Contre l’immigration, contre l’islamisation, le 9 mars, manifestez ! Le 23 mars, votez!

Publié le 27 février 2014 - par
Share

affiche9marsLa réalité est là, vérifiable : dans son enquête annuelle de 2013 intitulée   » France 2013 : les nouvelles fractures » et confirmée en janvier 2014, IPSOS ne fait que conforter par ses chiffres ce qu’ici nous disons depuis de longues années dans nos différents articles.

Qu’on en juge : 70% des Français considèrent  » qu’il y a trop d’étrangers en France  » (et même les électeurs du PS et du Front de Gauche à plus de 60% le disent) et « qu’on ne se sent plus chez soi comme avant »…

Tandis qu’ils sont 74% à penser que la religion musulmane n’est pas compatible avec les valeurs françaises et qu’ils la considèrent comme non tolérante et agressive… (1)

Tant il est vrai que si l’impact de cette religion rétrograde est si grand dans notre pays, c’est bien parce qu’elle est arrivée par les flux massifs d’immigrants du Maghreb et d’Afrique subsaharienne ( en particulier), flux grossis par la politique du « regroupement familial », du « droit du sol » automatique, de l’assistanat social qui dilapide la richesse nationale au profit des « arrivants » et au détriment de ceux qui travaillent et cotisent depuis de longues années !

Compte tenu de ce contexte, l’initiative lancée par Riposte Laïque et Résistance Républicaine de demander un référendum pour que le peuple de France s’exprime sur la politique migratoire suivie depuis plus de 40 ans prend tout son sens.

Et elle doit être couronnée de succès, comme doit l’être aussi la proposition de loi déposée par les députés Collard et Bompard sur le même sujet, comme doit l’être encore la pétition en ligne lancée par « Le Bloc  Identitaire »  (2)

Cela relève de la simple pratique démocratique qui doit présider à la mise en place de toutes les politiques qui concernent notre pays dans sa totalité, dans son mode d’organisation et de fonctionnement, dans son avenir et l’avenir de son peuple.

Nous n’avons aucune illusion sur les intentions et les orientations de ce gouvernement de socialos et d’écolos qui se déchirent ( mais qui se confortent pour détruire notre Nation et se goberger sous les ors de la République) , gouvernement minoritaire ( une cote de confiance présidentielle à moins de 20%, une représentativité électorale du même calibre..) mais qui, par effets pervers de l’expression démocratique (et utilisation du bipartisme ) a tous les pouvoirs.

Nous savons que ce groupe minoritaire dominant abusivement l’espace politique, social , sociétal français est prêt à tout pour se maintenir aux commandes et aggraver la politique qu’il mène d’expansion du chômage, d’augmentation de la fiscalité, de communautarisation de l’espace public  tuant l’unité laïque républicaine, de détérioration de l’appareil économique français, de soumission à l’Europe et à l’atlantisme le plus étroit.

Non content de télécommander l’essentiel des media par la soumission à ses bottes de la valetaille journaleuse lapant la soupe fiscale et idéologique qui lui est servie , il n’hésite pas à frapper durement tous ceux qui s’opposent à lui en tentant de les empêcher de parler, d’utiliser leurs outils de communication, de manifester…

Chacun sait combien le bodybuildé de Beauvau a fait traiter différemment les manifestants pacifiques de la « Manif pour tous », massivement arrêtés préventivement, et les casseurs patentés de Nantes, ces hordes fascisantes que ce ministre d’opérette n’envisage même pas de dissoudre.

Et chacun connaît le rôle totalitariste des associations stipendiés par les autorités officielles dans leur action destructrice de la liberté de dire, d’analyser, de dénoncer…bases de la liberté de conscience imposée par notre laïcité : ici, à Riposte Laïque, nous sommes bien placés pour comprendre que, derrière les procès qui nous sont faits, c’est notre liberté de parole qui est visée…et « à la caisse », afin de nous faire taire.

Alors, oui, mille fois oui…. Le 9  mars sera un bon moyen de dire « non » à un aspect essentiel de la politique européiste et mondialiste menée par le pouvoir en place, politique imposée par Schengen et la fameuse « libre circulation de la main d’oeuvre »,  autre volet des délocalisations industrielles de masse.

Mais ce 9 mars doit avoir une suite obligée: celle marquée par le 23 mars, premier tour des élections municipales, où il faudra donner à la démarche « manifestante » comme à l’expression des sondages la dimension politique sans laquelle tout ce qui aura été fait avant ne servira à rien.

Elire, à cette occasion, des hommes et des femmes qui sauront faire entendre, à la base, dans les conseils municipaux et autres intercommunalités, la voix réelle du Peuple de France en s’opposant à tout ce qui favorise aussi bien l’immigration que la communautarisation islamique rampante, est essentiel.

Mettre en place des majorités locales susceptibles de promouvoir, à leur place, des orientations allant dans le sens de ce que demandent, à la base, les Français (de souche comme ceux qui , immigrés, ont su s’assimiler) , devient primordial…et apparaît comme la suite logique de ce que disent les électeurs dans les sondages et les manifestants dans les manifestations.

9 Mars … 23 Mars… tous ensemble, tous au combat, tous unis contre les immigrationnistes et islamophiles socialos-écolos, et leurs compères umpéistes-udéistes !!!

Robert Albarèdes

 1 – http://www.ipsos.fr/ipsos-public-affairs/actualites/2014-01-21-nouvelles-fractures-francaises-resultats-et-analyse-l-enquete-ipsos-steria

2 – http://www.france-petitions.com/petition/392/immigration-massive-nous-voulons-aussi-voter

 

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.