Comment osent-ils honorer nos Poilus et favoriser l’invasion de la France ?

L’État n’est plus en mesure de protéger sa population, nous courons un très grave danger. C’est un fait et un constat…

Depuis 1 700 ans, nos ancêtres ont défendu nos frontières par leur sueur et par leur sang… L’immigration est voulue par ceux qu’une minorité a mis en place.

Ce n’est pas une raison pour subir, et nous devons réagir de toute urgence !

Je vous propose une réaction digne, respectueuse, conforme et légale. En vous posant simplement cette question :

A quand des vraies commémorations, notamment celle du 11 novembre, avec un vrai respect dû à nos poilus comme à tous nos enfants morts pour la France ? 

Ce respect devant passer par un véritable hommage et une vraie reconnaissance de leurs sacrifices devant toutes les invasions successives de notre mère-patrie.

Aujourd’hui, il faut arrêter cette hypocrisie sur fond de commémoration par des élus en place et serviles, qui sont des véritables marionnettes de l’oligarchie et du système en place.

Il faut remplacer cette mascarade, par un vrai et réel devoir de mémoire, et surtout, par un hommage sincère rendu à tous nos enfants morts pour la France, ses frontières et cette identité France qu’ils aimaient tant, au prix du sacrifice suprême… Leur vie !

Ce véritable hommage et devoir de mémoire doit se faire en luttant contre cette nouvelle invasion migratoire sournoise et sans armes, organisée et orchestrée par des félons.

Il faut également arrêter cette autre hypocrisie, cet amalgame entre une immigration légale européenne comme extra-européenne, et cette immigration illégale sur notre sol.

Ni migrants, ni réfugiés, ce sont des envahisseurs, des clandestins qui nous sont imposés chez nous, et halte à la félonie de nos dirigeants…

Continuons le combat de nos aînés en luttant contre cette invasion migratoire ! 

Rendons-leur hommage pour le sacrifice suprême de leur vie, en continuant le combat, afin que survivent notre identité France, nos traditions, us et coutumes, la liberté, la démocratie, l’avenir et le devenir de notre France ainsi que celui de notre descendance.

Nos élites et élus passés comme présents se sont déshonorés en légitimant l’invasion et la colonisation de notre pays par le pacte imposé de l’OPEP découlant des plans EURABIA et KALERGI qui amènent encore aujourd’hui ce coup d’État migratoire. Nous pouvons également intégrer l’imposition de cet islam politisé et conquérant qui amène par les fous d’Allah, assassinats, blessures physiques et mentales indélébiles.

Je mets en avant l’initiative des Volontaires pour la France du Gers (11), qui œuvrent au sein de l’association nationale des VPF pour la défense de la culture et de l’histoire française, par la transmission d’une invitation à les rejoindre le Samedi 11 Novembre à 9h45 sur le Parvis de la Cathédrale d’Auch.

Je reprendrai également une partie de leur intervention, car j’adhère totalement à leurs propos :

« On ne le sait pas, ou, si on le sait, on n’y pense pas : dans la liste des morts pour la France durant la Grande Guerre, il y a des omis par centaines de milliers, des noms que plus personne ne prononce. Chaque commune de métropole et des départements d’outre-mer commémore ses morts et se recueille dans leur souvenir : mais qui songe encore à tous ceux dont les patronymes ne sont inscrits sur aucun monument de l’actuel territoire national, parce qu’ils venaient d’ailleurs ? Ils n’ont pas moins combattu, pourtant, pas moins souffert, pas moins donné à la patrie commune, ne serait-ce que leur sang et leur vie.

Arrivés pour se battre des lointaines colonies, ces hommes ont porté haut et fier le drapeau tricolore. Zouaves, spahis, tirailleurs, chasseurs d’Afrique, ils ont été de toutes les batailles et de toutes les patiences, de la Marne à la Somme, de l’Artois aux Vosges, à Verdun et au Chemin des Dames, et aussi, on l’oublie trop souvent, aux Dardanelles, dans le détroit, à Gallipoli, sur la péninsule, plus tard à Salonique. Ces centaines de milliers de soldats tombés pour notre liberté et pour notre grandeur, plus une voix ne les cite, plus une pensée ne leur donne en silence un instant d’amitié, de gratitude et de respect… Ces combattants venaient de toutes les parties du monde, de tous les coins et recoins de ce qu’on appelait alors les colonies, ou la France d’outre-mer. Ils sont venus combattre sur une terre inconnue où ils devaient laisser la vie. Il est cruel de les séparer depuis des lustres de leurs frères d’armes, de les omettre dans les célébrations et les hommages.

