Complot de la mafia des labos anti-Perronne

Le complot En Marche contre le Raoult continue ! Et maintenant la mafia des labos doit faire taire le Pr Christian Perronne ! Se produit-il des attaques dans les réseaux sociaux contre les mensonges de Macron à propos du Coronavirus, avec la crise sanitaire, économique, sociale et morale délibérément provoquée par Macron ? Alors il faut immédiatement faire dénoncer par les médias collabos corrompus et subventionnés par Macron les saboteurs et les traîtres. Au XXI ème siècle, et sous nos yeux, la peste socialiste LREM suscite les mêmes peurs et les mêmes conduites irrationnelles que la peste bubonique au XIVe siècle.

L’épidémie des mensonges de Macron et de ses copains corrompus des comités bidons, les « pieds nickelés de la science des affaires« , avec la propagande vaccinale de la mafia des labos, fait toujours plus de ravages chez les pauvres gens mal informés et crédules. La mentalité médiévale a dépassé la médecine pour en arriver au complot des milliardaires de Davos contre les peuples qui éclaire la méfiance des Français.

Les clowns LREM socialistes commencent par nier, puis par mettre en question, les arguments des opposants, auteurs et colporteurs de toutes les critiques contre toutes les incohérences et contradictions de Macron, convaincu qu’avec la répression la lutte contre les opposants fera disparaître toutes les incohérences et contradictions de Macron ! Ces procédures inquisitoriales des clowns LREM socialistes sont répréhensibles et elles obéissent en réalité au même réflexe : il faut sauver le soldat Macron, incapable et malveillant.

Au XXI ème siècle du fascisme intellectuel LREM et du goulag de la pensée où l’abominable Macron, faible et totalitaire, exécute les opposants dans le vocabulaire de la tyrannie, il est logique qu’on s’attaque à la Bête, la mafia des labos qui gouverne le pays. Mais on n’est pas sûr qu’une fois morte la bête, le venin sera mort. La mafia mondialiste des labos, c’est la mafia mondialiste des banques : Impossible d’écraser l’infâme !

Christine Tasin, Résistance républicaine : « Ils arrachent à Perronne son poste de professeur sous prétexte d’incitation à la haine ! Nathan Peiffer-Smadja, par qui le scandale arrive… Consultez son compte Twitter, toutes ses inepties contre l’hydroxychloroquine, Raoult, Perronne pour mettre en avant le vaccin, le remdesivir, le rivotril… Édifiants ses Tweets contre CNews, contre les médecins engagés contre l’imposture du SARS-CoV-2… Ses attaques contre CNews-Zemmour rejoignent ses attaques contre CNews-Perronne

Article de France Soir ci-dessous. L’un des rares médias qui assurent une véritable information sur l’imposture du SARS-CoV-2. France Soir : « L’acharnement contre le Professeur Perronne : La cabale contre les médecins et les scientifiques continue. Nombre de médecins ont été inquiétés par le Conseil de l’Ordre pour leurs manquements supposés à la déontologie, ou pour le fait qu’ils aient soigné et guéri des patients.

Après les actions contre le Pr Raoult de la part de la SPILF (La Société de Pathologie Infectieuse de Langue Française) (financée par Gilead) et le Conseil de l’Ordre, la convocation de Louis Fouché par sa hiérarchie à Marseille, ou le licenciement du Dr Sacré en Belgique, on a cette attaque contre le professeur Perronne, ce médecin et universitaire prestigieux qui s’est battu pendant des années pour la reconnaissance de sa discipline, avant de se voir jeter de la fac par la trahison de ses propres collègues est une honte.

Le professeur Perronne a reçu un message du Pr Riou, le doyen de la faculté de médecine de la Sorbonne. Riou annonce une procédure de retrait d’agrément de formation dans le cadre du DES (Diplôme d’Etudes Spécialisées) de Maladies infectieuses et tropicales, alors que le Pr Perronne a obtenu du Ministère de la Santé et du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche la reconnaissance nationale par toutes les instances (Universités, Ministère de la Santé, Conseil National de l’Ordre de Médecins) d’une spécialité pleine et entière. Tout ça pour protéger des conflits d’intérêts (avec la mafia des labos) largement exposés sur la place publique. Le motif est que Christian Perronne aurait tenu des propos non confraternels envers un jeune médecin en formation qui pourraient être considérés comme une incitation à la haine !

