauffées en hiver, alors qu’on commence en France à nous préparer à nous geler et bouffer des caillous.

  3. Alain, ce scénario serait probable, mais il n’aura pas le temps de se produire …

    En effet, les mondialistes ont, du moins le croient-ils, une solution bien plus radicale :

    La sidération des peuples suite à un « incident » avec ou sans « s », ou mieux, des « accidents » nucléaires en des points stratégiques sur le plan géographique …là, en fait, où il y a à proximité d’une centrale nucléaire, beaucoup de monde …

    ll y a déjà eu sidération de par la propagande et les mensonges des merdias, et de la dictature à l’Elysée, mais cela n’est pas – encore – allé « assez loin » ni n’a affecté durablement plein de gens …

    Donc la prochaine sidération se doit d’être bien plus grande, et surtout, DURABLE !!!

    Et quoi de mieux que des zones irradiées ?

    • Bonjour Bobby et à tous
      Oui en effet je crois FEM bcp plus rapide.
      Une hypothèse: une organisme génétiquement modifié peut être breveté et appartient au propriétaire du brevet.
      Les vaccins ARN sont susceptibles de modifier l’ADN.
      Les vaxinés et tout ce qu’ils possèdent appartient à l’inventeur.
      Ce n’est qu’une possibilité parmi d’autres.
      Amicalement

  4. Ça me rappelle l’histoire des 7 vaches grasses et des 7 vaches maigres de la Bible et comment, grâce à Joseph, toute la terre d’Égypte devint propriété du Pharaon et tous ses habitants ses esclaves, puisque pour se nourrir ils durent vendre leurs terres et se vendre eux même au Pharaon qui s’était bien caché de les prévenir des années de disette.

    • l’inculture a fait que les gens ne croient même plus ce qu’ils voient…, ce qu’on leur demande de croire , suffit à leur bonheur……

      • Mais pour quoi crois tu que depuis 40 ans ils sabotent l’enseignement. Pour produire des cons (y a qu’à voir au gvt). Et les cons se laissent facilement manipuler.

  5. Et même avec ça, une fois que ça sera réel ; effectif, je suis absolument persuadé que les français continueront à voter MACRON avec enthousiasme, pour « l’écologie », et pour « faire barrage au Front National ».
    Etre CON, c’est déjà une tare, mais quand, en plus, on est lâche,alors là, il n’y a plus beaucoup d’espoir. Mais les français ont réussi à cumuler les 2 !!!

    • Répondre à STOCCO: Les français ne sont PAS TOUS des idiots mais le lavage de cerveau médiatique l’a fait croire ! (à la radio-TV il n’y a quasiment que les abrutis qui ont la parole) Mettez-vous ça sous les yeux et réfléchissez un peu : https://urlz.fr/j5av

      • T’as tort la plupart des français sont bien éduqués mais très égoïstes et socialiste et fâché avec le travail

  6. Extrait d’un article d’Olivier Piacentini intitulé « Mise en place politique, géopolitique et économique du Great reset » :
    LOI LAGLEIZE
    Vous pouvez trouver sur Youtube un reportage de France 2 appelé loi Lagleize en 2019. C’était avant le covid, s’il n’y avait pas eu le covid, on y aurait eu droit.
    Comment ça fonctionne ? C’est très simple, l’Etat s’approprie le foncier. Vous êtes propriétaire d’une maison, d’un appartement, le foncier n’est plus à vous, il appartient à l’Etat. Vous n’êtes plus propriétaire que du bâti et vous payez un loyer sur le foncier.
    Et cet argent va servir à rembourser la dette, c’est-à-dire en fait à payer tout le social qui nous plonge dans les déficits.

  7. la fin de la propriété … et de la france vendue à l’ue et des français réduis à l’état de dhimmis (soumis à l’islam)

  8. Certes, cela n’est possible que si nous laissons faire ! L’histoire nous dit que rien n’est gravé dans le marbre. Et l’Histoire est semble-t-il en marche aujourd’hui, on n’a jamais été plus près du reset, non pas celui de kaus scaub, mais de celui, salvateur, venant de la Sainte Russie.

  9. quelle que soit la race ou la provenance sociale le but du gagnant est toujours d’écraser son prochain pour éviter toute concurrence désagréable.

  10. Les idées fumeuses de Choupinet pourraient bien, à l’usage, lui valoir quelques désagréments. Comme de s’engager dans une guerre qui n’a pas le soutien d’une majorité de français, le problème énergétique qui en découle pour l’hiver occasionnant une envolée générale des prix à la consommation, une immigration incontrôlée et incontrôlable qui va déboucher sur des conflits d’envergure accélérés par des inégalités de traitement inacceptables, une dette abyssale, la fin imminente de la liberté d’expression pour faire taire les opposants qui résistent encore. La confiscation de la propriété immobilière viendra de toute évidence renforcer à moyen terme toutes ces mesures dévastatrices programmées. Néanmoins cette propension à tout vouloir imposer et contrôler arbitrairement pourrait bien ne pas donner les résultats escomptés ?

