Comment nos dirigeants peuvent-ils être surpris de la trahison australienne ?

À la suite de l’annonce de la rupture du contrat de fourniture de sous-marins nucléaires français à l’Australie, les réactions de personnalités politiques se multiplient.

L’Australie a fini par rejoindre sa famille de culture, sa famille de cœur, celle des Anglo-Saxons qui depuis plusieurs centaines d’années déjà, a toujours nié la suprématie française, ses prétentions d’être une nation qui compte sur l’échiquier mondial.

C’est bien sûr de l’humour, quoi que pour le reste, « c’est pas faux »

Le pitoyable ministricule Jean-Yves Le Drian qui prétend représenter la France sur cet échiquier qualifie cette décision de « coup dans le dos ». « Nous avions établi avec l’Australie une relation de confiance, cette confiance est trahie ».

Faut-il rappeler à ce ministre quelques leçons d’Histoire comme la rupture du traité d’Amiens par les Anglais qui enclencha les guerres dites napoléoniennes, alors qu’elles furent des guerres fomentées par les Britanniques.

Faut-il rappeler les complots fomentés contre la Révolution française et les financements des révoltes royalistes et des attentats contre le consulat.

Faut-il remonter plus loin et lui rappeler l’attitude de ces mêmes Anglais combattant la suprématie de la France aux Amériques, si ce n’est au Québec, et les déportations des colons français de l’Acadie dans les colonies anglaises d’Amérique. (SOURCE)

L’Acadie ne bénéficie d’aucune existence juridique officielle, pourtant elle existe dans une région de l’Atlantique-Nord, c’est-à-dire dans les provinces maritimes du Canada : le Nouveau-Brunswick, la Nouvelle-Écosse et l’Île-du-Prince-Édouard, mais aussi à Terre-Neuve, au Québec, aux îles de Saint-Pierre-et-Miquelon et dans l’État du Maine. (Source) Des terres qui appartenaient à la France.

Les Anglo-Saxons n’ont jamais admis la suprématie française, ni sa culture et ont toujours cultivé cette rancune venue du fond du Moyen Âge, à commencer par Guillaume le Conquérant, et par la suite, les pertes de ses conquêtes en territoire de France, par les combats de nos rois, transcendés pour nous par Jeanne d’Arc.

Éric Zemmour a raison, les peuples sont gouvernés par leur passé. Ils sont tributaires de leur histoire, et les Anglais sont issus d’un vieux peuple comme les Français. Ils n’ont jamais oublié qu’ils furent autrefois sous la domination de la culture française, et que leurs seigneurs parlaient le français.

Le génie et la fourberie des Anglais a malheureusement fait face à la niaiserie des Français.

  • Ce génie lui aura permis de coloniser, à travers les mœurs et la langue, ce qui allait devenir les USA, constitués sur les monceaux de cadavres amérindiens, et le Canada contre la volonté de la France ;
  • Il aura colonisé l’Inde, l’Australie, la Nouvelle-Zélande à travers ce que l’on peut appeler des génocides comme l’empoisonnement des Tasmaniens par exemple.

Les Anglais auront réussi à communiquer à ces colonies devenues indépendantes les fondations de l’hégémonie dominante anglo-saxonne. Tous ces peuples de langue anglaise fonctionnent peu ou prou comme l’ancien colonisateur.

Il est légitime de penser que l’Inde pourrait, elle aussi, renoncer à ses contrats avec la France.

L’Angleterre n’a jamais été notre amie. Même si Napoléon III y a cru, jusqu’à ce qu’il comprenne lors de la guerre de 1870 que la reine Victoria, qu’il appréciait pourtant, ne viendrait pas à son secours ni diplomatiquement, ni militairement.

La France, en 23 ans de règne de Louis Napoléon, avait dépassé l’Angleterre en matière d’économie et d’industrie. Une insulte gigantesque pour l’Angleterre.

C’est aussi la bêtise des élus en partie républicains qui, en voulant la guerre à la Prusse de Bismarck, a tué la France sous les yeux ravis de l’Empire britannique. Le plus triste c’est que le prétendant à la couronne impériale est mort sous l’uniforme anglais en terre boer.

