Coralie Dubost est une double flemmarde !

Le 19 octobre 2021, Coralie Dubost et son amoureux se font agresser au sortir du Café de l’Alma, brasserie chic du 7e arrondissement. Ayant été délestée de son sac, de deux mille euros, son fiancé de sa Rolex à 12 000 euros et de son smartphone, pour se faire plaindre et remarquer, telle une starlette, cette député LREM surmédiatisa l’affaire jusque dans Paris Match… attirant l’œil sur son emploi du temps.

Ce soir-là se votait à l’Assemblée, à partir de 21 h 30, l’article 1 du projet de loi Vigilance sanitaire, texte liberticide qui impliquait la présence de tous nos députés salariés, au lieu des 178 présents. C’est ainsi que l’on s’aperçut que Coralie était allée réjouir ses papilles un peu plus loin, au lieu de bosser. 

Le 25 octobre, sans vergogne, elle est venue narrer le détail ses malheurs sur BFM TV… Interrogée sur son absence dans l’Hémicycle, elle s’est justifiée par un gros mensonge : « Nous fonctionnons à l’intérieur de chaque groupe politique par rotation (…), ce soir-là je n’étais pas de permanence ». Comme chacun des 577 élus, elle aurait dû y être. Cela s’appelle de l’absentéisme éhonté.

Auparavant, cette écervelée ridicule justifia dans un tweet le fait de dîner au restaurant : « on a dû aller dîner dehors car Deliveroo n’a pas pu nous livrer. Une situation classique pour beaucoup d’autres Français »…

En tant que député, elle perçoit aussi une indemnité pour se loger à Paris, elle peut donc avoir à son domicile de quoi se nourrir, comme la plupart des Français.  Mais Coralie ne doit pas daigner ouvrir une barquette de charcuterie sous vide ou un plat surgelé…  C’est fatiguant.

Concernant Deliveroo, elle ment encore. Cette plateforme, proposant la carte de centaines de restaurants, par arrondissement ou par zone, offre un choix immense. Quant au fait que beaucoup de Français commandent ainsi leurs repas, c’est surtout l’apanage de gens aisés.

Ayant partagé la vie de Véran, elle a dû longtemps profiter des privilèges et du personnel attachés à l’appartement de fonction du ministre de la Santé, avenue de Ségur… Vivre aux frais du contribuable fausse la perception de la vie.

Que Coralie Dubost bobarde aussi stupidement ne fait que détériorer plus encore son image d’insupportable sangsue de la République, très présomptueuse… de surcroît,  doublement flemmarde.

Mitrophane Crapoussin

image_pdf
30
0

14 Commentaires

  1. Castaner est en pétard et il le dit. Il dénonce l’absentéisme des députés LREM.
    Tiens, il lui a fallu plus de 4 ans pour s’en apercevoir. C’est l’affaire Coralie machin qui l’a mis en colère. Ou Sandrine Brocard qui s’est fait élire dans la 5ème circonscription de Lyon (dont Caluire) et que nous n’avons absolument jamais vu.
    Pas plus qu’elle n’ a été vu à l’Assemblée. Ou Claire O »Petit, l’ancienne égérie des Grandes gueules, interdite de gestion (faillite frauduleuse) et qui malgré cela a pu se présenter et être élu (Les grandes gueules lui avaient sa campagne car elle était opposé à un candidat FN donné à 60 %. Ca fait beaucoup de casseroles pour ces femmes….

  2. En bref une inutile qui n’a pas sa place sur terre Que le diable l’emporte! Surement qu’il faudra qu’on s’occupe d’elle directement

  3. J’habite dans l’Hérault , mais je vous assure que cette sangsue prétentieuse ne me représente pas du tout du tout du tout !

  4. Ces gens-là me dégoûtent. Ils ne fichent rien, mais se servent. Alors là oui.
    2.000€ pour payer le resto. C’est énorme. C’est peut-être de l’argent public, ça..Elle n’aurait pas pu manger, un plat tout préparé en supermarché. Elle doit avoir des goûts de luxe, elle.

  5. Sur la photo, elle a quand même l’air de s’enquiquiner ferme. A moins qu’elle ne soit pas d’accord avec ce qu’elle entend. L’excuse d’absentéisme est lamentable.
    Elle profite donc de tous les avantages : restaurant de lux dans le VIIème, studio dans les locaux de l’Assemblée.
    A Lyon, dans la 5ème circonscription, on a hérité d’une Blandine Brocard, LERM sortie de nulle part et qui y est vite retourné. Pareil ; absentéisme relevé !!!
    Ces femmes ont trouvé la filière pour « s’affirmer et s’épanouir….;’

  6. Apparemment cette gente dame n’a pas de batterie de cuisine chez elle, sinon elle aurai pu se faire cuire un œuf.

  7. qui se trimbale un smic dans son sac pour payer le restaurateur en liquide !

  8. Une tordue profiteuse du système et qui ne se prive pas !
    Avec le Véreux , ils faisaient une belle doublette de sangsues du fric des Cons Tribuables …..

    • toute cette faune du macroniste et de la gauche caviar,n’ayant jamais ete elu avant macron,comme me disait un ami,aux legislatives sur les panneaux electoraux,une photo de celui qui se presentait que personne ne connaissait,mais a cote la photo de macron et les moutons votaient pour cette personne,mon ami disait on aurait mis un singe en photo,il aurait ete elu,voila les francais au bout de 40ans de lavage de cerveau des mediats et de l’education nationale

  9. Encore un parasite qui s’engraisser sur la bête.
    Bon…demain moi aussi j’irais au restau au lieu d’aller bosser (je fonctionne par roulement : des fois j’ai envie et des fois pas!)

    Ha ça me fait penser qu’il faut que j’aille retirer 2000 € pour payer le restau 🙂

  10. Cette horrible et hypocrite snobinarde a cru bon justifier la raison de sa sortie au restaurant par défaillance de deliveroo. Pourquoi ? Elle a le droit de fréquenter les restaurants.
    M’est avis que cela a un rapport avec les 2000 euros en espèces dans son sac.

  11. Encore une parvenue qui n’a jamais travaillé c’est encore un mauvais message envoyé par les hommes et femmes des partis politiques surtout à gauche

Les commentaires sont fermés.