  11. La loi « laglèze » existe au VN. Bien entendu elle ne s’appelle pas ainsi ; elle frappe les propriétaires, sauf à quelques rares exceptions par dérogation. Ce pendant à cette loi est intervenu depuis l’avènement du communisme. Nous sommes – ou seront progressivement – dans la dictature immobilière à la sauce communiste, « en même temps « , paralèllement, d’autres interdictions – et certaines déjà en vigueur seront mises en place à petits bruits, selon ce qui plaira ou non aux pouvoirs dirigés par le NOM. En effet, la grenouille se fait bouillir à petit feu et ne s’en aperçoit pas. Pas encore. Serait-il trop tard ?

  12. La loi Lagleize a été votée le 28 novembre 2019. J’ignore si le Sénat l’a validée ou amendée. En l’état, la loi ouvrirait la possibilité d’une double taxe (sur le terrain + le bâti) et entraînerait un risque d’augmentation des charges
    Il y pourrait y avoir un risque de potentiel spéculation de la part des OFL (organismes fonciers libres) qui dirigeront le marché si trop de fonds privés et plus majoritairement publics.
    La revente des biens serait plus compliquée.
    Enfin, la législation risque de limiter le nombre de biens et la typologie de biens disponibles sur le marché.
    Le député Lagleize justifie sa loi par le souci de faciliter les possibilités de logement et lutter contre la spéculation immobilière. L’enfer est pavé de bonnes intentions.

  13. C’est très très bien ce qu’il fait, il est en train de se mettre 90% des Français à dos, excepté les staliniens… Surtout qu’il accélère dans son hystérie hitlérienne, l’OTAN ou la Russie vont bien finir par intervenir militairement pour le débarquer ! Depuis 10 ans, on sait que ce type est un cinglé pure race, pour la raison simple et bien connue que c’est un artiste raté, frustré, aigri, sans enfants, sexuellement dérangé, qui veut faire payer ses échecs sur les planches et dans la vie à la « populace » qu’il hait parce qu’elle le ramène à sa médiocrité intérieure.

  14. Silence radio sur le décès du fils de 44 ans de Fabius qui serait tombé du 8ème étage.

    • Après le Sang contaminé, les escroqueries de son frère Thomas, l’horreur du conseil McKinsey de l’autre frère Victor, les horreurs du père soutenant les Crimes contre l’Humanité des gouvernements du fils de pute élyséen au Conseil Constitutionnel, il ne devait plus supporter son nom. Cela devait être le plus moral et le plus honnête de la bande des Daltons… Paix à son âme, qui devait être belle, elle. Un suicidé est toujours un être moral. Les immoraux psychopathes vont toujours au bout de l’horreur. Le sale type qui dirige la France ne se suicidera jamais, il ira jusqu’au bout de sa folie. Les Français vont prendre cher avec leurs deux votes délirants. En 2017, ils avaient une excuse, on ne savait pas – mouais ! – en 2022, non !

    • @ Marie france Cheikh
      Celui en lien avec mckinsey ? Ou un autre de ses fils – sauf, évidemment s’il n’en a qu’un ?

  15. Un certain David Fabius aurait perdu l’équilibre de la fenêtre de son appartement à Paris et se serait écrasé huit étages plus bas… à voir.

  16. Une nouvelle raison de justifier l’article précédent  » des millions de Français rêvent secrètement la mort de Macron  » …

    • Oui et il faut raquer et eliminer tous les salopards du forum de davos. Dans tous les pays

  17. Il me semble que la séparation du foncier et du bâti est déjà la norme en Grande Bretagne. Les terrains sont propriétés de la couronne et loués par bail emphytéotique.

    • Oui c est exact. Cela se nomme lease hold, mais dans le monde latin cela ne se fait pas.

  18. Bonjour vous l’avez voulu macron vous voyez ce qu’il a fait de la France ? et non vous n’avez rien voulu voir puisque vous l’avez remis à la tête de notre France . France de plus en plus pourri à commencer par tout ces dirigeants , qui pour la plus part ne sont même pas français sur le papier oui , mais c’est tout , car un vrai Français respect son pays et macron lui ne respecte rien puisqu’il insulte les Français j’ai honte pour ses parents d’avoir un taré comme lui . Tant que personne ne fera ce qu’il faut pour nous en débarrassé nous serons dans cet état de malveillance .

