Conférences : Inviter Christine, Pierre ou Pascal à domicile, cela marche bien

Publié le 6 août 2015 - par - 22 commentaires - 2 063 vues
Share

pierrechristinepascalNous avons assisté, ce mardi, dans un petit village du centre de la France, à une première : une conférence Riposte Laïque-Résistance républicaine  à domicile. L’histoire est fort simple. Un de nos fidèles lecteurs, Alain, souhaitait que ses amis, à qui il reprochait amicalement, pour certains d’entre d’eux, de ne pas suffisamment comprendre l’ampleur du péril islamique, puissent entendre, dans un cadre convivial et amical, les orateurs de Riposte Laïque. Homme déterminé, il contacta donc la rédaction de Riposte laïque, qui le mit rapidement en contact avec Christine Tasin et Pierre Cassen. Alain voulait savoir combien il fallait  de participants à un journée champêtre pour que le fondateur de RL et la présidente de RR se déplacent. Ceux-ci, ne se prenant pas pour des stars, lui firent savoir que s’il réunissait quinze personnes, ils viendraient volontiers. Notre lecteur demanda si Pascal Hilout pouvait venir, ce que dernier accepta avec plaisir.

Dans une superbe demeure, avec un très beau parc, ce sont vingt-cinq personnes qui se retrouvèrent, à 11 heures du matin, autour d’une table carrée. Le milieu professionnel était varié : pharmacien, commerçants, immobilier, enseignants du privé, enseignants du public, cuisinier… La particularité était que beaucoup d’entre eux, indépendants, avaient beaucoup travaillé, et continuaient à faire beaucoup pour faire vivre leur entreprise ou leur commerce. La plupart d’entre eux ne connaissaient pas Riposte Laïque et Résistance républicaine. Ils votaient centre droit, UMP, et quelques-uns, rares, assumaient un vote FN.

Avant l’apéritif, Pierre, Christine et Pascal prirent la parole à tour de rôle pour se présenter et expliquer pourquoi  la lutte contre l’islamisation était le combat de leur vie.  Le récit de leurs parcours, le fait qu’à aucun moment ces 3 militants venus de la gauche, qui se sont toujours battus contre le racisme n’aient prononcé de paroles de haine  en étonna certains, comme le rappel systématique des valeurs patriotiques et humanistes qui guident leurs vies.

Une fois planté le décor, ils furent harcelés de questions jusqu’au moment de passer à table. Beaucoup des personnes présentes se sentaient plutôt d’accord avec les analyses des trois intervenants mais  peu d’entre eux, sauf peut-être Alain, le maître des lieux, avaient entendu parler de l’islamisation dans des termes aussi précis. Ils n’avaient pas, non plus, rencontré d’apostat de l’islam et ils furent ébranlés par la critique sans concession de la religion de ses parents par Pascal. Bien sûr, cela se chamailla un peu, sinon nous ne serions pas entre Gaulois. Mais la presque totalité des participants était plutôt demandeuse de moyens d’organisations, et de réponses politiques, bien que, dans leur petit village, ils ne soient pas confrontés aux mêmes situations que dans les périphéries urbaines. Néanmoins, aucun ne se sent vraiment en sécurité, surtout devant la fuite en avant migratoire de ce gouvernement, qui n’a trouvé personne pour le défendre.

Après un repas fort amical, et très bien arrosé, Pierre, Christine et Pascal se rendirent disponibles, tout au long de l’après-midi, pour continuer la discussion, de manière très amicale, avec les amis présents. La curiosité, l’envie d’approfondir certains aspects, de parler politique, était très forte, et nos amis paraissaient comme des poissons dans l’eau, dans ce contexte.

Quinze livres de Riposte Laïque seront vendus, à la fin de la journée. Surtout, l’initiative d’Alain appelle une suite. Nombre des présents évoquèrent une autre initiative, l’an prochain, où ils se promettaient d’amener leur fils, leur bru, leur voisin, pour qu’ils entendent enfin un discours qu’ils ressentent inconsciemment comme nécessaire.

Jusqu’à ce jour, Résistance républicaine n’organisait que des banquets républicains, qui, bien que plaisants et utiles, regroupaient surtout des convaincus. Grâce à Alain, nos intervenants se sont frottés à un nouveau public, qui mélangeait quelques sympathisants et surtout des personnes à convaincre.

Nous ne saurions qu’encourager nos lecteurs à réfléchir à cette initiative d’Alain, et, quand ils le peuvent, de regrouper, dans un cadre intime (mieux pour la sécurité de chacun), une vingtaine d’amis, d’enfants, de parents, de frères, de cousins, de voisins, autour d’une bonne table, dans un cadre convivial.

C’est aussi comme cela que nos associations progresseront, et que la cause gagnera du terrain.

A vous de jouer, amis lecteurs…

Jeanne Bourdillon

 

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Dobermann

J’ai fait pratiquement la même chose hier soir à une dégustation de vins du Languedoc devant une 15 zaine d’invités, peut être sous l’éffet de bonnes vapeurs j’ai pris la parole 30mn pour faire un réquisitoire violent sur les 3300 mosquées et sur la premiére tête de décapité….l’impact à été foudroyant….c’est ça qu’il faut faire prendre la parole devant des inconnus, pas devant des sympathisants.

Un seul mot d’ordre : prononcer des réquisitoires contre les musulmerdes.

Martel

Très bonne initiative, à développer. Chaque personne informée et convaincue est une pierre ajoutée à l’édifice de la résistance. Quelles que soient nos fondements idéologiques, nous devons nous unir autour de la défense de la France, de l’Europe, et de la civilisation.
Et n’oubliez pas que les révolutions sont le fait de minorités actives insensibles au découragement !

