Confinement : Macron a écouté un mathématicien, Ferguson, et il a ruiné la France

Publié le 13 avril 2020 - par - 52 commentaires - 7 962 vues

Comment Emmanuel Macron a-t-il été trompé par les « prédictions » de décès liés au Coronavirus et donc sur les mesures à prendre et le désastreux confinement généralisé [1][2]?

Danger d’une politique sanitaire confiée aux chercheurs et non aux médecins. Simulation n’est pas réalité ni science, plutôt science-fiction et film catastrophe.

La vraie médecine (hippocratique) est basée sur un mélange harmonieux d’expérience clinique et de connaissances scientifiques. La médecine « scientifique » quantitative [3]  déshumanisée que tentent d’imposer depuis une trentaine d’années ses partisans oublie les caractères fondamentaux des hommes, tous différents, tous uniques et hautement adaptatifs. Cette approche « scientifique » éloigne de plus en plus de sa réflexion les apports de la médecine clinique pratiquée en colloque singulier au lit du patient et en consultations depuis Hippocrate.

L’intelligentsia omniprésente sur les plateaux de télévision ignore et méprise les vrais docteurs, qualifiés « médecin de terrain » [4] et s’étonne de les voir disparaître. Elle est constituée d’une nébuleuse de « scientifiques » de divers disciplines, sociologues, mathématiciens, méthodologues, ingénieurs, économistes de la santé, et de quelques médecins de santé publique ou de laboratoires (qui traitent des chiffres, des chromosomes, des virus et des bactéries, des actes et de la tarification à l’activité, mais rarement des malades en chair et en os).

En témoignent les orateurs des séminaires consacrés à l’avenir de la « médecine » ou du système de santé, parmi lesquels les vrais docteurs, ceux qui côtoient quotidiennement la sueur, le sang, la joie, la souffrance et la mort des patients, se comptent sur les doigts de la main.

Cette évolution, née dans le tournant thatchérien de l’économie occidentale à partir des années 83-84, a été construite dans le but de contrôler les coûts, de baser le management sur la notion de coût-efficacité, de benchmarking, bref de gérer la santé comme une entreprise marchande.

La crise sanitaire actuelle représente un véritable crash-test des systèmes de santé européens où le nombre de victimes objective dramatiquement le degré de destruction des systèmes de santé par ceux qui ont obéi aux injonctions de Bruxelles pour faire un maximum d’économies, en France, Belgique, Grande-Bretagne, Italie et Espagne.

Les dangers d’une politique sanitaire basée sur des prédictions

Crésus, voulant savoir si la guerre contre l’empire perse lui serait favorable, alla consulter l’oracle de Delphes [5]. La Pythie lui prédit « si tu fais la guerre, un grand empire s’effondrera ». Il fit la guerre et son empire s’effondra.

Avant de déclarer la guerre contre le Covid-19, Macron consulta l’oracle de l’Imperial College de Londres [6]  qui prédit [7] : « si tu ne fais rien, tu pourrais déplorer 500 000 morts en France, comme en Grande -Bretagne » Macron le crut, utilisa la solution qui lui avait été présentée comme la plus efficace [8] par ce même Nostradamus moderne[9], mit toute la population française en résidence surveillée et fit de la France l’un des pays où la mortalité [10] du Covid19 est actuellement  la plus élevée du monde [11].

L’erreur du Président, adepte de technologie et d’intelligence artificielle

Croire aux prédictions pour prendre une décision peut donc se révéler très dangereux. Ce ne sont pas les devins qui en subissent les conséquences, ils reportent la responsabilité des conséquences de leurs prédictions erronées sur ceux qui les ont crus, en l’occurrence les politiques.

Lorsque Crésus, défait par Darius, se plaignit auprès des prêtes de Delphes de leur prédiction calamiteuse, ceux-ci lui répondirent : « tu ne dois t’en prendre qu’à toi-même ; tu aurais dû nous faire préciser de quel empire ta guerre annoncerait la fin ».

De même, lorsque les résultats globaux d’évolution de l’épidémie de Covid-19 de l’Europe sont bien meilleurs que leurs prévisions, les devins de l’Imperial College s’en attribuent le mérite, annonçant triomphalement « nous avons évité 120 000 morts en Europe » sans analyse rigoureuse de résultats avérés. Ils ne se comportent pas en scientifiques [12] rigoureux.

Ces Pythies modernes ont remplacé le dieu Apollon [13] par des ordinateurs. Ils tirent leurs prédictions de simulations numériques, utilisant des programmes informatiques imaginant un phénomène modélisé dont ils peuvent à volonté modifier les constantes de base .

L’étude du fonctionnement du modèle en fonction des propriétés qu’on lui attribue permet de prédire son évolution. Ces simulations se sont révélées très fécondes dans les sciences dures (physique [14], chimie, mathématiques) dont les lois sont immuables. Mais la création d’êtres virtuels ou de maladies peuvent altérer notre conception du monde si on les considère comme des entités réelles.

