Coronavirus : comment Israël fait face, sous la direction de Bibi

Publié le 23 mars 2020 - par - 17 commentaires - 1 008 vues

 

Récemment les médias israéliens et étrangers se hasardent à nous abreuver de leurs soupçons pour ne pas dire « leurs accusations » concernant l’attitude de Bibi Netanyahu face à la menace du Coronavirus.

Nous avons des titres comme celui de Libération –« Israël : Netanyahu accusé d’instaurer la « dictature » sous couvert de Coronavirus et en sous-titre : L’opposition menée par l’ex-général Benny Gantz, majoritaire au Parlement, réagit furieusement à la fermeture de la Knesset ordonnée par son président, Yuli Edelstein, dénonçant une manœuvre visant à soustraire le Premier ministre à tout contrôle législatif ».

Et cela continue de vomir des insanités : « Chez ses admirateurs comme ses contempteurs, il est un point sur lequel Benyamin Netanyahou fait l’unanimité : son instinct de survie est sans égal, ce conatus politique qui lui a permis de battre tous les records de longévité à la tête de l’État hébreu. Face au Coronavirus, c’est peut-être ce qui a donné au Premier ministre israélien une petite longueur d’avance. Bien avant la plupart des pays occidentaux ; Israël a pris des mesures drastiques, qui semblent avoir jusqu’ici limité le nombre de cas de Covid-19 – aucun décès n’y a été constaté à ce jour, bien que les prévisions s’assombrissent d’heure en heure.

Mais c’est ce même talent à l’autoconservation qui pousse le Premier ministre (techniquement intérimaire depuis près d’un an et trois élections infructueuses) à voir une opportunité dans la crise sanitaire mondiale. Celle de se barricader à la tête de l’État en faisant sauter les mécanismes de contrôle de l’exécutif, alors que l’opposition menée par l’ex-général Benny Gantz, chargé par le Président de former un nouveau gouvernement, réclame la mise en place de l’alternance sortie des urnes le 2 mars ».

Et c’est ainsi que nous, les citoyens simples d’esprit devons prendre les choses au lieu de regarder bien en face les faits réels, comme par exemple : l’inexistence absolue d’une meilleure alternative à Netanyahu, qu’elle provienne aussi bien de la gauche politique que de la droite politique. Qu’on veuille l’admettre ou pas, un politicien de la taille et de l’envergure de Netanyahu a beaucoup de mal à poindre, ce qui fait que l’Israélien commun ou plus versé dans les dangers auxquels le petit État juif se confronte quotidiennement, refuse de se hasarder à voter pour une troupe de saltimbanques ignorants et sans expérience pour prendre la relève.

Et cerise sur le gâteau, cette même troupe s’est ouvertement accoquinée avec le parti arabe notoirement anti-israélien et antisémite. Le mouvement Balad de ce parti déclare à tous ceux qui veulent l’entendre qu’il est pour le Hezbollah, pour le Hamas, pour la terreur comme arme afin d’anéantir l’État juif, en faisant un usage cynique de sa démocratie…

Qu’en est-il réellement des Arabes d’Israël ? Le paradoxe, d’un côté ils luttent pour sa destruction et d’un autre, ils  ne renonceraient à aucun prix à la citoyenneté et au passeport dont ils profitent, et à l’État-providence qu’ils n’ont jamais connu dans n’importe quel État islamique.

Les Arabes d’Israël pourraient certes crier à la discrimination si tous les Juifs étaient riches, bien formés et titulaires de situations élevées, alors qu’eux seraient tous pauvres, sans formation et au chômage. Or, il y a des Arabes plus fortunés, mieux formés et employés dans de meilleures situations que certains Juifs, ce qui indique chez les premiers une supériorité quant aux aptitudes, à la capacité de travail et au niveau. Nombre de villages arabes sont plus pauvres que les villages juifs correspondants, mais beaucoup sont également dans de meilleures conditions. Tout comme on trouve au sein même de la population juive pauvres et riches, employés et chômeurs, formés et non formés. Qui fait ici l’objet d’une discrimination par qui ? Prenez par exemple les communes d’Umm al-Fahm dans le « petit triangle » (bande de terre cédée par les Jordaniens, du sud-ouest de Qalqiliya à Wadi’Ara puis s’étendant vers l’est jusqu’au nord de Jénine, en 1949) et d’Abou-Gosh près de Jérusalem. Le premier est plus pauvre, il trempe dans la violence, la criminalité, en particulier les attaques contre les véhicules israéliens sur l’artère de communication, si bien que les Israéliens préfèrent l’éviter. Le second est riche, a toujours vécu pacifiquement et pratiqué un commerce fructueux avec les Juifs ; il se distingue par sa prospérité et un afflux de visiteurs et de négociants israéliens. Dans les deux cas il s’agit de villages arabes à population arabe.

