Comment ne pas comprendre qu’elles le portent comme un drapeau !

Publié le 17 octobre 2019 - par - 737 vues
Share

Nous avons en France des musulmans et musulmanes depuis bien longtemps.
Il y a bien longtemps, il ne nous était pas donné de voir ces femmes portant leur voile comme un drapeau.
À l’époque elles voulaient se faire les plus discrètes. Elles devaient aussi être très heureuses que personne ne puisse leur imposer le port de ce voile.

Même en Égypte, beaucoup ne voulaient pas le porter.
Vous verrez que même Nasser se moque de ceux qui veulent l’imposer.

https://www.youtube.com/watch?time_continue=1&v=d_F23ukZ7Z8

Regardez cette vidéo nous montrant Gamel Abel Nasser, Président de l’Égypte, se moquant du responsable des Frères musulmans qui lui avait demandé de l’imposer à l’ensemble des Égyptiennes.
Nasser lui a demandé :

– « as-tu une fille ? » Le responsable des Frères musulman a répondu oui

– « porte-t-elle le voile ? Le responsable lui a répondu non.
Nasser lui a dit :  » tu ne peux l’imposer à ta fille, comment veux-tu que je l’impose à toutes les Égyptiennes ? »

Comment comprendre que certaines puissent le porter par plaisir ? Si vous laissez la vidéo YouTube se dérouler, vous verrez un homme qui s’est amusé à porter ce voile, et il déclare que c’est très pénible.
Nous vivons dans un pays dit démocratique et laïque !
J’ose poser la question : toutes celles qui portent le voile le font-elles par conviction et non pas par obligation ?

En laissant certaines porter ce voile, nous contraignons celles qui le portent par obligation à continuer, comme dans les pays musulmans les plus radicaux, de porter ce voile.

Nous ne pouvons pas discerner facilement celles qui le portent par conviction et celles qui le portent par obligation.
Si notre parlement votait une loi interdisant le port de ce voile en tous lieux et toutes circonstances sur l’ensemble du territoire national, nous rendrions un grand service à la patrie.
Nous indiquerions aux adeptes des Frères musulmans égyptiens qui voudraient le faire porter à toutes les Égyptiennes que nous sommes en France et que personne ne peut imposer le port de ce voile.

IL EST INTERDIT DE PORTER LE VOILE ISLAMIQUE SUR TOUT LE TERRITOIRE DE FRANCE. La loi précise que nul ne peut aller sur la voie publique avec le visage dissimulé.

Le mot islam veut dire obligation, nous savons qu’en Arabie saoudite, les policiers de la religion contraignent les commerçants à fermer leur boutique à l’heure de la prière.

Pourquoi faisons-nous semblant d’ignorer que dans ces pays où la liberté individuelle n’existe pas, tous étant soumis au dictat d’un texte attribué à un illettré illuminé, les femmes se battent pour supprimer leur voile, symbole de leur infériorité légale ? Et se battent aussi pour conduire, faire du sport, être professeur, médecin, avocat, journalistes, libres de leurs obligations ?
Sybeth Ndiaye qui exhibe ses cheveux de lionne africaine, Marlène Schiappa qui expose ses appâts à tout venant et les autres pasionarias de l’islamisme portent-elles un voile ? L’ont-elles déjà essayé avant de le revendiquer pour d’autres femmes ? Accepteraient-elles de le voir porté par leurs filles ? Qu’elles donnent l’exemple et nous en reparlerons après.

Nous savons que certaines mosquées sont surveillées.
Nous savons aussi que les églises, les temples protestants, les synagogues, ne sont pas surveillés mais parfois protégés.
Nous avons la preuve que seuls les musulmans qui reçoivent l’enseignement de ce que l’on appelle encore religion, reçoivent en fait uniquement un enseignement de haine.
Si dans une synagogue, une église, un temple protestant, le responsable religieux tenait des propos de haine, il serait immédiatement dénoncé. Dans les mosquées, personne ne dénonce, il faut surveiller et menacer d’exclure l’imam qui, selon l’islam, fait son devoir, et qui, pour nous, est un délinquant.

Bernard Atlan

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.