L’HOMME n’est pas un objet comme les autres

Appliquées sans discernement à des phénomènes biologiques et/ou reposant sur des hypothèses incertaines, ces prédictions ne valent guère mieux que celles de Nostradamus. Leur danger particulier est, qu’auréolées de l’aspect scientifique de l’informatique, des statistiques et modélisations, elles soient considérées comme fiables et utilisées par des politiques crédules soumis au mythe du technique, pour décider une action dans le monde réel, et particulièrement dans le domaine médical.

On voit comment Emmanuel Macron se réfère en permanence à son « conseil scientifique » comme si les membres de ce conseil avaient la science infuse.

Les êtres vivants, tous différents, tous uniques, sont beaucoup plus complexes que des éléments chimiques ou des entités mathématiques et s’adaptent aux menaces [15]. Croire que les humains se conforment toujours aux prévisions issues d’algorithmes et de scénarisations de données revient à nier leur humanité. C’est en cela que la médecine diffère largement des sciences exactes et qu’elle sombre, depuis qu’elle est dirigée par des chercheurs se voulant « scientifiques » et non plus des docteurs au sens de Knock.

Depuis cette évolution, la qualité des soins aux malades s’effondre, en même temps que de fabuleux actes techniques sont mis au point (transplantation d’organes, imagerie informatisée, prothèses raffinées etc.). Mais on peut savoir remplacer un cœur par un autre, voire même peut-être par un cœur artificiel, et avoir oublié qu’un cœur humain a ses raisons que la raison ne connaît pas.

Décider une politique de santé sur des prédictions basées sur des simulations mathématiques expose à des risques inconsidérés. Au siècle précédent : « l’imaginaire était l’alibi du réel, dans un monde dominé par le principe de réalité. Aujourd’hui, c’est le réel qui est devenu l’alibi du modèle, dans un univers régi par le principe de simulation » [16].

Beaucoup d’épidémiologistes, de médecins de santé publique, de mathématiciens et d’hommes politiques croient aveuglément en la fiabilité d’une prédiction sortie d’un ordinateur. Mais l’ordinateur n’est pas beaucoup plus fiable qu’une boule de cristal. Il se contente de présenter sous une forme séduisante les résultats des hypothèses qu’on lui a fait ingurgiter ; si celles-ci sont fausses, la prédiction le sera tout autant.

Nous avions dénoncé, il y a un an et demi, le caractère incertain, souvent trompeur et potentiellement dangereux des prédictions en médecine lorsque toutes les hypothèses sur lesquelles reposent leur modèle ne sont pas connues avec certitude [17].

Le précédent de la grippe H1N1 aurait dû rendre prudent le Président

Lors de la crise de grippe H1N1 de 2009, les prédictions du même institut, issues de simulations du même programme informatique (un peu modernisé) ont conduit l’OMS à alerter le monde entier sur la gravité extrême de la pandémie qu’ils prédisaient.

La pandémie prévue s’est finalement révélée une simple « grippette »[18].

Les modélisations informatiques émises par ce même institut avaient annoncé jusqu’à 8 000 morts au Canada qui n’en a finalement déploré que 428 !

Ces prédictions erronées ont coûté inutilement 2 milliards d’€ à la France et le vaccin hâtivement mis sur le marché a été responsable de nombreuses complications dont des syndromes de Guillain-Barré dont le surrisque après vaccination est estimé à 2,1 [19], et plus de 50 cas de narcolepsies (trouble du sommeil qui se caractérise par une somnolence excessive au cours de la journée, avec des accès de sommeil incontrôlables) [20]. Et la vente massive de vaccins a échoué dans le monde, sauf en France. Les stocks de Tamiflu [21] se sont accumulés. Il fallait bien les ressortir et essayer de les caser, avec une nouvelle tentative de vaccins et médicaments pour un monstre viral échappé de Chine, chauves-souris et pangolins à l’appui réalisant un film catastrophe Netflix offert par le gouvernement mondial.

L’histoire se répète donc. Les responsables de l’OMS et l’impérial College suscitent une panique infondée par leurs prédictions erronées et conseillent toujours plus d’enfermement policier en attendant un hypothétique vaccin. Ils devraient au contraire nous rassurer, nous informer objectivement, comparer les dégâts du Covid-19 à ceux des autres maladies infectieuses actives, et rappeler les stratégies gagnantes des pays qui ont jugulé cette épidémie.

Désastre humain et économique des prédictions de Dieu Ferguson et de ses apôtres

Les conséquences désastreuses de l’application policière brutale des recommandations issues des prédictions de Ferguson en Italie, France, Belgique et Espagne illustrent malheureusement nos mises en garde.

Les mathématiciens de l’Imperial College sont compétents dans leur domaine, ont fait un gros travail mathématique et bâti un beau modèle d’épidémie, mais ce modèle virtuel est finalement non représentatif de la pandémie qui déferle actuellement sur l’Europe.

