Les dernières coraneries de la semaine : des nouvelles de Charlie

Publié le 13 janvier 2015 - par
Traduire la page en :

 

Une analyse pertinente, en prologue :

http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2015/01/11/31003-20150111ARTFIG00062-michele-tribalat-pourquoi-nous-ne-sommes-pas-charlie.php

Pendant les cérémonies françaises, l’horreur planétaire continue.

http://www.livingscoop.com/watch.php?v=Mzg0NQ

TERRE d’ISLAM.

Quelques nouvelles des amis de Charlie…

http://www.memri.fr/2015/01/12/le-predicateur-tunisien-bechir-ben-hassen-quiconque-maudit-le-prophete-mahomet-doit-etre-execute/

http://www.memri.fr/2014/12/21/letat-islamique-en-francais-dans-une-nouvelle-video-faites-exploser-la-france-reduisez-la-france-en-miettes-explosez-leurs-tetes/ ( club des amis d’Aymeric Caron. Juste une question, beau gosse : as-tu la solution à ce problème : http://www.atlantico.fr/decryptage/contre-terrorisme-verite-comme-force-frappe-hassen-chalghoumi-philip-roy-1949045.html

http://www.memri.fr/2015/01/09/editor-of-qatari-al-arab-daily-muslims-dont-need-to-apologize-for-charlie-hebdo-shooting/ (club des amis d’Askolovitch et du PSG)

http://www.memri.fr/2015/01/11/le-predicateur-egyptien-mostafa-al-adwy-sur-lattentat-de-charlie-hebdo-par-dieu-nous-sommes-heureux/( club des amis d’Eddy Plenel)

http://www.memri.fr/2015/01/09/on-twitter-french-and-british-isis-fighters-praise-paris-attack-threaten-further-attacks/ (club des amis de Pascal Boniface)

La grande manif tant attendue !

 Permalien de l'image intégrée

Manifestement, cette jeune femme n’a pas tout lu.

http://www.metronews.fr/info/attentat-contre-charlie-hebdo-je-suis-musulmane-et-affligee-affirme-diam-s-sur-facebook/moai!o3H33lIDdKdyY/

Un porte-parole de la tolérance et de la paix. Nous avons le droit de ne pas nous convertir. Bonne nouvelle ! 3 millions de personnes n’auront pas défilé pour rien.

Pour les naïfs de la Voix du Nord : l’expression de la guerre est multiple !

http://www.lavoixdunord.fr/region/roubaix-un-tag-justifiant-les-attentats-la-betise-ia24b58797n2593714

Un formateur d’assassins aux Urgences de la Pitié-Salpétrière Condamné puis libéré presque aussitôt! Et si on commençait par éradiquer cette vérole, Monsieur Cazeneuve? Mais bon; Christiane Taubira en tête du cortège ce Dimanche, ça n’augure pas grand chose de bon.

http://www.leparisien.fr/faits-divers/charlie-hebdo-l-etonnante-reconversion-de-l-emir-des-freres-kouachi-11-01-2015-4436911.php#xtor=EREC-109—-2515163@1

Une synthèse en quelques phrases, par un expert. Un vrai, celui-là.

http://kiosquenet.free.fr/TEXTES/Claude-Levi-Strauss-Tristes-tropiques.html

Et là ? Galopins ! Pan-pan cul-cul. Tata Christiane pas contente. Rappel à la Loi prévisible, non mais !

http://www.metronews.fr/info/charlie-hebdo-plusieurs-arrestations-pour-apologie-d-actes-terroristes/moaj!FuUFwml9DTkQ/?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter

 

La Mairie de Paris est comme le bus ordinaire de la RATP : sous contrôle. Merci Delanoë !

http://m.leparisien.fr/faits-divers/attentat-a-charlie-hebdo-said-kouachi-a-ete-employe-deux-ans-a-la-mairie-de-paris-10-01-2015-4434879.php

HOMMAGE AUX ANCIENS.

Et pour ceux qui pensent que le choc des civilisations n’existe pas.
Contraste

Tu penses quoi, de ces photos, citoyen Caron ?

http://video-streaming.orange.fr/tv/aymeric-caron-s-exprime-sur-charlie-hebdo-je-suis-devaste-onpc-VID0000001tv9i.html

FRANCE LUCIDE.

Dans le brouillard abondamment répandu par les marionnettistes, une petite lumière venue de Corse.

http://www.lejdd.fr/Sport/Football/Le-gros-bug-du-PSG-711542

Pascal Praud, petit télégraphiste de Doha, sur le même vélo que Claude Askolovitch. Joli tandem. vite, en équipe de France !

M.Pokora : sursaut patriotique ? Houla ! Il y en a qui cherchent les ennuis…

http://www.non-stop-people.com/actu/politique/m-pokora-pas-dhommage-charlie-hebdo-sur-twitter-le-chanteur-sexplique-73512

Il se pourrait bien que ce genre de réflexion soit devenue assez courante au sein de nos forces armées.

