Contre la Russie, Von der Leyen prépare le IVe Reich

Je fais aimablement référence à l´article de Jacques Guillemain qui est complet et juste (dans le sens de justice) dans son analyse.

Je souhaite néanmoins , avec votre permission cher Jacques, élargir un aspect de votre propos. Il s´agit du nombre de  combattants engagés d´un côté comme l´autre. Au départ le 24 février, les troupes engagées du côté russe étaient de 150 à 200000 selon diverses sources (récemment sur CNews lu 130.000) tandis que du côté ukrainien on parlait de 200.000 voire 300000. Du côté russe il s ´agit d´une “operation spéciale” pour venir au secours aux frères russes du Donbass qui depuis 2014 étaient sous le feu des  canons et attaques ukrainiennes. Ces derniers, selon diverses sources s´apprêtaient, avec l´aide de l´OTAN, à lancer une offensive de grande ampleur sur le Donbass. Les Russes ont frappé les premier. Ce qui faut faire quand la bagarre est inévitable. Les Russes et les combattants des Républiques du Donbass ont très rapidement et facilement conquis 20 à 25% du territoire ukrainien. La rapidité et la facilité s´expliquent par le fait que les populations libérées les ont justement reçu comme des libérateurs. Evidemment, l´OTAN et les Yankees ne voient pas ca du même oeil et ont mis sur pied un programme de réarmer  l´Ukraine en armes modernes et performantes  et d´augmenter sensiblement le nombre de combattants. Cela a permis à l´Ukraine de fournir aussi des informations sur l´adversaire et ses points faibles.

A un certain point, de ce processus, le nombre d´armes et combattants a permis à l´Ukraine de mener une offensive locale réussi au nord-est. Dans cette situation où le déséquilibre en armes et en personnel penche dangereusement en faveur de l´Ukraine/OTAN la mobilisation partielle  semble une évidence de façon à rétablir l´équilibre  des forces avec de préférence un certain avantage aux Russes. Même si la Russie a l´avantage des armes (artillerie et aviations) il faut du monde pour ensuite se maintenir sur le terrain. IL faut ajouter que l´Ukraine a mobilisé tous les hommes de 18 à 55 ans très tôt dans le conflit ce à quoi s´ajoute les brigades internationale des pays occidentaux dont le nombre est inconnu.

Si le processus s´arrête là, tout rentre dans un cours normal de la guerre  avec augmentation régulière des effectifs en armes et personnel. Si les combats restent dans le périmètre ukrainien, la guerre peut durer très longtemps. En cours de route, il peut se produire des événements prévisibles dès maintenant. La crise énergétique  va s´aggraver et créer des mécontentements ici  et là en Europe. Ou une frappe de l´OTAN sur la Fédération de Russie élargie aux oblast après le référendum du 23 au 27 septembre.

En bon commerçant et homme d´affaire, je compte le nombre d´armes et combattants engagés dans le conflit. Je ne suis pas le seul à le faire.

J´ajouterai un mot concernant Von Der Leyen, l´Allemande non élue à la tête de l´UE. Elle nous prépare le IVe Reich à la suite des USA qui disparaitront de la scène internationale. Ca demande un développement pour une autre fois.

Jean-Claude Jourdan

image_pdfimage_print
14

16 Commentaires

    • @patpthil.ne pas oubliez que les russes du dombass,sont des populations importés, après le génocide des ukrainiens qui vivaient sur leurs terres ancestrales depuis le 8ième siècle, après la khazarie.remplacés par des narbonnoides russes.comme la france est grande remplacé, par des populations allochtones.venant d »afrique du nord.le maghreb ou population subsaharienne africaine.

  1. Contre la Russie, (ET CONTRE NOUS), Von der Leyen prépare le IVe Reich. Tiens, tiens, je dis ça depuis longtemps déjà. Car c’est bien à ça que cela se résume : un grand projet du petit moustachu fou, c’était l’union des nations d’europe et d’Afrique du nord, sous un seul commandement: LE SIEN ! (et très curieusement Ursula est une descendante d’un NAZI !!!) Le grand-père de Mme von der Leyen, MR ALBRECHT Carl Eduard (1902 – 1965) était un nazi qui s’est porté volontaire pour combattre en 1940, est devenu sergent-chef dans la Wehrmacht et a dirigé une unité dite « antipartisane » sur le front soviétique oriental… (le fruit ne tombe jamais loin de l’arbre)

    • Probable que 99% des Boches descendent d’un nazi !
      Car contrairement à l’image édulcorée après WW2, pour aider à la « réconciliation », l’immense majorité de la population adhérait aux folies du führer : Discipline, militarisme, totalitarisme, impérialisme, expansionnisme.
      Leurs descendants n’ont pas changé. C’est dans leurs gènes.
      Les Boches ont toujours été comme les mahométans. Ils veulent dominer le monde. Si tu ne les écrases pas à temps, ils t’écrabouillent sans pitié !

    • Pour l’instant l’OTAN et Biden « enforcent »le siège sur lequel elle est assise.elle se sent intouchable 😖

  2. Deux évidences, tôt ou tard, la Russie devra affronter les USA et tôt ou tard la Von der leyen commettra l’erreur criminelle qui la mènera au poteau d’exécution

    • Oui mais entre temps une guerre nucléaire nous aura exterminés car cette femme est folle et il faut à tout pris la demettre SURTOUT qu elle n a pas été élue a ce poste !!

      • Van der la chienne son temps est compté , il est d’ailleurs compter pour toutes ces ordures de mondialistes criminels , d’ici quelques temps ils se balanceront au bout d’une corde accrocher aux réverbères , à condition de les cravater avant qu’ils ne fuient en Suisse ou tout est prêt pour les accueillir dans les villages du canton de Zurich !

  3. il ne faut rien d’attendre d’autre que cette allemande nazie pressentie telle dès ses premières apparitions : comment la faire sortir ?

Les commentaires sont fermés.