Condoléances à Brossat-Deschamps, et à tous les collabos staliniens

Il y a 67 ans ce jour, le génial Petit Père des peuples mourrait, probablement empoisonné par des médecins juifs, selon la thèse de l’époque. Rappelons, parmi ses hauts faits d’armes, la famine d’Ukraine, et ses dix millions de morts, l’extermination des koulaks, le Pacte germano-soviétique, l’assassinat de Trotski (qui lui-même avait fait massacrer les marins de Cronstadt), l’assassinat d’une balle dans la nuque de 15 000 officiers polonais, les célèbres procès de Moscou, où les accusés, pourtant innocents, s’accusaient, les goulags et les hôpitaux psychiatriques. Et surtout, au nom de la dictature du prolétariat, la dictature de la nomenklatura communiste sur le prolétariat.

Ce document exceptionnel, réalisé par Bernard Antony et l’équipe de TV Libertés, nous en dit encore davantage sur les crimes de ce régime, protégés par les communistes du monde entier et leurs complices qu’on appela les idiots utiles.

Communiqué de presse d’Alexandre SIMONNOT

Il y a 67 ans, le 5 mars 1953, le dictateur Joseph Staline mourrait.

Le monde était ainsi débarrassé d’un des plus grands criminels de tous les temps et de toute l’histoire. Il est bien évidemment impossible de rendre un quelconque hommage à cet abominable tortionnaire dont le XXe siècle se serait bien passé. C’est aux dizaines de millions de morts du stalinisme qu’il nous faut rendre hommage. Ces femmes et ces hommes spoliés, déportés, torturés, massacrés, éliminés par la barbarie stalinienne.

Ces millions de morts dont on ne parle jamais, ces millions de morts volontairement oubliés, ces millions de morts qui n’intéressent personne !

Surnommé à tort « le Petit Père des peuples », appellation désignant traditionnellement les tsars de l’Empire russe, le tyran Staline était en réalité le Petit Père des pires exactions et des pires ignominies. Pourquoi ce silence sur les millions de morts du communisme ? Pourquoi n’évoque-t-on jamais ces génocides orchestrés par Staline ? Pourquoi ce silence sur les atrocités des Goulags ?

À quand toute la vérité sur ces exterminations de masse ? À quand un grand procès du communisme ? Le respect des morts ne se partage pas et il serait temps d’effectuer, à l’égard des victimes du communisme, un véritable et légitime devoir de mémoire.

Et pourtant, malgré cela, il demeure des crapules staliniennes qui continuent de se réclamer de cette idéologie, de se dire anti-fascistes, tout en se permettant de donner des leçons au monde entier.

Ainsi, l’ineffable Ian Brossat, l’homme qui est en train de tiers-mondiser Paris, fier d’être le petit-fils d’un homme qui trahissait Israël, qui l’avait accueilli, au bénéfice de l’URSS de Staline. Savourons ce passage où Julien Odoul le compare à un épagneul breton, peut-être à cause de ses oreilles légèrement décollées…

Autre spécimen, sur cette vidéo, ci-dessous, on voit donc l’ancien député PCF du Gard, Bernard Deschamps, entouré de nombre d’islamo-collabos locaux et de militants musulmans, gémir parce que le maire de Beaucaire, RN, Julien Sanchez, a osé rétablir du porc à la cantine scolaire, une fois par semaine. C’est là qu’il professe le célèbre « Salam aleykoum » et « Allah akbar », le cri que poussent les islamistes quand ils égorgent les infidèles.

Et sur cette vidéos, nous voyons, le 13 février, quand le procès de Christine Tasin, poursuivie par l’ancien komsomol du Gard, a été reporté, quelques prises de paroles des copains de Deschamps. On en entend de bien bonnes, et notamment que « Allah akbar » avait la même signification que « Je vous bénis Marie ». Il est vrai que nombre de chrétiens tuent aujourd’hui les infidèles en poussant ce cri de guerre.