Lettre au président

Comme celle-ci, dans la société civile.

http://www.atlantico.fr/decryptage/quand-accusation-islamophobie-est-que-faux-nez-offensive-organisations-islamiques-internationales-pour-introduire-delit-1950097.html/page/0/2

FRANCE RÉELLE.

D’abord, cette confirmation, par quelqu’un qui connait bien le problèmehttp://nation.foxnews.com/2015/01/08/ayaan-hirsi-ali-we-are-facing-war-core-western-values Si quelqu’un peut faire passer ça au journal de Monsieur Bergé, Pierre pour le prénom. Le nom du journal ? Euh… Le Monde, je crois.

Concernant l’ambiance :

http://townhall.com/tipsheet/mattvespa/2015/01/07/charlie-hedbo-journalist-death-is-all-around-methe-jihadists-spared-me-n1939858

Ici, un remarquable travail du Mail, comme d’habitude.

http://www.dailymail.co.uk/news/article-2900259/Gunmen-kill-11-Charlie-Hebdo-attack.html

Coup double pour le média anglais. Nord-Africain ? Etrange, vous avez dit étrange…  

—————————————————————————————————————————–

Un barjot qui aurait agi par mimétisme“. C’est tout de même étonnant, ce nombre de barrots qui tirent sur les gens dans les rues de nos villes.

http://www.libertasoccidentalis.org/?p=98588

Bon. Tout a été dit ce 7 Janvier 2015. On va se concentrer sur la périphérie. Ici, un pensionnaire du Couvent des Oiseaux égaré chez les razzieurs de Saladin. Juppé est son nom. Alain, on va te donner tes gouttes. Tu vas rentrer tranquillement à Bordeaux, faire ton lit et te coucher. Surtout, ne t’inquiète pas. On s’occupe de tout : l’alèse, les couches, l’imam Oubrou, ton pote, qui viendra boire un petit huitième de bourra avec toi. Ca baigne, Alain. Dodo, maintenant…

http://www.francesoir.fr/politique-france/alain-juppe-lislamophobie-est-un-peril-de-guerre

Des p’tits gars bien d’chez nous, en quelque sorte. Qu’en penses-tu au réveil de ton coma, Alain Juppé ? Le profil bordelais rectifié Damas ? Le vendangeur égaré dans le chais ? As-tu demandé à ton ami Oubrou ce qu’il fallait conclure de toutes ces bizarreries ? Non-lieu ? Chape sociale ? Enfance malheureuse ? Algérie un siècle plus tard ? Pauvre crêpe ! Cannelé !

http://www.metronews.fr/info/attentat-a-charlie-hebdo-les-trois-suspects-ont-ete-identifies/moag!6R1qjYdgLbxjQ/

Coup de bol, ils seraient de Reims. Pauillac est épargnée. Champagne !

http://www.frejus-saintraphael.maville.com/actu/actudet_-attentat-a-charlie-hebdo-les-suspects-identifies-et-traques-_fil-2691080_actu.Htm

Alain, maintenant que vous êtes réveillé, que dois-je penser de cela ? Je me permets de m’adresser à vous parce que, si je me souviens bien, vous avez été Ministre des Affaires Étrangères. 

http://www.lorientlejour.com/article/904420/attaque-contre-charlie-hebdo-tirs-de-joie-a-ain-el-heloue-au-liban-lbci.html

Foudroyé par l’Islam en action “qui voit le monde tel qu’il est“. Qu’en aura-t-il pensé au moment de mourir ?

http://www.fdesouche.com/550507-bernard-maris-lislam-accepte-monde-tel-quel

Quenelle et V de la Victoire. Quelques candidats futurs à la Direction éditoriale de BFM TV.

https://twitter.com/jdcattin/status/552859783624409090/photo/1

Exultation musulmane sur twitter. Taubira l’avait rêvé, Baghdadi l’a fait !

http://www.islamisation.fr/archive/2015/01/07/charlie-hebdo-de-nombreux-musulmans-exultent-de-joie-sur-twi-5528199.html

Les répliques ont pour habitude de suivre fidèlement les séismes. Malakoff, 8 Janvier 2015.

http://www.europe1.fr/faits-divers/fusillade-porte-de-chatillon-deux-policiers-municipaux-a-terre-2338091

Quand l’État défaille…

http://www.fdesouche.com/550639-plusieurs-incidents-remontes-presse-suite-lattaque-charlie-hebdo

… et que d’Inde nous parvient la dernière lueur de la civilisation.

http://www.20min.ch/ro/news/monde/story/Un-politicien-offre-une-recompense-aux-tueurs-18310420

Quand, enfin, tout se résume dans une niaiserie de force 10 : 

FRANCE TAKKIA.

