Confinement : les sénateurs LREM avaient un projet de loi en décembre

Curieuse coïncidence, le groupe des 24 sénateurs LREM, tout d’un bloc, a fort opportunément déposé un projet de loi de confinement dès le 5 décembre, plus d’un mois  avant l’annonce officielle de la pandémie par la Chine.

Comment ces gens, qui ont systématiquement tout fait à l’envers, auraient-ils eu la prescience de la pandémie ? Les sénateurs LREM auraient-ils eu un unique flash visionnaire ? C’est la question qu’on peut se poser, après l’incroyable séquence de bévues et de contreperformances du pouvoir macronien depuis le début de la crise. Comment ces gens qui n’ont strictement rien vu venir par ailleurs, pas de masques, pas de tests, pas de mesures de confinement, pas de fermeture de frontières, qui nous ont laissés dans le dénuement le plus total… comment ces gens auraient-ils eu une telle vision prémonitoire ?

Chronologie officielle de la pandémie en Chine

  • 16 décembre : admission du premier patient chinois à l’hôpital de Wuhan pour des symptômes remontant au 8 décembre
  • 9 janvier : annonce par la Chine de l’émergence d’un nouveau Coronavirus.

On apprendra plus tard que le premier patient avait été détecté à Hubéi le 17 novembre, qu’il y avait déjà 60 cas en Chine le 20 décembre et que le 3 janvier la commission de la santé de Wuhan publiait une directive interdisant au personnel médical de diffuser des informations sur le nouveau virus pour éviter de provoquer une panique. On apprendra également que certains hôpitaux ont aussi discrètement modifié le diagnostic des premiers patients, le faisant passer d’une pneumonie virale à une simple « infection ».

Et pourtant, malgré le black-out chinois, un projet de loi d’isolement contraint a été déposé en France dès le 5 décembre. C’est donc plus d’un mois avant la déclaration officielle du premier patient en Chine, mais 15 jours après l’apparition réelle du premier cas, que le sénat lançait un projet de loi relative à la sécurité sanitaire prévoyant des mesures exceptionnelles d’isolement contraint.

  • Article 6 : Mesures d’éviction et de maintien à domicile des personnes non malades ayant été en contact avec une ou plusieurs personnes atteintes d’une maladie transmissible.
  • Article 7 : Mesures exceptionnelles d’isolement contraint.

« Afin de limiter la propagation des maladies transmissibles et de faire face à une situation sanitaire exceptionnelle, peuvent faire l’objet d’une mesure d’éviction et de maintien à domicile les personnes présentant un risque élevé de développer une maladie transmissible du fait d’avoir été en contact avec une personne malade ou d’avoir séjourné dans une zone concernée par un foyer épidémique et dans des conditions d’exposition de nature à transmettre cette maladie en raison de ses caractéristiques épidémiologiques. »

ppl19-180.htmlRema

Remarque : le confinement sera finalement déclaré le 17 mars dans le cadre des ordonnances liées à l’urgence sanitaire.

Des sénateurs LREM au nez particulièrement creux. Comment ces gens ont-ils pu avoir une telle prescience alors qu’ils n’ont rien vu ni préparé par ailleurs ? Une curieuse coïncidence à rapprocher de l’interdiction de la chloroquine dès le 15 janvier, avant même que le professeur Raoult ne publie son protocole. Et qu’on ne nous dise pas qu’ils ne pensaient qu’aux maladies transmises par les moustiques comme l’indique de manière fallacieuse le projet de loi.

Une visite d’État de Macron en Chine du 4 au 6 novembre. Pour le moment, aucun rapport apparent, cette information n’est ici mentionnée que pour mémoire.

Ils savaient dès le 5 décembre et pourtant, ils ont tout fait pour laisser se développer la pandémie. Le 5 décembre, c’est-à-dire plus d’un mois avant la déclaration par la Chine, ils savaient qu’une pandémie mondiale se propagerait et qu’il faudrait prendre des mesures de confinement. Et pourtant, ils n’ont pris aucune mesure de fermeture des frontières, aucune mesure de confinement des premiers malades et des premiers clusters, aucune mesure pour tester les premiers cas, aucune mesure pour conserver nos masques et nos test, dont au contraire, ils nous ont dépouillés ; tout comme du traitement à la chloroquine qu’ils ont interdit.

