Conflit syrien : Le djihadisme chiite récompensé !

IranJe lis et j’entends de plus en plus d’analyses géopolitiques sur le chaos syrien dans lesquelles  la République Islamique d’Iran  et les fanatique chiites du Hezbollah, marionnette sanguinaire de Téhéran, seraient  devenus de par leur participation à la lutte contre l’État Islamique (EI) des alliés de l’Occident.
C’est vite oublier  – et donc pardonner tacitement – le rôle essentiel de la Révolution islamique d’Iran (1979) dans l’expansion de l’Islam autour du monde.
La révolution chiite de l’Ayatollah Khomeiny a eu une influence majeure sur son frère ennemi sunnite «grâce» à sa radicalité sanglante et et à la propagande parfaitement orchestrée depuis la France par l’ entourage de Khomeiny (Bani-Sadr , Ghotbzadeh, Ebrahim Yazdi).
Évidemment, déjà à l’époque, l’intelligentsia de gauche et d’extrême-gauche soutenait l’islamisme de Khomeiny à tel point que le fraudeur intellectuel Michel Foucault parla avec louanges de «la spiritualisation du politique » des révolutionnaires musulmans chiites.
Il serait plus que temps de rappeler que la révolution iranienne fut un bain de sang dans lequel les opposants à la doctrine islamique chiite  – hommes, femmes et enfants – furent massacrés. Il faut savoir que le nouveau régime islamique des ayatollahs n’hésita pas à faire violer les petites filles des opposants laïcs de Khomeiny et de sa clique de barbares (dont faisait déjà parti le réel dirigeant actuel de l’Iran et successeur de Khomeiny, l’ayatollah Ali Khamenei)  avant de les assassiner afin qu’elles n’aillent pas au paradis «puisque» devenues non vierges… Mais les faits abjects commis par l’ Iran depuis 1979 n’empêchent pas les États occidentaux de négocier aujourd’hui avec les fous furieux chiites ( comme ils le font avec les fous furieux sunnites), ni la Russie de s’allier militairement aux djihadistes  iraniens et pro-iraniens.  Non, l’Iran et les groupes terroristes que la République islamique soutient ne sont pas, comme on l’entend partout, une solution mais tout comme l’EI, un problème planétaire d’autant plus grave que l’Iran deviendra – sans une action militaire préventive – une puissance nucléaire, si ce n’est pas déjà le cas ! Des ayatollahs avec une bombe atomique ! Pourquoi sommes-nous si peu à nous inquiéter de ce cauchemar absolu pour la paix du monde ?
La République Islamique d’Iran est responsable de centaines d’attentats que ce soit par le biais de l’unité d’élite des Pasdarans pour les « opérations extérieures », de la Force Al-Quods du général Quassem Souleimani, ou celui  du Hezbollah (dont l’antisémite et négationniste Dieudonné M’Balla M’Balla et ses gardes du corps sont de grands fans), ou encore par l’ intermédiaire du Hamas et du Djihad Islamique Palestinien (DIP).
Pensons aux deux attaques terroristes du Hezbollah, appelé aussi à l’époque Organisation du Djihad Islamique, qui causèrent la mort au Liban le 23 octobre 1983 de 241 soldats américains et de 58 parachutistes français (55 parachutistes français de la 3ème compagnie du 1er RCP et 3 parachutistes du 9ème RCP) !  Ces deux attentats-suicides ont été directement téléguidés par l’Iran avec l’aide de la Syrie de clan El-Assad  ! Le chef terroriste, responsable de ces opérations au Liban était Imad Mughaniyeh, parfois nommé le fantôme, l’ancien « chef militaire » du Hezbollah  qui échappa à tous les services de renseignement du monde jusqu’en 2008 lorsqu’il il fut éliminé par le Mossad (la CIA a déclaré que c’était une opération conjointe entre le Mossad et l’organisation US mais le patron du Hezbollah en personne, Hassan Nasrallah, a avoué que son organisation avait été infiltrée par Israël et que la neutralisation physique de Mughaniyeh en était l’une des conséquences) . Ces actes barbares, en ajoutant aussi l’assassinat de l’ambassadeur de France au Liban , Louis Delamare, le 4 septembre 1981 par les services syriens d’Hafez El-Assad, le père de Bashar,  ne gênent toujours quasiment personne en Occident aujourd’hui !
Et quid de la campagne de terrorisme perpétrée contre la France par l’Iran en 1986 ?! N’oublions jamais les attentats du sunnite converti au chiisme, Fouad Ali Saleh , chef du réseau du Hezbollah en France et organisateur de la vague d’attaques à l’explosif commis entre le 7 décembre 1985 et le 7 septembre 1986 à Paris: Explosions aux Galeries Lafayette, au Printemps, à la librairie Gibert Jeune, à la FNAC sport, dans la rue de Rennes, etc. . . En tout, pas  moins de 14 attentats perpétrés par le Hezbollah orchestrés par l’Iran de Ali Khamenei, devenu aujourd’hui l’allié de  de l’Occident et des Russes  ! Le bilan humain fut de 14 morts et 303 blessés.