Eh oui, Najat, c’est tout de même au nom de ton Dieu que ces gens en ont tué d’autres. Ce qu’ils ont crié en massacrant, ce n’était pas vraiment les horaires d’avion Paris-Rabat.

http://video.lefigaro.fr/figaro/video/vallaud-belkacem-hommage-au-lycee-buffon/3977400525001/

Raphaël Liogier : crétin utile ou agent stipendié ? Les paris sont ouverts. J’ai mon idée.

http://www.laprovence.com/article/actualites/3207893/attentat-a-charlie-hebdo-cest-une-folie-furieuse-qui-ne-peut-que-continuer.html

Maniement de la takkia par la jeunesse. On efface tout… et ils recommencent.

http://www.leparisien.fr/marseille-13000/charlie-hebdo-un-libraire-d-antibes-pris-a-partie-par-des-jeunes-10-01-2015-4436745.php

http://www.nicematin.com/nice/a-nice-la-vitrine-dun-commerce-qui-affiche-nous-sommes-charlie-vandalisee.2060868.html

Menaces contre nous : un aller simple Strasbourg-Istambul ! Ho, Cazeneuve, ça te va comme deal ?

http://www.20minutes.fr/strasbourg/1514991-20150112-attaque-charlie-hebdo-jeune-homme-interpelle-strasbourg-etre-pris-manifestants

“Ils se sont énervé”… pauvres innocents. Tolérance, avez-vous dit ?

http://www.20minutes.fr/societe/1515439-20150112-lyceen-tabasse-apres-echange-attaque-charlie-hebdo

FRANCE DÉBILE.

Quand elle pontifie, la connerie certifiée AOC France prend des proportions de nuée ardente. Réflexion d’un bourgeois parisien autrefois poète, au sortir de ses chiottes après dialogue avec un fécalome impossible à évacuer.

La guerre des crayons. Ceux des assaillants étaient chargés à l’encre très sympathique. À propos, il parait qu’ils vont repasser les Bisounours à la télé. Chic alors !

 

Heureusement pour Joffrin, les tueurs ne s’en sont pas pris aux crétins cliniques !

http://www.liberation.fr/societe/2015/01/07/charlie-vivra_1175771

Ca déferle ! Caroline Fourest s’adresse aux Français !

Nouveau venu dans la connosphère, le citoyen Bourmeau (le mou?) se distingue aussitôt. Saluons la naissance d’une lueur d’espoir dans notre nuit cosmique. Si quelqu’un comprend quoi que ce soit de ce salmigondis, il gagne son poids en saucisses halal.


http://www.laprovence.com/article/actualites/3211706/carpentras-une-collegienne-de-6e-insulte-et-gifle-sa-professeur-de-maths.html

Et voici très exactement ce que la fille de Wolinski comprend, tolère, excuse, en un mot, encourage.

http://www.francetvinfo.fr/faits-divers/attaque-au-siege-de-charlie-hebdo/video-elsa-wolinsky-je-voudrais-vraiment-qu-on-ne-vote-pas-le-pen-apres-sinon-ils-seraient-morts-pour-rien_794283.html

Il arrive que l’idiotie utile confine à l’idiotie tout court. C’est infiniment regrettable, mais c’est ainsi.

Le problème de Mélanchon, c’est qu’il fait partie des problèmes impossibles à régler. Comme la connerie structurelle par exemple. Pas de chance, la France, tu vas aussi l’avoir sur le dos pour encore un bon bout de temps !

http://www.lemonde.fr/societe/article/2015/01/11/jean-luc-melenchon-marine-le-pen-fait-partie-du-probleme-que-nous-avons-a-regler_4553837_3224.html

FRANCE PUTASSIERS.

Il faut quand même qu’il s’exprime. Sacré Tarik! Tu touches combien pour cette comédie obscène ?

Permalien de l'image intégrée

 

Plenel quelques heures avant l’assaut. Petit soldat de l’Islam, collaborateur de ses basses oeuvres, avocat de ses soldats de première ligne, Français de circonstance. Comment te sens-tu aujourd’hui, Edwy ?

L’Obs ne peut évidemment pas rester en retrait du phénomène tsunamique.

http://sara-daniel.blogs.nouvelobs.com/archive/2015/01/08/nous-sommes-tous-musulmans-552200.html

JP Elkabbach : homme politique de la charnière 20è-21è siècles. A démarré sa carrière comme journaliste avant de prendre, tout en continuant à se prétendre journaliste, une position d’influence prépondérante dans les médias français.

FRANCE RAISON. Les rappeurs dont parle cet homme sont d’infinis lâches.

http://www.famillechretienne.fr/loisirs/musique/3-minutes-en-verite-avec-oldream-de-la-delinquance-et-l-islam-radical-a-jesus-156890

La preuvehttp://www.islamisation.fr/archive/2015/01/08/quand-la-musique-du-film-subventionne-la-marche-reclamait-un-5528580.html Et ces gens-là vont demeurer libres d’inciter à nouveau au meurtre ? Quand on se demande si 20% environ des Français ont le droit de participer à une manifestement d’unité nationale ? Quelqu’un peut-il me sortir de ce cauchemar ?

 FRANCE BIZARRE.

Degrés variables dans ce message dessiné.

https://labavedukrapo.wordpress.com/2015/01/08/le-petit-poucet/

FRANCE LOUFOQUE.