Leurs calculs, techniquement justes, ont abouti à des conclusions fausses, car leurs hypothèses de base reposaient sur des informations incomplètes ou particulières et fausses. Celles provenant de Chine continentale (qui n’a jamais brillé par sa transparence) manquaient de précision sur la date précise du début réel de l’épidémie et sur le nombre effectif de contaminés (très peu de tests) ou de morts. Or l’évaluation des porteurs de virus cliniquement sains ou peu symptomatiques est essentielle à la réalisation d’un modèle performant [22]. Cette estimation manquait.

Les informations tirées du confinement du Diamond Princess reflétaient l’expérience d’un milieu particulier, totalement clos avec un système d’air conditionné sans filtres antiviraux, une cuisine centrale, et une majorité de passagers séniors.

Les matheux de l’IMPERIAL COLLEGE auraient dû intégrer les données rassurantes de Taïwan, du Japon et de la Corée du Sud. Mais ils dépendent de l’OMS et de ses liens au lobby vaccinal.

La prise en compte des données épidémiologiques de Taïwan (non-membre de l’OMS du fait de l’opposition de la Chine), du Japon, de la Corée du Sud et de Singapour auraient été plus pertinentes, en particulier pour estimer l’efficacité des méthodes classiques de contrôle des épidémies : dépistage précoce et quarantaine des porteurs de virus, usage de gestes et de matériels barrière, suppression des réunions publiques.

Le modèle de Ferguson n’a pas suffisamment intégré ces données, peut-être en raison des liens de dépendance de leur institut à l’OMS dont on connaît l’absence d’objectivité. Son financement par des sponsors intéressés et fabricants de vaccins rend suspect nombre de ses décisions.

Le président Trump analysant la conduite de l’OMS dans la crise du Covid-19 a annoncé le 8 avril 2020 qu’il suspendrait sa participation financière à l’OMS pour manque d’objectivité. Les chercheurs de l’Imperial College sont-ils restés indépendants ou bien ont-ils répondu à une commande précise, en choisissant le modèle compatible avec les résultats attendus ?

Le modèle choisi par Ferguson : la grippe H1N1 où il avait brillé par ses erreurs

Pour bâtir leur modèle pour le Covid-19, les auteurs anglais ont repris un modèle qu’ils avaient précédemment utilisé pour la grippe habituelle et H1N1 [23] [24].

La transmission du virus de la grippe, qui se fait au moins pour un tiers par les enfants (en particulier lors d’activités scolaires), mais ce mécanisme de transmission est rare pour le Coovid-19.  La fermeture des écoles, imposée d’emblée, n’était certainement pas très utile et encore moins celle des crèches.

ACCUMULATIONS D’ERREURS PAR FERGUSON AND Co

Lorsqu’on simule une épidémie, pour imaginer son évolution, deux facteurs clefs déterminent l’essentiel des prédictions :  le facteur de contamination[25], facteur principal de croissance de l’épidémie (nombre de personnes infectées par un porteur de virus) et le temps de doublement.

Dans le modèle de Ferguson, le temps de doublement a été estimé à 5 jours depuis début janvier 2020. Or cette valeur du temps de doublement ne correspond pas à la réalité du Coronavirus, telle qu’elle apparaît dans les relevés quotidiens de l’OMS.

Pour s’en convaincre, il suffit d’examiner la période du 27/2 au 15/3 alors que seule l’Italie appliquait cette mesure de confinement aveugle. Durant cette période de 19 jours, le nombre mondial d’infectés est passé de 78 630 à 153 517 et celui des morts de 2 747 à 5 735 ; ils ont à peu près doublé alors que le modèle de Ferguson prédisait une multiplication par 16.

Erreur de 800 % dont on eût aimé entendre parler dans les médias et qui aurait dû rendre plus prudent notre gouvernement. Ferguson lui-même aurait d’ailleurs reconnu le 26 mars que les projections qu’ils avaient faites devraient être massivement revues à la baisse [26] . Qu’il le dise rapidement à E. Macron !

Comment notre président a-t-il pu croire aveuglement à un institut déjà mis en faute en lors de la crise du H1N1 de 2009 et dont les prédictions de 2020 étaient entachées d’une erreur de 800 % ?

Au lieu d’appuyer ses décisions sur sa foi des prédictions issues du monde virtuel, et d’un institut, soit incompétent, soit « influencé », E. Macron aurait dû s’intéresser au monde réel et l’expérience des premiers pays démocratiques qui ont lutté avec succès contre la maladie : Corée du Sud, Japon, Taïwan et Singapour. Mais il est l’homme des start up et croit trop en la science et à ses prophètes. Qu’il se méfie !