Fouad Ali Saleh déclara – entre autres – après son arrestation : « …Les juifs et les chrétiens, fils de porcs, n’ont pas le droit de parler quand un musulman s’exprime…Il faut mener la guerre sainte pour purifier la Terre de la puanteur judéo-chrétienne….De l’Iran, nos frères partiront livrer bataille et iront à Paris, Londres et Washington… ». (Le Monde et Libération les 30 et 31 janvier, 5 et 11 février 1990)
Pour prouver l’influence de la révolution islamique chiite sur les terroristes sunnites, il faut parler du Djihad Islamique Palestinien (DIP) fondé dans les années 1979-1980 par les terroristes «palestiniens», Fathi Shkaki, Abd al-Aziz Odah et Bashir Moussa.
Tous trois  furent déçus du peu de cas que les Frères Musulmans égyptiens portaient à l’époque aux «Palestiniens». Issus eux-mêmes des Frères musulmans, ils décidèrent de se séparer de cette tutelle pour se rapprocher de façon très «audacieuse »,  et pour tout dire unique pour des sunnites, de la Révolution islamique chiite iranienne qu’ils prirent comme modèle. Fathi Shkaki fut certainement une exception dans le monde arabe sunnite à écrire dès le mois de mars 1979 (c’est-à-dire l’année même de la Révolution iranienne), un livre à la gloire de l’Ayatollah Khomeiny intitulé :  Khomeiny : La Solution islamique et l’Alternative ».
Shkaki, qui fut éliminé par le Mossad à Malte en 1995), souhaitait l’avènement d’un État islamique à la place d’Israël dans lequel chiites et sunnites composeraient une seule nation islamique.
Un autre mouvement terroriste «palestinien», le Hamas en l’occurrence,  parvint à unir les deux centres de gravité des deux tendances majeures de l’Islam, l’Arabie Saoudite (sunnite) et l’Iran (chiite).
Le Hamas, bien que sunnite, se rapprocha de l’Iran chiite qui jusqu’à aujourd’hui aide financièrement et militairement le Hamas malgré parfois de petites brouilles générée par les fluctuations géopolitiques. C’est «(…) début des années 1990, que le général Ali Douba, le maître-espion responsable des services de renseignement de l’armée syrienne, arrangea une rencontre, qui deviendra «fructueuse », entre Mohammed Nazzal, responsable du Hamas à Amman, et l’ambassadeur d’Iran en Syrie et coordinateur de la politique iranienne au Liban, Ali Akhtari. Comme l’a écrit le spécialiste du terrorisme moyen-oriental Samuel M. Katz : « Créer une relation entre le gouvernement iranien, une théocratie chiite et le Hamas sunnite tenait du miracle »*. Et c’est le régime des Alaouites du clan El-Assad qui permit ce «miracle » . Il est vrai qu’il n’y a pas mieux que la haine des Juifs et des vraies valeurs de l’Occident pour amalgamer – même de façon circonstancielle – des idéologies apparemment (ou réellement) opposées.
Pour le confirmer, il suffit de se souvenir de la campagne d’affichage lancée en 1996  par les affreuses canailles neo-Nazis  de l’organisation  étudiante GUD ( Groupe Union Défense) qui rendaient alors hommage à la mémoire du chef artificier du Hamas, Yechia Ayache dit « l’Ingénieur », responsable de la mort de dizaines de civils israéliens ( Ayache fut liquidé en 1996 par le service de sécurité général israélien, le Shabak). C’est d’ailleurs justement le gouvernement syrien du dictateur El-Assad qui finança cette campagne d’affichage.
La Syrie a donc toujours été un soutien actif des djihadistes du Hamas et du Hezbollah !
Alors, bien que le sujet soit très loin d’être épuisé, je m’inscris en faux contre tous ceux qui prétendent que des fous d’Allah chiites peuvent apporter la paix et la sécurité aux nations occidentales et russe en luttant contre l’État Islamique et autres mouvements terroristes sunnites.
Rappelons aussi que l’Iran chiite a su dans le passé soutenir les sunnites d’Al-Qaida et les Talibans. La République islamique d’Iran a fourni des armes aux chefs talibans. Pis,  la Commission sur les attentats du 11 Septembre présidée par Thomas Kean a écrit dans son rapport officiel, publié en 2004,  que des contacts ont  bien existé entre l’Iran et Al-Qaida et que plusieurs terroristes qui avaient participé aux attentats du 11 Septembre étaient passés par l’Iran, sans que les services iraniens n’estampillent leurs passeports !
Alors, ne nous laissons par berner par ceux qui pensent se débarrasser des djihadistes sunnites avec l’aide des djihadistes chiites car en fin de compte ce seront les Occidentaux et les Russes qui se feront damer le pion par les islamistes de tous bords.
Frédéric Sroussi 
 