Le relai est assuré quoi qu’il arrive.

http://www.legorafi.fr/2015/01/12/mahomet-je-commence-a-avoir-peur-de-me-dessiner-moi-meme/

Ben oui, Manolo, c’est clair, puisque c’est précisément cette religion et cette civilisation qui sont en guerre contre nous. depuis quinze siècles !

http://lci.tf1.fr/politique/valls-nous-sommes-en-guerre-contre-le-terrorisme-pas-contre-une-8544594.html

Appel à témoins trois mois après le crime. Super-Cazeneuve a ouvert un dossier qui traînait, comme ça, sur son bureau.

http://www.leprogres.fr/rhone/2015/01/08/a-la-recherche-du-cambrioleur-qui-a-tente-de-tuer-une-femme-a-lyon

Intervention policière à Reims dans les suites de la tuerie CH. Manquer de viande hachée halal à 11 heures du soir, quelle galère !

Chez les amis de la démocratie versus Occident. Ce que disent ceux qui ont armé, à leur manière, les tueurs du 7 Janvier.

http://www.postedeveille.ca/2015/01/loci-blame-la-liberte-dexpression-pour-lislamophobie.html#more

Le mouvement PEGIDA va-t-il s’exporter en France ? se demande Monsieur Sulzer, de l’Express. Je pense qu’il va s’exporter dans l’essentiel du monde non-musulman. L’Histoire, toujours elle, nous repasse un plat. L’Occupation, ce furent en gros 5% de collabos (certifiés), 5% de résistants (authentiques) et 90% d’attentistes préoccupés essentiellement de trouver de quoi nourrir leur famille. La Libération chamboula ces chiffres. Les collabos (épurés) chutèrent à 2-3%, les résistants se virent soudainement forts d’une bonne moitié de la population, le reste se déclarant simplement soulagé d’un grand poids. Le IIIè conflit mondial est désormais bien “acté”, comme on dit dans la presse sérieuse. Les paris sur les forces en présence au début de la compétition sont ouverts. 

http://www.lexpress.fr/actualite/politique/les-manifestations-islamophobes-allemandes-vont-elles-s-exporter-en-france_1637682.html#8sD7P5k9H0jqd7Lo.99

FRANCE MARÂTRE.

Des choses pareilles en Seine Saint-Denis. Je n’y crois pas ! Christiane, faites immédiatement libérer ces gens ! Ou je fais un caca nerveux là, dans m cuisine….

http://www.liberation.fr/societe/2015/01/07/seine-saint-denis-des-employes-du-conseil-general-en-garde-a-vue_1175181

Dommage que vous plaidiez pour l’abandon de la France par les Juifs, Monsieur Elfassi. On va avoir sous peu besoin de costauds comme vous pour ne pas sombrer. Sachez aussi que vous devrez sûrement vous battre en Israël. Alors, ici ou là-bas…?

https://twitter.com/JCElfassi

FRANCE VACANCES.

Coucou, M’ââââme Taubira, on est en 2015, les marrons glacés, les chocolats blancs, la dinde et le foie gras, c’est fini… On se réveille, Christiane, on s’étire et puis on va au boulot. Bou—lot… B-O-U-L-O-T… Ca veut dire ouvrir les chemises avec les dossiers à l’intérieur, les petits meurtres entre amis, les couteaux dans les gorges, les Calaisiens qui craquent, les gens qui en ont marre, et tout ça-tout ça. La France, quoi, merde, à la fin !

http://www.liberation.fr/societe/2015/01/05/prison-des-baumettes-des-detenus-se-lachent-sur-facebook_1174219?xtor=EPR-450206&utm_source=newsletter&utm_medium=email&utm_campaign=quot

MàJ : Et puis, cette tenue à la Grande Marche quand on laisse sortir les assassins de prison, franchement…

FRANCE MUTINE.

Zemmour en Belgique malgré l’interdiction. Allez, Plenel, tu l’auras aussi, ta galette des Rois. Juste un peu de talent et tu verras, il y aura même une datte à l’intérieur !

http://www.medias-presse.info/eric-zemmour-mange-la-galette-des-rois-a-la-librairie-filigranes-a-bruxelles-ultime-pied-de-nez-a-la-police-de-la-pensee/22130

Charmants bambins.

http://www.lengadoc-info.com/1237/politique/montpellier-un-local-dextreme-gauche-degrade-par-lextreme-gauche/

FRANCE CAROTIDES.

“Une plaie ouverte à la gorge…”. Reste la possibilité du vampire quoique l’animal ne soit pas réputé diurne. Bon, la routine de toute façon, entrée dans les moeurs par la grande artère. Et le mot égorgement toujours aussi difficile à déglutir chez les rouletabilles du fait divers.

http://www.laprovence.com/node/3205177

FRANCE SAUVÉE.