Il aurait pu aussi tenter d’obtenir un avis sur les simulations anglaises entachées des erreurs de 2009 avec le H1N1, et par exemple demander l’avis d’un éminent épidémiologiste français, le professeur William Dab, ancien directeur général de la santé [27]. Ce dernier s’en étonne clairement : « Quand vous faites la guerre, si vous n’avez pas l’effectif des troupes et des armements en face de vous, vous ne pouvez pas vous battre et ça, nous ne l’avons pas. Pour l’instant, il n’y a que des épidémiologistes britanniques qui ont fait des estimations du nombre de personnes infectées en France. Or, nous avons les compétences pour faire cela. La question est donc de savoir si elles ont été sollicitées et par qui ? »

Lors du siège de Vienne, le général de l’armée ottomane avait été muni d’un lacet de soie avec lequel il devait se suicider s’il ne prenait pas la ville. Sans en arriver à cette extrémité, il paraîtrait justifié de demander la démission d’un Ferguson-Nostradamus qui nous a menés à prendre sans raison valable des mesures aussi extrêmes et inefficaces.

Croire aux devins même relookés par l’ordinateur est dangereux. Les prédictions et les conseils de l’Impérial College, relayées par l’OMS, ont été responsables de mesures jusqu’ici inédites qui ont supprimé les droits élémentaires du citoyen, et accru la mortalité finale du Covid-19, en détournant la lutte des mesures réellement efficaces.

Ces mesures ont généralisé la pathologie du confinement (qui ne touchait jusqu’ici que les malades et seulement durant 2 à 3 semaines) et initié une crise économique colossale. Surtout si le gouvernement suit la totalité des recommandations de Ferguson qui précisent que le confinement devrait durer au moins six mois et qu’à son terme il faudrait continuer à confiner les personnes de plus de 70 ans, comme l’a d’ailleurs répété la présidence de l’Europe récemment. Ces invraisemblables conseils expliquent probablement pourquoi l’article sur lequel s’est basé la présidence pour imposer le confinement a été un temps classé « secret-défense » pour ne pas effrayer le bas peuple ?

Mystère qui persiste, comment Emmanuel Macron, un banquier venu au pouvoir par la finance, peut-il clairement sacrifier l’économie française pour une épidémie qui au maximum tuera 0,1 % de la population mondiale selon les dernières estimations, y compris des experts « officiels » ? Ou le plan est-il beaucoup plus machiavélique ?

D’abord ne pas nuire

Les médecins savent depuis longtemps qu’un traitement ne doit être administré que si sa balance avantages/risques est positive, ce qui est loin d’être le cas du confinement total à la française dont les bénéfices observés sont inexistants (nous recensons 5 fois plus de morts que les Allemands qui n’assignent pas leur population saine à résidence),[28] alors que les complications médicales et sociales augmentent de jour en jour et que les conséquences économiques sont catastrophiques. Nos Nostradamus modernes et les politiques qui s’y soumettent se révèlent bien plus dangereux que l’épidémie elle-même.

Nicole Delépine

avec l’aide de Gérard Delépine

nicole.delepine@bbox.fr

[1] https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/confinement-cette-mesure-d-223105

[2] https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/monsieur-le-president-il-faut-223236

[3] Selon l’adage « n’est important que ce qui peut se compter »

[4] Comme jadis elle a rebaptisé les femmes de ménage « techniciennes de surface »

[5] D’après Hérodote considéré comme le premier historien

[6] L’Imperial College de Londres a réalisé les estimations pour la grippe H1N1 et Covid19 pour l’OMS. Des simulations en épidémiologie financées donc par l’OMS, financée elle-même à 80 % par les dons privés. Bill Gates et ses fondations assurent à lui seul le 12 ième du budget de l’OMS, fléché pour la promotion des vaccins.

[7] Neil M Ferguson, Daniel Laydon, Gemma Nedjati-Gilani et alReport 9: Impact of non-pharmaceutical interventions (NPIs) to reduce COVID-19 mortality and healthcare demand 16 3 2020  Imperial College COVID19 Response  https://doi.org/10.25561/77482

[8] Ferguson «epidemic suppression is the only viable strategy at the current time    l’enfermement total aveugle de la population est la seule stratégie viable »

[9] Comme l’a si bien nommé le Pr Raoult

[10] Nombre de morts par millions d’habitants

[11] Au 10 avril 2020, d’après l’OMS : en France 186 morts par million d’habitants, derrière les autres pays européens qui mènent la même politique de confinement aveugle (l’Italie 302,  l’Espagne 325 et la Belgique 218 ) alors qu’elle est en moyenne dix fois inférieure dans les pays qui ont pratiqué une politique classique de prévention d’épidémie (dépistage et confinement des seuls porteurs de virus) respectant la liberté de mouvement de leur peuple : 28 par million en Allemagne, 32 en Autriche, 78 en Suède et 21 en Norvège

[12] La science se caractérise par la confrontation d’un résultat espéré (selon les hypothèses dominantes du moment) au résultat observé au cours d’une expérience reproductible. Lorsque le résultat observé diffère des prévisions, on doit reconnaître ses erreurs et émettre de nouvelles hypothèses.

[13] Protecteur de Delphes et de l’oracle

[14] Entre autres, pour déterminer le profil idéal d’une aile d’avion, la forme d’une coque de voiliers, le fonctionnement d’une bombe atomique les propriétés d’une molécule.