La minable CGT de Naval Group à Cherbourg évoque une « déception modérée ». « On avait un enthousiasme modéré lors de la signature du contrat. Le risque était connu », précise son secrétaire général Vincent Hurel.

La CGT d’hier, celle de 1939, avait elle aussi une déception modérée quand elle sabotait les usines d’armements pour d’autres raisons moins glorieuses. Elle est toujours « modérée » lorsqu’il s’agit de construire des armes ou de les vendre, même si elle en vit très bien finalement. Posez la question aux chantiers d’armements ou à Dassault. Plus faux-cul tu meurs.

Vu le tableau historique précédent, il n’y a finalement rien d’extraordinaire à la décision de cette Australie qui rompe ses engagements avec la France sur les sous-marins. L’Australie porte un coup à une coopération stratégique avec la France mais elle le fait au profit de ses alliés de cœur.

Que Le Drian, Parly et Macron aient pu croire que ces engagements étaient prometteurs en dit long sur le niveau de culture historique de ceux qui nous gouvernent.

Il y a ce député de La France insoumise, Bastien Lachaud, qui espère que Paris quittera l’OTAN pour « sortir de notre dépendance aux USA » dit-il ; c’est là aussi faire preuve d’une grande naïveté. La France n’est plus sous Charles de Gaulle. Elle est régie par des nains politiques n’ayant aucune vision, si ce n’est sur les comptes d’exploitations du CAC 40.

François Asselineau a beau jeu de souligner que le Royaume-Uni montre ainsi qu’il n’est « pas du tout coupé du reste du monde ». L’Angleterre a quitté l’Union européenne parce qu’elle avait compris qu’elle n’avait plus rien à en tirer. La seule chose qui compte pour les Anglais, c’est eux, et eux seuls. Eux, et leurs frères de langue et de culture.

Il serait temps que la France comprenne que depuis plus de 300 ans, elle aura toujours été bernée par la perfide Albion et ses progénitures. L’intérêt de la France serait de renouer d’urgence avec la Russie, dans l’esprit de Charles de Gaulle, et qu’elle quitte, elle aussi, l’Union européenne et l’OTAN pour suivre sa route.

Gérard Brazon

image_pdf
0
0
A propos Gérard Brazon 1309 Articles
Bonapartiste, Souverainiste. Liberté d'expression, lutte contre l'islam, égalité des sexes, soutien à Israël

53 Commentaires

  1. Faut-il rappeler les complots fomentés contre la Révolution française et les financements des révoltes royalistes et des attentats contre le consulat. vous déraillez, cher Pierre. J’suis pas historien mais la révolution n’est pas française. Elle est franc-maçonne.

  2. le partage d’une langue commune est un puissant moteur. Si on y ajoute la puissance maritime, technologique et financière amerloque….pas bon pour nous, mais ce fut un beau rêve

  3. Donc quand les français massacraient les indiens dans ce qui est maintenant le Canada, c’est bien, mais quand les rosbifs faisaient pareil c’est… mal ?
    Notons que si les français avaient fait pareil avec les berbeères algerois et les kanaks, ça aurait évité quelques probable. Ah non, les méchants français ont bel et bien génocidés les peuplades sus-mentionnées, ou du moins leurs descendants le prétendent. Du reste, on ne peut pas blâmer les australiens de ne plus vouloir acheter du matos pourris et suranné à un état qui peut refuser la livraison sous n’importe quel prétexte humaniste alors qu’il livre les terroristes musulmans sans rechigner.
    L’état australien étant une dictature sanitaire pire que la France un tel revirement n’est pas à exclure.

  4. De plus, les démocrates Américains ont toujours chié sur la france ! Bref, le seul problème, c’est que nous n’avons que des nuls, des merdes au pouvoir et les voilà qui s’étonnent… Diplomatie étrangère = 0 et double 0 depuis longtemps ! hein Valls ?!

  5. La France a vendu des sous-marins démodés — diesels — , les États-Unis ont vendu un pactes de solidarité !! Voyez la différence !! De plus , la France reste COLLÉE à l ‘ Allemagne , c ‘ est pas un atout , surtout après l ‘ affront fait par Gerhard Schöder avec ses mesures Hartz IV . Gératrd Brazon peut raconter ce qu ‘ il veut , mais la coopération franco-britannique — deux puissances de même niveau — est bien plus féconde que la soumission à la teutonie , le passé nous l ‘ a souvent prouvé !!

