Copé et Galut peuvent être fiers : Mariani a baissé son froc

Publié le 9 mai 2014 - par
Share

http://4.bp.blogspot.com/-l3sLO8B0dA4/UiEM7wpQlvI/AAAAAAAABMY/VUr0mptismY/s1600/boko.jpg
http://4.bp.blogspot.com/-l3sLO8B0dA4/UiEM7wpQlvI/AAAAAAAABMY/VUr0mptismY/s1600/boko.jpg

Thierry Mariani baisse son froc devant les cris d’orfraies des tweeters gauchos et UMP. Copé « apaise » l’ambiance en morigénant le fautif, peut-être sur les conseils du sémillant Yann Galut. Résultat : Le député des Français de l’étranger se couche en disant que son tweet a dépassé sa pensée. On est sommé de quitter la réalité historique, on oublie les traites négrières de Pétré-Grenouilleau, on écarte d’un revers de main Le Génocide voilé de Tidiane N’daye, on ne lit plus Kessel et Terre des Hommes de Saint-Exupéry, on fout au rencart Jacques Heers, etc. etc. Bref on reprend le braquet émotionnel si commode, on s’épanche en tweets larmoyants sur l’horreur de l’enlèvement de près de 300 jeunes filles (et oui, il y en a eu onze de plus récemment!) en omettant de dire que la majorité d’entre elles est chrétienne, on donne enfin, au bout d’un mois tout de même, un écho à cette horreur, le tout couronné par « the » tweet of Michele Obama!
Et Le point.fr déforme sans vergogne le fameux message de Mariani :
http://www.lepoint.fr/politique/propos-de-mariani-sur-l-esclavage-cope-les-regrette-profondement-07-05-2014-1820424_20.php
« Le député des Français de l’étranger a tweeté mardi la phrase suivante : « L’enlèvement de jeunes Nigérianes par la secte islamiste Boko Haram, qui menace de les vendre comme esclaves, doit déculpabiliser l’Occident sur l’esclavage; » Il y a ajouté le hashtag « déculpabilisation ». »

Le tweet d’origine était celui-ci :
Thierry MARIANI @ThierryMARIANI
Suivre
#Nigeria.L’enlèvement par secte #BokoHaram rappelle que l’Afrique n’a pas attendu l’Occident pour pratiquer l’esclavage #Déculpabilisation
9:12 AM – 7 Mai 2014

On constate que Copé regrette « profondément » les propos de lèse bien-pensance du piteux Mariani, nous assure que ce dernier trouve aussi que Boko Haram est « une secte »très très vilaine et assène martialement que « C’est une tragédie qui crée l’indignation et l’émotion dans le monde entier et à laquelle personne ne peut rester insensible ».
Surtout ne jamais nommer l’islam, ne jamais parler de djihad, ne jamais évoquer les razzias, les pillages, le butin, les massacres, les enlèvements de mécréants, les viols systématiques et les mises en esclavage prônés par Mahommet et qui perdurent depuis quatorze siècles. Surtout ne jamais évoquer l’esclavage moderne qui continue en Mauritanie, au Niger, dans les Emirats et dans certains grands hôtels de luxe parisiens, surtout continuer à dissimuler, à mentir, à se contorsionner en convoquant les émotions stériles : à quand un « razziathon » animé par les « Enfoirés » pour collecter des fonds qui, pourquoi pas, pourraient servir aux reconstitutions d’hymen de celles qui, peut-être, auront la chance d’être libérées sous les projecteurs de CNN, de la BBC ou de France Télévisions?
Cependant Oumma.com (1) vous affirme qu’ici encore, ce ne sont pas les textes coraniques qui sont en cause, puisqu’on vous le dit, et ce n’est pas l’ensemble de la classe politico-médiatique qui se mouillera pour vous dire le contraire.

Danielle Moulins

Pour se distraire des fiévreux préparatifs des futures élections européennes messieurs Copé et Galut pourraient lire ce dossier documenté du site Coranix :
http://www.coranix.org/108/negriers.htm

(1) http://oumma.com/202163/boko-haram-cette-dangereuse-secte-se-reclame-de-lisla

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.