Conseil d’Etat : Inconscience irresponsable ou collaboration avec l’ennemi ?

Publié le 4 septembre 2016 - par - 36 commentaires - 2 325 vues
Share

Tuot3A peine quelques semaines après le carnage de Nice et le meurtre barbare d’un prêtre dans son église par les assassins islamistes, terroristes musulmans qui ont montré que leurs attaques contre notre société ne connaîtront dorénavant aucune limite ni aucun tabou, l’ennemi a voulu tester les capacités de réaction de nos institutions avant de passer à l’étape suivante.

Avec la décision rendue par le Conseil d’État sur l’interdiction contestée du port du burkini, suivie quelques jours plus tard par l’invalidation par le tribunal administratif des arrêtés pris par les maires de plusieurs communes, notamment celle de Nice martyrisée, les juges offrent une victoire à l’islam conquérant conforté dans sa stratégie. « Avec vos lois démocratiques nous vous coloniserons, avec nos lois coraniques nous vous dominerons » (cheikh Yousouf al Quaradawi). Il y a cependant beaucoup à dire sur ces juges censés dire le droit mais qui sont, en réalité, très marqués politiquement. En effet, en raison de leurs prises de position dans le passé et de plusieurs de leurs actions récentes favorables à l’immigration, à l’islamisation de la France, à la régularisation des clandestins, à l’abandon de toute référence nationale et de toute idée de nation, ces juges sont discrédités. Ils sont incapables de rendre un jugement au nom du peuple français en respectant la neutralité qu’exige leur fonction. L’ordonnance rendue est donc illégitime.

Ces juges ont considéré que l’interdiction du burkini, accoutrement vestimentaire qui offense notre culture, uniforme des soldates de l’islam, constituait une mise en cause d’une liberté individuelle. Mais une liberté peut-elle enfermer les femmes ? Le burkini, comme la burqa, ne sont-ils pas des instruments au service de la soumission de la femme et donc de son infériorité, et ne consacrent-il pas l’inégalité entre les hommes et les femmes, ce qui est contraire à notre droit ? Comment ne pas comprendre que ces uniformes traduisent le refus affiché et revendiqué du vivre-ensemble – tant évoqué pourtant par nos responsables politiques – et manifestent clairement le rejet de l’Autre qui non seulement n’est pas comme soi mais est, en outre, considéré comme corrompu et impur et dont il faut se protéger ? Et tout cela sans tenir compte des près de 250 morts, et en particulier ceux de Nice suppliciée, persécutée, torturée, victimes de ces barbares qui osent introduire un recours en Conseil d’État ! Arrogance de nos ennemis et indécence des juges !

Alors que l’état d’urgence est en vigueur et que nous sommes en guerre contre un ennemi à l’extérieur mais avant tout à l’intérieur, comment le Conseil d’État peut-il raisonnablement ne pas tenir compte de ce contexte explosif et affaiblir à ce point la République face à un ennemi qui combat ouvertement la démocratie et ses valeurs ? C’est faire preuve d’inconscience irresponsable. Alors, Il est aujourd’hui urgent, face au péril qui guette la France, de sortir de cette dictature des juges qui ne sait que confisquer la souveraineté du peuple en l’empêchant de s’exercer pour des raisons plus idéologiques que juridiques. Et si le Conseil d’État estime que la décision prise est de nature à apaiser la situation, les juges se trompent lourdement car ils n’ont pas mesuré le degré d’exaspération des citoyens. Ces derniers sont de plus en plus nombreux à ne plus supporter l’islamisation abominable du pays. Ils sont, en effet, confrontés quotidiennement à l’irruption de plus en plus contestée de burkinis, burqas, qamis, jellabas, niqabs, voiles qui agressent leur conscience et qui marquent le refus et la haine de notre culture. Une telle décision, plutôt que d’apaiser les esprits, risque d’alimenter la polémique et provoquer des incidents, voire des affrontements. Ces juges, obsédés par leur militantisme multiculturaliste et anti-national, n’ont nullement envisagé ce risque. Si cela se produisait, ils en seraient responsables et cela aurait au moins le mérite de démontrer le bien-fondé des arrêtés sur l’interdiction du port du burkini, les troubles à l’ordre public étant avérés.

Mais une autre question légitime se pose. Nous sommes en guerre et les juges ne peuvent pas ne pas tenir compte de cette situation en se retranchant derrière l’alibi du droit du temps de paix qui n’est pas adapté. En prenant cette décision indécente, ils se sont abstenus de prendre en compte le fait que la France – mais l’Europe est dans la même situation – est engagée dans une guerre de civilisations qui, en seulement quelques mois, a causé la mort de centaines de personnes sur le territoire national. Car ils acceptent alors, en toute connaissance de cause, d’affaiblir les capacités de défense de la République, permettant à l’ennemi d’utiliser les faiblesses de la démocratie à son avantage. Dans ces conditions, ce type de décision devrait donc être considéré comme de la trahison, de la complicité ou de la collaboration/intelligence avec l’ennemi avec les conséquences qui en découlent. Une réflexion devrait d’ailleurs être engagée sous cet angle par un collège d’experts, cette qualification de la faute tombant alors sous le coup de sanctions sévères (article 411-4 du code pénal : « …Est puni des mêmes peines (trente ans de détention criminelle) le fait de fournir …à une entreprise ou une organisation … sous contrôle étranger les moyens d’entreprendre des hostilités ou d’accomplir des actes d’agression contre la France »). Et l’étranger dans cette guerre de civilisations, c’est l’islam qui appelle ses troupes présentes sur notre territoire au djihad contre la France et sa culture. Nul doute qu’après cette décision obtenue grâce à la lâcheté des juges, l’ennemi voudra bientôt célébrer sa victoire à sa façon, c’est à dire sanglante. Ce sera la prochaine étape. Et nos gouvernants auront, une fois de plus, l’outrecuidance de nous dire qu’il ne faut pas faire d’amalgame.

Il revient donc à présent au politique de prendre ses responsabilités et d’envisager rapidement les réformes nécessaires pour sortir de cette situation anti-démocratique instaurée par la dictature des juges qui conduit à confisquer au peuple son expression. Il faut dire que les valeurs énoncées dans leurs décisions sont souvent contradictoires et leur permettent de faire primer selon leur idéologie et au gré de leur seule subjectivité, tantôt la liberté, tantôt l’égalité, ou encore la sécurité, la liberté de culte ou le droit de la propriété. Cette suprématie des juges sur le peuple constitue une véritable trahison. De plus, cette suprématie n’est nullement justifiée ; en effet, pourquoi les juges détiendraient-ils une supériorité morale sur le simple citoyen ? En démocratie, le peuple est souverain et il doit à présent le revendiquer haut et fort. Un peu de démocratie directe, notamment sur des sujets portant sur son identité, doit l’emporter sur le gouvernement des juges.

Peut-être faut-il rappeler que la volonté politique précède le droit. La politique préexiste, en effet, au droit qui n’est qu’un outil qui, certes, porte en lui la contrainte mais répond à la nécessaire conciliation entre politique et morale. Le droit suppose donc l’existence d’une volonté politique, d’une unité politique déjà constituée. Mais il comporte également un aspect moral, bien sûr, car il suppose la prise en compte de valeurs et de fins admises au préalable par la société. Ainsi le droit doit faciliter l’action de cette volonté politique en lui conférant la légitimité. Cela dit, la morale et la politique ne visent pas le même but. Si la morale relève du for intérieur privé et donc d’une exigence intérieure personnelle, la politique répond, elle, à une nécessité de la vie sociale qui tend en particulier vers le bien commun qui doit assurer la cohésion des citoyens. Et cela ne doit pas être oublié par les dirigeants politiques qui ont la responsabilité du destin de la collectivité et qui devraient savoir qu’on ne fait pas de la politique avec de bonnes intentions morales, mais en sachant ne pas faire de choix politiquement malheureux. Aristote précisait déjà cette différence en distinguant la vertu morale de l’homme de bien, visant la perfection individuelle, de la vertu civique du citoyen relevant de l’aptitude à commander et à obéir qui vise, elle, le salut de la collectivité, ce qui est très différent.

Général (2s) Antoine MARTINEZ  coprésident des Volontaires Pour la France

 

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
TourN

Mon Général,
Les paroles c’est bien mais….. L’ACTION est beaucoup plus efficace.

vieux bidasse

Même le Grand Charles, a eu besoin d’être suivi dans son acte de Résistance.
Un Général, ça ne fait pas tout, il lui faut des troupes, mais, comme maintenant il n’y a pratiquement plus que des eunuques…

Andrej

La constitution et la juridiction sont les jouets de l’islam. Et aucune de nos « grosses têtes » ne s’en rendent compte. A croire qu’elles se complaisent dans cette situation. Autant donner le pouvoir à des ados qui feraient, peut être, moins pire que ces pseudo-gérant de la nation Française.
Ces gens là (les grosses têtes) n’ont même pas la reconnaissance du ventre et, en plus, se permettent de détruire notre France à petits feux. Et ils sont fiers d’eux même.
Cordialement.