Parmi les perles de ces discours, nous devons donc comprendre, si on écoute l’avocate du camarade, Khadija Aoudia, que défendre les libertés démocratiques, c’était interdire de dire de son client tout ce que nous pensons de son attitude collabo. Bref, Deschamps a soutenu un dogme, le communisme, qui a fait 100 millions de morts, se prosterne devant un autre dogme, l’islam, qui a fait 270 millions de mort, et cette femme, au nom de son client, poursuit Christine Tasin, qui ose demander s’il est un assassin en puissance ? On croit rêver !

https://resistancerepublicaine.com/2018/01/16/il-aime-allah-akbar-le-communiste-bernard-deschamps-est-il-un-assassin-en-puissance/

On entend également dire beaucoup de mal de Riposte Laïque, qu’il convient de faire taire par tous les moyens, comme au bon vieux temps où, dans les partis uniques au pouvoir, les cocos muselaient l’opposition avec la complicité des crapules staliniennes de L’Humanité. Leur journal – qui vit sous perfusion (avec l’argent des travailleurs) – comme dans les meilleures années, où il qualifiait les socialistes de « social-fascistes » et les trotskistes « d’hitlero-trotskistes », s’est même permis permis de qualifier Christine Tasin de « fasciste », provoquant cette réaction pleine d’ironie de Pierre Cassen, son compagnon, qui fut près de 40 ans militant à la CGT, et fréquenta dans ses jeunes années le PCF et la LCR.

Je pense que Pierre ne devait pas connaître Bernard Deschamps, quand il a écrit ce livre « Et la gauche devint la Putain de l’islam », où certains, parmi les manifestants de Beaucaire et de Nîmes, devraient se reconnaître…

Ces nostalgiques du stalinisme sont complices de tous les crimes commis au nom du communisme, qu’ils soient l’oeuvre de Staline, pour la plupart d’entre eux, ou de ses successeurs. 67 ans que cet assassin est mort, et les derniers communistes de l’Europe de l’Ouest n’en ont toujours pas tiré les conclusions nécessaires.

Je présente, malgré tout, mes sincères condoléances au camarade secrétaire du Parti, Fabien Roussel, à Ian Brossat, surnommé Brossette par les homophobes, et à Bernard Deschamps, 88 ans, surnommé « Lèche-babouches », après son inoubliable « Salem Aleykoum », devant la mairie de Beaucaire. Et à tous ceux qui étaient devant la mairie de Beaucaire, et le tribunal de Nîmes…

Hier agents de Moscou, aujourd’hui collabos de La Mecque, une continuité : la trahison de la France, au service d’une puissance étrangère !

Je leur souhaite quand même, le 10 mars prochain, d’envoyer Christine Tasin au goulag, comme elle le mérite !

Paul Le Poulpe

image_pdf
0
0

29 Commentaires

  1. Je compte beaucoup d’ouvriers dans mon entourage et il faut admettre que les Cocos et autres rouges s’y entendent pour manipuler le bon peuple. Dites à n’importe quel ouvrier qu’il est exploité par son patron et vous trouverez une oreille attentive. Il m’arrive de faire remarquer que sans patron, les ouvriers ne mangeraient pas, cette évidence ne.rencontre pas le même succès.
    De même, pour les jeunes, il est plus valorisant d’afficher un poster de Che Guevara l’assassin, que de l’abbé Pierre !
    Va comprendre Charles !

  2. Rien de nouveau sous le soleil rouge de la France amoureuse du marxisme: Une crapule stalinienne demeure un courageux intellectuel de gauche progressiste, un penseur conservateur de droite est un militant nazi de l’ultra-droite fasciste. Merci Dr Pavlov, encore un électrochoc pour me faire saliver s’il vous plaît…
    Devant tout ça je m’aperçois que je suis également marxiste, mais plutôt tendance Groucho.