* Samuel M. Katz; The Hunt for the engineer    

image_pdf
0
0

23 Commentaires

  1. Très précieux rappel historique, dont je vois qu’il ne fait pas l’unanimité, mais les faits sont supposés être têtus et je doute qu’il y ait dans cet article le moindre mensonge concernant les évènements donc je me couche moins ignare que la veille et je remercie vivement l’auteur.
    J’avoue que j’ai toujours eu très peur de l’Iran mais je pensais la Syrie moins impliquée. J’en soupire de perplexité mais je me range aux côtés de la pragmatique mine16 en considérant que l’important pour le moment est de sauver le pouvoir du plus laïc dictateur du coin, qui a de toute façon perdu son pouvoir de nuisance à longue distance avec la ruine de son pays.
    Je me dis qu’une issue intéressante, grâce aux multiples communautés qu’on trouve sur place, pourrait être le morcellement des territoires, qui en plus de perdre chacun en puissance surfacique donc démographique donc économique, se neutraliserait les uns les autres en gaspillant leurs énergies à se surveiller mutuellement, ce qui les empêcheraient de ne songer qu’à nous détruire nous. Mais bon, je ne suis pas un spécialiste.

  2. Ce texte reflète la position de Obama, de l’Arabie saoudite, et donc de Hollande, Valls et Fabius. Que fait-il ici ? Cet article est non seulement stupide et menteur, mais parfaitement inutile puisque cette désinformation (les vilains Russes, les abominables Iraniens, l’épouvantable Bachar etc.) nous est déjà serinée à longueur de temps par tous les médias.

  3. Excellent article qui illustre bien la perversité de la Russie, véritable menace pour l’occident et les valeurs qu’il incarne.
    La Russie attaque les frontières de l’Europe (Ukraine) en soutenant des terrosristes , provoque des pays européens (Pologne, Suède, Estonie), soutient Bachar et l’EI pour accentuer la crise migratoire. Malheureusement en France le régime de Moscou est admiré par le FN, l’UMP et le FdG…
    Et ici sur Riposte Laïque on retrouve les mêmes types de commentaires anti-israéliens, anti-américains et surtout anti-européens, désespérant.

    • les valeurs de ton occident ce sont l’islam et le métissage !
      quand aux americains cela fait un siècle qu’ils nous polluent l’esprit avec leur culture mortifére !

      • Non les valeurs de l’occident c’est la justice, le progrès, la solidarité, l’égalité, les libertés individuelles et collectives. Elles sont effectivement mises à mal par l’islam et le catholicisme alliés pour la cause (Soral, l’UMP et le FN en sont l’illustration parfaite).