Angora

J.ai voulu dire un foutage de gueule.

Angora

Personne ne peut encore être inconscient c’est de la collaboration déguisée doublée d’un fourrage de gueule.

Repose : collaboration avec l’ennemi . Ces franc-macs mondialistes scélérats ,ont décidé d’anéantir toute trace de civilisation chrétienne bimillénaire grâce à l’entrée massive de musulmans .au péril de nos vie. Par la suite le chaos engendré par deux cultures complètement incompatibles et des tueries qui vont de multiplier , ils déclareront la loi martiale et instaureront la dictature pour tous avec fichage électronique .Courage , c’est pour bientôt .

Jacquouille

Le fichage électronique à déjà commencé, sur les 20000 fiches S ,il y a 10500 islamistes et le reste ce sont des français fichés comme activistes d’extrême gauche ou d’extrême droite ,au besoin la dgsi peuvent noircir un individu .donc cela a déjà commencé.

Canis Majoris

Les français de culture, acceptent d’eux-mêmes le contrat social et l’obéissance qu’il implique, parce que nous sommes aussi héritiers, des combats de nos ancêtres, pour le droit des femmes notamment… mais les nouveaux venus qui considèrent nos libertés comme des vices, ne se sentent aucun devoir de se discipliner. Les gens de gauche ne l’ont pas encore compris, malgré les assassinats, les voiles qui fleurissent. La gauche et ces juges corrompus, illustrent la locution française : nier la lumière en plein midi. Vivement 2017, l’explosion du PS et sa mise au placard pour longtemps…

revol

Je suis étonné que personne ne commente les éléments de droit que j’ai invoqué concernant la nullité de cet arrêté du Conseil d’Etat, attendu que le sieur TUOT, au moment de la délibération n’était plus en fonction ! (information du journaliste et professeur de droit Arnaud Dotezac – http://ripostelaique.com/nouveau-scandale-tuot-netait-plus-juge-conseil-detat.html)
En effet, l’article R834-1 du code de justice administrative, alinéa 3, indique qu’une formation de jugement non conforme au CJA peut entraîner un recours en révision d’un arrêt du CE.
Apparemment cette info n’intéresse personne ! J’ai pourtant également expédié cette info à différents maires concernés ; aucune réponse !!!

Andrej

Ce qui montre, revol, le niveau intellectuel des citoyens aujourd’hui.
Egoïste, jem’enfoutiste, ignare : voilà ou nous ont placé nos gouvernants. C’est le système musulman, plus tu est ignare, plus tu es à ma botte.
Cordialement.

TourN

Ne comptez pas sur les maires islamos-collabos LRPS pour faire quoi que se soit , ils sont tous corrompus. Ils se refilent le pouvoir, un coup à vous , un coup à nous en priant que le FN n’arrive pas au pouvoir pour découvrir toutes les malversations( voir pire ) dont ils sont coupables. Quand ils font voter une loi interdisant de poursuivre le chef de l’Etat pour haute trahison, nous voyons tous ce que sont les valeurs de leur République bananière et ils osent venir nous faire des leçons de morale.
Comme m’a dit un ancien  » cause toujours, ça fait autant d’effet que la pluie sur les plumes d’un canard…ça glisse »

Fontaine ecu

C’est ce que je ne comprends pas non plus. Que le citoyen lambda ne fasse rien par ignorance, que les partis non plus par collaboration, c’est compréhensible.
Mais pour le reste ?

revol

Pour info, j’ai expédié des emails à plusieurs personnalités FN dont Marion-Maréchal Lepen ainsi qu’à plusieurs maires FN directement concernés car ayant pondu des arrêtés municipaux contre le burkini et 2 autres maires LR dans le même cas. Résultat après 3 jours : aucune réponse…
Pourtant il suffit de demander à un avocat de rédiger un texte (recours en révision) sur la base des éléments fournis ; ce n’est pas très compliqué. Et ensuite saisir un avocat aux conseils. Arnaud Dotezac est dans son rôle (il est avocat et professeur de droit à Lausanne), Christine TASIN a parfaitement vu l’intérêt de cette info, même si elle n’est sans doute pas juriste ; et le FN alors !!!