  3. Il n’est pas facile de comprendre que les néo nazis soient pourchassés (avec raison, évidemment) alors que les communistes, bien pire, ont pignon sur rue. Le communisme déportait et tuait avant le nazisme, il a continué pendant le nazisme mais aussi bien après que le nazisme soit vaincu. Il continue toujours à tuer aujourd’hui et pourtant des gens se réclamant de cette idéologie président à la destinée des Français.

  4. Staline, un des pires assassins que la Terre ait jamais porté. Ses forfaits ont laissé des traces indélébiles dans la mémoire des peuples meurtris. Honte à ces vils adeptes qui s’inspirent encore de ses crimes abominables, pour justifier la survivance criminelle du parti communiste ! …

  5. Cela suscite quand même interrogation de constater que toutes les tentatives de mise en place d’un Etat d’idéologie marxiste tourne au désastre, ne peux t on en tirer la conclusion finale que cette idéologie qui conduit au socialisme, au progressisme et au « un père n’est pas forcément un mâle », est tout simplement contre nature

  6. Souvenir indélébile !
    Mon prof d’Hist/Géo est apparu ce jour là, tout vêtu de noir !
    Les larmes aux yeux, il a débité la vie de son idole…
    Nous ? A notre age ? On se regardait…
    Lycée Pasteur, Neuilly.

  7. il se prend pour un « calibre » avec sa tronche de « fleuriste’ le bolcho

  8. N’oubliez pas que c’est le félon et gauchiste De Gaulle qui a remis le parti communiste Français sur les rails au lendemain de la libération!.
    Il faut savoir que dans les années 1940, ce parti communiste criminel et collabo fût interdit en France.

    • Il a été interdit en 39 mais avait choisi le bon camp, certes tardivement.

    • Oui et « Libe torchon » a pu être reparu grâce aux nazis.
      Libération le journal qui traître les patriotes de nazis ou fachos. sont trop drôles les camarades bolcheviques.
      2 gaulle n en parlons pas.

    • C’était ça ou la guerre civile avec en plus l’occupation américaine par gouvernement de l’AMGOT. Votre choix? De toute façon, la France a évité une guerre civile avec les communistes à la fin des années 30 « grâce » à l’invasion nazie qui a mis tout le pays en Stalag, puis en 1945 grâce aux arrangements de De Gaulle, pas moraux mais qui ont permis les 30 glorieuses. En 1958 l’affrontement a repris avec l’affaire algérienne et on a failli l’avoir, cette guerre avec les rouges, mais de Gaulle a de nouveau calmé le jeu. Maintenant, les rouges font tout, absolument tout pour que ce conflit toujours différé depuis 1920 ait lieu au bout de cent ans. Ils vont finir par être exaucés.

  9. Je suis sur que brossat ne sait pas ce qu’il s’est passé en Russie de 1917 à 1990 !

  10. ce qui est une honte c’est de voir un parti communiste qui n’existe qu’en france a part la chine et la corée du nord reussir a avoir des deputés et des senateurs avec 2% des voix !!

  11. Le gauchisme est une maladie mentale qui engendre bien souvent des prises de position et des comportements que l’on est en droit de qualifier de « folie » tellement les propos et les actes sont dévastateurs.
    Très souvent les actes existentiels et les comportements de ces déjantés dégénérés atteignent des niveaux de perversité, d’immoralité, d’actes vicieux qu’il n’est nul besoin d’être un spécialiste de la psychiatrie pour se faire une idée sur ces individus pervertis.
    Si vous avez une belle brochette de ces individus chaque jour sur les médias en tête de gondole, n’oubliez pas que vous en croisez et côtoyez chaque jour près de chez vous, dans votre environnement proche; mieux vaut éviter le contact avec ces fous .

    • Le P »C »F n’est pas gauchiste, c’est une droite populiste comme le FN/RN qui a recyclé son électorat ou comme le PPF qui en était issu.

