Contre Hollande et ses vœux pourris…

Publié le 31 décembre 2014 - par - 3 111 vues
Share

Hollande-13-points-dehorsIl est des traditions dont on se passerait volontiers…

Comme celle des voeux présidentiels au soir du 31 décembre de chaque année, simple posture politicienne destinée à endormir des citoyens que l’histrion actuellement au pupitre souhaite sans neurones et sans énergie, comme il les voit sans dents!

Ainsi, ce mercredi à 20 H.,  le squatteur-scootériste de l’Elysée va venir répandre sa fiente infâme sur la table des Français de France, dont l’écrasante majorité n’a que répulsion à l’encontre de ce joueur de pipeau qui déprécie la fonction qui est la sienne.

Car, et c’est une évidence telle qu’on peut l’annoncer par anticipation, cet enfumeur de première ne va pas parler des 5 500 000 « chômeurs » recensés (ni des 4 millions d’emplois précaires à y ajouter), lui qui à longueur de discours a annoncé la résorption du chômage par l’inversion de sa courbe irrémédiablement montante…

Il ne va pas non plus révéler l’absence de croissance  et l’atonie de « notre économie », lui qui se gargarise des 0,8% qu’il prévoit, astrologue ridicule, pour 2015 …ce qui ,d’ailleurs, ne suffirait même pas à empêcher la destruction des emplois productifs …

Il ne va rien dire du futur Traité Transatlantique qui va livrer notre marché et nos ressources à l’Empire américain dont la volonté expansionniste est réelle, comme est réelle son action permanente contre la paix dans le monde (les USA sont quand même la nation qui a tué le plus d’humains depuis 1945!) , comme est évidente sa volonté de mettre la planète en coupes réglées pour le plus grand bien de Wall Street et la City, finance islamique comprise…

Il ne va s’étendre sur la perte permanente de souveraineté qui frappe notre pays, et sa Nation républicaine, de par l’action de l’Europe mondialiste, atlantiste, immigrationniste qui s’impose de plus en plus, Europe que l’actuel squatteur de l’Elysée porte au plus haut des nues…

Il ne va pas s’exprimer sur l’impact négatif, destructeur, de l’immigration tous azimuts à laquelle il nous soumet, dont les méfaits en termes d’emplois, de revenus salariaux, de sécurité publique, d’accès au logement, de budgets sociaux sont dévastateurs et pèsent intensément sur les ressources des Français qui travaillent et construisent leur pays.

Il ne va pas davantage évoquer les coups portés à notre identité historique, à nos valeurs laïques et démocratiques, à nos principes politiques et fondateurs, par l’irruption impétueuse de communautés non désirées et imposant leurs coutumes, leurs principes, leur religion castratrice et dégradante (dois-je nommer l’islam ici ? ce serait un pléonasme…), lui qui prêche bêtement pour un multiculturalisme effaçant notre Histoire, notre peuple, notre Nation, notre langue…

Il  ne va pas expliciter la réalité de sa politique fiscale destinée, sous couvert de formules creuses comme « il n’y aura pas d’impôts nouveaux », à multiplier les taxes de consommation sous tous les prétextes possibles, à augmenter les cotisations et à diminuer les prestations dues en retour  pour toutes les mauvaises raisons possibles, à masquer l’envolée prévue des impôts locaux et territoriaux qui grèveront encore plus les budgets de ceux qui créent la richesse nationale tandis que les parasites venus d’ailleurs se gobergeront allègrement.

Il ne va pas s’engager à moraliser la vie publique, à faire le ménage dans la caste politicienne actuelle, qu’elle soit au pouvoir ou aspire à y revenir, véritable cancer se nourrissant grassement sur le compte des citoyens, nid de prébendiers inutiles s’occupant d’abord du bien être de leur famille, de leur clan, de leurs clients électoraux.

Non, les voeux pourris du scootériste casqué seront des voeux de mensonge, de manipulation, de rouerie par la parole, le geste, la mise en images télévisuelles.

Ils seront la suite logique des contre vérités et aberrations prononcées par cet individu au Bourget, lors de la campagne électorale de présidentielles et qui ont si bien berné les esprits faibles, moutonniers, qui se complaisent à bêler devant le maître qui les conduit à l’abattoir.

Et, comble de la mise en scène et de la tromperie, dès le discours terminé, la clique des porte flingues présidentiels, ministres et autres responsables socialistes, viendra se hisser du col pour, la bouche en cul de poule, se gargariser de la « mâle parole » du capitaine du pédalo… La piétaille des élus socialistes, au Sénat, à l’Assemblée, dans les organismes locaux et territoriaux, renchérira à grands coups de piaillements et de gloussements de contentement.

Et les media, les publics, aux ordres, comme les privés dominés par la haute finance mondialiste du CAC 40 ou d’ailleurs, y ajouteront leurs louanges de convenance, et feront jouer les hautbois et sonner les musettes….La valetaille des journaleux, sa partie masculine reconnaissable à son visage de barbe naissante destinée à lui donner la virilité qui lui manque, comme sa partie féminine, tressautant du popotin et aguichant du décolleté, sans doute envieuse de Julie, la favorite, rendra grâce à l’oracle élyséen qui l’aide fiscalement et nourrit grassement les vecteurs de propagande auxquels elle a fait allégeance.

Tout est en place…et peut-être même entendra-t-on, en fond sonore, un aboiement de labrador…ça fait si  » papa-peuple »!

Justement, Peuple de France, 2015 arrive:

C’est le moment de montrer que tu as des dents, et que tu sauras bientôt déchirer ces castes d’inutiles, de profiteurs, de destructeurs de ton  essentiel,

c’est le moment de montrer que tu as des neurones et que tu sais t’en servir pour réfléchir, comprendre et agir,

c’est le moment de montrer que toute l’énergie que t’a donnée ton Histoire, tu es capable de la mettre dans le magistral coup de pied à délivrer dans les fesses de ces parasites dangereux qui détruisent et vendent ton pays et ta nation, dans le magistral coup de pied destiné à « casser le Système »

Ben quoi, t’as lu « la mule du Pape », non?

Empédoclatès

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.