    • La France est une puissance ???🤣🤣🤣 et de même niveau que l’Angleterre ???🤣🤣🤣🤣🤣🤣vous faites rigoler mes pantoufles.

  6. Comme dirait l’autre :  » Je veux bien me faire enc**** mais j’aime savoir par qui ! »
    Et voila notre poudrée élyséenne honorée et sachante.

  7. je pense que les Australiens ont tout simplement appliqué le « principe de précaution » en disant « on se retire, AVANT que les FOURBES ne nous la fasse à l’envers comme pour les portes hélicos »…. ha ha ha, cela te rappel quelque chose le drian??? cela t’as peut-être sorti de ton HIBERNATION???

  8. C’est jouissif. Après avoir trahi la Russie dans l’affaire des frégates, Frankistan se prend LA claque. Jouissif.

  9. Rien n’obligeait l’Australie à commander des SM français d’autant qu’ils sont nucléaires. Ils auraient même demandé à la France de démonter le système nucléaire. et le remplacer par une propulsion conventionnelle ! Quand on voit la complexité de la modification, on reste dubitatif. Mais passons! Il aurait été autrement plus simple de commander directement aux usa sans tout ce cirque. Encore une fois on ne nous dit pas la vérité comme d’habitude sous Macron

  10. Et oui une culture et une langue commune qui ont encore des bases solides. Le gvt français devrait en prendre de la graine surtout tous ceux dont le président « français » qui disent que notre culture française n’existe pas. Ce n’est pas en cherchant à nous anéantir à force d’immigration incontrôlée et sauvage que les choses vont s’arranger. England for ever and evermore. Une bonne leçon et une bonne paire de baffes.

  11. Et Le Drian, se souvient il quand la France a refusé de livrer les deux bateaux à la Russie à la demande des yankees ? Ah? Ce n’était pas le coût dans le dos? Ah, Le Drian ? Cela signifie encore une chose : La France n’est plus respectée, elle n’a aucun poids dans la scène internationale. Si « les partenaires » se comportent comme ça…… Je suis sûre qu’après cette humiliation, la France continuera d’être le vassal des yankees et d’aboyer constamment sur la Russie. A vomir.

  12. Tout à fait juste. Il ne faut jamais faire confiance aux WASPs…nulle part et même dans la recherche scientifique dite ‘sans-frontières’. Tant que nous fonctionnerons sur le mode dit ‘moderne’ à la sauce libéro-libertaire sans Dieu (catholique) ils seront nos ennemis. L’alliance avec la Russie est naturelle et primordiale en plus d’être sentimentale…

  13. « L’Angleterre a quitté l’Union européenne parce qu’elle avait compris qu’elle n’avait plus rien à en tirer. La seule chose qui compte pour les Anglais, c’est eux, et eux seuls »

    Vous avez tout dit. Les Anglais ont effectivement compris que l’europe n’apporte rien. Les Anglais pensent à eux tout comme les allemands qui eux ne quitteront pas l’europe puisqu’ils en sont les maitres. Et nous, nous continuons à être le phare du monde, la patrie des droits de l’homme, à traiter les autres de fachos dès qu’ils ont le malheur de ne pas être des lopettes bien pensantes, et autres idioties qui nous coutent plus cher chaque jour.
    Mais bon, visiblement cela ne nous gène pas puisque nous ne votons plus.

  14. Petit retour de manivelle :
    Contrat annulé par l’Australie : Moscou rappelle à Paris l’épisode des Mistral en 2015

    https://francais.rt.com/international/90704-contrat-annule-par-australie-moscou-rappelle-paris-episode-des-mistral-2015

    Et comme par hasard, à peine le contrat annulé :
    Pacte de sécurité : l’armée américaine va renforcer sa présence militaire en Australie

    https://francais.rt.com/international/90720-pacte-securite-armee-americaine-va-renforcer-sa-presence-mulutaure-australie

    Ça sera plus pratique pour envahir la Nouvelle-Calédonie.

  15. L’Australie n’avait jamais apprécié les essais nucléaires français dans le Pacifique. Les Australiens s’en souviennent fort bien, nous le rappellent de temps en temps..

