Comment on détricote la Loi de 1905

Montferrier (34) – Pose de le première pierre du lycée privé catholique :
«Les slogans laïcs ont bien failli étouffer l’alléluia entonné lors de la pose de la première pierre du lycée privé Saint-Joseph, à Montferrier-sur-Lez … Une quarantaine de manifestants, membres d’associations de défense de la laïcité et du Nouveau parti anticapitaliste, entendait dénoncer le financement public accordé par la Région pour la construction de l’établissement. La délibération, accordant une subvention de 3,7 M€, fait d’ailleurs l’objet de recours devant le tribunal administratif.
La tension, palpable, est montée d’un cran à l’arrivée de Georges Frêche. Hué d’un côté, applaudi de l’autre, le président de Région a passé son chemin. Aux côtés de l’archevêque Mgr Thomazeau, de la directrice diocésaine de l’enseignement catholique Françoise Gaussen et du directeur du lycée Joël Jouannaud, Georges Frêche a préféré le rire aux armes tandis que la bénédiction de la pierre ,symboliquement peinte en rouge, se déroulait sous les quolibets
»
(http://www.midilibre.com/articles/2008/11/27/20081127-GRAND-SUD-La-premiere-pierre.php5)
Si l’on n’est pas surpris de voir un éminent socialiste-exclu-réadhérent et « royaliste » convaincu subventionner l’enseignement privé catholique comme il a pu subventionner la construction d’une mosquée à Montpellier, on l’est (agréablement ?)par les protestations de membres du Nouveau Parti Anticapitaliste dont on est sûr qu’ils auront bientôt la même vigueur pour dénoncer le financement public des demandes musulmanes en matière de communautarisme religieux. A moins que leur démarche « montferrienne » n’ait eu que des visées « politicardes »…et qu’ils aient passé en pertes et profits la subvention de la municipalité montpelliéraine pour construire une mosquée baptisée hypocritement « lieu de culture »…

Créteil (94) : la mosquée ouvre ses portes…
Avec son minaret et son dôme, elle a coûté 5 millions d’euros, provenant de dons de la communauté. La ville de Créteil y a participé à hauteur (officiellement) de 1 million d’euros, hypocritement pour la partie culturelle de l’édifice. Car, outre l’aspect cultuel, le bâtiment comporte de nombreux espaces culturels et de loisirs : salles polyvalentes destinées à des conférences, des cours ou des expositions, hammam, salon de thé-restaurant, librairie, galerie d’art… « Rien n’aurait pu se faire si nous n’avions pas rencontré un élu ( Laurent Cathala, député-maire socialiste de Créteil) qui a eu le courage de nous accompagner. » a dit le responsable musulman. !le Parisien – La première mosquée ouvre ses portes demain – Infos, actualités Val de Marne 94 – 02/12/2008
Ainsi avons-nous là, encore une fois, l’exemple d’un élu socialiste bon teint, communautariste patenté, qui applique par anticipation le « Rapport Machelon » initié par Nicolas Sarkozy pour effacer la loi de 1905 et qui prévoit de supprimer l’article 2 de la loi de 1905 en autorisant le financement public de lieux de culte et des lieux de culture confessionnels …et qui n’hésitera pas à sauter sur son siège comme un cabri en criant « laïcité, laïcité » pour mieux lui tordre le cou, tout en gémissant sur l’étranglement financier des communes qui ne peuvent faire face à leurs dépenses quand elles sont obligatoires mais qui en trouve quand elles sont illégales …A donner la nausée !
Lucette Jeanpierre

image_pdf
0
0