1

Contre la dictature, tous dans la rue, face à l’oligarchie

Madame, Monsieur, chers Patriotes,

Depuis le début, j’affirme que notre combat pour la liberté dépasse largement le seul Passe sanitaire. C’est une conception de l’Homme, de l’humanité, l’idée qu’on se fait de la France, de ses valeurs, de son avenir qui sont en jeu !

Ainsi, le confinement des non-vaccinés en Autriche – bientôt imité par l’Allemagne ? – est un effondrement de l’Humanité ! Un effondrement moral et éthique. En plus d’être parfaitement inefficace bien sûr. Cette logique du Passe, poussée jusqu’au bout, conduit à l’innommable, la ségrégation, le bouc-émissaire, l’apartheid, et possiblement des choses très dangereuses à la fin.

Au regard de cette évolution, qui partout en Europe confirme l’échec total du tout-vaccinal, du passe sanitaire, des restrictions, nous ne pouvons qu’être encouragés dans la noble résistance que nous menons ! D’autant plus encouragés que samedi dernier dans le cortège national à Paris nous avons vu la participation monter en flèche, grâce à l’arrivée de nouveaux résistants : des familles qui défendent les enfants, des double-vaccinés qui ont décroché du narratif officiel et ont décidé de rejoindre les rangs de la résistance. Bienvenue !

Le magnifique combat mené par nos compatriotes en Guadeloupe nous confirme que c’est l’unité, la persévérance et la ténacité qui gagnent !
En Guadeloupe, le combat a un avantage : l’implication massive de professions comme les pompiers, chauffeurs de taxi, les routiers, et même des syndicats enseignants qui ont compris qu’ils étaient les prochains sur la liste.

En métropole, les corps constitués sont moins présents dans le combat jusqu’ici. Les syndicats trahissent, on le sait ! Les choses sont donc moins simples, mais des opérations routières s’organisent, nous y contribuons, et la résistance a regroupé bien davantage de monde depuis 2 semaines : superbe espoir !
Alors peu importe si rien n’est simple ! Nous faisons avec, ce combat est titanesque mais il est vital et noble, et nous irons ensemble vers la victoire !

Je vous attends dans 2 rendez-vous cruciaux :
Ce jeudi 18 novembre, très important et inédit : action populaire devant l’ambassade d’Autriche en France, 18 rue Fabert à Paris.
Soutien avec le peuple autrichien opprimé, contre un système terrible, contre la contagion des esprits en France. Réveil face à l’apartheid ! Je vous attends massivement !

Comme je vous attends plus nombreux que jamais ce samedi 20 novembre pour le cortège national unitaire à Paris : rendez-vous à 14h place du Palais Royal ! Ça va être incroyable ! Venons avec des milliers de drapeaux français, faisons venir des gens qui n’ont jamais bougé jusqu’ici mais qui ont maintenant compris.

L’ADEE (Association de défense des élèves et des étudiants) accélère de son côté ses opérations directement aux portes des établissements scolaires pour sensibiliser les parents d’élèves et sauver les enfants ! Bravo ! L’ADEE, comme d’autres collectifs citoyens, s’est créée grâce aux manifestations qui ont permis de mettre en réseaux des Français qui veulent agir ensemble !

Un très grand bravo d’avance à tous ceux d’entre vous qui vont dès maintenant rejoindre Les Patriotes, ou reprendre leur adhésion annuelle, ou faire un don de soutien au mouvement, pour rejoindre une dynamique populaire extraordinaire et soutenir financièrement toutes nos actions ! (Voir les liens en fin de mail pour cela). Comme vous le savez, Les Patriotes ne bénéficient d’aucun soutien, ni de l’État ni des banques, et font face à une oligarchie agressive. Et pourtant les dépenses dans toutes ces opérations sont très conséquentes ! Immense merci d’avance !

Cette semaine encore, nous saluons chaleureusement les référents Patriotes, ainsi que les militants et bénévoles qui prennent sur leur temps pour servir le bien commun par des manifestations ! En voici la liste :

JEUDI 18 NOVEMBRE :
75 PARIS 17h Rassemblement en soutien au peuple autrichien – devant l’AMBASSADE d’AUTRICHE – 18, rue Fabert – Paris 7ème

SAMEDI 20 NOVEMBRE :
75 PARIS 14h Défilé national unitaire pour la liberté Départ : Place du Palais Royal avec Florian Philippot

06 ANTIBES 14h30 Terrasse Liberté – Esplanade du Pré des Pêcheurs, avenue de Verdun

49 ANGERS 15h Rassemblement contre le pass sanitaire et pour les libertés – place du Ralliement face à l’entrée des Galeries Lafayette

60 BEAUVAIS 14h Rassemblement et défilé – Place Jeanne Hachette

88 SAINT-DIE-DES-VOSGES 14h30 Défilé contre le pass sanitaire – Départ devant la cathédrale – 4, place du Gl de Gaulle

Notre combat, c’est celui de la vérité ! La vérité qui doit s’imposer face aux conflits intérêts, la corruption, les mensonges oligarchiques !

Ainsi, nous avons vu cette semaine se développer un débat sur le « fabriqué en France » (« made in France »). La vérité impose de dire qu’on ne pourra privilégier les produits français, agricoles, industriels ou les services, que lorsque nous aurons quitté l’Union européenne par le Frexit. En effet, l’UE interdit formellement tout patriotisme économique, alimentaire ou agricole.

Seules la liberté, la souveraineté nationale permettent d’agir pour le bien commun en tout domaine.
Les frontières de la France ne sont pas en Pologne : si on veut arrêter avec l’immigration massive on doit d’abord et avant tout reprendre le contrôle, notamment de nos frontières nationales. Même chose sur le service public, la ré-industrialisation, les salaires, les retraites, l’écologie, la politique étrangère : reprenons le contrôle en quittant les instances supranationales et en bouleversant un système politique concentré dans les mains de quelques uns. C’est cette rupture salvatrice que je construis avec vous !

Macron, sa clique et l’oligarchie n’attendent qu’une chose : que chacun baisse les bras et reste gentiment à la maison. Ce ne sera pas notre cas, y compris en cas de reconfinement : nous ne le respecterons plus !
Sortir, se montrer, être avec les autres résistants, dans toutes les actions, c’est ce qu’il faut faire ! Aucun combat ne se gagne en quelques semaines ou quelques mois, surtout lorsqu’on défie une telle oligarchie. Mais aucun combat n’est vain. Tout compte. Alors allons-y avec panache, espérance et énergie !

‪Vive Les Patriotes !
Vive la France !

Florian Philippot
Président des Patriotes.