[15] Comme l’a démontré Darwin ; et la rapidité de l’adaptation du vivant aux événements auxquels il est soumis est parfois étonnamment rapide

[16] Baudrillard

[17] Delépine : Quand les résultats de simulations mathématiques remplacent les résultats réels dans l’information Agoravox vendredi 19 octobre 2018

[18] Selon la célèbre expression de Debré constatant qu’en France, cette année-là, la mortalité hivernale a été l’une des plus faibles observées depuis 10 ans

[19] Francesca Galeotti Risk of Guillain-Barré ´ syndrome after 2010–2011 influenza vaccination Eur J Epidemiol (2013) 28 :433–444

[20] ANSM Vaccins pandémiques grippe A (H1N1) et narcolepsie : Résultats de l’étude européenne et de l’étude cas-témoins française – septembre 2012

[21] Antiviral dangereux et inefficace à surtout refuser

[22] RobinN.Thompson*¤, ChristopherA.Gilligan, NikJ.Cunniffe: Detecting Presymptomatic Infection Is Necessary to Forecast Major Epidemics in the Earliest Stages of Infectious Disease Outbreaks PLoS Comput Biol 12(4): e1004836. doi:10.1371/ journal. pcbi.1004836

[23]Ferguson NM, et al Strategies for mitigating an influenza pandemic. Nature 2006;442(7101):448–52.

[24] Halloran ME, et al. Modelling targeted layered containment of an influenza pandemic in the United States. Proc Natl Acad Sci U S A 2008 ;105(12) :4639–44

[25] Qu’ils ont estimé à 2,4 (mais testé pour des valeurs comprises entre 2 et 2,6)

[26] Rapporté dans une interview du virologue Pablo Goldschmidt, qui a longtemps exercé sa spécialité à Monaco Infobae du 28 mars 2020

[27] https://www.franceinter.fr/societe/william-dab-plus-on-retarde-le-travail-de-terrain-plus-il-va-falloir-prolonger-le-confinement

[28] http://docteur.nicoledelepine.fr/il-faut-deconfiner-rapidemement-economie-et-sante-des-67-millions-de-francais-en-jeu/

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
BOURGOIN

NON ! ! !
Je pense que c’est un génocide qui a été choisi délibérément et qui est contrôlé par la mauvaise franc-maçonnerie mondiale ! ! ! !

Occidentale

Macron le théâtreux impubéral a été mis en place par la mafia sans frontière et ce, pas pour défendre les intérêts de la France et de sa population.
Après son grotesque numéro de zozio en campagne électorale s’égosillant et porté aux nues par les médias putassiers cette situation sanitaire révèle à quel point ce pion des mondialistes est frivole.
Après avoir été violemment méprisés par les courtisans avilis et fait maltraiter les “Gilet Jaune” qui dénonçaient une politique toxique contre la saine respiration de la Société autochtone qui fait vivre tout un Pays, après avoir dédaigné les revendications dramatiquement justifiées de l’ensemble du monde hospitalier par cette crise sanitaire le Théâtreux impubéral dans sa constante inconséquence de la nique efface la dette africaine.

quiditvrai

À cause de l’avis de ne pas utiliser de vaccin contre le Covid-19 il y aurait des gens qui n’auraient pas du mourrir.
Gerard et Nicole Delépine donnent ce genre d’avis CRIMINEL et presque personne ici ne s’en inquiète.
Le gros bon sens et la rigueur intellectuelle en prend pour son rhume .
Les Delépine sont des nuisances pour régler cette pandémie et Riposte Laîque ne le voit pas.
C’est tragique.

Le Blob

Merci quiditcon, à vous Cognac Jay !

geronimo

Chere Nicole, le VRAI probleme avec le freluquet et sa troupe de guignols incompetents, c’est qu’aucun d’eux ne reflechis…ils essayent, tatonnent, font au jour le jour, ne prevoient rien, n’anticipent rien…..se sont des jean foutre, et ils s’en foutent pas mal de nous, eux ils ont du pognon et un boulot à vie, suivit d’une retraite dorée….si les politicards s’inquiétaient du peuple ça se saurait…..

saurer

Chère Nicole Delepine, avec votre époux vous êtes, comme le Pr Raoult, l’honneur de la (vraie) médecine !

LAuvigne-Ezran

Je n’ai pas l’habitude de défendre E. Macron mais pour le coup je voudrais donner un exemple inverse.
Israël a agit dès le début en confinant dans des hotels réquisitionnés après test toutes les personnes infectées qui atterrissaient et renvoyaient en confinement chez eux les autres.
Puis vu que cela ne suffisait pas tout le pays a été confiné, sont autorisés de sortir de chez eux seuls ceux qui font des courses ou qui effectuent un travail impératif (Police, armée, santé, sécurité, alimentation, etc..).
Actuellement il y a un peu plus de 100 morts pour 10000 malades bien que nous aussi nous avons tardé à utiliser le traitement du Pr Raoult.
Hier a été annoncé que le nombre de malades augmentait de 4% et que nous commençons progressivement un retour à la normale dès Dimanche.