De plus, pas plus tard que ce 3 décembre, un médecin gériatre le Dr Christophe Trivalle, membre de la Commission médicale d’établissement (CME) de l’Assistance Publique Hôpitaux de Paris (AP-HP), dévoilait une photo d’écran d’une discussion confidentielle en cours au sein de l’AP-HP sur Twitter. Ce médecin, en outrepassant les règles éthiques d’une commission non publique, a jeté l’opprobre sur le Pr Perronne et par la même porté atteinte à son image d’intégrité. Le professeur Perronne aura été informé par internet de ce projet de motion voulant une condamnation ordinale. Malgré cela, les propos publics d’information scientifique du Pr Perronne basés sur des faits établis n’ont fait l’objet d’aucune plainte en diffamation à notre connaissance.

Pas plus qu’ils ne semblent contrarier les valeurs de la déontologie médicale, s’agissant de la liberté d’expression d’un universitaire, inscrite dans la loi, au sujet d’une publication scientifique n’ayant pas respecté des critères d’objectivité et largement contestée. Le médecin Trivalle, membre de la CME, ne se serait-il pas rendu coupable d’une grave atteinte au Code de déontologie qui pourrait à son tour être jugée sévèrement par le Conseil de l’Ordre des Médecins ? D’autant plus surprenant que ce vote n’aurait fait l’objet d’aucune audition de l’intéressé-accusé, ni débat contradictoire et sans qu’aucun élément factuel n’ait pu être avancé.

Le jeune médecin en question serait Nathan Peiffer-Smadja, (activiste) très actif sur les réseaux sociaux et un opposant (passionnel) déclaré au professeur Raoult et au traitement en phase précoce pratiqué par un nombre croissant de médecins dans le monde qui cherchent avant tout à soigner leurs patients.

Ce jeune médecin (passionné) est l’élève du Pr Yazdan Yazdanpanah, ancien membre du board de Gilead et membre du Conseil Scientifique bidon de l’Élysée, qui ont tous vantés les mérites du remdesivir.

Peiffer-Smadja a continué à encourager le recrutement de patients dans l’étude du remdesivir alors que l’OMS avait déclaré que ce médicament était toxique et n’avait pas d’efficacité. De nombreuses questions se posent quant aux motivations de Peiffer-Smadja et les liens ou conflits d’intérêt qu’il pourrait avoir (avec la mafia des labos) dans cette affaire, à dénigrer ces éminents professeurs. Pas trop confraternel le gars !

Les Tweets de Peiffer-Smadja, jeune médecin (activiste) en formation, qui semble tout connaître de la vie et du métier, sont sans équivoque. Ils vont du mépris à la désobligeance vis-à-vis du Pr Perronne, reconnu au niveau international comme un des meilleurs spécialistes des maladies infectieuses, jusqu’à la diffamation comme le montre ce Tweet déclarant que le professeur aurait accusé ses confrères d’être des assassins !

Et ça, alors que (le petit complotiste) Peiffer-Smadja n’avait pas soutenu sa thèse à ce moment-là !

Peiffer-Smadja a pleurniché dans d’autres médias avoir fait l’objet de messages haineux. C’est fort regrettable et à déplorer, quand le (complotiste) n’est pas en reste dans ses messages sur Twitter ou sur d’autres réseaux sociaux, n’hésitant pas à dépasser les bornes de la bienséance et prenant Twitter pour sa cour de récréation lorsqu’il a lancé sa pétition contre le professeur qui n’a eu que 3281 soutiens quand en même temps une pétition de soutien au Pr Perronne recevait plus de 110 000 signatures. Ben voyons !

Contrairement à ce que dit Peiffer-Smadja, la bithérapie ou trithérapie a fait l’objet de témoignages au Sénat américain par les Pr Risch et McCullough. Elle a été utilisée avec succès par le Dr Wolfkoff au Brésil et dans de nombreux pays. En France, le Pr Raoult, le Dr Guérin de Laissons-les prescrire ou le microbiologiste Claude Escarguel, prônent le traitement en phase précoce pour éviter les complications de l’infection.

Peiffer-Smadja (qui doit aimer pouvoir se montrer à la télé) avait déjà induit TF1 en erreur lors d’un 20 h en affirmant que l’hydroxychloroquine ne serait utilisée que dans des pays comptant 1,5 milliard d’habitants, France Soir avait débunké cette déclaration mensongère dès le lendemain en montrant qu’avec les mêmes sources que celles utilisées par Peiffer-Smadja et tout simplement en lisant les documents, cette thérapie est utilisée dans des pays comptant plus de 4 milliards d’habitants sur la planète. Contacté par France Soir, (l’activiste) Peiffer-Smadja, courageux mais pas téméraire, s’était mis aussitôt aux abonnés absents.

Un médecin confie : Ça va trop loin. C’est très choquant et diffamatoire. Un avocat doit se saisir de ce dossier. Peiffer-Smadja (parano ?) m’a menacé, disant avoir transmis mes agissements au Conseil de l’Ordre.

Un autre médecin nous dit : Incroyable ! C’est l’inverse qui est vrai ! Il ne faut pas laisser passer ça !

Selon nos sources, une procédure serait en cours pour radier le Pr Perronne de sa chefferie de service. L’AP-HP serait-elle aux abois, suite à la prise de conscience d’avoir eu une mortalité du SARS-CoV-2 très élevée, potentiellement liée à sa politique contre le traitement en phase précoce ? L’AP-HP aurait-elle mis en mouvement l’artillerie lourde contre l’un de ses plus éminents spécialistes, pour tenter de se protéger ?

Ce courrier du Pr Riou, doyen de la faculté de médecine de la Sorbonne contre le Pr Perronne est joint en copie à Martin Hirsch, directeur général de l’APHP, au Pr Rémi Salomon, frère du Directeur Général de la Santé, Jérôme Salomon, président de la CME de l’APHP, à Aurélien Rousseau, Directeur général de l’ARS Ile-de-France, au Pr. Djillali Annane, Doyen de la Faculté de médecine UVSQ, reproduit ci-dessous :

« En tant que chef du service des maladies infectieuses et tropicales de l’hôpital Raymond Poincaré (Assistance-Hôpitaux de Paris) vous disposez d’un agrément dans le cadre du DES de maladies infectieuses pour l’ensemble des phases de ce DES et du DES de médecine interne pour la phase socle. Après avoir consulté les commissions pédagogiques du DES de maladies infectieuses et du DES de médecine interne, et le Comité de Coordination des études médicales (CCEM) qui s’est prononcé à l’unanimité en ce sens, je vous informe qu’une procédure de retrait de votre agrément est engagée. L’élément déterminant qui motive cette procédure sont vos propos non confraternels vis-à-vis d’un jeune médecin (activiste passionné) en formation.

« Vos propos non confraternels pourraient être considérés comme une incitation à la haine et se sont traduits par des menaces de mort sur les réseaux sociaux. Votre attitude n’est pas compatible avec la Charte déontologique des Facultés de médecine qui prône le respect de l’intégrité professionnelle et scientifique et la bienveillance envers nos étudiants et il n’est donc plus raisonnable de vous confier leur formation.

« J’adresse donc aujourd’hui une demande au Directeur général de l’Agence régional de santé d’Ile de France afin que ce retrait d’agrément soit examiné lors de la prochaine commission d’agrément ». Signé : Bruno Riou, Président de la Conférence des Doyens de santé d’Ile de France, Président du Comité de Coordination des Études Médicales. En annexe : vidéo du Dr Deray qui dénigre le Pr. Perronne (France Soir)

Non au vaccin ! Alerte du Professeur Perronne sur Riposte laïque : Le professeur Perronne appelle à résister à la vaccination contre le SARS-CoV-2. Marc le Stahler : Le Dr Gérard Delépine, chirurgien en retraite, reprend ici les propos du Professeur Perronne sur le projet de vaccin. Il est clair aujourd’hui que l’équipe de bras cassés qui conduit la France dans le gouffre accorde sa confiance à des bureaucrates qui ont cessé de pratiquer la médecine plutôt qu’à des médecins de terrain, humanistes, expérimentés, reconnus et respectés par leurs pairs à l’étranger, que les procédures inquisitoriales des clowns LREM socialistes veulent déconsidérer, harceler et menacer chaque fois que la mafia des labos leur met la pression !

