Egypte : Morsi viré, l’idéologie des Frères Musulmans demeure

Publié le 15 juillet 2013 - par - 719 vues
Traduire la page en :

Méfions-nous du raisonnement par analogie !

Qu’elle est belle, fougueuse et enthousiaste l’envolée de notre ami Alon Gilad décrivant la chute d’un mur en Egypte, celle d’un dictateur en puissance et ridiculisant Obama qui n’aurait rien compris au sens de l’Histoire !

Sauf que le raisonnement analogique et les envolées lyriques sont le propre des pensées magiques.

Nous ne pouvons ignorer que l’idéologie islamique (source de tous nos ennuis et ceux des Égyptiens) est toujours là, portée par l’écrasante majorité des Égyptiens et non pas par un parti ou par sa Confrérie. La chute du mur de Berlin signait aussi la banqueroute de l’idéologie communiste incarnée par un parti.

Donc analogie un peu tirée par les cheveux.

Nous ne pouvons ignorer que les idéologies religieuses ont, depuis des siècles, fait du martyre un de leur puissant moyen de régénération, y compris dans le sang. Pendez-les Nasser, ils vous riront au nez, leur foi et leurs rangs n’en sortiront que renforcés !

Nous ne pouvons ignorer, M. Gilad, l’histoire de l’Egypte au XXe siècle et rappeler à Obama celle de Hitler et de la Révolution française.

Quoi que diront et feront les Etats-Unis, ils seront de toute façon accusés d’être le suppôt de Satan et d’Israël, finançant les généraux qui ont, encore une fois, privé le peuple égyptien, profondément musulman, de sa victoire électorale et du premier président démocratiquement élu en Egypte. Les tenants de cette théorie auront toujours le beau rôle de nous expliquer que ce choix démocratique était justement en train de s’opposer aux intérêts des Etats-Unis et de l’état hébreu qui se veut état juif, donc religieux lui aussi.

Alors ne nous réjouissons pas si vite de l’échec d’une Confrérie qui allait confisquer tous les  pouvoirs en Egypte et n’oublions surtout pas que le pouvoir idéologique islamique est toujours là. Il coule dans les veines des Égyptiennes et traverse le lait qui nous générera toujours Et des généraux Et des barbus qui n’ont aucun sens et aucun désir fort de la Liberté qui précède la démocratie formelle.

Si tant est un mur est tombé, la Liberté aux seins nus n’est nullement là pour guider le peuple égyptien nourri aux mamelles de l’idéologie islamique depuis quatorze siècles. Quelle autre idéologie aux visées tout aussi hégémoniques que l’islam peut s’enorgueillir d’avoir une telle longévité, d’avoir conquis tant d’empires et d’avoir tant d’adhérents, pardon, d’adeptes ?

Pascal Hilout

 

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi