Contrairement à Zemmour, Marine ne fait plus rêver ses militants

©PHOTOPQR/LE PARISIEN/Arnaud Journois  MaxPPP]

Qui pouvait croire il y a quelques mois que Marine Le Pen et Éric Zemmour seraient au coude à coude dans les sondages et que le monopole de la droite nationale risque d’échapper à la famille du Vieux ?

Marine est plus que bousculé dans sa zone de confort. Elle a du mal à sortir de sa longue léthargie, trop habituée à naviguer en eaux calmes sans vagues ni remous. Incapable d’affronter l’adversité comme tout riche hériter qui n’a pas sué pour mériter sa fortune.

La droite nationale c’est moi et point de salut hors de moi, dirait-elle en son for intérieur.

Elle pense que tout lui est acquis et qu’elle a le privilège du règne sur la droite nationale à vie.

Routine et ronronnement comme seuls mots d’ordre.

Mais voilà qu’un homme que personne n’attend fait une irruption « brutale » dans son espace politique réservé qui la prend de court et l’accule dans les cordes. Ne sachant pas comment y faire face, elle se recroqueville sur elle-même refusant tout échange de « coups » avec lui.

Elle n’est pas habituée à l’imprévisible, trop rigide, lymphatique et amorphe pour se remettre en question convaincue que le soufflet va finir par retomber.

La politique est une guerre sans merci où il n’y a pas de place à ceux qui esquivent l’affrontement.

L’heure est grave n’est pas aux faux-semblants et faux-fuyants, elle n’a pas le choix des armes ni d’envois de piques de cour de récré envers Zemmour, soit elle relève le défi du combat soit elle reste dans son paquebot.

La France n’a pas pas besoin de défaitistes et de rentiers de la politique plus préoccupés par leur prestige personnel que par le sort de la patrie.

En toute logique elle aurait pu tirer les leçons de son échec lamentable de 2017 et faire profiter de son expérience celui qui est à même de porter haut les couleurs de la France.

On sait bien que les sondages de l’automne ne font pas les urnes du printemps et qu’il est trop de tirer des plans sur la comètes. Ils sont les photographies les plus ou moins fidèles de l’instant T. Ils ne sont pas une science exacte et la marge d’erreur n’est pas négligeable. Ils restent un bon outil d’analyse politique qui peut interpeler et alerter l’opinion publique sur le climat politique général du pays. Même si un ciel chargé de nuages aujourd’hui n’est pas le ciel de demain, ils sont une sorte de baromètre politique .que l’on ne peut non plus négliger.

Dans le cas d’espèce les sondages qui rythment la vie des Français en cette période de l’année devraient être scrutés attentivement par tous et tout particulièrement par le RN qui joue à l’autruche, alors qu’il est le parti le plus touché par l’irruption de Zemmour sur la scène politique.

Ils devraient lui donner des sueurs froides, car c’est une bonne partie de son électorat qui est attiré par Zemmour. Elle ne peut continuer à jouer à adopter un ton conciliateur avec celui que les médias appellent « le polémiste » pendant que l’hémorragie se poursuit. Elle est comme un boxeur acculé dans ses cordes plutôt que de contrer les coups qui pleuvent sur lui il supplie son adversaire qui est aussi son concurrent, les deux sont synonymes, de faire équipe avec lui et de se ranger sous sa bannière.

Manque flagrant de courage politique d’affronter l’adversité et de relever les défis de renverser le cours du combat. Un aveu de faiblesse inquiétant et pas rassurant sur ses capacités à sortir la France du bourbier.

Zemmour a le mérite de la pousser dans ses derniers retranchements et de la contraindre à faire tomber son masque angélique.

On sait bien qu’elle est dans un jeu de rôle qu’elle a du mal à assumer. Mauvaise comédienne et trop molle.

Elle prône la compatibilité de l’islam avec la République, comme si le nazisme avait sa place aussi en France.

Si elle veut exister sur la scène et garder ses brebis à la maison, elle doit faire du Zemmour sans Zemmour qui n’est pas le diable qu’on le dit, sinon c’est l’implosion de son mouvement.

Elle ne peut continuer à se mentir et à mentir aux Français. Zemmour ne lui laisse plus le choix des armes. Il révèle aux Français le vrai visage du RN dont il n’est pas membre.