  16. Et dire qu’il y en a qui pense encore que les ricains dans leur grande générosité sont venus nous libérer en 44. Les vraies raisons a leur participation :
    1) éviter de voir les soviétiques arriver jusqu’à Brest, Bordeaux Nice.
    2) booster ses industries
    3) ouvrir de nouveaux marchés juteux après-guerre.
    4) accessoirement la demande Staline pour l’ouverture d’un deuxième front à l’ouest.
    Libérer gratuitement des pécaures? Les ricains?…….🤔🤔🤔

    • @Robespierre : 1) Vous êtes un communiste refoulé ?
      2) avec la plan Marshall c ‘ est toute l ‘ Europe Occidentale qui a vu son économie boostée .
      3) juteux pour qui ? les échanges commerciaux avec les États-Unis sont à l ‘ avantage de la France
      4) c ‘ est pas pour faire plaisir à Staline , faut pas confondre « objectif » — vaincre les nazis — et « stratégie militaire »

      • @Vova j’ai pour habitude de ne pas discuter avec une brouette je me contente de la pousser. Quant aux communistes d’hier ou d’aujourd’hui ils n’ont que mon mépris.

    • 5/ Détruire un challenger politique
      6/ Défendre la Finance Internationale établie à Londres
      7/ Detruire un challenger économique ….

  17. D’accord avec vous pour que la France renoue avec la Russie et quitte l’OTAN ! on a eu une guerre de cent ans avec les rosbifs alors ne soyons pas étonnés par leurs coups fourrés.

  18. La France n’ a-t-elle pas, jadis, rompu unilatéralement un contrat de livraison de deux bateaux déjà payés, à la Russie…et ce, aussi sous la pression de l’ oncle Sam ? Avant de lancer des cris d’ orfraie, que nos politicards commencent par balayer devant leur porte, même si ce qui vient de se passer dans cette affaire des sous marins reste une ignominie qui montre bien que tous nos pays occidentaux sont dirigés par des mafieux sans honneur. Hier au soir dans face à l’ info, Dimitri Pavlenko a expliqué les motivations de l’ Australie pour rompre le contrat : AUKUS VS LA CHINE. Allez savoir qui dit vrai …

    • Tout à fait Martin, j’avais oublié cette minable affaire des deux bateaux qui devait-être livrés à la Russie et qui ont fini en Egypte pour trois francs six sous.
      Dimitri a donné une excellente explication mais Bock-Côté a relevé tout comme dans l’article la dimension culturelle de ces trois états anglo-saxon qui ont toujours détestés la France y compris ces USA malgré certains qui diront que les USA sont venus au secours de notre pays en 1917 seulement, et 1943, tout en collaborant avec Pétain.

  19. peut être se souviennent ils de la trahison de de gaulle et l’arrêt des ventes d’armes à israel après la guerre des six jours
    peut être se souviennent ils des vedettes que hollande a refusé de vendre aux russes
    la parole de la france ne vaut plus rien , les australiens font de même, (c’est le rayonnement de la france à l’étranger )

    • Qu’est-ce qu’on en a foutre d’Israel? Ni kefieh ni kippa, c’est pourtant simple.

    • Je ne vois pas le rapport avec Israël car, en 1967, De Gaulle tousser devant la livraison des vedettes commandées par l’état Israélien. Les Israéliens sont partis de Cherbourg sans prévenir a dit la presse. Si vous y croyez encore, c’est êtres bien naïf que de croire que la France n’aurait pas pu s’interposer à ce départ « en douce »
      J’y vois plutôt la volonté de De Gaulle d’honorer le contrat tout en préservant sa nouvelle et triste décision de favoriser les liens avec les arabes.

      • Hormis que Patphil ne vous parle pas des vedettes, mais de la coupure de la vente de munitions et de pièces de rechange juste avant une guerre qui était annoncée par les arabes comme d’extermination. Une jolie putasserie qui aurait pu signer la disparition d’Israël si la guerre en question avait duré plus de 6 jours.

        Dans le marché de la vente d’arme, ce genre de trahison se paye, pas par hasard que depuis cette époque plus personne, hormis les arabes, n’achète d’armes françaises.

