Complotiste ou comploteur : quelques questions pour choisir son camp

Publié le 5 mai 2021 - par - 14 commentaires - 1 389 vues
Traduire la page en :

  • Pfizer et BioNtech ont-ils commandé, en novembre 2019 (avant la déclaration de la « pandémie »), des flacons à vaccins résistants à des températures de -100°, température jamais utilisée à ce jour ?

https://www.lessymboles.com/pfizer-et-biontech-ont-commande-leurs-flacons-il-y-a-plus-dun-an/

  • De nombreux scientifiques, en relation avec la crise actuelle, n’ont-ils pas été victimes de morts brutales et/ou suspectes entre 2019 et 2021 ? (pages 9 à 24)
  • Une simulation de pandémie mondiale du nom de « Event 201 » n’a-t-elle pas eu lieu à New-York, en même temps que débutaient les jeux militaires à Wuhan, en octobre 2019 ? (pages 76 à 96)
  • Une représentante de la CIA (célèbre agence américaine s’occupant, comme chacun le sait, de la Santé) participait-elle à cette simulation ? (pages 76 à 96)
  • Dans cet exercice, était-il prévu de bloquer au niveau gouvernemental toute information allant à l’encontre de la doxa épidémique ? (pages 76 à 96)
  • N’assiste-t-on pas, aujourd’hui, à une censure féroce de toute information contraire au narratif officiel ?
  • Une Autorisation de mise sur le marché conditionnelle (ou d’urgence) d’un médicament pour lutter contre une maladie, n’est-elle justement pas conditionnée à l’inexistence de tout traitement de cette même maladie ?
  • N’a-t-on pas assisté à la propagation dans les médias d’une étude frauduleuse (rétractée aussitôt après) sur la dangerosité de l’hydroxychloroquine, discréditant la réputation du journal scientifique « Lancet », étude pourtant validée par le ministre de la Santé, lui permettant ainsi d’interdire ce médicament reconnu efficace ?
  • N’assiste-t-on pas, aujourd’hui dans nos pays, à un refus obstiné de la part des instances de santé et des gouvernants de reconnaître tout traitement précoce, pourtant validé par des études en nombre conséquent ?
  • Un(e) scientifique médiatique rémunéré(e) par un laboratoire doit-il (elle) déclarer ses conflits d’intérêts ? Est-on en droit de mettre en doute son objectivité en cas de non-déclaration ?
  • L’analyse des effets des injections de produits génétiquement modifiés, actuellement en cours et sous autorisation conditionnelle, ne sera-t-elle pas terminée qu’en fin d’année 2022 ?
  • Les personnes injectées ne sont-elles pas insuffisamment « éclairées » sur l’aspect expérimental de ces injections, lors de leur consentement ?
  • Peut-il y avoir des effets indésirables graves à court, moyen et long terme ?
  • Qu’un cofondateur milliardaire d’une entreprise informatique aux tentacules internationales veuille délibérément injecter toute la population mondiale ne relève-t-il pas plus d’une mégalomanie mortifère que d’une philanthropie désintéressée ?
  • Que ce milliardaire qui subventionne à hauteur de millions de dollars de nombreux organes de presse, détenus par d’autres milliardaires, n’entraîne-t-il pas une légitime suspicion quant à l’objectivité de l’information officielle véhiculée ?
  • L’imposition exclusive d’une unique solution « vaccinale » au niveau mondial ne relève-t-elle pas plus de l’ouverture d’un nouveau marché économique colossal que d’une volonté sanitaire réelle ?
  • L’enrichissement indécent et aussi rapide des acteurs des firmes pharmaceutiques ne répond-il pas le mieux au constat suivant : puisque la vie n’a qu’un temps, « le temps c’est de l’argent » ?
  • Que des juges européens, ayant travaillé pour un autre milliardaire, adepte d’un monde sans frontière, influent sur des décisions de la « Cour européenne des Droits de l’Homme », qui a récemment légiféré sur l’imposition par les États d’une potentielle vaccination obligatoire, n’interroge-t-il pas sur des convergences potentielles d’intérêts financiers oligarchiques ?
  • *Existe-t-il un club très fermé et discret, représentant la confrérie des patrons des plus importantes entreprises de l’industrie pharmaceutique, appelé le « Dolder Club » ? (pages 173 à 189)
  • *Ces membres ont-ils obtenu une réduction du nombre de jours nécessaires à la mise sur le marché des médicaments innovants (décision compatible avec la sécurité ? ou autre chose !) et une garantie de croissance de la part du gouvernement, à l’issue d’une réunion en 2018 ? (pages 173 à 189)
  • Le secteur de la santé ne devrait-il pas échapper aux intérêts marchands privés ?
  • **L’appât du gain ne l’emporte-t-il pas trop souvent sur l’éthique sanitaire, absolument incontournable concernant la recherche médicale, nécessairement risquée en terme de retombées financières ? (page15)