Qu’ils soient accourus d’Alger, de Djibouti, de Saïgon, Dakar, Chandernagor ou Tananarive, ils n’ont eu dans le cœur que la France, durant quatre longues années de souffrances, comme leurs compagnons d’infortune de courage et de gloire venus de Bretagne, de Lorraine, d’Auvergne, de Gascogne, de Corse ou de Savoie. Confondus dans la même volonté farouche, et surtout dans le même refus, oubliant à l’heure décisive leurs divergences, leurs appartenances de religion, d’opinion, de classe ou de race, ils nous montrent l’exemple de ce qu’est une nation, soudée en un seul élan pour défendre son territoire, ses traditions, sa culture, ses façons d’être et de parler, ses modes d’habiter une terre, et de l’aimer… ». Merci aux VPF du Gers (11) de ce rappel au devoir de mémoire !

Je souhaite ardemment que chaque citoyen de France vienne manifester pacifiquement, avec respect, et en silence, son mécontentent et sa désapprobation vis-à-vis des traîtres de fait à la patrie.

Les VPF du 07 et l’AFES le feront sur la commune de Viviers (07) le samedi 11 novembre 2017 à 9 h 30 au cimetière du centre-ville (niveau de la poste) devant la stèle de nos morts pour la France. Cette intervention aura lieu juste avant la cérémonie officielle à 10 h, suivie de celle de 11 h 00 devant le monument aux morts – Parc de l’hôtel de ville

Avec une simple pancarte avec ou sans photo (voir l’exemple joint), afin de représenter tous nos morts pour la France, et en mentionnant simplement : « Je suis mort pour vous et pour libérer la France que vous laissez détruire ! »

Je terminerai mon intervention par un autre hommage et une pensée à Max Gallo, fervent défenseur de notre France prolétaire, soucieux des humiliés, et je reprendrai à cet effet un extrait de son livre paru en 2006 : Fier d’être français.

Résistance, et vive la France !

Alain Barnier

image_pdf
0
0

21 Commentaires

  1. Notre ville dirigée par la maire PS Adeline Hazan a fait refaire le monument dédié aux tirailleurs sénégalais de 14/18 volé par les Allemands en 39/45 pour en faire des boulets : de la chair à canon ! Ce monument à été inauguré par la maire dans le grand parc Pommery, mais déplacé par le nouveau maire UMP, va savoir pourquoi ???

  2. C’est vrai, c’est à n’y rien comprendre. En fin de compte, ceux sont les mêmes qui étaient pour Pétain et qui se sont faits pour des résistants à la fin de la guerre. Avez-vous vu la gueule de Macron ? il n’en avait rien à foutre, il paradait seulement..

  3. On parle beaucoup,mais personne n’est capable d’indiquer dans quel concept l’Algérie Française aurait pu s’inscrire eu égard à la domination politique des arabo-musulmans.
    C’était une utopie .

  4. je pense que RL et RR devraient refaire des tracts avec la liste des morts , à coup de couteau comme le dernier de 20 ans , je crois que les citoyens connaissent les attentats qui sont médiatisés mais pas ceux individuels et ils sont nombreux !

  5. Je ne dirais pas « L’État n’est plus en mesure de protéger sa population, nous courons un très grave danger. C’est un fait et un constat… »
    Je dirais,  » l’Etat n’a pas l’intention de protéger sa population et nous courons, effectivement, un réel « danger »
    Et c’est plus qu’un « constat », c’est une véritable « condamnation à mort », dans un pays qui l’a aboli depuis 36 ans mais qui continue à la pratiquer selon des formes plus… « politiquement compatibles », accompagnées des inévitables « bougies et fleurs » sans oublier le dernier jingle en vogue « vousnaurezpasmahaine » (rien à voir avec « l’Alsace et la Lorraine »).

  6. « ils ont donné leur Vie dans un Sacrifice Suprême » ? Honneur à Eux !
    Mais en étant réaliste, ils ont été envoyés à la Boucherie par les Gouvernants !
    Il se prépare la même chose !
    Les Gouvernants actuels, en laissant pénétrer l’ennemi, prépare une Boucherie encore plus grande !
    Il y eu 635 fusillés pour l’exemple.
    Une bonne centaine de notre temps suffiraient…

  7. Entierement d’accord Avec votre article . Macron Avec toute son hypocrisie vient de tuer une seconde ces soldats mort pour la France . Ces braves soldats doivent se retourner dans leur tombes en voyant se minable livrer la France aux islamistes . Ce traitre devra payer un jour sa forfaiture . Arretez francais de vous precipiter pour l’Applaudir alors qu’il ne merite que sifflets et mepris .