  20. La France ne devait pas fournir des sous-marins à propulsion nuke aux Australiens mais des S/M à propulsion « Diesel/électrique », bien moins souples et autonomes surtout pour des missions dans le Pacifique.. a la limite pour attaquer les bateaux des ONG en méditerranée, ç’eût été suffisant mais dans le Pacifique, certes non. Personnellement j’avais déjà vu le lézard dès l’annonce de la signature du contrat pour faute d’adéquation entre les spécifications et les moyens fournis.
    Or la France a refusé d’y mettre des réacteurs style SNR qu’elle utilise dans ses propres SNLE et sous-marins d’attaque (SNA) tous à propulsion nuke pour des raisons essentiellement de protection intellectuels.et peut-être stratégiques et secrètes.. donc ce marché ne pouvait que capoter et l’Etat le savait fort bien.

  21. Le Drian aurait du se souvenir déjà qu’en Bretagne d’où il est je crois,les anglais sont toujours nos meilleurs ennemis et le resteront encore longtemps je pense.
    Perso aucune surprise.

  22. Merveilleux article Monsieur Brazon,qui nous mets bien les yeux en face…des trous!
    Cependant, le France a peut être une carte jouer avec l’Inde, même bien sur ,si elle n’est pas encore une super puissance dans la région…Elle ne garde pas un très bon souvenir de ses ex-colonisateurs et ,je crois, elle ne compte pas s’exposer outre mesure avec les anglos-saxons dans ces zones maritime, elle craints trop la chine…La France offre une alternative moins « voyante » a l’Inde sur les routes maritime du secteur, et moins agressive ! Nous avons, je crois aussi, également accepter un partage portuaire avec l’Inde en mer rouge,elle est actuellement dans de fort bonne disposition avec la France….Mais il nous faut de bons diplomates pour ne pas rater le coche, et surtout…il faut faire vite !

  23. Bah, tout ça c’est de la comédie : nos dirigeants ne sont pas incultes ; ils ne sont pas Français, mais mondialistes. Bien sûr, ils sont un peu chagrinés d’être bernés. Ils pensaient -les benêts- qu’entre mondialistes, ça ne se fait pas… Ils n’ont jamais compris que le mondialisme est essentiellement anglo-saxon et qu’ils auront toujours les seconds rôles (comme micron) !

  24. En fait depuis les essais nucléaires français dans le Pacifique sous Chirac, l’Australie sait quoi penser de la France. En outre il y a eu récemment un nouveau traité de défense entre Anglo-Saxons (US, Canada, Australie, Nouvelle-Zélande). Ajoutez-y l’image déplorable des (au moins) 4 derniers présidents français, et vous admettrez que le choix de l’Australie est sensé et cohérent !

  25. Je ne connais rien à cette affaire et ne m’y intéresse pas mais je retiens le commentaire de Le Drian par lequel il déclare que la décision de Biden a le même niveau de brutalité que les décisions de Trump.
    Ce commentaire en dit très long sur l’état de déliquescence intellectuel et moral des « élites » en France qui ont comme priorité absolue de brandir l’un des points Godwin du politiquement correct, ici en se sentant obligées de remettre Trump sur le tapis pour le dénigrer une fois de plus;eh oui pour les bolcheviques fronsais il est interdit de critiquer l’administration Biden sans rappeler comment ils détestent toujours Trump.

    • @anonyme : la France était déjà au courant depuis un moment … toute cette agitation n ‘ est que du vent !!

    • «  »la décision de Biden a le même niveau de brutalité que les décisions de Trump. » » Normal, ces deux individus ont les mêmes patrons et les mêmes buts….

  26. Il y a en ce moment une redistribution des cartes dans la région Asie/Pacifique. L’article dit la verité mais pas toute la verité; il faudrait selon moi voir le problème de façon plus globale et non uniquement sous le prisme des rapports entre la France et l’entité anglo-saxone.
    Ceci dit j’approuve l’idée d’un rapprochement entre la Russie et l’Europe toute entière car elle est historiquement et culturellement liée à cet immense pays.

  27. Les Anglo-saxons se serrent les coudes entre eux tandis que les Français et les autres Européens se sont toujours fait entuber par l’ennemi. Et apparemment c’est pas près de s’arrêter…

Les commentaires sont fermés.