Le musulman de l’année. Personnellement, j’ai voté Plenel. Baghdadi et le Califat n’étant pas nominés (on se demande bien pourquoi. Ils l’auraient emporté haut la main), j’ai dû me rabattre sur un second couteau, mais qui le manie bien, le bougre. 

http://oumma.com/219397/elisez-personnalite-preferee-de-lannee-2014?nocache=1

Et si je m’abonne à Mediapart, est-ce que tonton Plenel viendra me réciter le Coran dans mon lit ?

http://www.haricot-asticot.com/livres-des-6-ans/602-mes-p-tites-questions-l-amour-et-les-bebes.html

CHEZ MERKEL

Ca avait commençé comme ça, pour Charlie…

http://www.lesobservateurs.ch/2015/01/11/allemagne-incendie-volontaire-dun-journal-qui-publie-les-caricatures-de-charlie-hebdo

BELGIQUE.

Tiens tiens… On prêcherait donc mal dans les mosquées de France ? Et c’est un musulman qui nous le dit ? Au passage, il élimine Zemmour, Houellebecq et le FN. Tout de même. On se disait, aussi….

http://toubainfotv.com/2015/01/11/vivre-ensemble-quelle-societe-pour-demain/

USA.

Chronique marseillaise par un témoin américain.

A Marseille, un silence assourdissant

Terreur en france Dans le cœur du «quartier arabe», le malaise est palpable. A la sortie de la mosquée, ceux qui condamnent le font discrètement, à l’écart des barbus.

A quelques rares exceptions, la communauté musulmane de Marseille n’a pas ou peu réagi aux événements de ces derniers jours. Nous sommes allés à la rencontre des fidèles dans un climat de malaise autour de la mosquée de la Porte d’Aix. 

C’est là le cœur du «quartier arabe» de la ville. Le français semble une langue étrangère dans cette foule bruissante et orientale. De fortes odeurs d’épices montent entre la boucherie hallal et les boutiques où l’on vend couscoussiers, électroménager et vêtements colorés. Les femmes qui portent pour la plupart le tchador font les courses pendant que les hommes palabrent à voix basse sur le trottoir. Parfois quelques mots fusent dans la langue de Molière. Ils laissent deviner que le sujet alimente des conversations: «Ce sont des jeunes, ils sont endoctrinés», déplore un passant.

Les choses se corsent à la sortie de la mosquée de la rue Maraval. C’est la prière du vendredi. Les fidèles, surpris d’être apostrophés par un journaliste «étranger», se confient spontanément dans un premier temps. La mosquée est tenue par les fondamentalistes du Tabligh. Elle est suspectée d’être un haut lieu de l’islamisme radical à Marseille. Pourtant, le discours est apaisant: «Nous sommes contre ce qui s’est passé. Ces gens-là n’ont rien à voir avec l’islam. Et puis, ceux qui parlent de notre religion ne la connaissent pas.» Durant le prêche, l’imam aurait relu les versets du Coran qui dénoncent le recours à la violence, affirme notre interlocuteur. Le dialogue s’engage.

Soudain, un barbu tout vêtu de blanc s’interpose. Son regard est dur, hostile. Il met fin à la conversation. Notre interlocuteur obtempère. Il ne parlera plus. Impossible de converser avec l’imam. «Pas d’imam ici.» L’infidèle est repoussé. Quelques mètres plus loin, Ahmed s’approche. Il était présent lui aussi à la mosquée. «Je n’aime pas ce qui vient de se passer avec vous. Il faut parler. Moi je lis le Canard Enchaîné, et j’aime ça.» Dans cette ville, où la communauté musulmane représente près de la moitié de la population, les tueries de Paris semblent à la fois lointaines et proches. C’est un paradoxe. Personne n’ose évoquer véritablement le sujet qui dérange tellement. On semble sourire pourtant derrière les barbes des fondamentalistes. On crie parfois la haine dans les quartiers Nord. Hier, des vidéos ont circulé sur la Toile. On y voit des jeunes des cités, les yeux brillants de cocaïne, brandissant des couteaux et menaçant les bourgeois des quartiers Sud des pires sévices. Des acclamations étaient montées deux jours plus tôt de la prison des Baumettes à l’annonce du massacre dans les locaux de Charlie Hebdo.

Marseille est comme une poudrière qui ne demande qu’à exploser, mais personne ne se résout à allumer véritablement la mèche. Les responsables religieux, musulmans ou non, se sont singularisés ici par la discrétion de leurs communiqués. La ville est gouvernée par une sorte de Yalta des religions. Juifs et catholiques au Sud, musulmans au Nord, à chacun son territoire. Quant aux politiques, de droite ou de gauche, ils ont certes lâchés quelques condamnations, mais finalement du bout des lèvres. Marseille est au cœur de tout. Base arrière de l’islamisme radical, elle a vu l’arrestation par les douaniers, le 30 mai, du tueur Nemmouche, de retour de son massacre bruxellois. Des investigations menées ces derniers jours ont clairement ciblé des soutiens locaux. Ici, les djihadistes ont droit de cité. Mais sans faire de bruit.

MAROC.

Nos bons amis du Royaume Chérifien. 

http://www.dailystar.com.lb/News/Middle-East/2015/Jan-11/283733-morocco-snubs-paris-march-due-to-presence-of-prophet-cartoons.ashx

CALIFANAZIS.