Dr Gérard Delépine : Le Professeur Christian Perronne, chef de service des maladies infectieuses à l’hôpital Raymond-Poincaré de Garches (92) fait partie des rares médecins ayant eu très tôt le courage de dire la vérité sur la crise du SARS-CoV-2. Et il est maintenant persécuté par son administration, sa fac, l’Ordre des médecins, les médias et des journalistes dont les connaissances en infectiologie ne les qualifient pas pour leurs attaques coutumières. C’est un homme rigoureux, honnête et consensuel, très compétent sur les vaccins qu’il a défendus pendant toute sa carrière. Il a présidé la Commission des maladies transmissibles du Haut Conseil de la Santé Publique, et a été vice-président du groupe European Advisory Group of Experts on Immunisation qui conseille la politique vaccinale européenne de l’Organisation Mondiale de la Santé.

En tant que médecin, il place le serment d’Hippocrate et l’intérêt de la santé des Français au-dessus de sa carrière professionnelle, comme en témoignent toutes ses déclarations et la mise en garde suivante :

« La France, qui vit un cauchemar depuis des mois, se réveille. Dans beaucoup de villes de notre pays, c’est le peuple qui est En Marche ! pour retrouver sa liberté, pour exiger le retour de la démocratie.

« En tant que médecin, spécialiste des maladies infectieuses et ayant été président de nombreuses instances et conseils de santé publique, y compris sur les vaccins, je mesure chaque jour les incertitudes générant la peur et le désarroi croissant de nos concitoyens. Je prends le risque d’être à nouveau qualifié de complotiste ou mieux de rassuriste, termes désignant ceux qui critiquent la pensée unique. Mes propos de vérité n’ont pas changé depuis le début de l’épidémie. Il est de ma responsabilité de m’exprimer à nouveau ce jour sur l’ensemble du volet médical du SARS-CoV-2 et surtout sur le sujet vaccinal, désormais l’élément central et quasiment unique de la politique de santé (lire : la communication sur la santé par l’État-Macron).

« Beaucoup de Français ont (subi sans cesse) la politique de la peur. Depuis septembre 2020, on nous avait annoncé une deuxième vague terrible de l’épidémie, pire que la première. Le Ministre de la Santé, Véran, le Président du Conseil scientifique de l’Élysée, le Pr Delfraissy, le Directeur Général de la Santé, le Pr Salomon, l’Institut Pasteur ont annoncé des chiffres catastrophiques avec une augmentation exponentielle du nombre de morts. Les hôpitaux devaient être saturés et débordés. Macron décide à la télé le reconfinement, avec pas moins de 400.000 morts, mieux que les 200.000 morts estimés par le Pr Fontanet de Pasteur.

Ces chiffres irréalistes n’avaient qu’un but, entretenir la peur chez les gens pour les faire rester confinés chez eux, sagement masqués. Pourtant l’usage généralisé des masques en population générale n’a aucun intérêt démontré scientifiquement pour enrayer l’épidémie de SARS-CoV-2. L’utilisation des masques doit être ciblée pour les malades et l’entourage (surtout les personnes à risque) et les soignants au contact. Or l’épidémie régresse et n’a entraîné aucune apocalypse. La courbe montrait depuis des semaines le profil d’un rebond épidémique saisonnier, comme avec certains virus, une fois la vague épidémique terminée.