Mais passons, ce sujet ferait couler beaucoup d’encre sans arriver à éclipser l’impression générale inculquée depuis des générations par les journaux/médias anti-israéliens et leurs informations biaisées.

Netanyahu ne jouira d’aucun répit de la part de la gauche israélienne ni de celle de l’Occident, qui œuvrent en connivence avec les partis arabes israéliens afin de détruire l’étoffe juive d’Israël. Que les mesures prises par Netanyahu soient nécessaires ou pas, cela n’aura aucun effet sur la situation politique actuelle. Par contre, elle en aura sur sa situation financière et économique et peut-être même stratégique, dans un espace de temps relativement court.

Netanyahu devra se confronter avec la justice en temps opportun, et l’État d’Israël devra retourner aux urnes pour une quatrième fois.

En principe, selon toutes les indications, une guerre civile pourrait éclater d’un jour à l’autre, entre ceux qui cherchent à préserver leur identité juive, et ceux qui la rejettent.

Netanyahu dans ce cas-là semble être le dernier rempart, tout comme l’est le Président américain Donald Trump pour les USA et leur démocratie suicidaire.

Thérèse Zrihen-Dvir

http://theresedvir.com/ (Copier coller sur google chrome)

https://theresezrihendvir.wordpress.com/

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Dr. Sébastien Cohen

Madame,

Très bon article.
Effectivement un ami franco-malgache m’avait prévenu du danger Benny Gantz et ses acolytes dangereux ce qui est confirmé par votre article.

Je rajouterai Vladimir Poutine comme défenseur de son peuple et qui a déclaré oeuvré pour nous aider.

Bon courage,

Cordialement,

Dr. Sébastien Cohen
France/Canada

POLYEUCTE

Qu’Israël se consacre au Corano !
Les arabes se propagent plus vite que le Corona !

Benard Atlan

Cette pandémie va-t-elle rappeler aux humains qu’ils ne sont que des humains. Le ciel et la nature viennent brutalement suggérer qu’ils sont mortels, qu’ils ne peuvent pas tout maitriser. J’espère que certains reviendront a implorer la protection Divine. Nous en avons tous besoin.

la libellule

Absolument cher Benard

Martel

La protection divine , oui de quel Dieu ? Lucifer ou le Christ ?

roos57

Moi,j’irai bien au paradis,depuis que les musulmans l’on transformé en bordel!

bernard

AA cette chère Thérèse piquée au sionisme ! Qu’est-ce qu’elle fout sur RL ? Elle se défoule?

Martel

J’ai la même réflexion!

Antécumé

Je ne savais pas que RL était anti sioniste ?!
Il va falloir que je revois mes fréquentations !

François BLANC

la race des marxistes juifs héritière des bolcheviques de 1917 et aujourd’hui représentée en France par le CRIF va bien finir par avoir la peau du BIBI , alors je ne donnerai pas cher de l’existence d’Israel

Therese Dvir

Et puis quoi encore – cessez donc de chercher l’ennemi là où il est absent… Il est juste sous votre nez, alors que vos yeux portent des longues vue qui ne leur servent à rien… sinon à vous illusionner

François BLANC

C’est vous qui ne voyez rien et êtes donc l’ennemi

Patrick Granville

La gauche israélienne inculte et incapable comme toutes les gauches du monde se nourrie tel le nouveau Corona virus du monde pour anéantir le pays. Prions qu’elle n’arrivera jamais au pouvoir.

Clamp

Benny Gantz a rompu sa promesse de campagne de ne pas s’allier avec les partis arabes, sans quoi l’élection aurait enfin abouti à un résultat, celui de reconduire Bibi dans son mandat, car en réalité, sans cette alliance improvisée postérieure au vote qui revient à vendre son âme au diable, c’est bien le Likoud qui emporterait la majorité des suffrages. Un tel agissement devrait dégoûter tous les gens qui ont voté pour lui, mais bon, le cerveau d’un gauchiste n’est-il pas endommagé à jamais, ou comme un défi à la science ? Enfin, souhaitons que l’immense talent de Bibi à la tête de cet état si précaire finisse par imposer une sorte d’évidence à sa population. De toute façon, effectivement, une guerre civile les attend aussi, seule chance d’ailleurs d’éjecter ts les muz avant kilsoitrotard

FCC Cercle Légitimiste de France

Que D. veille sur Israël et Bibi! Bibi remplacerait avantageusement le maquereau macron en langue picarde à l’ Elysée… mais ce dernier ne pourra jamais le remplacer à Jérusalem. Au moins cela évitera ainsi la fin de ce bastion de liberté qu’ est l’ Etat juif d’ Israël…

Marie

Il faut quand même reconnaître à la Gauche le talent exceptionnel de mettre la pagaille partout dans le monde !

THE-END

étant jeune , j’en ai perdu des copines et des amis a force de casser les gueules de gauchos et cocos.

Lire Aussi