  8. ACTE DE RESISTANCE
    Nombre de français autour de nous, sentent le malaise, l’incohérence dans ce qui se passe, mais ils n’arrivent pas à décrypter la réalité, surtout parce qu’on a fait d’eux par la propagande, des bizounours.
    LE LIVRE QUI POURRA LES AIDER : LA HUITIEME PLAIE de Mr STRATEDIPLO sur AMAZON.
    Vous avez un ami, un copain, une copine, des collègues etc ….faites passer ce bouquin. Il décrit vraiment cette étape de l’immigration-invasion que nous vivons et ses objectifs.
    Sinon, dites leur d’aller sur YOU TUBE et de regarder la vidéo que lui consacre MR MICHEL DRAC. Formidable!

  9. NON MON FRERE ,TU N’ES PAS MORT POUR LA FRANCE,MAIS TU ES MORT POUR RIEN ; LA FRANCE T’A TUE UNE DEUXIEMME FOIS , ELLE A MEME DETRUIT TES MEMOIRES ET TON NOM. JEUNES DE FRANCE REFUSEZ DE MOURIR POUR UNE FRANCE SOUMISE AUX ENNEMIS .PAR SES PROPRES DIRRIGEANTS.

    • Hélas oui ; je ne supporte plus cette commémoration qui voit un petit président jouer au soldat alors qu’il n’a même pas fait ses trois jours et qui ne rate pas une occasion de parler de SON europe ai lieu de NOTRE France

  10. ce Macron dans son hypocrisie totale, il commémore des évènements historiques et par derrière il vend la France, préfère les envahisseurs à nous FRANCAIS,il y a de quoi se révolter

  11. Je ne comprends pas, M.Barnier.
    Vous voulez défendre l’identité nationale en mettant fin à l’immigration que vous comparez à une invasion, et pourtant sur votre photo de profil vous apparaissez au dessus d’un panneau indiquant qu' »être Français c’est un état d’esprit, pas une couleur de peau ».
    N’est-ce pas contradictoire? Si des personnes de toutes couleurs de peau peuvent être de bons Français, l’immigration est-elle nécessairement nuisible?

    Par ailleurs je me permets de vous signaler que dans votre bio, il y une faute d’orthographe. Ca pourrait nuire à votre message sur la nécessité de défendre l’identité française.

    • La nuisance de l’immigration n’est pas liée à la couleur de peau,mais à des civilisations aux valeurs diamétralement opposées et à des conceptions de la société différentes .En gros,un musulman,qu’il soit blanc,noir,jaune n’a pas sa place sur notre sol car il adhère à des concepts non conformes aux dogmes républicains .

      • absolument d’accord avec vous,M barnier fait état de l’immigration islamique,qui ne respecte que leur coran et non que faire de la loi républicaine !!!

    • Cher Bertran,

      Par votre commentaire, vous tombez exactement dans le piège de l’amalgame tendu par les traîtres à la patrie.

      « Ne pas confondre immigration, et invasion ! », c’était le départ de mon article, et qui n’apparaît pas lors de sa mise en page sur le site.

      Cela va être fait pour que cela soit bien clair… L’immigration d’aujourd’hui n’a plus rien à voir avec celle d’hier !

      Nous avons aujourd’hui, une « invasion » de clandestins, et nous avons aussi une « invasion » de communautarisme avec cet islam politisé et conquérant.

      Hier, nous avions une immigration européenne comme extra européenne qui venait en France tout en respectant notre pays, et tout en respectant la république, ses lois et son peuple. On peut dire que c’était une intégration et une assimilation réussie.

    • – Partie 2 –

      Ce terme « immigration » n’est donc plus approprié en conséquence, car il ne s’agit plus de cela, mais bien d’invasion sur notre sol, afin de tuer notre identité et notre civilisation française comme européenne.

      Je suis d’autant plus concerné par cette immigration d’hier, car ma propre belle famille est d’origine espagnole, que ma femme est toujours de nationalité espagnole, malgré nos 33 ans de mariage, et qu’elle a toujours son titre de séjour. Mais il faut néanmoins ajouté que la culture espagnole, tout comme la culture européenne est similaire à la France.

      Nous pouvons donc parler de civilisation similaire, ce qui n’est pas le cas pour la très grande majorité des cultures extra européennes.

    • – partie 3 –

      Et pour répondre à votre dernière question, « l’immigration est-elle nécessairement nuisible? », je dis non, à condition que cette dernière est contrôlée, et en imposant « nos » règles !

  12. mes 2 grands pères sont des mutilés de la grande guerre ,d’autres membres de la famille y sont morts…. je suis sûre que la journée d’hier leur aurait laissé un malaise et ce qu’est devenu la France je n’en parle pas…

  13. ils osent,c’est ce que je me disais ce matin,malheureusement ils n’on honte de rien ces bâtards !!

Les commentaires sont fermés.