Philippe

C’est distrayant de voir un article complotiste issu d’une médecin qui dénonce pêle-mêle les mathématiciens, les chercheurs, les laboratoires, le monde politique (à l’exception de Donald Trump) et d’une manière générale, tous les médecins qui ne sont pas d’accord avec elle.
Les quincailliers et les coiffeurs s’en sortent bien, on ne sait pas pourquoi.

Rems

Ras le bol, sortons tous…….

vive Malthus

Winston Macron nous aura mis dans le “Moise” !
Il nous a exposé hier sa table des 10 confinements

Eric des Monteils

Ferguson ? Ce bobo gauchiste prétenduement calé en études des prévisions pandémiques ? Faut vraiment être con, (Ö pardon, être Macron) pour adhérer à de pareilles balivernes.

Marc Larapède

Pauvre Nostradamus toujours cité comme un faux prophète à cause des interprétations erronées des Fontbrune père et fils. Il faut se fier à celles de Vlaicu Ionescu.

patphil

le coronamacron ….

joaben

connard Ô macron … plutôt ;-))

zéphyrin

Comme vous macrochild ne m’est pas du tout sympathique…mais c’était une première mondiale; pandémie simultanée avec un virus tout neuf . Donc les infos chinoises étaient lacunaires au départ. Comme on dit ; “va savoir quand tu sais pas, et à qui demander quand personne ne sait”
Ok sa com est interminable et redondante, mais c’est qu’il craint que le bas peuple ne puisse comprendre dès la première fois. Bien bon pour des analphabètes.
ok le dégraissage du “mammouth hospitalier” et de l’abandon de notre production médicale locale étaient une prise de risque, mais dangereuse que pour les vieux….donc pour la sécu, les retraites, ya pas d’mal !
ok ils se sont contredits…un peu…enfin beaucoup, mais c’est pas lui c’est l’équipe !

marcel

une doctrine est caractérisée par la mise en œuvre de notions et principes et de détournement de responsabilité directe, que quelqu’un professe dans le but de diriger, voire de détourner une action ou d’interpréter des faits pour détourner la réelle responsabilité du sujet.
Désolé, c’est ce que vous faites sur ces quelques lignes en cherchant à atténuer la responsabilité de celui qui a fait le choix d’être l’homme le plus important et le plus responsable du pays. Peut-être s’est-il simplement fourvoyé en se trompant (ou, en se mentant) sur ses réelles capacités à diriger, à interpréter, à décider ? C’est possible, mais le résultat est là et donc… sa responsabilité aussi
quant à vos qualificatif de “bas peuple”, “analphabète” : déplorable

zéphyrin

bas peuple ok, c’était ironique vis à vis de celui qui a traité des ouvrières bretonnes d’analphabètes.

Golo57

Makron and co les faiseurs d usines a gaz
Csg benalla retraites …..

reuri

Les néo-cons du couillonavirus et de la pisseuse suédoise (celle qui lit l’avenir dans le tiroir-caisse de soros) seraient ils les mêmes ? Enfin merde quand même !

genesys

Micron’s TV….Blablabla….11 mai…..Blablabla…..

Revenge

Macron écoute un mathématicien et les Francais bien-pensant qui écoutent Macron. Ca tourne en rond et plus rien ne va et tout le monde crève par leurs idioties de faire toujours les mêmes âneries.

BobbyFR94

Article intéressant à lire :
https://www.lebigdata.fr/bluedot-ia-coronavirus-wuhan

Article du 27 janvier 2020 …

Pseudo1

Coronavirus. Confinement : Emmanuel Macron veut encore serrer la vis
Comprendre : « du sang, de la sueur, et des larmes »
https://www.fdesouche.com/1362137-coronavirus-confinement-emmanuel-macron-veut-encore-serrer-la-vis
« Du sang, de la sueur, et des larmes », c’est ça que promet Macron aux Français. Quand les gens auront compris que ce type est une ordure ? Il sait très bien ce qu’il fait.

Emile

macrouille, ordure !non, mais triple ordure!! c’est une charogne à foutre à l’équarrissage !! avec sa guenon naturellement.

BobbyFR94

Sauf que c’est tout le contraire de ce qu’il aurait fallu faire qui l’a été !!

ll ne s’agit pas d’incompétence mais d’une volonté DELIBEREE de mettre en danger le peuple français !!!