Pourquoi les deux seules mesures d’anticipation prises par le pouvoir ont été celle d’une loi de confinement, par ailleurs très tardivement appliquée, et l’interdiction de la chloroquine ? 

Pourquoi ont-ils attendu le 17 mars pour confiner alors qu’ils savaient qu’il faudrait le faire dès le 5 décembre ?

Crime contre l’humanité, génocide contre une population en fonction de son âge, stratégie du choc pour imposer des mesures totalitaires ?

Ces questions ne pourront pas rester sans réponse.

Martin Moisan

image_pdfimage_print

48 Commentaires

  1. Le gouvernement a su forcément quasi en temps réel tout ce qui se passait à Wuhan. Le lanceur d’alerte, le docteur Li Wenliang, « avait avec sept autres confrères médecins, avait tenté d’alerter début décembre 2019, le gouvernement sur l’imminence d’une possible épidémie de type SRAS (syndrome respiratoire aigu sévère) à Wuhan, au centre du pays. Mais ces lanceurs d’alerte avaient été réprimés et accusés de répandre des rumeurs. »

    Le gouvernement français a fait ensuite semblant d’être dépassé et de ne rien comprendre sur ce virus… Il avait déjà préparé un projet de loi d’isolement contraint.

    • c’est sûr que le gouvernement français a des liens particuliers et directs avec les chercheurs de Wuhan. j’ai lu quelque part qu’il y’avait toujours des chercheurs français en place…
      si un pays était au courant de TOUT avant tout le monde c’est bien la fRAnce !!!
      l’histoire de l’interdiction de la chloroquine et de cette loi sur le confinement ne sont que la cerise sur le gateau !!!

  2. cette petite épidémie est tomber a point pour le gouvernement
    pour nous imposer par la force et la peur L’écologie

    • surtout pour cacher la crise financière qui s’annonçait (augmentation du prix de l’or, envolée du bitcoin..) et pour laquelle ils étaient responsables et coupables !

      • Oui, il semble que cette crise serve à masquer leur responsabilité dans l’effondrement en cours. Raison pour laquelle ils y jettent toutes leurs forces, comme dans un spasme terminal.

  3. Les politiciens au pouvoir et les médias doivent se bidonner de rire en voyant que les Français marchent à fond.

    « pour le Covid-19, la létalité se situera «entre 0,3% et 0,7%.»
    (…) la propagation est lente, les victimes du coronavirus se fondront dans le taux de mortalité normal. Chaque année, 850 000 personnes meurent dans ce pays. Le profil d’âge est similaire à celui des décès causés par le nouveau virus» »
    https://www.liberation.fr/checknews/2020/03/13/covid-19-est-il-vrai-qu-un-virologue-r

    « La létalité de la grippe saisonnière est de 0,2 à 0,5% selon Santé publique France.  » https://www.liberation.fr/checknews/2020/02/27/la-grippe-saisonniere-est-elle-plus-mortelle-que-le-covid-19_1779682

    Soit la létalité plus ou moins d’une grippe saisonnière…

    • Oui, il semble bien que la létalité du Covid-19 soit largement surjouée. J’ai quand même un petit frein, comment se fait-il que tout le corps médical surjoue à ce point ? D’où sortent ce consensus et cette dramatisation ? Comment toute une corporation peut-elle à se point se montrer suiviste ? Parce que en attendant, ils ont écarté des hôpitaux toute une cohorte de pathologies courantes, certaines parfois urgentes, pour libérer des lits. Et d’autres gens meurent sans doute par ailleurs faute de soins à temps. Alors quoi ?

      • Je pourrais répondre de façon cynique : si l’on écarte certaines pathologies létales, c’est aussi ça de pris, dommages
        collatéraux ?je ne sais pas si nous saurons la vérité un jour, mais pour l’instant nous assistons à la disparition de beaucoup de compatriotes, par l’intermédiaire du croque mort de service la soir. mais comment ne pas se poser de questions ? Puisqu’il semble qu’il soit systématiquement écarté tout moyen de traitement pour des projets fumeux à long terme ? Il ne faut surtout pas sauver les gens, que comprendre sans être spécialement complotiste ?