« Cela témoigne de l’adaptation du virus à l’homme et c’est aussi le reflet de l’immunité collective qui progresse dans la population et qui protège les gens naturellement. Les souches de virus qui circulent aujourd’hui ont perdu de leur virulence. Les autorités ne pourront pas dire que c’est grâce au confinement car la tendance à la baisse avait commencé avant même sa mise en place. La régression de l’épidémie avait commencé, dans certaines villes et agglomérations, avant l’instauration du couvre-feu. Malgré cela, il y a des décès qui surviennent chez des personnes très âgées, des grands obèses ou des personnes souffrant d’un diabète sévère, d’hypertension artérielle grave, de maladies cardiorespiratoires ou rénales déjà invalidantes.

« Ces personnes à risque sont identifiées. Les mesures sanitaires devraient donc être ciblées pour les protéger, les dépister et les traiter le plus tôt possible dès le début des symptômes par l’hydroxychloroquine et l’azithromycine dont l’efficacité et l’innocuité sont confirmées si on donne le traitement précocement.

« Beaucoup de décès auraient pu être évités. Véran a dissuadé les médecins généralistes de traiter.

« Dans ce contexte, persécuter les enfants derrière des masques inutiles est incompréhensible. Toutes ces mesures sont faites pour que les Français réclament un vaccin (à la mafia des labos !)

« Or quel est l’intérêt d’un vaccin généralisé pour une maladie dont la mortalité est proche de 0,05% ? Aucun ! Cette vaccination de masse est inutile. Et les risques de la vaccination peuvent être plus importants que les bénéfices. Le plus inquiétant est que de nombreux pays, dont la France, se disent prêts à vacciner dans les semaines qui viennent, alors que la mise au point et l’évaluation de ces produits ont été faites à la va-vite et qu’aucun résultat de l’efficacité ou de la dangerosité de ces vaccins n’a été publié à ce jour.

« Nous n’avons eu que des communiqués de presse des fabricants (de la mafia des labos !) pour faire flamber leurs actions en bourse. Le pire est que les premiers vaccins qu’on propose ne sont pas des vaccins mais des produits de thérapie génique. (La mafia des labos !) va faire injecter aux gens des acides nucléiques qui provoqueront la fabrication d’éléments du virus par les propres cellules des gens vaccinés.

« On ne connaît pas les conséquences de cette injection car c’est une première chez l’homme (lire : cobaye !). Et si les cellules de certains vaccinés fabriquaient trop d’éléments viraux, entraînant des réactions incontrôlables dans leur corps Les thérapies géniques seront à ARN, mais il existe des projets avec l’ADN.

« Normalement, dans les cellules, le message se fait de l’ADN vers l’ARN, mais l’inverse est possible dans certaines circonstances, d’autant que les cellules humaines contiennent depuis la nuit des temps des rétrovirus dits « endogènes », intégrés dans l’ADN des chromosomes. Ces rétrovirus domestiqués qui sont dans le corps sont habituellement inoffensifs (contrairement au VIH, rétrovirus du SIDA), mais ils peuvent produire une enzyme, la transcriptase inverse, capable de transcrire à l’envers, de l’ARN vers l’ADN.

« Ainsi un ARN étranger administré par injection pourrait coder de l’ADN, tout aussi étranger, qui peut s’intégrer dans les chromosomes. Il existe donc un risque réel de transformer des gènes définitivement.

« Il y a la possibilité, par la modification des acides nucléiques des spermatozoïdes et des ovules, de transmettre ces modifications génétiques aux enfants. Ceux (la mafia des labos !) qui font la promotion de ces thérapies géniques, faussement appelées vaccins, sont des apprentis sorciers qui prennent les Français et plus généralement les citoyens du monde (avec Bill Gates) pour des cobayes.

« Un responsable médical d’un des laboratoires pharmaceutiques fabricants a déclaré qu’il espérait un effet de protection individuelle, mais qu’il ne fallait pas espérer un impact sur la transmission du virus, donc sur la dynamique de l’épidémie. C’est bien là un aveu déguisé qu’il ne s’agit pas d’un vaccin. Un comble !

« Aujourd’hui, il faut dire stop à ce plan extrêmement inquiétant. La science, l’éthique médicale et surtout le bon sens doivent reprendre le dessus (contre la mafia des labos !). (adapté de Christian Perronne).

