Coronavirus : 12 juillet, de l’illégitimité à la forfaiture

Publié le 14 juillet 2021 - par - 12 commentaires - 852 vues
Traduire la page en :

Ce fut épique, agressif et illégal. Ce fut surtout faux, proposition après proposition, comme celle qui affirma que le « vaccin » protégeait contre le nouveau variant (Delta) quand les chiffres d’Israël (50 % des nouveaux cas de jeunes adultes sont vaccinés) prouvent le contraire mais aussi ceux de NHS britannique qui révèle que sur 65 000 nouveaux cas (Delta) il y a 30 000 vaccinés et 35 000 non vaccinés, mais avec moins de morts pour ces derniers (34) que pour le groupe de « vaccinés ».

Cependant, dans ce qui fut une attaque frontale contre la citoyenneté et les droits qui vont avec (circuler, travailler, et même s’approvisionner si les centres commerciaux sont interdits sans passe sanitaire), il y eut des annonces qui ne semblent pas relever du pouvoir d’un président de la Ve République comme celle de la suspension du statut de la fonction publique. En effet, qu’a dit Emmanuel Macron hier soir ? Que les soignants de l’hôpital public, donc fonctionnaires dans leur majorité, qui ne se seront pas faits injecter l’arnM, seront contrôlés à partir du 15 septembre et Olivier Véran a précisé qu’ils seront suspendus et privés de leurs salaires. Au nom de quoi le détenteur d’un poste dans un hôpital public peut-il voir son sort dépendre du bon plaisir du chef de l’État ?

N’a-t-on pas vu, dans les décennies précédentes, d’importantes manifestations des syndicats pour des atteintes au statut de la fonction publique bien moins conséquentes pour la vie des fonctionnaires concernés que celle dont le Président les a menacés ?

On constate que les lois sociales et le Code civil sont bafoués, que la Constitution est piétinée et ignorée, que l’arbitraire est au pouvoir et menace au bas mot 35 millions de Français dans leurs vies.

Si un candidat à l’élection présidentielle ne lève pas de suite la bannière des libertés contre les tenants du déni de droit, il n’y aura plus d’issues par les urnes à la scission en deux du peuple français.

Aucune considération ne peut prévaloir contre le droit imprescriptible aux libertés (aux soins, au travail et aux revenus qui en découlent) dont jouissent les citoyens en France.

Cette allocution du 12 juillet 2021 est un acte de guerre contre le peuple et les droits de l’homme et du citoyen qui le protègent. Comme la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen fait partie du préambule de la Constitution depuis 1958, cette allocution est une atteinte directe à la Constitution et par là, constitutive d’un acte de forfaiture.

L’été va être court et l’automne 2021 celui de tous les dangers. J’en appelle à une femme ou un homme de bonne volonté et attaché à la liberté pour sauver ce qui reste de la France.

Georges Clément

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
Tremolo

Inconstitutionnel (en plus d’être abject) :
Article 16-1 du code civil :”Chacun a le droit au respect de son corps. Le corps est inviolable”
Résolution 2361 du Conseil de l’Europe signé par la France(28 janvier 2021):
“de veiller à ce que personne ne soit victime de discrimination pour ne pas avoir été vacciné”.
Quand les lois ne sont pas respectées par un président, la démocratie se transforme en dictature

hoplite

Pas de masque, pas de distanciation sociale, la mer, le soleil… la vraie vie. Bon d’accord c’est en Espagne. Heureusement qu’en France on ne peux plus aller au restaurant, au ciné, boire un verre, ni faire ses courses.
A moins… que tous les Espagnols et les étrangers en vacances ne soient tous vaccinés plusieurs fois!

https://www.youtube.com/watch?v=ppZR72M2yR8

Patapon

Quand un pouvoir, issu du Peuple ,je le rappelle,va à l’encontre des intérêts du Peuple,il est un devoir pour chaque citoyen de se dresser contre ce pouvoir et de le destituer.Qu’un chef d’état,garant de nos institutions et gardien de notre Constitution qui les fonde se permette de les bafouer ou d’y contrevenir est un acte de haute trahison,et doit être jugé comme tel.

ALEX

On se demande bien pourquoi l’armée ne fait pas un coup d’état pour prendre le pouvoir afin-de virer à grands coups de pompe dans le c… le pantin malfaisant, INUTILE, malsain, vil et prétentieux qui nous sert de Président ? Et aussi, pourquoi le Peuple de France n’investit-il pas l’Élysée pour prêter main forte à l’armée : Parce-qu’au point où l’on en est une insurrection semble indispensable, et il est urgent de restaurer cet article 35 de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1793 : “Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs.”

DANY BARTHOUIL

Nos zélites affamées de pouvoir , accros à leurs privilèges , qu’ils soient politiques, médecins, journalistes, ceux qui nous parlent chaque jour , ne font que débiter des mensonges, chiffres truqués, infos cachées, illogismes….
Le masque devait être porté par les vaccinés …qques jours après: les vaccinés pourront tomber le masque.!!
Le “vaccin” protège contre le variant Delta: ensuite : les vaccinés testés positifs seront en quarantaine…Ah? vacciné positif?
Faire preuve de civisme en se faisant vacciner pour protéger aussi les autres , rapport bénéfice -risque = on peut en mourir…c’est donc de l’Héroïsme…pas du civisme!
Passe sanitaire ou test négatif obligatoires? mais le test va être payant …
Tout le monde doit être vacciné pour éliminer ce sale virus…sauf les policier

Une patriote

Personne n’a arrêté Hitler, on a vu le résultat. Là personne n’arrête Macron, il faudra combien de morts pour qu’on le stoppe lui ses branquignoles dans leurs applications de sa folie destructrice ????

jura tonic

macron n’aime pas les français, et il le prouve à chaque instant

Une patriote

Macron nous prouve surtout qu’il ne pense qu’à les faire crever. Soit par la vaccination intensive car certains parlent maintenant d’une / mois, soit par la mort à cause de cette vaccination, soit par dépression avec un emprisonnement à domicile pour les non vaccinés. A quel moment les gaulois vont arrêter le fou ????

kabout
Theodore

Plus je regarde notre actualite plus je pense que ce qu il manque essentiellement en France ( devenu pays de la “liberte” surveille ) , c est l equivalent du premier amendement americain dans notre constitution…

Adopter l’équivalent du premier amendement en France débriderait certainement la parole raciste, antisémite et autres joyeusetés ( why not ? ), mais empecherait les delires d un macron dictateur le 12 juillet dernier !
Croit-on les Français plus stupides que les
Américains ?

Stéphane

@Theodore : il faudrait aussi le 2 ème amendement pour deratiser la France.

nicolachaos

la France n’a même plus d’identité alors

Lire Aussi