        • « Je pourrais répondre de façon cynique : si l’on écarte certaines pathologies létales, c’est aussi ça de pris, dommages
          collatéraux ? »
          Oui, c’est exactement ça que les politiciens au pouvoir pensent.

        • De plus, pour l’instant, il n’y a aucune surmortalité par rapport à ce virus car il ne tue pas plus que la grippe mais un peu plus tard, il y en aura avec tous les pauvres, baisse du pouvoir d’achat, et avec tous les gens qui n’auront pas accès aux soins comme pour ces patients qui attendent indéfiniment pour être opérés. Le gouvernement délibérément tue l’économie (et nombre de Français) pour mettre le pays à genoux, pour qu’il ne reste plus rien de ce pays tout en contrôlant la population.

      • cela sent quand même le coup fourré quand on nous exposait la situation dramatique des hôpitaux alors que 30% des lits des cliniques étaient vides ! ça ressemble fort à une volonté de faire paniquer le peuple dont les médecins et le personnel soignant qui se sont retrouvés réellement surchargés. ont ils été manipulés voire envoyés à la mort sciemment en leur refusant des masques ?

        • Depuis le début, tout, je dis bien absolument tout sert à paniquer les gens. Pour le personnel soignant, ce que je pense, c’est qu’il est débriefié, il dit ce que sa hiérarchie lui dit de dire, et qui va dans le sens de ce que veulent les politiciens au pouvoir et les médias de masse.

      • « D’où sortent ce consensus et cette dramatisation ? Comment toute une corporation peut-elle à se point se montrer suiviste ? »
        J’imagine que le personnel soignant fait ce que sa hiérarchie lui dit de faire et dire… Ce sont de toute façon, des suivistes.

        • C’est la thèse de mon épouse. Je crois qu’elle a raison, et vous avec.

      • « Parce que en attendant, ils ont écarté des hôpitaux toute une cohorte de pathologies courantes, certaines parfois urgentes, pour libérer des lits. »
        C’est effectivement honteux pour tous ces gens qui ont eu leur opération déprogrammée sous prétexte de ce pseudo virus. Ils doivent souffrir et vont finir à un moment ou un autre à devoir se faire opérer en urgence, ils pourraient même en mourir…

  4. Au risque de surprendre et donner l’impression de me désolidariser, ce qui m’incite à rappeler que je ne serai jamais corporatiste et aurai toujours un esprit libre qui s’impose de réfléchir en toute indépendance et sans limite de profondeur ou de questionnement, je mentionnerai, sans jugement sur l’intention, que le classement du plaquényl en produit à risque toxique s’est avéré être une sage décision. Pour une raison simple que tout le monde peut comprendre, avant ce décret, il était en libre accès en pharmacie ; dans le statu quo, la France aurait été vidée de toute réserve de plaquényl en deux semaines dont l’essentiel en préventif. En obligeant l’ordonnance, ce fut évité. Evidemment interdire la prescription est criminel et je soutiens avec grande ferveur toute initiative s’y opposan

    • Pour ce qui concerne le cœur de l’article, naturellement, j’abonde dans le sens de lourdes suspicions.

      • a force de ne faire que suspecter sans jamais se decider a adopter une position claire on est baisés ! ILS SAVAIENT point barre et ils ont tout fait , republicains ou pas POUR SERVIR MACRON c’est la meme clique UMPS

        • Bien sûr qu’il savait et que tout ça a sûrement été préparé depuis longtemps…

        • Mais il y a les preuves, irréfutables, qui démontrent qu’il savait dès le départ (laboratoire Wuhan, décret le 5 décembre etc…) et il y a l’intuition qu’on a (que c’est prémédité) par rapport à l’utilisation/la manipulation pour contrôler les gens qu’ils ont fait avec ce virus.

    • Oui, mais dans ce cas là pourquoi abandonner toute la production du Maroc à ce pays?Ils auraient pu en prendre un certain pourcentage.

