1

« Cornecul » toi-même, Castaner !

Il fallait oser la formule. Mais il ose tout Castaner. C’est même à ça qu’on le reconnaît.
Castaner vous le dit, l’affaire Benalla serait « plus une affaire de cornecul qu’une affaire de James Bond ».
« Ce n’est pas une affaire d’État, c’est l’affaire d’un bonhomme qui, manifestement, a fait n’importe quoi et continue à faire n’importe quoi ».
Mais Castaner n’est-il pas ce cornecul osant affirmer que Benalla était un bagagiste au service de la macronie ?


Si Benalla est un cornecul, Castaner en est un aussi, doublé d’un comique troupier au passé sulfureux, qui a fait n’importe quoi, continue à faire n’importe quoi et à dire n’importe quoi.
Un sinistre charlot de l’Intérieur au sein d’un gouvernement de pantins irresponsables et de traîtres à la Nation.
On serait mort de rire si la situation n’était pas hors de contrôle et aussi explosive.
https://ripostelaique.com/castaner-un-charlot-a-linterieur.html

Car Castaner est un pathétique cornecul quand il déclare que l’islam « est une religion de bonheur, d’amour, comme la religion catholique ».
Car à son tour Castaner participe à l’islamisation rampante de la France qui conduit nombre de musulmans à préférer leur loi islamique totalitaire aux lois de la république démocratique. Et aux effets délétères consubstantiels aux textes coraniques que sont entre autres, le racisme, l’homophobie, l’asservissement de la femme et particulièrement l’antisémitisme.

On rappellera à Castaner que « Mein Kampf » n’a jamais cessé d’être un best-seller dans le monde musulman.
https://www.lepoint.fr/monde/les-editions-pirates-de-mein-kampf-foisonnent-dans-le-monde-musulman-11-01-2016-2008725_24.php

On rappellera aussi à Castaner que Youssef Qaradawi, théologien de la confrérie des Frères musulmans interdite en Égypte mais adoubée par nos gouvernants successifs, déclarait sur Al Jazeera :
« Tout au long de l’histoire, Allah a imposé [aux juifs] des personnes qui les punissaient de leur corruption.
Le dernier châtiment a été administré par Hitler. (…) C’est un châtiment divin.
Si Allah veut, la prochaine fois, ce sera par les mains des croyants ».
Et souvenons-nous que l’islamo-collabo Juppé, nommé au Conseil constitutionnel, a remis la Légion d’honneur au Frère musulman Tareq Oubrou, grand imam de Bordeaux et grand fanatique du califat mondial.

On rappellera encore à Castaner cette exclamation célèbre de Mahomet, enseignée dans les écoles coraniques qui fleurissent sur notre sol au rythme de l’ouverture des mosquées, casernes de l’idéologie totalitaire de l’islam, comme celle du Havre autorisée par son maire de l’époque, Édouard Philippe, le Premier ministre :
« O musulman, derrière moi se cache un juif, viens le tuer ».
Car les juifs dans les textes coraniques sont désignés comme étant des escrocs, des incroyants ou encore les descendants des singes ou des porcs (sourate 5, verset 60).

Alors si Castaner ne voit pas là la cause essentielle de l’augmentation inquiétante des actes antisémites en France, si Castaner voit la peste brune partout et particulièrement dans le mouvement des Gilets jaunes, infiltré par les Antifas, l’ultra gauche palestinienne et les Black Blocs, c’est que Castaner, notoirement infecté par la peste verte,  est devenu un islamo-collabo patenté.


Ce que confirme le retour des djihadistes que ce sinistre Castaner et le gouvernement Macron veulent imposer à la Nation terrorisée par de nombreux attentats, commis par l’islam conquérant déjà installé sur son sol pour y imposer son idéologie politique totalitaire et sa loi islamique.

 

Alors comme ces prédécesseurs, Macron et son gouvernement sont responsables des coups de la terreur islamique et des coûts exorbitants de cette gangrène conquérante qui ne veut pas faire république malgré les milliards versés par la collaboration étatique pour acheter la paix sociale.

Le peuple qui souffre n’a donc rien à attendre de bon pour son pouvoir d’achat par l’allégement des taxes, sa sécurité et son identité.
Car les dirigeants de la France n’ont d’autres préoccupations que de trahir la Nation en se soumettant à la mondialisation ploutocratique qui impose la casse sociale par l’immigration et l’islam.

Qu’ils aillent se faire « encorneculer » !

Alain Lussay