Contre la bien-pensance, que Marine s’engouffre dans la brêche de Trump

Un succès du programme Trump au cours des trois prochains mois, sonnerait le glas du politiquement correct qui a fait tant de ravages dans les pays occidentaux.

Car la dictature du politiquement correct est responsable de tous nos maux.

Le politiquement correct, c’est la négation de nos racines et de notre identité.

Le politiquement correct, c’est le reniement de notre héritage culturel, bâti dans le sang et les larmes de nos ancêtres.

Le politiquement correct, c’est le mépris de nos élites pour notre histoire, avec ses 20 siècles de grandeur et ses 15 siècles de chrétienté depuis le baptême de Clovis.

Le politiquement correct, c’est la consécration de la préférence étrangère.

Le politiquement correct  c’est le procès permanent de notre pays à coups de repentance à tous propos.

Le politiquement correct, c’est le renoncement à nos valeurs, au nom de l’acceptation de l’Autre.

Le politiquement correct, c’est la mondialisation sauvage qui lamine les classes moyennes.

Le politiquement correct, c’est l’ouverture des frontières à toute la misère du monde, pour plaire au grand patronat et aux immigrationnistes de tout poil.

Le politiquement correct, c’est accepter les communautarismes et l’islamisation de la société, au mépris de la laïcité.

Le  politiquement correct, c’est  le combat permanent contre la démocratie et la liberté d’expression, pour faire taire tout contradicteur.

Le politiquement correct, en définitive, c’est la disparition de la nation au profit du grand village mondial multiculturel.

Que nous a apporté l’Europe, à nous, Français ? Que nous a apporté la mondialisation ? Que nous a apporté l’euro ?

2100 milliards de dettes, 30000 euros par personne, bébés compris.

6,5 millions de chômeurs, toutes catégories confondues.

Une croissance nulle depuis 10 ans et une immigration de déshérités sans diplômes, qui appauvrissent le pays et lézardent la cohésion nationale.

Nous avons perdu la maîtrise de nos frontières, nous avons perdu notre souveraineté monétaire, budgétaire, diplomatique, judiciaire.

L’Europe décide, exige et ordonne. Le peuple n’ayant qu’un seul droit : se taire.Et c’est pour cela que les patriotes et les Identitaires sont la cible permanente des élites au pouvoir. Elles haïssent le populisme qui menace leurs privilèges. Elles haïssent les patriotes qui s’opposent à leur projet funeste.

Il ne faut donc pas s’étonner que Trump focalise toute la haine des bien pensants, parce qu’il a su écouter cette classe moyenne qui refuse de disparaître au nom d’une mondialisation qui ne fait qu’enrichir les élites sur le dos du peuple.

Trump c’est le défenseur du petit peuple, le Robin des Bois qu’il faut abattre.

Sa réussite signerait la mort des élites bien-pensantes et de leur idéologie dévastatrice.

Trump a été élu par les patriotes de l’Amérique rurale, cet électorat qu’Hillary traitait de “pitoyable” pendant la campagne électorale. C’est dire combien elle méprisait ce peuple américain.

C’est pourtant ce petit peuple qui était en première ligne dans la jungle vietnamienne, le désert irakien ou les montagnes afghanes, pour défendre les intérêts de l’Oncle Sam. Mais comment les élites de la côte Est pourraient-elles comprendre ça ? Leur orgueil leur a ôté tout bon sens et toute lucidité.

Ce ne sont pas les dandys de Manhattan qui font la guerre, ce sont les jeunes de cette Amérique profonde, sur laquelle crache Hillary.

Quand Trump veut se rapprocher de Moscou, ses électeurs applaudissent en citant Reagan-Gorbatchev.

Quand il veut liquider l’Obamacare, ils répondent : “Pourquoi payer pour ceux qui ne font rien” ?

Quand il veut simplifier la loi sur les armes, ils déclarent : “un droit de Dieu”.

Quand on lui reproche d’associer son gendre et ses proches à son action, ils répondent : “il fait au grand jour ce que les autre font en cachette”.

Quand il rapatrie usines et emplois en Amérique, ils applaudissent.

Trump les a entendus et écoutés. Ils sont le cœur de l’Amérique, ceux qui descendent des pionniers de la conquête de l’Ouest.

Et pour eux, entendre Trump clamer “America First”, sonne comme l’hymne national américain.

Trump, c’est le porte-drapeau de leur fierté retrouvée.

La réussite de Trump signera l’échec de la dictature mondialiste.