  12. Bon débarras que la mort de ce salopard ! Quand aux staliniens actuels, il faudrait peut être les mettre 10 ans minimum au goulag afin qu’ il puissent apprécier l’ idéologie pourrie de ce régime !!!

  13. Enfin… mon chien étudie la possibilité d’un dépôt de plainte contre vous. Le comparer à Brossat est, à son goût, une injure et un manque de respect total pour la race canine.

    A bon entendeur…

  14. Juste une petite chose Paul Le Poulpe…

    C’est à Staline et aux 20millions de morts Russes que l’on doit la victoire et la fin du nazisme…. pas aux Amerlocs devant qui vous vous prosternez très cher.

    Pour le reste, je méprise Brossat l’islamo collabo lèche babouches tout autant que vous.

    • Si brossat avait vécu sous staline en urss il aurait été fusillé !

    • Juste une petite chose Fils de Martel…
      Les Russes se sont arrêté à Berlin.
      Les Américains ont déferlé à l’Ouest et ont fait le gros du travail pour repousser et anéantir l’armée Allemande… et non sans mal.
      De plus, les Américains avaient auparavant fourni aux Russes d’énormes quantité de matériels, d’armes et de moyens logistiques qui sans cette aide, les soviets auraient à peine bouter les boches hors des frontières de l’union Soviétique.
      Si vous avez quelques doute sur le « travail » de libération de l’Europe par les Américains, les Britanniques, les Canadiens et les Polonais, alors je vous invite dans ma région de Normandie à faire le tour des cimetières de ces valeureux soldats morts pour que nous puissions vivre libre.

      • Sauf que 85% des pertes allemandes ont été sur le front russe.
        Pour ce qui est de la Normandie, les bombardements et les viols des « valeureux soldats » américains ne sont pas encore oubliés.

      • J’ai bien plus qu’un simple doute et n’ai que faire de ces outils de propagande Normands destinés à nous rappeler que nous seront redevables ad vitam aeternam…

        Le vrai vainqueur du nazisme c’est la Russie. Hitler y a perdu la guerre comme Napoléon avant lui. Sans la Russie, point de débarquement et pas de cimetières en Normandie pour fêter la victoire des Amerlocs.

        Même baratin que pour 14/18 dont ils essayent de s’arroger la victoire alors qu ils n’ont rien fait d’autre que…… de la communication.

        Sur ce….

    • Beaucoup des 20 millions de morts « russes » sont morts en combattant l’armée « rouge », souvent aux côtés de la Wehrmacht mais pas forcément. Certes, certains n’étaient pas clairs pour autant :
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Arm%C3%A9e_insurrectionnelle_ukrainienne#Lutte_contre_les_Polonais
      Beaucoup de ceux qui sont morts sous l’uniforme russe ont été fusillés pour indiscipline, notamment à Stalingrad. Les « Amerlocs » combattaient surtout l’impérialisme rival japonais avec qui la Russie avait conclu un pacte de non agression rompu quand le Japon fut KO.

    • Je ne vois pas en quoi les massacrés de KATYN et les disparus dans les goulags ont fait pour stopper le cousin socialiste hitler ?

    • Oui le peuple russe a paye’ le prix fort . Mais Staline faisait tirer par les commissaires du peuple sur les soldats qui reculait . Je me demandes d ailleurs dans quelle proportion , par rapport au nombre de tues total , le furent par l armée rouge elle même . Enfin je suis d accord pour dire que sans l aide matérielle des Anglo_ Américains , les russes auraient surement perdus face a Hitler . C était aussi l avis de Raymond Aron .

  15. Ce qui est marrant, c’est que l’immigrationniste Brossat se revendique du mouvement politique le plus xénophobe de l’histoire contemporaine. Vous avez essayé de passer en URSS, Albanie ou simplement Cuba du temps de la Guerre froide ???
    Par contre, le coup de la comparaison avec un chien, douteux. Qu’on aille pas après gueuler pour Messiah assimilé à un chameau.

Les commentaires sont fermés.