    • Si on vous comprend bien ,tous les médecins ,des plus petits aux plus grands savaient qu’on allait à une pandémie et leur seule réaction a été de légiférer pour éviter le rush sur un médicament qui pouvait sauver ou l’éviter .
      Madame Michu ,cette bécasse ,aurait suggéré qu’il fallait peut-être en fabriquer plus .
      Aura-t-on un jour une explication logique des raisonnements mortifères de ces auto-proclamés experts .
      On avait avalé en rigolant les insultes de sans-dents ivrognes,fainéants ,il ne fallait pas en conclure qu’on allait aussi admettre sans broncher notre condamnation à mort .

      • « Si on vous comprend bien ,tous les médecins ,des plus petits aux plus grands savaient qu’on allait à une pandémie et leur seule réaction a été de légiférer pour éviter le rush sur un médicament qui pouvait sauver ou l’éviter »
        Moi, je changerais juste la fin après « rush » : sur un médicament dont ils savaient qu’il allait être hyper médiatisé par rapport au covid-19.

      • Tout ce qui s’est passé autour de Raoult et de la chloroquine fait partie de toute la supercherie que nous voyons aujourd’hui. Créer un énorme buzz, une énorme médiatisation tout en faisant croire qu’elle viendrait du peuple, sur un médicament, pour ensuite dire aux gens qu’ils ne peuvent pas l’obtenir, et aujourd’hui, comme par hasard, Macron s’intéresse à Raoult et à la chloroquine. Tout est calculé depuis le début. Tout se passe comme ce qu’ils voulaient.

        « Cette amie de Brigitte Macron soignée par le professeur Raoult » https://www.gala.fr/l_actu/news_de_stars/didier-raoult-en-contact-direct-avec-brigitte-macron_445970

        « Emmanuel Macron en visite à l’IHU du professeur Raoult à Marseille » https://madeinmarseille.net/64888-emmanuel-macron-en-visite-a-lihu-du-professeur-raoult-a-marseille/

  5. En France, le gouvernement pour contrôler la population, a commencé par l’incarcérer totalement, ce qui n’est pas fini, puis va la fliquer par le tracking (avec ces applications de tracking), pour laisser que des moutons aillent quand même travailler, et en contrôlant tout ce qu’ils peuvent faire ou pas, où le gouvernement les autorise à sortir.

    • il faut étudier et publier le comment faire exploser toute cette merde de systeme mafieux , qu’il y ait des pieces detachées jusque sur la lune !

  6. « Des sénateurs LREM au nez particulièrement creux » ou bien simplement avertis par la ministre Buzyness ?

  7. L’arrêté de janvier interdisant la chloroquine est pris en référence à un avis datant du 12 novembre.
    Donc, des gens étaient déjà parfaitement informés de ce qui allait se passer.

  8. ces salauds savaient et c’est le moyen de supprimer les vieux et de régler le problème des retraites ,tous au poteau , ce sont des traitres et la sentence doit tomber ! et vite

    • eh bien la conclusion qu’on peut en tirer est que la gauche le droite et le reste ne sont que du cinéma pour qu’on ait le regard tourné ailleurs que là ou c’est important pour nous ! ils en sont tous du franmac illuminatis sataniques sans exception , donc seule réponse a ça : plus de vermine politiques pour décider a notre place ! abolition de la représentation , plus de chambre des déPUTES plus de conseil d’état collabo , plus de sénats de gros porcs bien nourris au caviar champagne ! et bien ente ndu plus de « président » de merde ; démocratie directe et referendum sur tout et en permanence !

      • Patience, des bouleversements prodigieux vont se produire. Leur monde est en train de s’écrouler.

  9. Tout cela pue très très fort !
    On est en train de nous mettre en place un gouvernement mondial du fric pour asservir les peuples et toutes les mesures bidons qui sont prises en sont la preuve :
    https ://www.youtube.com/watch?v=PL-49LSFKhw
    C’est assez édifiant !

  10. Tout est possible avec le genre de salauds qui gouverne ce pays.

  11. et aussi :comment peuvent ils prophétiser qu une seconde vague va avoir lieu sinon parce qu’ils en ont les organisateurs et que c’est inscrit sur leur agenda de merde !

