1

Coralie Dubost quitte la politique pour souffler sur son bébé!

C’était très étrange ce battage médiatique, type opération commando, advenue vendredi autour des dépenses inconsidérées de Coralie Dubost. Certes, elle avait utilisé ses frais à d’autres fins que son mandat électif mais que l’ensemble des journaux et des sites, généralement si prompts à se taire et dissimuler, sortent le scandale en même temps laissait présager une opération orchestrée pour la virer.

Pour que LREM, parti connu pour ses collusions et corruptions, ses ministres et députés en prise avec la justice, peu regardant avec la légalité et les financements… se soit débarrassé de la député de l’Hérault, c’est qu’elle devenait gênante.

Evidemment, rien ne filtre… L’on peut toutefois s’interroger quant à une conséquence indirecte de sa liaison avec Olivier Véran. Coralie Dubost a partagé sa vie de 2018 à 2021. L’avocate montpelliéraine et l’ancien médecin grenoblois, alors en couple chacun de leur côté, avaient rompu avec leurs conjoints respectifs pour officialiser leur relation, en pleine bataille sur la loi asile et immigration. « Entre Olivier et moi, les choses ont pris du temps. On a été collègues, puis amis, avant le coup de foudre », expliquait-elle à Paris Match en mai 2020.

Succédant à Agnès Buzyn, le député de l’Isère est devenu ministre de la Santé en février 2020. En deux ans, Coralie a pu connaître nombre de magouilles et de mensonges de la politique sanitaire de Macron: des interdictions de soigner aux fictives saturations des hôpitaux, en passant par le management par la terreur… Elle n’a pu que savoir ce qu’il en était du copinage avec McKinsey, des commandes de ces thérapies expérimentales, etc., et tant d’autres ignominies et turpitudes du sinistre Véran et de la macronie.

L’on sait que les enjeux pognon de la «crise Covid» sont énormes. Comme Foutriquet a encore très envie d’emmerder les Français et d’en tirer maints bénéfices, sans que ça jacasse…

Si l’on ignore précisément pourquoi, l’on ne peut qu’avoir la certitude que Macron l’a empêchée de se représenter, la renvoyant pouponner dans sa province et surtout, la fermer.
Reste à espérer que Coralie Dubost se venge et raconte.

En attendant ses mémoires, elle nous a laissé un communiqué officiel récapitulant ses oeuvres admirables et sa terrassante vie de député, sans oublier de remercier nombre de gens dont Macron et Ferrand.

Il y a encore une semaine, déjà très enceinte, elle annonçait dans L’heure des pros qu’elle allait se représenter aux législatives, Coralie ne part absolument pas « pour protéger l’enfant que je porte de toutes les vicissitudes de l’exposition et de la vie politique. »

Il est à noter qu’elle s’en va sur une formule hilarante « Il y a deux mois j’ai perdu mon père, un grand et honnête homme, j’aurais aimé consacrer plus de temps à ses derniers souffles, je veux en consacrer des paisibles à ceux de mon nouveau-né.»

Apparemment peu douée pour la politique, Coralie Dubost ne l’est pas davantage pour l’écriture.

Bons souffles paisibles sur le bébé!

Mitrophane Crapoussin