ADDENDUM de Marc le Stahler : « En novembre 2015, le professeur chinois He Jiankui de l’Université de Shenzen annonçait la naissance de jumelles OGM résistante innées au VIH (SIDA). En 2018 il précisait avoir utilisé la méthode d’édition du génome CRISPR-Cas9 pour introduire des modifications dans l’ADN des bébés. (Pour information, CRISPR-Cas 9 vient de valoir un prix Nobel de chimie à Emmanuelle Charpentier).

« En 2019, les chercheurs chinois indiquaient qu’un seul embryon avait intégré une mutation sur les deux copies du gène CCR5. Ils estimaient alors que cela conférait une résistance complète à l’infection par le VIH, mais rien n’indique que cela soit le cas. Il aurait fallu que les chercheurs réalisent la même manipulation génétique sur des cellules immunitaires pour savoir si elles sont devenues réellement résistantes au VIH.

« Surtout, l’article ne comporte aucune indication d’une telle vérification après la naissance des bébés. Une résistance acquise au VIH n’a pas été démontrée. Mais les jumelles ont acquis des mutations à d’autres endroits du génome que celui choisi et elles sont cachées, car les chercheurs s’attendent à d’autres ennuis. C’est le risque que fait courir le vaccin qui n’a toujours pas été testé selon les normes exigées par l’OMS.

Le Salon beige : Le professeur Christian Perronne démis de ses fonctions ! Chef du service des maladies infectieuses de l’hôpital de Garches, Christian Perronne est à l’origine d’une pétition, au mois d’avril, en faveur de l’assouplissement des possibilités de prescription de l’hydroxychloroquine.

En juin, il avait affirmé que des opposants à ce traitement étaient achetés par (la mafia des labos !) l’industrie pharmaceutique. Le Conseil national de l’ordre des médecins a saisi le conseil départemental des Hauts-de-Seine. L’Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP) a saisi ses instances de déontologie.

Thierry Michaud-Nérard

image_pdfimage_print

17 Commentaires

  1. la première mesure qu’avait prise mussolini , le créateur du fachisme, c’était de baillonner les opposants!
    après raoult, perronne, puis toussaint et les autres

  2. Un gigantesque panier de crabes, on devrait inviter les pêcheurs d’ ALASKA à nous en débarrasser.

  3. Tout est inversé en effet et ces ordures méritent la corde ! j’espère que ça arrivera …….Ils parlent de haine mais ce sont eux qui la déclenchent et j’ai, pour ma part, une haine viscérale contre tous ces irresponsables et ces tyrans.

    • ce qu’i faut ce n’est pas la corde sinon il reste toujours la merde qui se balance au bout de la corde et en plus personne ne veut plus toucher la corde pour la réutiliser c’est pas écolo quoi ! non ! ce qu’il faut c’est le sanibroyeur et hop la merdacron et toutes les petites crottes satellites puantes , les croque morts TV les collabos gluants , les sazillons merdacronesques hop ! tout ça disparait dans le tourbillon de monsieur propre sans meme laisser d’odeurs !

  4. Et oui !! Quand on dénonce avec infos et leurs sources à l’appui, sur FB , on est interdit de publier et même de commenter …c’est ce qui vient de m’arriver , pour « incitation à la haine » …Je publiais nombreux de vos articles ….! Cette interdiction touche même mes pétitions et infos sur la maltraitance animale …tout y passe !

  5. seul hier soir Gabrielle Cluzel soutenait le Professeur Raoult les lèchaient les godasses du Poudré !

  6. Ce soit disant « docteur Peiffer-Smadja », d’où vient-il ? des déserts d’Arabie ? qu’il y retourne soigner ses chameaux et se prosterner dans sa synagogue de Satan, comme dirait le Christ.