  19. Ben la fin de la propriété immobilière, c’est déjà la mise en place imminente de la transition énergétique avec le classement des appartements et maisons selon 7 classes A, B, C, D, E, F, G. Les E, F et G sont catalogués comme « passoire énergétique » et si les propriétaires ne font pas faire les travaux d’isolation nécessaires, ces biens seront interdits à la location. A la vente, il faut compter avec une grosse décote si les travaux ne sont pas faits. A terme, il y aura des milliers de petits propriétaires qui auront des biens juste invendables et qui, au final, reprendra ces biens? Ben l’état bien sûr, ce sera confisqué.

  20. Je lance un fatwa sur Schwab et merdacron.
    Bonne récompense.
    L’avorton se fout de la transmission de bien, il n’aura jamais de chiard avec sa rescapée de la planète des singe.

  21. La destruction de la famille a toujours été à l’agenda de l’idéologie gauche culturelle qui a envahi les cercles du pouvoir depuis 68 et règne de nos jours avec les globalistes et leur gouvernance mondiale .

    • @Emile la destruction de la famille n’appartient pas à l’idéologie de la gauche les gens de gauche sont souvent issus de familles nombreuses venant d’un milieu modeste .les grands destructeurs de la famille sont avant tout les franc maçons

  22. En 62…au moment de quitter l’ALGERIE et d’abandonner une propriété familiale de près d’un siècle , comme nous savions que les voisins la convoitaient et guettaient notre départ, nous avons tout fermé ….et ouvert 4bouteilles de gaz au sous sol , avec une bougie allumée….et nous sommes partis , pas très loin , et avons attendu , pas longtemps .voilà , nous sommes partis !

  23. Il y a 2 ou 3 ans on alertait sur une loi que voulait faire passer toute les saloperies gÔchiasses, à savoir faire payer un loyer aux gens propriétaires de leur maisons ou appartement, sous prétexte que ces gens étaient favorisés par rapport aux gens qui payent un loyer aux différents organismes hlm etc…On nous a traité de fous! que c’était impossible etc… et bien voilà, nous y sommes! Sous une forme encore plus vicelarde mais c’est bien le principe! Les pourritures de gÔche vont êtres satisfaites! ils vont pouvoir encore plus nous spolier de nos biens pour continuer de se remplir les poches sans se fatiguer! comme ils l’ont toujours fait depuis 50 ans!!

    • Ça revient régulièrement sur le tapis, il paraît même que ça a existe sous de Gaulle.Mais la taxe foncière basée sur la valeur locative est est déjà un….l IFI en est un 2ème.

  24. Doit bien y avoir un moyen de le trouver cet enculé de Laglaize et de ***** en lousdée… IRE

  25. Vous me faites peur. L’avenir entre la voiture électrique, les énergies renouvelables, la loi,les matchi-féministes,etc..sont une désagrégation de notre univers.
    Ou trouverons nous l’envie,la joie de vivre, mon Dieu empêchez tout cela,.Amen

  26. Il faut remplacer tous les fonctionnaires par des POLICIERS de droite. Ainsi, la Propriété privée sera bien défendue.

  27. Dans l affaire Jubillar,un point crucial à été soulevé, à savoir : sur un terrain toute construction appartient au propriétaire du terrain.
    Donc,sauf à changer la loi,la construction même financée par un particulier resterait la propriété de l État!!!!!
    Et tous ces prêts Refusés! N y aurait il pas une manigance pour faire accepter ce marché de dupes?

  28. « Klaus Schwab, le vieil allemand de Davos… ».

    Non,le vieux Juif (kabbaliste) suisse, de la plus grande organisation mondialiste Marxiste secrète, Bilderberg.

    Dont le père était un industriel suisse, qui se rendit en Allemagne pour travailler avec le régime nazi.

  29. Je ne vois pas pourquoi tout le monde râle sachant qu’il a ÉTÉ ELU avec plus de 50% des voix des franconscais !
    Alors arrêtez de gueuler comme des brels!
    C’est avant qu’il fallait réfléchi…maintenant est un peu tard non?
    Si vous voulez que ça change…il vous suffit de descendre dans la rue et de vous battre pour vos libertés..irez vous dans la rue….??? je suis pratiquement sur que non. Une fois de plus vous laisserez faire et surtout vous critiquerez les actions de ceux qui se bougent le cul…
    Ras le bol de toujours lire les mêmes commentaires insipides et condescendant.
    GLOBALEMENT VOS COMMENTAIRES SONT SANS VALEURS AUCUNES ET N’AMÈNE STRICTEMENT RIEN
    AU DÉBAT…

1 Rétrolien / Ping

  1. Comment Macron prépare la fin de la propriété immobilière – Résistance Républicaine

Les commentaires sont fermés.