  4. Article fondamental qui remet les pendules à l’heure. Chiites-sunnites : bonnets- blancs ,blancs- bonnets ! Même secte sacrificielle acharnée contre la civilisation !

  5. bien d’accord ! il ne faut pas se leurrer sur les chiites ou les sunnites. c’est kif kif ! c’est une guerre d’héritage. mais c’est le même coran ! ensuite il y a les imbéciles qui prennent les armes et ceux qui préfère la taquiya. mais les 2 voies mène a la même volonté « islamiser la planète » et soumettre les infidèles ! soit par la ruse en situation de faiblesse, soit par l’épée. de toute manière une fois que la solution soft est passé, c’est le massacre ethnique et religieux ! femmes et filles servant de butin et d’esclave ! c’est pourquoi je dis souvent méfions nous de l’eau qui dort ! un chien qui aboi ne mord pas !!! c’est le modèle soral et il fonctionne ! bon nombre se laisse bercer par ce piège. il n’y a pas et il n’ aura jamais de bon islam et de mauvais islam ! l’islam est terroriste point ! combien de fois est utilisé le mot terreur envers les infidèles dans le coran ? assez de fois pour comprendre que c’est l’utilisation de la terreur qui donne l’étymologie du mot terroriste ! c’est la partie visible de l’iceberg ! l’invisible étant la ruse « taquiya ». bien plus dangereuse et sournoise qui trompe beaucoup de personne. À l’époque de la guerre froide, nul n’y aurait admis un communiste ; fût-t-il non militant ou se targuant d’être épris de paix, d’amour et de tolérance selon la formule !
    il y avait des différends analogues entre communistes, et ils se sont aussi entre-tués, mais il aurait été hasardeux de voir, en ceux qui furent défaits, des modérés ou a fortiori des capitalistes. Tout comme les différentes formes de communisme, les différentes formes d’islam ont un fond commun intolérable
    Concevrait-on qu’un groupe nazi se prévale de la Convention européenne des Droits de l’Homme pour exiger que l’autorité publique lui prête son concours afin de rendre hommage à Hitler ou au Troisième Reich ? Non, évidemment ! À y croire, se faire tuer par des djihadistes vaudrait ipso facto le label de modération. Quand les S.S. ont massacré les S.A. lors de la nuit des longs couteaux, cela n’a pas fait de ces derniers des résistants anti-nazis.
    Ce procédé de requalification post mortem est intellectuellement insensé.
    Quant aux communautés mahométanes immigrées en Europe, réputées modérées aux dires des propagandistes du politiquement correct, faut-il rappeler qu’au fur et à mesure de leur croissance, la surenchère prend systématiquement de l’ampleur : sondages révélant l’espoir d’instauration de la charia, antisemitisme, développement de pratiques halal (une application de la charia), pratique du « plus beau des mariages » (mariage consanguin), port du voile ou d’autres accoutrements religieusement connotés, ségrégation dans les piscines publiques, etc. ?
    L’on observera aussi leur perméabilité envers le pire. Majoritairement malékites en France et en Belgique, par exemple, elles fournissent néanmoins en djihadistes les salafistes de l’État islamique.
    Si Adolf Hitler avait prétendu que Mein Kampf lui avait été dicté par l’Ange Gabriel, aurait-il fallu y voir un message divin de fraternité, un culte à respecter ? Poser la question, c’est y répondre.
    L’islam n’est pas une religion comme les autres, et ce n’est pas par hasard que tant de violences en découlent si souvent. Sachons-le !
    Le fait est là : des prétendus modérés génèrent le soutien aux prétendus islamistes. Ils sont musulmans, ni modérés ni islamistes, solidaires au moins tacitement en cette hostilité.
    Fabienne Servan-Schreiber a produit des clips anti-jihad qui sont diffusés à la TV française, afin de « produire un contre-discours » sur ces jeunes qui partent faire le djihad en Syrie.
    Son contre-discours est très juste : il met en scène des familles ordinaires dont les enfants sont partis faire le djihad.
    Elle a choisi pour cela des Léa et des Jean-Pierre, des jeunes convertis partis au combat pour Allah.
    En montrant de que de jeunes convertis, des jeunes comme tout le monde, sont partis faire le djihad, elle explique que leur conversion, la lecture du coran, les a convaincu de devenir des combattants pour le djihad. C’est dans le coran qu’ils ont reçu l’ordre d’aller combattre pour Allah.
    Elle montre ainsi la puissance du texte religieux islamique, capable par sa seule lecture, de convaincre des jeunes de devenir des guérriers, des terroristes.
    Certains ont soutenu que les terroristes sont des jeunes en déserrance, venant de familles défavorisées, qui ont eu le cerveau délavé par leur environnement culturel.
    Ils ont tort, les familles que Servan-Schreiber fait parler appartiennent à la classe moyenne.
    • Certains disent qu’ils sont devenus terroristes parce qu’ils sont victimes de discrimination, victimes de l’islamophobie, du racisme contre les arabes, du délit de sale gueule, du rejet de leur candidature professionnelle parce qu’ils ont un prénom arabe…
    Fabienne Servan-Schreiber apporte la preuve que ce n’est pas la bonne explication : les enfants de Véronique, Baptiste, et Jonathan n’ont pas des prénoms musulmans, ils ne sont pas victimes de l’islamophobie, ni du délit de sale gueule.
    Seule la lecture du coran a la force de transformer « des enfants normaux », des blancs nés dans des familles non musulmanes, en terroristes islamistes qui vont décapiter et commettre les crimes les plus atroces pour servir Allah.