  7. 3 sur 3 J’ai eu de grosses difficultés de concentration, de mémoire, de fatigabilité et de multiples douleurs. Selon les médecins, c’était l’adolescence… » https://www.francetvinfo.fr/sante/politique-de-sante/il-ny-a-plus-de-solution-a-part-se-mettre-hors-la-loi-le-desarroi-des-parents-refractaires-aux-nouveaux-vaccins-obligatoires_2536671.html a moi on m’a fait le coup du « c’est congénital » PFF !
    1943 des dénonciateurs de juifs n’est jamais très loin ! « Les parents ont été signalés à la Protection maternelle et infantile par un pédiatre du centre hospitalier » https://www.lequotidiendumedecin.fr/actus-medicales/sante-publique/refus-de-vaccination-un-proces-en-correctionnelle-auxerre-relance-le-debat-sur-lobligation-vaccinale

  8. 2 sur 3 pas cons les musulmans ! : « Fatima : « J’essaierai de trouver un pédiatre qui exemptera mes enfants » » « Cindy : « Le soir même du vaccin, mon fils a vomi » » « Le fils de Cindy avait 18 mois lorsqu’il a reçu le Meningitec. « Le soir même du vaccin, il a vomi et s’est endormi en tressautant, raconte Cindy. Et du jour au lendemain, pendant trois mois, il a eu une diarrhée terrible », qui le conduira à deux reprises aux urgences. Ensuite, son fils commence à développer des troubles autistiques. C’était un bébé éveillé, en bonne santé, et là il n’avait plus de regard. » une autre femme : « « A la suite de cette vaccination, ma vie a complètement changé, raconte-t-elle.

  9. 1 sur 3 NON AU VACCIN ! NON NON ET NON ! et les menaces je m’en fous ! les français ne seraient ils pas aussi cons que les merdias le disent sans arret avec des soit disant « sondages » en pretendant que tout le monde veut se faire vacciner ? ! : lisez les journaux « La France est le pays où l’on enregistre le plus haut taux de défiance envers les vaccins. Selon le Vaccine Confidence Project (« Projet confiance dans les vaccins ») dont les résultats ont été publiés sur EBioMedicine en septembre 2016, 41% des Français interrogés estiment que les vaccins ne sont pas sûrs, un record mondial. »

  10. 5 sur 5 https://actu.orange.fr/societe/fait-divers/vaccin-contre-le-h1n1-1-4-million-d-euros-pour-les-parents-d-un-enfant-devenu-narcoleptique-magic-CNT000001tMjQH.html
    http://www.francesoir.fr/opinions-tribunes/je-suis-medecin-jai-74-ans-et-je-ne-me-vaccinerai-pas-contre-la-grippe-cette-annee il faut taper les bons mots n hésitez pas a reformuler votre requête google avec des mots differents et n’oubliez pas que l’intelligence artificielle qui dirige google est notre ennemie numéro 1 et elle sait très bien ce que nous cherchons !
    bon courage a tous NON AU VACCIN ! MON CORPS M APPARTIENT c’est un sanctuaire inviolable et je dis merde a merdacron salomon etc tout ce qui finit par « ON »

  11. 2 sur 5 En 2005, l’UNESCO a fait voter par 193 pays, dont la France, la Déclaration Universelle sur la Bioéthique et les Droits de l’Homme. Ce texte précise que toute intervention médicale préventive devra être effectuée en tenant compte : nous citons « du consentement préalable, libre et éclairé, de la personne concernée et fondé sur des informations suffisantes ». Ce texte prévaut sur la loi française dans la hiérarchie des textes.
    La Déclaration Universelle sur la Bioéthique et les Droits de l’Homme dans son article 2, déclare avec intelligence et raison que le « seul intérêt de la Science ou de la Société ne doit pas prévaloir ».

  12. Suite 1 sur 5 sur ce qui nous attend avec la gestapo vaccinale de merdacron c’est puissance 10 il faut se preparer au blocus ! les collabos de la voix du nord se défoulent en tentant comme en 2017 d’effrayer les résistants potentiels avec des titres constamment anxiogènes et menaçants au service de la propagande de big pharma GATES-MERDACRON : « Refuser un vaccin obligatoire peut mener à des poursuites pénales » (sic) https://www.lavoixdunord.fr/898335/article/2020-11-28/refuser-un-vaccin-obligatoire-peut-mener-des-poursuites-penales Des lois internationales vous protègent :

Les commentaires sont fermés.