Même le modéré Ménard semble s’en démarquer publiquement, lui qui est un peu sa caution intellectuelle et républicaine. Jamais encarté dans ce parti. Marine Le Pen est face à son dilemme. Revenir à l’ADN idéologique de son mouvement ou disparaître. Quel que soit le scénario elle est fichue

Manque de charisme, de clairvoyance politique et d’anticipation. Elle ronronnait comme un chat blotti dans le fauteuil de son maître.

Le RN c’est sa chasse gardée, une propriété familiale. Mais les militants ont besoin d’autre chose, et c’est Zemmour qui les fait rêver.

Salem Benammar

image_pdfimage_print
15
1

29 Commentaires

    • oui mais en attendant les patriotes ont le cul entre deux chaises , pas vraiment confortable et un gros risque de se casser la gueule 🤕

  1. MLP faut qu’elle arréte de zapper Zémmour….il y a un proverbe, »Qui crache en l’air, cela lui retombe sur la gueule »,alors Marine met la en veilleuse si tu veux « récuperer » eventuellement des voix a un eventuel 2eme tour .

    • Bien dit kabout, c’est clair que plus elle en rajoute et certains de ses cadres également, moins on a envie de glisser le bulletin RN dans l’urne.MLP aurait dû laisser sa place à Louis Aliot ou Stephanne Ravier.Il faut alleger le RN de ce poids familial.

      • Peut être que Z devrait aussi mettre un bémol s’il veut toutes les voix du RN pour un deuxième tour …?!

  2. Militez pour qui vous voulez, mais ne vous mêlez pas des rêves des militants de Marine Le Pen.
    Le rôle d’un responsable politique n’est pas de faire rêver.

  3. C’est peut-être bien ça votre problème. Les fanatisés Zemmouriens rêvent tandis qu’au RN nous avons appris ce qu’est la réalité politique. En attendant les rêveurs plafonnent à 12% et sans Zemmour notre camps serait devant Macron en intentions de votes.

    • Quel aveu ! Autrement dit les Lepénistes étaient dans l’obligation de manger des merles faute de grives .Quand quelqu’un leur a fait miroiter des grives ,ils se sont détournés des merles .
      C’est un peu comme en temps de guerre ,les Français affamés étaient bien contents de trouver des produits de substitution mais quand ils ont retrouvé les vrais ,ils ont abandonné définitivement les ersatz.
      Il ne faut pas demander au genre humain plus qu’il ne peut offrir

      • @didile la réponse est simple sur la présence de votre idole soi-disant motivée en parlant de Sarah :
        « C’est ma collaboratrice, ma compagne. Il n’y aurait pas eu de campagne si elle n’avait pas été là. »

  4. En êtes-vous certain qu’elle ne fait pas rêver ses militants ? Ou bien de quel militants parle t-on ? Des identitaires ou autres ?

    • Andy… Rêver avec quoi ? Une humiliation en 2017, des déroutes aux municipales et aux régionales ;les partisans du RN ont vocation au martyr ou quoi ? MLP n’a aucune chance et elle ne sera pas de toute manière au 2nd tour ;pas plus que l’insipide Pecresse.

    • Mais ils ne veulent pas s’accoquiner avec le comique qui vient d’avoir ‘la révélation’, lui qui n’a jamais voté pour la vraie opposition tout en avouant ‘avoir toujours été trahi dans ses choix’ par entre autres, les transfuges du jour, les savonneurs de planche, le vicomte et la girouette peltier.
      Eux comprennent la manœuvre et finalement resteront, préférant l’original à la copie de circonstance.

  5. Z traite MLP de « Laguiller »….
    Il est content, on voit qu’il vient de chez Ruquier.

    • Sa mission est de détruire la dynamique FN/RN qui progressait lentement et dangereusement pour la clique.
      La clique manœuvre parfaitement, voyez le yoyo des sondages et pour l’instant, depuis la proclamation de candidature du ‘messie’ elle maintient par scission le camp patriote sous l’eau.
      Tout est prévu, si toutefois frelucron était en difficulté, pécresse est là pour rassurer les veaux et continuer la politique du système.