Enfants tueurs au nom d’Allah. Heureusement, Mathieu Guidère, un patriote comme on n’en fait plus, nous assure qu’il ne faut pas s’en faire. Ouf ! On a failli avoir peur ou pire, si on avait objecté, on aurait pu être taxés d’islamophobie primaire. Merci Mathieu !

http://www.atlantico.fr/decryptage/made-califat-islamique-et-apres-guide-pour-gerer-esclaves-sexuelles-celui-pour-faire-enfant-parfait-petit-djihadiste-1934173.html/page/0/1

Magicien décapité pour de bon. Alors, ses tours, c’était de la blague ?

http://www.inquisitr.com/1734584/isis-reportedly-beheads-street-magician-in-syria-for-entertaining-kids-claiming-his-tricks-were-insult-to-allah/

Il aurait dû soigner son look ! On ne rigole pas avec le capillaire, en Islam !

http://www.onislam.net/english/ask-the-scholar/morals-and-manners/dress-and-adornment/169256-are-muslim-men-allowed-to-make-corn-rows.html?Adornment=

QATAR… ou ARABIE ?

Il était temps que les autorités de ce fidèle allié de l’Occident rétablisse l’équilibre.

https://actualitechretienne.wordpress.com/2015/01/09/larabie-saoudite-a-condamne-lattentat-de-charlie-hebdo-mais-fouette-un-blogueur-pour-insulte-a-lislam/

Askolovitch a demandé une augmentation. Si refus par l’Emir, pas d’article dans La Veillée des Chaumières. Non mais des fois, on collabore mais ça a des limites!

Pendant ce temps, dans le vestiaire du PSG.
Les grands débats de la presse libre.
Du 3 au 9 Janvier.Comptable imperturbable, le site thereligionofpeace.com inclut nos 17 morts dans son bilan de la semaine. Si l’on regarde bien, c’est un peu plus de 2% du total mondial. Imagine-t-on la communauté des puissants se réunir au chevet de chacun de ces cadavres, de chacune de ces tueries ? Pauvres “dirigeants”! Un boulot de galérien. Ils ont donc eu raison de choisir une petite virée à Paris plutôt qu’une suée dans la boue d’un quelconque charnier du Nigéria, du Yémen ou de la Thaïlande. Malins, les mecs !

“Opérations Charlie”:

61

 Suicidaires:

15

 Charlies morts:

745

 Charlies blessés:

337

 

À lire, cette opinion sur la situation carrément surréaliste dans laquelle se trouve la France au lendemain de son cauchemar décennal .

“Charlie Hebdo représentait la pire forme de l’idéologie libertaire qui, sous couvert de contestation et de transgression, était sanctuarisée par le pouvoir actuellement en place dont elle était l’insigne agent symbolique et moral. En une image, Charlie Hebdo, c’était le « beauf » de Cabu : ce sale franchouillard raciste moustachu dont on cherchait à faire croire qu’il était la lie de l’humanité et sur lequel on tapait sans fin comme s’il était le tortionnaire malfaisant des gentilles populations immigrées venues enrichir la France. Oui mais voilà, le moustachu cachait un barbu, et le beauf consumériste, un fanatique impitoyable. Le xénophobe d’apparat cachait un fondamentaliste et s’il arrivait à Charlie Hebdo de brocarder le second, c’était en le mettant sur le même plan que le premier ; ainsi d’une couverture à l’autre, une Marine le Pen nazifiée pouvait-elle croiser un Pape pédophile sodomite suivi d’un Mahomet explosif…

Sale beauf, sale babtou

Les prétendus défenseurs de la « liberté d’expression » n’étaient en vérité rien d’autre que les défenseurs sectaires de l’expression libertaire, et ils étaient prêts à toutes les vilénies dès lors qu’il s’agissait de conspuer ce qui contrevenait à leur propre idéologie. Ce faisant, ils ne se rendaient même pas compte, ou si peu et si mal, qu’ils entretenaient précisément les clichés racistes mêmes qu’ils prétendaient par ailleurs combattre. Car enfin, quelle différence y a-t-il entre le « sale beauf » de Cabu et le « sale babtou » des réseaux sociaux et des banlieues? Les deux, dans les yeux de leurs adversaires, n’étaient somme toute rien d’autre que des « gros porcs »…

Les prétendus défenseurs de la « liberté d’expression » n’étaient en vérité rien d’autre que les défenseurs sectaires de l’expression libertaire, et ils étaient prêts à toutes les vilénies dès lors qu’il s’agissait de conspuer ce qui contrevenait à leur propre idéologie. Ce faisant, ils ne se rendaient même pas compte, ou si peu et si mal, qu’ils entretenaient précisément les clichés racistes mêmes qu’ils prétendaient par ailleurs combattre.

Le premier était seulement l’archétype matriciel du second dont il a (entre autres facteurs) favorisé l’apparition. Ainsi, les clichés anti-racistes de Charlie Hebdo ont accompagné et avalisé les clichés racistes des « cités », qui, on expliquera pourquoi plus loin, le lui ont bien rendu.