Les patriotes le savent, Marine le sait. Trump a ouvert une brèche béante dans le mur de la bien-pensance.  Souhaitons lui le succès total, sachant que nos élites rêvent de son échec et de sa destitution.

Jacques Guillemain

image_pdf
0
0

16 Commentaires

  1. Un exemple de « l’impartialité » de nos medias envers Trump ,
    depuis que Trump est élu la bourse Américaine et le dollar montaient, sur des médias d’économie l’on pouvait lire ce genre de remarque :
    MALGRÉ l’élection de Trump la bourse et le dollar montent
    Depuis quelques jours le dollar descend ( oh très légèrement env. de 1,04 à 1,07 se rappeler que sous Obama les 1,60 ont été effleurés…) et les mêmes média titrent :
    A CAUSE de Trump le dollar baisse …

  2. NOUS DEVONS ABSOLUMENT SORTIR DE CETTE EUROPE DICTATORIALE DE MERKEL HOLLANDE

    Suède: Trois réfugiés violent une femme suédoise et le diffusent sur Facebook en direct

    Uppsala. Suède. Dimanche matin, un groupe d’immigrants a diffusé en direct sur Facebook leur viol. La femme violée semblait totalement inconsciente. Trois personnes ont été arrêtées pour des soupçons de viol aggravé.

    extrait : Tous sont âgés entre 20 et 25 ans.
    L’un des protagonistes du crime est un migrant du nom d’Emil Khodagholi.
    Khodagoli, vit à Uppsala, et est déjà connu de la police.
     Entre autres pour des délits de drogue, de vol et d’agression.

    A la fin de la vidéo, les hommes ont dit à la femme:  « Tu as été violée » et « Trois contre une hahahahah ».

    lire l’article dans son intégralité UNE HORREUR !!!!
    http://by-jipp.blogspot.fr/2017/01/suede-trois-refugies-violent-une-femme.html

  3. Espérons que Donald TRUMP a de bons gardes du corps, en zappant le 21 janvier , je suis tombé sur Salut les terriens et il y’avait, Lilie DELAHAIE , qui a des dons et prévu un attentat contre celui-ci, la réaction du public surprenante, elle connait également le nom du prochain président de la République et annonce de grands changements, je ne regarde jamais cette émission. mais j’aurais bien voulu en savoir d’avantage!

  4. Le mal absolu dont nous subissons les effets que vous nommez mondialisme , Il s’appelle la très haute finance internationale apatride qui affiche clairement son programme mortifère des peuples et des nations sur les murs de l’aéroport de Denver , Colorado, sur les murs de la Bank of America en Virginie , sur La couverture de The Economist de Janvier et sur Les Guidestones de Georgie ( c’est sur You Tube ) . Peuples réveillez vous . Ca fait 2 décennies qu’ils avancent démasqués .

  5. En Amérique, les libéraux progressifs agissent exactement comme les musulmans (qu’ils défendent d’ailleur). Ils remplacent la réalité par leurs dogmes et n’ont comme arguments que haine, menaces et insultes. C’est beaux le progrès…

  6. Bon commentaire …sauf qu’il n’y a qu’au cinéma ou on peut changer de personnalité en paraissant sincère rôle après rôle…..Marine (pour qui je voterais quand même) est une bisounours ,Trump lui ,a un caractère de fonceur bien trempé ,qui n’en a rien à foutre du Politiquement correct ,ça se voit et la différence est énorme…..facile de suivre un leader pareil ….

  7. quand je lis ce commentaire je pense à la chanson de BRASSENS : « quand on est con….. »

  8. @amandine
    Oui, ce sont d’ailleurs ces imbéciles racistes du FN qui ont massacré des centaines de personnes ces dernières années à coup de kalash et en les écrabouillant avec un camion.
    Pauvre débile!

  9. Il y a eu recrudescence des actes racistes et homophobes aux USA récemment. Ce n’est pas le fait de Trump. C’est que des imbéciles racistes, qui n’ont rien à voir avec Trump, ont cru qu’ils pouvaient se lâcher.
    En France, les imbéciles racistes sont dans le FN. Ca fait tout de même une sacrée différence.

  10. Pour l’avènement de Trump, les soit disant démocrates américains ont montré leur vrai visage: ANTI DÉMOCRATIQUE. A l’arrivée de Marine, les soit disant démocrates français vont-ils en plus oser s’associer à la racaille des émeutiers ?

Les commentaires sont fermés.