  12. « On peut craindre une résurgence de l’épidémie en automne » selon le virologue Yves Gaudin (CNRS) »
    traduction décryptée : « on va vous pulvériser au chemtrail a la fin de l’été pour vous butter encore plus » alors surveillez les traînées des avions dans le ciel car il y en aura 10 fois plus que d’habitude !!
    http://www.fdesouche.com/1360615-on-peut-craindre-une-resurgence-de-lepidemie-en-automne-selon-le-virologue-yves-gaudin-cnrs http://www.cielvoile.fr/ https://www.kla.tv/fr https://www.youtube.com/channel/UCTQQb3F6qDKXObGAE27HtVw/videos?disable_polymer=1 https://www.youtube.com/channel/UCSFY15spR_TTeqD8EWVnXgg

  13. bien lu l’ensemble des messages sur le post de M. Moisan, concernant le projet de loi du 5 /12/ 2019 que j’avais signalé la semaine passée…

    personne n’a fait le rapprochement de ce projet de loi, avec celui du Pacte de Marrakech ( ou plutôt le pacte de soumission ) adopté les 10 et 11 décembre 2018… tiens, tiens, un an plus tard…? ( etrange coincidence la aussi ! ), pacte que le traitre Macron a signé comme près de 190 pays, le « Pacte MONDIALISTE des Nations unies pour des migrations sûres, ordonnées et régulières »…
    Ce pacte est une gouvernance mondiale des migrations…
    Cette crise du virus ( voulue ! ) va permettre de jouer avec toutes les peurs du monde ( maladie – chomage – etc…) donc vous affaiblir un peu plus, pour pouvoir vous
    faire gober n’importe quoi a la sortie !

  14. Ca ne vous surprend pas, vous, que si on décide de continuer à travailler on soit totalement libre de sortir ? Je vais bosser à vélo, 40 km/jour. Et pour ça je suis autorisé. Mais si vous voulez allez à votre jardin à 100m, c’est non car pas nécessaire, si vous voulez allez courir ou rouler à 3 km, c’est non. C’est 1km et 1h maximum. Mort de rire !! Des gens ont été verbalisés car ils allaient faire leurs courses et chez le médecin en vélo, dans leur ville. C’est uniquement l’activité économique qui lui est importante à ce gouvernement, le virus ils s’en fout complètement .

    • L’économie, le gvt l’a mise à l’arrêt aujourd’hui. Beaucoup de Français, même s’ils le voulaient, ne peuvent plus travailler. Il n’y a que quelques-uns qui arrivent à continuer à travailler, quant à ceux qui travaillent dans la fonction publique, la plupart ont arrêté de travailler dès le début… forcément. Le gouvernement décide quel secteur peut continuer à travailler et qui n’en a pas le droit aujourd’hui. Le gouvernement créé un effondrement économique pour au final, contrôler la population, détruire les entreprises (PME), voler nombre de Français, pour rendre les gens dépendants de l’Etat, asservis, en leur donnant juste de quoi survivre (comme par hasard, on entend parler du revenu universel aujourd’hui). La France ne sera composée quasi plus que de pauvres, dépendants de l’Etat.

    • Au niveau de ceux qui peuvent encore travailler, c’est le gouvernement qui leur permet de pouvoir le faire dans leur secteur, et effectivement, il veut qu’ils sortent pour aller travailler mais pas pour des loisirs ou pour des choses nécessaires pour la personne.

      • La remarque d’Adrien est judicieuse. Le 2 poids 2 mesures est injustifiable. Et donc, d’accord avec pseudo 1. Son analyse est la bonne, ce qu’ils veulent c’est placer les gens en état de sidération par la peur et aussi en état de dépendance.

    • Je précise que le revenu universel, je ne le vois pas comme une mauvaise chose, mais sous prétexte de ce virus, ils ont fait une dictature, ils effondrent délibérément l’économie, détruisent les entreprises (PME), vont voler nombre de Français, vont créer des masses de pauvres etc…

      • Tout cela pour faire des masses de pauvres, dépendants de l’Etat comme je l’ai dit.

  15. Tous est d’une évidence totale et le piège se referme sur nos dirigeants meurtriers de la peupullasion âgées principalement ‼️😷😡😤‼️

Les commentaires sont fermés.