  6. Tout ceci est vrai , mais il faut faire preuve de pragmatisme . AUJOURD’HUI , l’Iran soutient Bachar , qui est le pincipal et dernier barrage à la folie de l’Etat islamique . Nous aussi , nous devrions soutenir Bachar dans sa lutte contre l’ EI . Toute aide dans ce sens est bienvenue . DONC , en vertu de l’adage qui dit que les ennemis de mes ennemis sont mes amis , je suis pour l’Iran . APRES , on aura toujours le temps de voir …

    • Non l’Etat Islamique est l’allié de Bachar. La Russie ne s’est pas trompée en bombardant les opposants modérés et en épargnant l’EI. La Russie sait qu’en agissant ainsi elle nuit aux intérêts de l’Occident, particulièrement l’Europe.
      Bachar nous amène des millions de migrants dont les idées sont incompatibles avec les valeurs européennes, l’EI nous amène des terroristes, tout celà avec la complicité du régime de Moscou.

      • vu la position des clowns de paris,bruxelles et berlin sur la conflit ukrainien ,il n’a pas de raisons de nous faire de cadeaux !

        • Vous aussi vous croyez à la fable des « méchants néo-nazis de Kiev » ? Il faut arrêter d’écouter Mélenchon et Sarkozy. L’Ukraine (qu’on peut aider financiairement via France-Ukraine solidarité) défend son intégrité territoriale, les valeurs européennes et souhaite construire un Etat de droit. L’erreur des clowns d’Europe de l’Ouest c’est leur faiblesse vis à vis de la Russie.

      • quand on est a poil il faut choisir sa jellaba d’un côté ou de l’autre…

  7. Les chiites sont des musulmans. Cela fait des années que tous les articles et commentaires des contributeurs de RL disent qu’il n’y a pas de bons ou mauvais musulmans. Il y a des adeptes de l’Islam qui, pour nous occidentaux est une immense saloperie, qu’ils soient d’une branche ou d’une autre.
    Les chiites peuvent être des alliés de circonstance, mais dès que nous aurons le dos tourné …

  8. Si la rédaction de riposte laïque continue à laisser s’infiltrer ce genre d’article tendancieux, dont le seul objectif est de défendre les intérêts d’Israël, La France n’est pas sortie de l’auberge. Ces personnes sont entrains de berner les français et profitent de la situation actuelle pour régler les problèmes d’Israël avec son voisinage. Il n’y a pas d’ennemis à vie ni d’amis à vie. Les intérêts de la France ne convergent pas forcément avec ceux d’Israël. Cet article vise indirectement à diabolos et des pays dont le rôle est major dans la région et qui peuvent contribuer à solutionner le problème syrien afin d’éviter ces situations dramatiques des syriens afin qu’ils retournent chez eux