Crachoir de la gauche cléricale

Charlie Hebdo, c’était donc cela : une grande soupe relativiste où tout ce qui ne ressemblait pas à une exigence compassionnelle humanitariste très vaguement étayée par des postulats marxistes devenait immédiatement fasciste ; où tout ce qui ne s’apparentait pas aux mouvements du cœur de belles âmes nihilistes boboïsées apparaissait alors comme les prémisses d’une dictature… En vérité, cette contestation anarcho-nihiliste de tous les ordres en cachait bien un d’ordre : celui d’un pouvoir qui subventionnait le journal et sans lequel il aurait déjà eu disparu depuis beau temps. C’est qu’au fond, Charlie Hebdo incarnait les aspirations morales (moralement anti-morales devrait-on dire) de la génération 68 qui, embourgeoisée jusqu’à l’overdose, gardait comme un animal de compagnie attendrissant cette sorte de souvenir de sa fougue transgressive de jeunesse ; une « potiche » du pouvoir, ponctuellement utile pour victimiser le patriotisme, utile parfois aussi pour servir de caution de « tolérance » universaliste lorsqu’il s’agissait de prétendre défendre un humanisme dont on se demandait bien ce qu’il avait encore à voir avec celui de Pic de la Mirandole.

C’est qu’au fond, Charlie Hebdo incarnait les aspirations morales (moralement anti-morales devrait-on dire) de la génération 68 qui, embourgeoisée jusqu’à l’overdose, gardait comme un animal de compagnie attendrissant cette sorte de souvenir de sa fougue transgressive de jeunesse ; une « potiche » du pouvoir, ponctuellement utile pour victimiser le patriotisme, utile parfois aussi pour servir de caution de « tolérance » universaliste lorsqu’il s’agissait de prétendre défendre un humanisme dont on se demandait bien ce qu’il avait encore à voir avec celui de Pic de la Mirandole.

Ce qui a été tué, c’est donc l’animal de compagnie du système. Son caniche. Son fétiche aussi, son objet magique, une de ses innombrables cautions libertaires progressistes. Pas étonnant donc que le glas (l’ironie symbolique cache une évidence littérale) ait pu résonner pour lui. C’est qu’en effet Charlie Hebdo était bien le seuil d’une Eglise, ou du moins sa crypte : le lieu où la gauche cléricale entreposait ses trésors obscènes et vulgairement conformistes, l’auge où elle lançait ses crachats fatigués de vieux soixante-huitards lassés de vivre. Ils crachaient sur tout ce qui ressemble à de l’ordre, mais ce faisant promouvaient réellement un ordre : celui de l’individu détaché de tout et donc ré-ingurgité immédiatement par le dispositif technico-financier qui flatte ses intentions et ses projets.

Ce qui a été pulvérisé, c’est le temple-crachoir d’une gauche dont la revendication de liberté n’était que le cache-misère du mondialisme le plus aliénant.

Libéralisme du sens contre littéralisme du sens : le retour du négatif 

En attaquant Charlie Hebdo, les djihadistes n’ont donc pas attaqué la liberté d’expression. Ils ont attaqué par ordre sémantique d’importance : des personnes (les victimes objectives),  l’Etat – ou plutôt les derniers restes d’un Etat presqu’entièrement dominé par les forces internationales de la finance et du numérique (mais il s’agit tout de même d’une attaque contre les institutions de Justice et de Police) -, et enfin la théologie implicite qui sous-tend cet Etat moribond et le projet universaliste du progressisme libertaire : l’idée que l’individu n’est libre que lorsqu’il a la licence de vomir tout ce qui n’est pas lui, au point d’ailleurs de se faire, quand il le juge utile, le censeur de ses contradicteurs (Charlie Hebdo avait demandé l’interdiction du Front national).

Charlie Hebdo qui meurt dans une explosion de contradictions, c’est la revanche de l’Histoire contre tous ceux qui pensaient en être sortis pour flotter sans but dans le non-lieu de leur quant-à-soi hédonisto-technoïde. Il est tragique que cette revanche passe ici par la vengeance d’une secte mahométane malfaisante et cruelle. Il était cependant inéluctable qu’un jour ou l’autre, ce nihilisme de l’individu rendu fou sans Dieu, rencontrât ce nihilisme de la secte des fous de Dieu…

Que signifie donc la mort de Charlie Hebdo ?