  6. C’est sûr que le rêve zemmourien est enchanteur, pour la Pécresse qui, grâce à lui, sera au second tour, et pour les « mondialistes » qui piloteront les deux challengers.

  7. Depuis 2017, le rêve est devenu cauchemar ;les patriotes feraient mieux de se tourner vers Zemmour ;là il y a du potentiel.

  8. les électeurs du Z sont des groupies!!!
    les électeurs de MARINE LE PEN sont des REALISTES PRAGMATIQUES qui sont des SURVIVALISTES
    ils ne veulent pas rêver avec une starlette, ils ne veulent pas rêver, mais SURVIVRE

    • je survis ! du temps du pere je votais pour lui! pour la fifille g voté déjà 2 fois mais elle a trop « mollie » je ne voterai pas une 3eme

  9. bonjour salem !! vous pensez pour elle, vous etes dans sa tête….quand les candidats en présence (zemmour compris)auront encaissé toutes les saloperies toutes les attaques qu’elle a subi venant de tous les médias, des politiques, de la justice, de tous les intellos, de son propre camp, de sa famille…et même d’elle même avec son fameux débat et qu’elle est toujours là, prête au combat prête a encore encaisser, a toujours en prendre plein la tronche en ce moment , rien ne lui ai épargné alors je pense vraiment qu’elle a les épaules pour diriger et relever notre pays ! mais n’ayez aucune inquietude, salem, macron va repasser car c’est le peuple qui vote il est souverain et ce peuple n’a que le nom de peuple, c’est un troupeau de moutons, lache….qui depuis 30ans a voté en toute connaissance de cause pour ces gens qui nous ont entrainé là ou nous sommes BRAVO le pueuple

  10. « celui qui est à même de porter haut les couleurs de la France »
    Zemmour n’est pas taillé pour être président, arrêtez de rêver !
    Philippe de Villiers, lui, a la stature d’un chef d’État, dommage qu’il ne se présente pas.
    De toute façon, c’est d’un Français de souche dont la France a besoin !

  11. Le FN de Marinne veut la paix pour les français… de mosquées, les français qui s’agenouille quand le Taypip Merdogan apparait. Les français qui niquent la France ont une arme fatale: le droit de vote (droit de détruire la France). Le droit de vote permet aux boucs de jeter les français hors de leur pays.(c’est pas une loi Belge). Sur ce principe la ville de Trappes est mosquettée dans les moindre recoins de son administration. Son gouvernement est l’islam (de France) savonné par notre tarlouse nationale. Paris va finir assiégée par le Boukistan le français y êtant provisoirement admis.

  12. Cher binational (Z osera-t-il interdire cet état ?), certes Z fait rêver et il n’a pas fini de faire rêver tous les rêveurs. Ils finiront par se réveiller dans la dure réalité !

    • FAUT arreter d emmerder marine Lepen vous n avez encore pas compris que zemmour en faisant appel a pecresse pour les maires n a reussit qu a diviser y en a marre de tous ces articles totalement nuls ras le bol de ces personnes qui s affichent comme des journalistes corrompus en tete de cet article

  13. Ne jamais oublier que Zemmour est du centre gauche,pourquoi à t’il voter deux fois pour la mitte.

  14. C’est toujours le même discours, les étrangers les immigrés sont la cause du malheur français. C’est faux, la cause du malheur français sont les impôts les taxes et le mensonge, et le pire des mensonges celui des politiques et des médias qui vont bientôt buté sur une réalité très difficile à gérer et où ils n’auront plus le joker immigration,… Le vieillissement de la population

  15. Ya SALEM tu soutiens un Zemmour qui veut changer ton prénom et chasser les musulmans de France qui fait parti du système Ryad Marrakech SARKO HOLLANDE MARCRON DRAHI BHL DSK et Zemmour qui ont écartés les Franco-Algérien de toute résponsabilités politique schoobiz ils ont favorisés la communautés marocaine sur tout les domaines à l’assemblé 10 députés schoobiz mosquée /Les Franco-Algérien voteront MARINE qui depuis des décénnis a été humiliée marthirisée discriminée par le système et qui a envoyé un SCUD Zemmour pour déstabiliser MARINE

Les commentaires sont fermés.