  9. point de vue bien dans la ligne israelienne. nous ne pouvons pas nous permettre de bouder l’alliance avec la russie et…l’iran ! on sait bien que les israeliens n’hesitent pas a des accouplements contre-nature pour preserver leurs intêrets (qui ne sont pas les notres)

    • Le probleme est que la France ne cesse de se meler de nos affaires et agit souvent contre nos interets. Nous nous defendrons ne vous en deplaise. Ce qui est legitime. Ceci dit et tres objectivement cet article ne relate qu’
      une realite que vous ne voulez pas admettre. Nous vivons au Moyen Orient accordez nous un peu plus de credit quant a l’analyse de la situation. Un petit shalom d’Israel.

      • comment ne pas étre perplexe quand bat-yeor pretend que l’iran est en marche pour detruire l’occident et plus d’un milliard de sunnites ?par contre le Pakistan ,état-poubelle nucléaire islamiste ,ne semble pas vous inquiéter ….

        • Tout d’abord etre perplexe est une tres bonne chose. Les situations changent et rien n’est lineaire… au vu de la crainte des sunnites ses theories peuvent au moins etre prises en consideration. Le Pakistan inquite , oui, toute la situation mondiale est inquietante. En tant que juive ayant grandi apres la Shoah, je vous dis ce qui se disait parfois dans les familles, qui parlaient des juifs allemands qui n’ont pas fui tant qu’ils le pouvaient, parcequ’ils disaient que les allemands sont cultives, intelligents et qu’ils ne feront jamais une chose pareille…mais c’est arrive. Donc ne pas tenir compte des menaces de l’ Iran envers Israel ou l’Occident est a mon avis inconscient.

          • tiens en passant je vous signale que les juifs iraniens n’ont jamais été persecutés pas plus que d’autres minorités(a part les bah’ai ,considérés comme musulmans renégats}

  10. Bonjour Mr Frédéric Stroussi
    Je suis désolé de vous dire que je suis en désaccord avec votre approche.
    Les chiites comme les autres minorités en terre d’islam ont de tout temps été persécutés. Relisez l’histoire et vous allez apprendre ce que signifie l’islam sunnite.
    Et sachez que je ne suis pas chiite.
    Et demandez à un chrétien d’orient s’il veut vivre aux côtés d’un chiite ou d’un sunnite. La réponse est simple: il préfère un chiite qu’un sunnite qui est arrogant haineux. Regardez les comportements racistes des sunnites des pays du Golfe persique.
    En France, ce sont bien les sunnites qui posent des problèmes à la société française et pas les chiites.
    Et dites-moi dans quel pays musulman, a-t-il des députés des minorités autres que musulmanes qui siègent dans les parlements de ces derniers?
    En Iran, n’y-a-t-il pas des députés juifs ou chrétiens? Et sachez que je ne porte pas dans mon coeur les mollahs iraniens. Mon souhait, c’est qu’ils disparaissent au plus vite pour le bonheur des iraniens et des iraniennes.
    Et encore sachez que dans l’islam chiite, il y a un clergé qui pourrait faire évoluer les choses, et ce n’est pas le cas dans l’islam sunnite.
    Et le terrorisme à grande échelle auquel, le monde est confronté est celui de l’islam sunnite et pas celui de l’islam chiite.
    L’objectivité intellectuelle et historique sont devenus des denrées de nos jours, car le mensonge et la manipulation les sont remplacés grâce à la politique du chèque wahhabite.
    cordialement

  11. Contrairement à ce qui est écrit dans cet article, oui, les Chiites sont nos alliés de circonstance. Ce sont les seuls, avec quelques Kurdes et Chrétiens à combattre sur le Terrain l’Etat Islamique. Les reproches qui leur sont faits ici remontent à plus de 20 ou 30 ans, il faut bien prendre en compte l’évolution de la situation si on veut faire de la géopolitique. Aujourd’hui ce sont les Sunnites de l’EI qui nous menacent, et ce sont principalement les combattants chiites qui peuvent s’y opposer au Moyen Orient.

Les commentaires sont fermés.