Que l’idéologie progressiste libertaire, alibi de l’ordre prométhéen mondialisé, est morte. Qu’à vouloir évacuer du réel tout ce qui nous dérange en lui, c’est le réel qui finit par nous évacuer. Que celui qui croit qu’il peut chasser de l’expérience, par simple décret arbitraire, tout ce qui contrarie ses desseins, se retrouve bientôt ravalé par ce que l’expérience contient de plus irréductible : la violence brute, aveugle, injuste. Charlie Hebdo voulait une vie de jouissance, sans attaches à quoi que ce soit d’autre que soi-même, Charlie Hebdo a été détruit de manière immanente par ce négatif qu’il s’efforçait à tout prix de nier : le littéralisme mahométan, soit la forme la plus brutale et la plus bête de la détermination historique. Ils ont moqué le beauf moustachu, ils ont eu le fanatique barbu. Ils ont promu la liberté en criminalisant tout ce qui n’était pas conforme à leur propre licence, ils ont eu l’aliénation effrayante et cruelle d’un jugement théocratique. Ils ont méprisé le patriotisme, leur mort révèle un mouvement du peuple français. Ils ont conchié l’Eglise, et c’est le glas de Notre-Dame de Paris qui a résonné pour eux. Bref, Charlie Hebdo qui meurt dans une explosion de contradictions, c’est la revanche de l’Histoire contre tous ceux qui pensaient en être sortis pour flotter sans but dans le non-lieu de leur quant-à-soi hédonisto-technoïde. Il est tragique que cette revanche passe ici par la vengeance d’une secte mahométane malfaisante et cruelle. Il était cependant inéluctable qu’un jour ou l’autre, ce nihilisme de l’individu rendu fou sans Dieu, rencontrât ce nihilisme de la secte des fous de Dieu…

Le littéralisme religieux le plus fou est la réponse la plus simple qu’a donné l’Histoire au libéralisme moral le plus bête.

Crise identitaire : ils sont Charlie et ils sont morts

Ce que révèle enfin cette défaite idéologique transparaît aussi dans la prolifération écœurante des « Je suis » (Charlie, Kouachi, Charles Martel, juif etc.). Cette inflation revendicatrice a au moins un mérite objectif : révéler que dans ce conflit interne au nihilisme, c’est bien l’identité qui est en jeu et rien d’autre. C’est bien d’être dont il s’agit dans l’élément de l’Histoire, toujours, tout le temps, partout. D’être, personnel, familial, collectif, national, civilisationnel. Ceux qui manifesteront dimanche, eux, ont choisi leur camp. Ils sont Charlie ? Ils excluent les patriotes et préviennent des dangers de l’islamophobie et du racisme au moment même où l’islam les détruit et déploie sa haine anti-occidentale ? Alors oui, cela est bien clair, ils sont Charlie, c’est-à-dire qu’ils sont déjà morts.

Ce qui sauve de l’affrontement de Charlie et de la charia, ce n’est pas Charlie. Lui a déjà perdu la bataille. L’imposture soixante-huitarde a pris fin il y a trois jours.

Ils n’ont rien compris, ils n’ont tiré aucune leçon, pas saisi que le libéralisme-libertaire et le fanatisme littéraliste sont les deux faces d’une même pièce : une culture de mort, morale, par l’atomisation individualiste, une culture de mort, physique, par le massacre aveugle. En proclamant qu’ils sont Charlie, ils prolongent la nuit de cette obscurité progressiste qui n’est que le contrepoint de l’obscurantisme mahométan. Ils contribuent, encore et toujours, à favoriser les conditions de développement du négatif qui pourtant les a presque déjà complètement détruits.

Notre être à nous, lui, est bien vivant, parce qu’il est français. Qu’il ne croit pas à la fable du progrès, au multiculturalisme, à la République abstraite, au mondialisme souriant. Ce qui sauve de l’affrontement de Charlie et de la charia, ce n’est pasCharlie. Lui a déjà perdu la bataille. L’imposture soixante-huitarde a pris fin il y a trois jours. Non, le nom qui sauve de ce conflit des nuits, c’est François. Parce que dans ce nom se loge l’héritage d’une nation, l’exigence d’une foi, la promesse d’une vie qui a déjà démontré par le passé qu’elle avait la noblesse rigoureuse d’un destin.

La stratégie est limpide : provoquer par la stupeur du massacre un réflexe d’identification aux valeurs d’un organe qui, justement, s’évertue déjà à nous combattre de l’intérieur. A nous d’être plus déterminés et intelligents qu’eux. A nous de contredire cette secte mahométane en reconnaissant queCharlie, avec ses coups de crayons contre les « sales beaufs » préparait de fait les coups de couteaux contre les « sales babtous ».

Réveil

Nos adversaires ont été extrêmement intelligents en commençant par tuer ceux qui collaboraient depuis des décennies à notre extinction. Car ce faisant, ils veulent que nous nous identifions encore plus à ceux qui, ici-même, nient que nous existions. La stratégie est limpide : provoquer par la stupeur du massacre un réflexe d’identification aux valeurs d’un organe qui, justement, s’évertue déjà à nous combattre de l’intérieur. A nous d’être plus déterminés et intelligents qu’eux. A nous de contredire cette secte mahométane en reconnaissant que Charlie, avec ses coups de crayons contre les « sales beaufs » préparait de fait les coups de couteaux contre les « sales babtous ». A nous d’assumer enfin que si la France survit à Charlie c’est justement parce qu’elle ne s’y est jamais réduite et qu’elle ne s’est jamais identifiée à lui.

Charlie est mort et ceux qui continuent de s’en revendiquer sont morts aussi. Les autres sont éveillés et vivants. Ils sont la France. Et ce sont eux qui gagneront la guerre qui advient”.

Ulysse

http://fr.novopress.info/180848/tribune-ils-sont-charlie-ils-sont-deja-morts-par-ulysse/

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi