Comment taquiner la muzzité sans se faire pendre

Publié le 22 octobre 2019 - par - 6 commentaires - 2 163 vues
Share

Bien-pensance chienne
Ne stigmatisons surtout pas la communauté musulmane
Marchons à pas de loup sans écraser de fourmisulmane

Toujours bon pied bon œil la gaillarde Anne Schubert et son « Comment énerver un muzz sans se faire prendre » du 21 octobre. Un délicieux yaourt épistolaire Da•nonne et tout-le-monde-se-lève-pour-Annette-Annette-Annette !

Au Bruxellistan, si vous voulez mener une vie active éco-responsable et socio-respec•tueuse, il est impossible d’échapper au relationnel musulman. Si tel était le cas, on se priverait de courrier, de plombier et même de taxi non piégé. Au sein d’une PME bruxellistanaise, il est évidemment exclu de muer l’espace turbin turban en Bande de Gaza, même si les identitaires en sont pour leurs frais. Rentabilité oblige, parole de Belgistanais !

Perso, j’ai toujours tenté de limiter la casse, surtout auprès des muzz•ettes, sans quoi la vie sociale au quotidien serait rapidement gelée. Mais dès que j’aborde les sujets essentiels comme l’éthique pédagogique ou la liberté des mœurs, tous ces nobles sentiments s’effondrent et passent au frigo, fini le bal musette, bonjour les cerveaux congelés aux antipodes d’Hibernatus et toutes mes amitiés posthumes à Fufu.

Toutes ces tuiles me sont arrivées de cette dernière décennie et ce à un jet de pierre halal intifada de Molenbeekistan…

– Moi : « L’islam est l’une des mille croyances que l’humanité a connues et connaîtra encore »
– Lui : « Non ! L’islam a deux milliards d’adeptes ! »
– Moi : « Le dieu Mao avait un milliard d’adeptes lors de sa Révolution culturelle et son Petit Livre était rouge comme le sang coranique »
– Lui : Silence radio. Je pense qu’il tente de faire diversion en jouant avec son chinetoque Huawei 4G, silence smarto.

Si vous apercevez un Scénic ou un Picasso version transhumance estivale (rideaux à tous les étages de portières), demandez au conducteur si ce n’est pas un nouveau coup de pub pour hôtel ambulant Uber en version Uberbère.

Si une musulmane vous plaît (et certaines sont canon, quel manque à gagner pour ceux ayant un sexe à la place du cerveau), dites-lui qu’elle a des jambes longues comme des autoroutes. Comme les musulman(e)s de France ne sont que peu au fait du bon sens de nos proverbes et dictons capables à eux seuls de gouverner la France, elle pensera que vous comparez ses guibolles à du béton (armé bien entendu).

Si une musulmane semble vous plaire mais que par un triste coup du sort elle pousse un chérubin maghrébin en brouette capitonnée, demandez-lui de qui est-elle donc la grand-mère ? En effet, le drame du camouflage vestimentaire islamique, c’est qu’il a une fâcheuse tendance à vieillir, empâter et rabougrir le beau sexe. Je m’en suis longtemps voulu d’une telle indélicatesse aux fesses car aucune Lise au monde ne mérite lisse lame.

Si vous connaissez un musulmagasinier affecté au conditionnement de palettes par film noir étirable, demandez-lui s’il ne se sent pas en train d’habiller l’une de ses quatre femmes. On serait là dans un film X avec membre étirable, oh la la… Attention car s’il pète les plombs (taux de probabilité : élevé), votre clark ou chariot élévateur (vers Allah) Hitachiite pourrait lui servir à commettre un attentat suicide au dépôt de bilan au bilan lourd. J’en ai fait l’expérience : des fourches de clarkistan dans les mollets, c’est nettement plus douloureux que des fourches de rôtissoire halal dans les gencives.

Moi qui suis grand amateur des réalités teutonnes (incontournables pour un féru d’Histoire de France), je ressors occasionnellement mes cordes vocales tapageuses tabageuses accompagnées d’un grand classique fridolin revisité à savoir la mélodie populaire « Un sou et un écu » (1830), accaparée par la déviance nazie tout comme le magistral Wagner. Si le nazisme a merdé de A•dolf à Z•yklon B, l’islam a foiré de A•dultère à Z•izi sans passer par Q tabou parce que le soutien-gorge est un sujet coupe-gorge.

Heidi, heido, heida
Heidi, heido, heida
Heidi, heido, heida ha ha ha ha ha ha ha

Ali, allo, Allah ?
Ali, allo, Allah ?
Ali, allo, Allah halal lal lal lal lal lal lal

Ces petits dérapages ne doivent évidemment pas occulter le fond de ma pensée : la France identitaire doit monter et encore monter en puissance. Et là Zemmour nous tombe du ciel, c’est un cadeau des Dieux hexagonaux. Quand on dispose d’un tel Ronaldo, on le garde et on attend les buts politiques.

Richard Mil


Cellule anti-terrorisme islamique DGSIslam aux heures de pointe
Debout les gars ! Castaner a déjoué un attentat à la pointe de bic islamic

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
POLYEUCTE

Bruxelles, que j’ai trop connue, revient à ses origines…
Dans les CHOUX !

superdupondt

mon fils bosse au koweit , lui et ses collegues ont ete bien briefé !! dès la sortie de l’hotel c’est la ruée vers eux des citoyens lambda pour acheter de l’alcool et surtout des dvd porno et ho surprise .. des pots de nutella en vente au store pour européen l !! ceux qui ont du fric eux se saoulent au sky et champagne en matant des films porno et en faisant venir des putes de l’est !! la grosse et les autres épouse se goinfrant en cuisine !!

André LÉO

Dommage que Napoléon ait coupé les Flandres en trois, entre hollande et Belgique qui a récupéré la Wallonie francophone, laquelle a tant à nous apprendre en « francité et francitude ».
Pour le communautarisme- pétaudière islamiste dans lequel nos deux pays sont engloutis, alors là, c’est le même naufrage. Danger commun, combat commun.

kinns

Regardez le classement des pays les plus consommateurs de pornographie et vous verrez la nocivité et l’hypocrisie de cette religion politique de destruction et vous verrez la pseudo moralité et sainteté de leurs sourates avec un pédophile adoubé par la « cour des droits de l’homme » (mais pas des enfants).

Asma bint Marwan tuée par Mahomet

Je dirais la Cour des droits du sexe masculin ….

clercophage

Bof …