Comment vacciner de force les enfants ?

Publié le 30 juillet 2021 - par - 6 commentaires - 729 vues
Traduire la page en :

À cette question, deux réponses :  deux lois contraignantes.

La première impose que les écoles expulsent les enfants non vaccinés lorsqu’un cas de Covid est déclaré dans la classe.

La seconde interdit l’enseignement par les parents à la maison.

Pour les parents, le problème est insoluble, c’est une obligation vaccinale forcée. SAUF SI…

Sauf si les parents refusent. S’ils disent non. L’école ne veut pas de leurs enfants ? Eh bien les enfants resteront à la maison et la menace gouvernementale n’aura aucun effet. C’est si simple de dire non, surtout à un gouvernement qui perd la main, car il n’a plus aucune légitimité. Les gens ne lui obéissent plus, des territoires entiers sont perdus, dirigés par des sortes de seigneurs brigands, les gens n’obéissent plus, les restaurateurs, propriétaires de boîtes de nuit, de cinéma, les coiffeurs et esthéticiennes, les infirmières, les boulangers, charcutiers, bouchers  etc.  ne demanderont pas le passe sanitaire pour la plupart d’entre eux.  Le maître-mot, c’est la désobéissance civile à un État incapable d’assurer la sécurité du peuple, et sa propre sécurité.

En outre, si l’on exige que les enfants non vaccinés restent à la maison, il appartient dans ce cas à l’Éducation nationale d’organiser comme pendant les confinements des télécours. Évidemment l’État devra engager des enseignants en télétravail, car les enseignants habituels des élèves seront en cours avec les élèves vaccinés. À moins de mettre dans les classes des postes pour le télétravail, ce qui va demander de l’argent et  du temps pour les commander et les mettre en place, Je souhaite beaucoup de courage à monsieur Blanquer et à tout ce gouvernement qui prend des mesures inapplicables parce que ces gens qui n’ont rien dans la tête imaginent que le peuple va accepter que l’on maltraite ses enfants.

Paul Chalon

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
VORONINE

“Auch die Kinder ?….Auch die Kinder !”…..”les enfants aussi ?….les enfants aussi”. l’année scolaire 2019-2020….2020-2021….2021-2022….ressemble de plus en plus au “Journal d’Anne Frank”

Vincent Sureau

On touche peut-être les limites de la stratégie gouvernementale.

Le pass est insuffisant, il faut une véritable obligation de vaccination générale pour toute la population.

Tiens, qu’en pense le général Alcazar ?

Patrick Verro

« C’est complètement… complètement » comme aurait dit Roland Dubillard !

Chassaing Jacques

Les gamins seront d’autant plus faciles à vacciner que leurs blaireaux de géniteurs sont eux mêmes des inoculés Covid de la première heure et des blaireaux du 12 juillet.

Marie france Cheikh

Pas tous.Nous sommes à fond dans la résistance. Voila 1 année scolaire complète que ma petite fille de 14 ans est descolarisée ,sa mère,donc ma fille l a sorti dès l obligation du port du masque. 2 de mes 3 enfants avaient également été testés positif au covid mais soignés avec les médicaments classiques que les médecins prescrivent habituellement. Antibios. Ils se portent bien.Toute notre famille n a jamais mise en pratique la distanciation depuis le début de la pandémie j ai 65 ans et toujours en vie.Demain nous serons a la manif à Metz. Résistance.

Stentor

Oui. Tout simplement… L’idée de résister ou de s’opposer au gouvernement n’effleure même pas l’esprit de ces mougeons et de ces untermensch.
Dans ma ville, UN SEUL commerçant a décidé de ne pas demander le passe sanitaire à l’entrée de sa boutique, et ne porte pas le masque.
ça lui a valu des coups de fil passés au commissariat du coin par quelques-uns de ses clients, pour le dénoncer… Il l’a appris en recevant la visite des flics…

Lire Aussi