François de France

Démonstration implacable d’autant plus qu’il y a d’autres vêtements islamiques, s’ils étaient interdits (cf. ci-dessous), qui « constitueraient une mise en cause d’une liberté individuelle » selon les juges du conseil d’Etat. Ces trois imbéciles incultes de l’islam ne savent même pas dans quel engrenage ils ont mis les doigts! S’ils militaient pour eux ou pour leur famille, après tout on a le droit d’être con, même en tribu ou en secte (la gauche en est une, les sectes se serrent les coudes), mais là ils engagent l’avenir de notre pays et celui de nos enfants.

Simple Vigie

Bravo Général Martinez. Il faut du courage pour écrire un article comme ça. Les « Collabos » qui nous gouvernent doivent vous avoir dans le collimateur. Attention: ils sont aux abois. Ils risquent d’essayer de vous intimider, ou de supprimer votre retraite et de vous retirer vos décorations! Je soutiens votre action et j’admire votre implication dans la résistance patriotique. Je pense que la France a grand besoin d’hommes comme vous.

Trouducul

« Bravo Général Martinez… » Vous êtes tous des crétins sans nom ! Le gal Martinez comme Piquemal et les autres en ont croqué pendant toute leur carrière militaire et ont participé activement à l’invasion dont nous sommes victimes, Piquemal a collaboré activement et directement dans 3 gouvernements sous Mitterand… Martinez s’est lâchement planqué derrière le fameux « devoir de réserve » et se découvre Grand Résistant une fois à la retraite. La seule rampouille pour laquelle j’avais un peu d’estime, était le gal Bertrand Soubelet parce qu’en 2013 devant une commission parlementaire, il a énoncé un certain nombre de vérités alors qu’il était encore en FONCTION !!!!!!

En conclusion , il faut laisser la liberté totale aux muzz pour installer le chaos et puis la guerre ethnique qui devrait quoi qu’ il en coûte (cher) mener à la libération du pays du joug mahométanofranmaçon et puis à la remigration !

A se tordre de rire , ce général en carton pâte ose demander aux lâches politichiens qui nous servent de gouvernement de limiter le pouvoir des juges rouges !
Ces politicards ne feront rien et vont laisser volontairement la situation du pays se dégrader pour des raisons électorales à moins qu’ ils ne travaillent à installer un pouvoir mahométan .
Décidement , moi qui pensais que l’ armée pourrait nous sortir du pétrin dans lequel
ces crapules nous ont placé , je tombe de haut .
A part ouvrir leur clapet de temps en temps surtout s’ ils ont atteint un âge canonique ou écrire des pamphlets modérés contre les socialoou faux droitards , ils ne font et ne feront rien , calamitas !

champy daniel

les francais sont responsables mais surtout les hommes politiques de umps,ce sont eux qui ont faient rentrer 10 millions de musulmans et qui continuent a callais et par l’italie,un peuple qui elit des corrompus,des imposteurs,des renegats,des voleurs et des traites,n’est pas victime, il est complice

ANGELINI

Sauf erreur, en cas de guerre ouverte sur le territoire de la France, c’est la juridiction militaire qui s’applique. Sans compter que le constitution de groupes armés de patriotes peut quand même mener à des excès. Certains feraient bien de réfléchir à deux fois avant de prendre leurs décisions, car d’une part tout est enregistré sur le net, et tout reste gravé dans les mémoires des victimes, et ça s’est inexpugnable. Mon Général, il est temps de passer à l’action, donc d’organiser.

Trouducul

Tu parles qu’il va passer à l’action ton général ! il est en train de monter sa petite SARL, un point c’est tout ! Le mécontentement d’une frange de la population à l’égard de l’invasion migratoire c’est un business comme un autre ! Il a pris exemple sur ce que font les écolos depuis 40 ans ! Qu’est ce qu’il a fait pour la France quand il était d’active ? Il a cachetonné pendant des décennies et continue avec une pension de retraite plus que confortable !

Hugues

Parfaitement d’accord avec vous, mon général. La question que je me pose, est : sur combien de militaires « patriotes » pouvons-nous compter en cas de guerre civile; car elle arrive, à grands pas..