*Cf : « covid19, enquête sur un virus » Philippe Aimar, édition : le jardin des livres

**Cf « Big Pharma démasqué » Xavier Bazin, édition Guy Trédaniel

Si le OUI  à ces quelques questions l’emporte, vous êtes plutôt « complotistes », le NON vous range dans le groupe des « comploteurs ». En fin de compte, les comploteurs en chef n’ont-ils pas des intérêts politiques, économiques et financiers convergents (les comploteurs/suiveurs adhérant aveuglément au narratif ambiant). Les complotistes en chef (lanceurs d’alerte) ne sont-ils pas en quête de vérité (les complotistes/suiveurs leur emboîtant le pas, en essayant de comprendre les non-dits et les incohérences).

L’imbroglio militaro-bactériologique opposant l’Orient et l’Occident à travers la crise actuelle révèle l’existence de tensions internationales dangereuses. L’oligarchie veut imposer une gouvernance mondiale (dictature sanitaire et environnementale), en instaurant une 4e révolution industrielle aboutissant à un contrôle technosanitaire de tous les individus, sur fond de chaos social, économique, financier, migratoire. Cette marche en avant vers l’abîme commence à émouvoir des acteurs décisifs de notre société qui le font savoir sous la forme épistolaire…

Au fond, être comploteur/suiveur aujourd’hui, n’est-ce pas adhérer à ce fameux succès français de Ray Ventura, « Madame la Marquise », à l’instar de ces émissions télévisuelles qui continuent à émettre leur tintamarre abêtissant, alors que des pans entiers de notre société sont en train de s’effondrer autour de nous ?

https://www.youtube.com/watch?v=LEwMIN3nDqM

Puisse une coalition de dirigeants politiques souverainistes et intègres nous laisser entrevoir un avenir plus humain !

Philippe Rossi

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
POLYEUCTE

Réquisitoire à Nuremberg ?
Je fournis les potences !!!

Patapon

La mort suspecte de la regrettée Claire Severac ,lanceuse d’alertes,en 2016,nous avertissait qu’il ne ferait pas bon s’opposer à l” establishment”,” Celui qui a dit la vérité,il doit être exécuté.”

Jacques B.

En effet, en tordant la loi – qui devrait être la même pour tous en démocratie – en faveur de quelques patrons de grandes entreprises (les corrupteurs), ces élus et hauts fonctionnaires trahissent la mission qui leur a été confiée par le peuple.
Des pays comme l’Allemagne ou la Corée du sud par exemple, qui ont sensiblement mieux géré l’épidémie de Covid que la France, ont un secteur de la santé nettement plus privatisé que le système français. Le privé, dès lors qu’il est nettement distinct du public, est beaucoup plus efficace que le public, dans le domaine de la santé comme dans les autres.

Jacques B.