Je vous invite à lire ces 2 articles suivants, si ce n’est déjà fait, et vous pouvez me faire un retour sur ces derniers, surtout si vous prenez le temps de lire les articles dont liens sont aussi donnés dans les 2 articles :

https://ripostelaique.com/80-de-la-population-mondiale-devra-disparaitre-avant-la-fin-du-xxie-siecle.html

J’ai et ai lu le livre à l’origine de cet article : paru en 1997 et 1999 pour la version française, ” Le piège de la mondialisation ” par 2 auteurs allemands

https://resistancerepublicaine.com/2019/11/04/pourquoi-ont-ils-choisi-lislam-pour-nous-exterminer/

Emile

Oui Bobby, très bonne réflexion! je pense exactement la même chose ! la civilisation occidentale gréco-chrétienne n’est pas assez malléable pour les projets mondialistes des talmudistes, kabbalistes (genre Attali BHL ….Rotschilds ) alors une solution,la faire disparaitre ! mais comme pour la mise à mort du Christ, les pharisiens ont chargé les romains d’exécuter cette sale besogne ! aujourd’hui ils(les descends des pharisiens) utilisent les musulmans pour génocider la civilisation chrétienne! ils avaient déjà utilisé une méthode similaire pour empêcher les bédouins de se convertir au christianisme c’est l’invention du coran, similaire à 90% au talmud (thèse du Père Edouard-Marie Gallez)
Rien de nouveau , alors savons qui sont nos vrais ennemis.

Carter

C’est peut-être leur objectif, après tout, de ruiner la France.

Pedro de la mancha

Et Elisabeth Teyssier, qu’en pense-elle du merdo-virus? Ils sont tellement abrutis qu’ils ne peuvent prendre des décisions salutaires. Demander l’avis d’experts oui, personne ne peut tout savoir pas même ces soi-disants experts. Mais enfin, fermeture des frontières, contrôle aux aéroports, isolement des cas infectés, confinement des régions touchées dés le début. C’était pas compliqué et difficile à comprendre quand-même. Qu’on aille demander avis à des spécialistes en virologie ensuite bien-sûr mais pas à ces pingouins matheux .

Urbain

Et dans les autres domaines que la santé, comme les accidents nucléaires par exemple, c’est la même équipe qui planifie la gestion de la crise?
Waouh! Là on serait dans une belle panade!
Il devient urgent de modifier certains paramètres de la gouvernance de la France !

gélase

On va vite le savoir Tchernobyl brule depuis une semaine…et l’incendie se rapproche d’aires de stockage de produits beurks….(source la presse Russe)

Philippe@9.3

J’oubliais, pas de condition de tests pour le déconfinement ciblé. Aucun pays ne teste sa population entière. La politique des tests massifs n’existe pas à ce jour. Pour aucune maladie.
Test dont la fiabilité n’est pas aveuglante.

Philippe@9.3

Je me répète sinon.
Confinement ciblé sur 5 à 10% de la population. Peu productive pour l’essentiel.
Gestes barrières maintenus, surtout en cas de proximité avec des personnes à risque.
Campagne d’information sur la détection de la pneumonie. C’est le danger principal de ce virus. Les patients doivent être suivis tous les 2j, à distance si nécessaire. De manière proactive par l’état / les médecins.
Se pencher sérieusement sur ce que propose le pr raoult.
Avec le temps, j’aimerais une enquête sur les restrictions de vente prescription des hydroxychloroquine, paracétamol, gel hydro alcoolique, voir masques. Quasi en même temps que l’apparition du virus.

gabriel

“toute la population française en résidence surveillée” bizarrement je ne me sens pas surveillé. J’ai même fait des courses samedi et dimanche. On est pas dans un confinement chinois ou même italien/espagnol. Ensuite, Singapour s’apprête à se confiner à nouveau, tous les pays font n’importe quoi? La peste à Marseille, aucun mort dans l’abbaye de st Victor de mémoire: ils n’ont jamais mis le nez dehors. La vrai question : pourquoi un gars qui basait tout son bilan sur l’économie la laisse s’écrouler? Peut etre parce que sauver des vies est plus important? Même Trump a fini par ceder. Et quand on sera en mesure de redémarrer des activités avec un risque contrôlé, on le fera, je ne suis pas inquiet.

Jean-Louis

Ah ben, c’est sûr que s’il a écouté l’entraineur de Manchester United, le gars n’est pas spécialiste de ça…

Colonel Napoléon de Guerlasse

C’est un programmeur qui vous parle. Dans un logiciel de ce type il y a un noyau central tout ce qu’il y a de plus mathématique. Il est élaboré en fonction d’épidémies précédentes, forcément. Quand c’est la grippe saisonnière, ça marche. Pour Covid-19 beaucoup plus contagieux, avec des temps d’incubation variables, et des porteurs asymptotiques, les résultats sont forcément faux. Dans une épidémie “normale” il n’y a pas de confinement, là si. Il faut alors impérativement se référer aux résultats empiriques qui fonctionnent, comme ceux de la Corée du Sud. Ce qui revient entre autres à s’attaquer aux pratiques religieuses (juifs orthodoxes, évangélistes, musulmans). Aïe

Philippe@9.3

Je ne sais pas si un je voterais Macron un jour, mais il faut que l’humilité soit des deux côtés. C’est plus facile de raisonner à posteriori.
C’est notre puissance économique qui paye notre système de santé. S’il ne fonctionne plus, comme l’éducation, c’est qu’on a aux commandes des pros de la gestion. De quoi? De tout et donc de rien, à part l’électoralisme.
On est pas foutu de prédire la météo à 2j avec une fiabilité correcte, mais on a des modèles à 50 ans… L’informatique fait essentiellement ce qu’on lui dit. C’est un oracle aussi fiable qu’au temps des romains.
L’oms est infiltrée, elle est là pour vendre des catastrophes, voir les créer, médiatiquement. Pour vendre à prix indécent notre survie.
Des charlatans modernes, c’est pas autre chose. A l’échelle mondiale.