Dieter

Belle initiative…pas facile pour nos 3 compères de se mobiliser chaque jour de l’année , mais une fois par mois, ce serait déjà pas mal…

Pilchard

Si vous pouviez tous venir chez moi, j’ai ma femme à convaincre

J M P

Moi aussi !

Isabelle

Quelle belle idée, en effet ! Mais eu creusant un peu, il me vient à l’esprit certaines questions bassement terre à terre :
1) Qui paie quoi ? La personne qui accueille va-t-elle demander une contribution à des gens qui, a priori, sont des invités que les conférenciers vont s’efforcer de convaincre du bien-fondé de leur combat ? On n’attrape pas les mouches avec du vinaigre. Assurer le déjeuner « bien arrosé » d’une vingtaine de personnes, cela dépasse les moyens de beaucoup de gens de bonne volonté.
2) Qui se charge de cuisiner, de servir à table, de débarrasser ? Le maître ou la maîtresse de maison – ou les deux ?
3) Qui dit que les personnes invitées n’ont pas parlé à des proches ou à des amis plutôt réfractaires aux idées de Pierre Cassen, Christine Tasin et Pascal Hilout ? Aujourd’hui, qui est à l’abri de représailles ? Qui assurera la sécurité des lieux et des participants ?
Voilà ce que m’inspire cette « invitation à inviter ». C’est beau, le militantisme !

mimi

mais chère Isabelle …pour ce que je connais et dont je peux parler , réunir 20 invités , quelle facilité ! chacun peut apporter tarte prédécoupée, plat hand made, chips , fromage fruits et tutti quanti .rosé(et couverts) fournis par les hôtes…buffet donc autour d’une table ou debout après prestation des invités ..çà ressemble aux soirées musique et textes qu’une petite troupe de 7 personnes organise chaque mois de sept en Provence et qui réunit en 4 fois 120personnes..évidemment ça se passe dans villa et jardin et près d’un voisinage averti.. de même ,une fois , l’an dans un lieu aéré, des copains (40) se réunissent pour chanter après collation inspirée du modèle ci-dessus décrit….tout ça est culturel , je vous l’accorde mais on peut essayer cette formule pour débattre pbs de société si ça interesse un autre public…Un privé peut quand même encore organiser une soirée thématique….non?

Caillou Burgonde

Lire la première épître de Jacques au sujet du doute et du bénéfice qu’il apporte.

scott

bravo pour cette initiative j’eusse aimé être là

STEPHAN

Tout le problème est là ,le manque d’échange d’idées entre concitoyens .
Les gens écoutent les politiques ,puis les médias ,mais ne peuvent pas intervenir ,poser les bonnes questions,où leur montrer leurs erreurs ,bref discuter !!
Alors que fait-on ,on poste des commentaires comme sur « fdesouche » mais ça ne résoud rien ,car écrire et parler ça n’est pas comparable !
Donc,on voit et écoute toujours les mêmes ,qui nous rabâchent toujours la même chose et qui veulent nous prouver qu’ils ont raison surtout quand il sagit ,du méchant FN ,raciste et fasciste ,qui lui est moins audible surtout chez les médias !
Donc,je trouve que c’est une excellente initiative.

Petitcœur

Cela rajoute 10 trou de balle de plus à votre secte. Heureusement ils ne sont pas tous con pour rejoindre RL.

jan

Initiative intéressante !

Pipoclub

20 personnes …mdr ahaha !!! ce n’est meme pas une rencontre, les vrais politiciens font remplir une salle sur simple convocation. Les muzs remplissent une seule mosquée par milliers en une seule prière et sans convocation. C’est qui le plus fort ?

emma

un philosophe et 10 tarés……la majorité l’emportera tjs !. mais.les petits ruisseaux font les grandes rivières !…et les plus forts en rassembleurs de foule c’est qui??? Le pape , Johnny et certains dictateurs disparus????…RL laboure …et c’est pas le plus facile et le plus spectaculaire ! amen!

Zouglou

Ok.

Petitcœur

Et oui les petits ruisseaux font les fleuves qui font les mers et océans. C’est pareil pour l’islam en France, 1 million, 2 3 et maintenant nous sommes 15 à 20 millions ma cocotte ? tqt en vous aime !

scott

bravo pour cette initiative ! j’eusse aimé être là

alan

Très bonne idée à suivre , mais bien se renseigner afin d’éviter de tomber dans un piège …ou sur un « pipeau »

Viviane Lamarlère

A ceci près que dans les mosquées on boit sans esprit critique le prêche de l’imam, dans une réunion laïque à la française la discussion a lieu et la controverse aussi. CONTROVERSE: mot qui a permis à l’église chrétienne de donner naissance à la démocratie, mot de sortie de la religion qui a permis d’accéder à la laïcité, mot oublié de l’islam depuis le Xeme siècle :) . Mot dont vous semblez ignorer le sens puisque en guise d’argument vous utilisez un  » c’est qui le plus fort  » qui ressemble au Nananère des cours de récrés. Cela en dit long de l’aptitude conceptuelle…

Zouglou

Bien dit pipoclub ?

Dieter

Pipoclub ne connait visiblement pas « l’effet paipillon »
Quant aux salles combles de quelques politiciens, il me semble que cela devient fort rare en dépit de la couverture médiatique que leur octroie le système du soir au matin, chaque jour de l’année….
25 personnes réunies, c’est vraiment pas mal
NB : une entreprise qui réussit à réunir régulièrement 25 prospects sur une journée pour lui présenter son offre, c’est très difficile…Essayez pour voir

Laurent

pipoclub toujours la pour faire le fier. Des milliers de muzz dans une mosquée. Si ils sont tous comme toi, y’a plus qu’a y foutre le feu…