Je suis un complotistes, mais j’ai répondu non à la question “Le secteur de la santé ne devrait-il pas échapper aux intérêts marchands privés ?”
En effet, vous confondez intérêts marchands privés et capitalisme de connivence, autrement dit corruption par des entreprises privées d’élus et de hauts fonctionnaires en vue d’obtenir des dispositions réglementaires qui leur soient favorables, ce qui revient à fausser la concurrence en leur faveur. Ceux qui doivent être jugés en priorité dans ce type d’affaires sont les corrompus, à savoir les politiciens et hauts fonctionnaires qui ont tordu la loi en faveur des corrupteurs.
Le secteur privé n’a en effet rien de mauvais en lui-même, au contraire. C’est la corruption qui doit être dénoncée, au cas par cas. Sinon on tombe dans le marxisme.

Vova

Il n ‘ existe pas encore de médicaments efficaces contre le Covid 19 , tous ceux proposés ont montré des limites , sinon on n ‘ aurait pas eu 3 millions de morts sur notre planète . Que la France cesse de se prendre pour le NOMBRIL du monde et tout ramener à son égo , il y a des centaines de milliers de médecins intègres qui soignent les malades , tous ne sont pas des pourris ou des charlatans ! Qu ‘ on m’ explique pourquoi il y a tant de morts dans les Bouches du Rhône , là où un médecin célèbre “soigne” les malades ……….. avec la chloroquine !!

Jean

Je suie exactement du même avis…

galle-marin

vova as tu verifier par l’insee le vrai nombre de morts depuis janvier 2018 2019 2020 ; et en particulier le nombres de personnes incinerrees en 2020et 2021 ; ensuite nous reparlerons de cette epidemie ok amicalement myriam 72 ans psychiatre en retraite

Vova

Après le H1N1 la CIA avait prévenu qu ‘ à l ‘ avenir des pandémies pouvaient survenir , et qu ‘ il fallait s ‘ y préparer . Même Georges W. Bush y alla de son petit couplet , des vidéos en furent produites !! Beaucoup de scientifiques ont souvent attiré l ‘ attention sur ce danger !! Mais personne n ‘ écoute , voir l ‘ épisode ridicule des masques détruits

Pivoine

“De nombreux scientifiques, en relation avec la crise actuelle, n’ont-ils pas été victimes de morts brutales et/ou suspectes entre 2019 et 2021 ? ”
Je m’avance peut-être, mais Kary Mullis, l’inventeur du test PCR, qui disait qu’il ne pouvait pas détecter les maladies infectieuses, est mort en août 2019, d’une pneumonie, à 73 ans, peu avant que ne se déclenche la pseudo pandémie.
Aujourd’hui, on dirait “covid-19”.

selena78

Ils ont cartographié systématiquement depuis au moins les dernières 40 années le génome humain , devinez dans quel but autre qu’eugeniste ! Ces injections font partie d’un vaste programme d’extermination ciblé sur toute une selection dans le peuple humain sur cette terre plate pour ne tuer que ce qui n’est pas genetiquement DOCILE et pilotable facilement avec carotte , baton et anxiété et qui ne se revolte pas et ne manifeste pas Ces gens qui meurent du fait des injections ont forcément un point commun , c’est ce point commun qu’il faut trouver (est ce le meme groupe sanguin ? le meme facteur rhesus ? etc aux médecins de mener enquête, l enquete mene a la verité qui mene a nuremberg 2 !) https://odysee.com/@EddyM:0/Vaccin%C3%A9-%C3%A0-l'AstraZeneca,-il-d%C3%A9veloppe-throm

Hellène

J’ai fait le test et le diagnostic est tombé : ayant répondu oui à toutes les questions, je suis complotiste de grade 4…
Je crois que c’est incurable. ( Mais je n’avais pas l’intention de me soigner…)

Lucie

Excellent!

Albert

Bravo ! Excellent !!

Schtroumpf grognon

Résumé :

Philippe Rossi est un complotiste mais hurle si on le lui dit. Il a peur des piqures mais ils ne veut pas que cela se sache.

Donc, il est prêt à croire strictement n’importe quoi à condition que ce ne soit pas “maineu strimeu””.

Lire Aussi