Ulysse 67

Les prédictions à 50 ans ont l’avantage d’être beaucoup plus sûres que celles à deux jours : en effet, elle tiennent 50 ans avant d’être infirmées par les faits.

Et entretemps le prophète a toutes les chances d’être mort avant que d’être contredit.

LEYOUVERT

Lien qui semble plein de bon sens pour comprendre ce que nous vivons.

https://www.facebook.com/EconomieBienEtre/videos/1540656152751064/

Paoli

Arretez de nous gacher la vie ,,le virus c,est le gouvernement qui prefere nous enfermer au lieu de nous tester ,de donner des masques ,des gants et desinfecter les villes et villages ,,,nous Avons des sous puisque un milliard et plus partira en Afrique ,,,,honte a cette tuerie programmee ,

DURADUPIF

De la Pythie vers Apollon et passant par la grotte de Platon, il eusse fallut que nous le sussions. Du compliqué à la complication de la nature humaine on s’en trouvera toujours des exclus par la complexité de la nature tout court.

Pseudo1

“Comment Emmanuel Macron a-t-il été trompé par les « prédictions » de décès liés au Coronavirus et donc sur les mesures à prendre et le désastreux confinement généralisé”
Ou comment dédouaner des responsabilités Macron, en faisant croire qu’il a été trompé, qu’il n’a aucun intérêt dans ce qu’il fait actuellement de contrôler la population alors que c’est le rêve de tout dictateur ! Macron est un psychopathe au pouvoir, pas l’Abbé Pierre ! Tous ces mondialistes savent exactement ce qu’ils veulent faire du monde, des populations dans les années à venir.
Macron connaissait exactement tout de ce virus avec ce laboratoire franco-français de Wuhan et il a utilisé ce virus pour contrôler, enfermer la population et la fliquer comme ce qui s’est fait ailleurs, le rêve de tout dictateur !

Pseudo1

Tout cela est une manipulation pour contrôler des populations (et en France, c’est particulièrement le cas avec les politiciens qu’on a au pouvoir) quitte à créer un effondrement économique, à détruire pour certains, leur pays au profit d’autres ! C’est une guerre, oui, mais contre les peuples ! Ceux qui nous dirigent, tout comme tous ceux qui gravitent autour d’eux (les lobbies puissants) pour profiter de ça pour gagner de l’argent, se retrouvent/se réunissent entre eux car leurs intérêts se rejoignent tous.
Qui se ressemble, s’assemble.

BERNARD

Tout ceci me fait penser aux simulations du GIEC dans le domaine climatique.
L’un des problèmes principaux soulevé par cet article est le manque de culture scientifique par les politiques eux-mêmes. Ils s’en remettent donc à des soit-disant experts sans le recul et la jugeote nécessaire. On voit ce que ça donne, aussi bien en déconogie qu’en médecine.

R2D25

Le GIEC avec à sa tête l’escroc jean jouzel qui ns predit tout les malheurs du monde.

Patrick VERRO

Analyse technique remarquable qui me confirme dans l’idée que les ordinateurs ne créent rien, n’évaluent rien, ne corrigent rien ; bref qu’ils ne font que cracher la balance entre les forces et les faiblesses de l’être humain sans que l’on sache jamais si les avantages l’emportent vraiment sur les inconvénients !

Michel Lapaix

Déconfinons, vite, testons les gens, vite, massivement, car les gens deviennent fous !
Déprimes, psychoses, on ne vit plus, les élus qui votent des lois contre la famille sont les mêmes qui confinent…ces gens ont rejeté le Christ…pour rappel, et on voit le résult

Pedro de la mancha

Pour le Christ je sais pas, j’ai ouïe dire qu’il était confiné depuis bien longtemps, mais pour nous oui c’est long et interminable. Quant à tester…. C’est notre degré de docilité qu’ils restent pour le moment, pour les vrais test? Il n’y en a pas assez!

Pedro de la mancha

Testent

gélase

“ces gens ont rejeté le Christ”….comme quoi ya encore des méfiants !!!

LSAO

Bravo ! Je n’arrête pas d’expliquer cela depuis je ne sais combien d’articles… La vraie discussion va enfin démarrer débarrassée des charlatans…

Gigi

Avant même d’avoir été élu à la Présidence, Macron alla nous trahir et nous ridiculiser à Alger en nous accusant de génocide. A peine le Brexit officialisé il est allé, dans la foulée, faire allégeance à nos pires ennemis les Rosbeefs….et se faire ridiculiser par Trump dans une séance d’époussetage de morpions dans le bureau ovale.
Ce Macron est la honte de notre pays.

Theodore

Excellente article ou demonstration… chapeau !

Lire Aussi