Andrej

Hugues,
C’est pas demain la veille.
Métro, boulot, dodo, vacances, crédits: pensez bien que les gens ne bougerons pas. sinon, ils auraient accompli déjà cette réaction.
Cordialement.

vieux bidasse

Supprimez-leur la tablette et les jeux vidéo: là, vous aurez une révolution.

Véronique HURTADO

Le Seigneur m’a fait écrire cette Parole sur Twitter et déjà sur Riposte Laïque :

– Aux innocents, les mains pleines !

A force de trop aimer les enfants, on peut retomber en enfance.
Le Conseiller Thierry TUOT est-il pour autant innocent de tant aimer les enfants perdus ce qui le « soumet » d’autorité à l’autre ?

L’immigrationnisme est un couloir, le couloir de la mort pour l’importation de chair fraîche, les trafics d’êtres humains, le servage ouvrier industriel et l’esclavage sexuel consensuel.

Quelle condescendance envers l’Islam, religion ouvertement pédophile qui prône le mariage des mineures avec des hommes majeurs, à l’exemple du Prophète MAHOMET.
Corruption du cœur et des corps !

Bravo mon General nous sommes de vos fidèles soutiens

esus

Après avoir légalisé le burkini,ils ne restent qu’ à admettre le port de la muselière et en accessoire la laisse.
L’ordre public n’est pa prouvé. Cela justifie que l’on peut aller à la plage avec des couteaux, machettes,fusils harpons, voire sur d’autres plages avec des AK47

Francois Desvignes

Donc, en complément du post précédent, que ferait-on si on s’appelait le Général Martinez ? Ou Tasin ? Ou Cassen ? Ou …. ? Ou …?

On prendrait notre plus belle plume, et on écrirait un petit mot à Ses excellences les Ambassadeurs de Russie et de la République populaire de Chine à Paris.

Bien sûr :

Vichy avait Berlin, la résistance Londres.

Aujoud’hui, le régime a l’axe Washington-Bruxelles- Le Qatar-Daesch.

Donc, la Résistance intéressera forcément soit Moscou soit Pékin .

Francois Desvignes

En 41, Vichy ne trouvait pas que l’Allemagne était son ennemi, seulement son allié obligé,

Aujourd’hui, le régime , pouvoir exécutif, législatif et judicaire, ne considère pas l’islam comme son ennemi, seulement comme son compatriote subi (outrance que n’avez pas osée Vichy).

Nous avons répondu à Vichy par la Résistance armée, seule réponse « juste ».

Or, ce qui a fait le succès de la Résistance, c’est Londres.

Tant que nous n’aurons pas notre Londres, nous aurons beau être penseurs, dénonciateurs, acteurs nous resterons impuissants et perdants.

Notre seul handicap est celui-là : nous ne savons pas où est et même qui est notre Londres ?

Moscou ? Pékin ?

montecristo

Ces juges ne sont pas indépendants. Ils obeissent à une dictature. Quelle soit celle du gouvernement ou de la « bien pensance » … ce qui reviçent au même !
Que faire contre la dictature, sinon organiser la révolte ?

Andrej

montecristo,
C’est ce que je dis depuis des mois : tous à l’Élysée, puis à Matignon, puis à l’assemblée nationale, puis au sénat, puis au conseil d’état pour leur expliquer que la royauté est abolie depuis longtemps.
Cordialement.

ali l\'apostat

Un étranger dans un pays hôte doit respecter les lois, les us, costumes….
Je souhaite que ces Messieurs du conseil d’État fassent un tour en Arabie saoudite avec leurs femmes sans voile, une bible et une bouteille de champagne pour nous prouver la paix de cette idéologie et l’hospitalité de ce pays envers les non musulmans.

franjeu

Le salut de la collectivité, ça fait longtemps que nos gouvernants se sont assis dessus, sans aucun scrupule. Et qui nous demandent à nouve

ALPHA ... OMEGA .

Mon. Général , il serait idiot de croire que ces gens du Conseil d’Etat soient tous des inconscients . Intuitivement , je dirais qu’ils sont plutôt tenus en laisse par une force obscure qui parie pour un changement du monde endéans ce 21 ème siècle . Notre civilisation occidentale est trop destructrice de son environnement , de son biotope ; pour certains puissants , elle doit donc disparaître .

coupendeux

Notre civilisation ne disparaîtra pas, seuls les acteurs en changeront. D’ailleurs, c’est dans leurs gènes, ils ne créent rien, mais revendiquent tout ce que les autres se sont vus voler.