1

Coronavirus, fake ou pas fake ?


En France, pays de Voltaire et de la liberté d’expression, quand on veut s’informer, on a parfois intérêt à aller consulter les sites étrangers. 
Parce que côté presse française, tout est sous contrôle. Il y a même une loi pour faire la chasse aux fake news. Vous comprenez bien qu’il ne faudrait surtout pas que la population française, trop immature, subisse le rayonnement néfaste de l’information libre.
Voyons donc ce qui se dit par ailleurs dans le monde et ce qui se publie en France. Et surtout, pour ce qui n’est pas confirmé par le gouvernement ou la presse française, tenons-nous-en strictement au conditionnel.
56 millions de Chinois bouclés dans les villes. On apprend qu’en quelques jours, les autorités chinoises ont décidé le confinement de villes entières dans la région de Wuhan. À ce jour, ce seraient 56 millions de personnes qui se seraient  ainsi vues bouclées dans les villes. 
coronavirus-chine-quarantaine-villes-habitants-sras
Des cohues gigantesques dès les premières heures, des étals vides. Une autre image a frappé, celle des étals en train de se vider dans les zones confinées et des villes désertées. Le gouvernement chinois contrôlerait internet et les vidéos seraient immédiatement censurées, mais quelques éléments ont pu filtrer.
video-cohue-lhopital-etals-vides-des-images-de-wuhan-confinee
Le chaos en ville et dans les hôpitaux, des cadavres à même le sol, 350 000 personnes infectées, rien qu’à Wuhan ? Fake ou pas fake ?
coronavirus-chaos-in-chinese-hospital-as-shocking-video-appears-to-show-dead-bodies-clogging-up-corridors
Une catastrophe gigantesque ? La presse israélienne publie l’enregistrement vocal d’une infirmière chinoise en pleurs qui nous parle d’une véritable catastrophe. Des morts à ne plus pouvoir les compter, au moins 100 000 personnes infectées, une situation qui aurait totalement échappé au gouvernement chinois qui ne saurait plus comment faire pour cacher la vérité à la population. Fake ou pas fake ?
https://infos-israel.news/%F0%9F%94%B4-temoignage-dune-infirmiere-de-wuhan-les-chiffres-sont-sous-estimes-les-gens-meurent-sous-nos-yeux/
Une souche de virus brevetée et un génome séquencé ? Bien entendu aux fins de recherches thérapeutiques. Aujourd’hui, tout est breveté ; y compris les virus… qui parfois sortiraient des labos ? 
le-coronavirus-est-un-virus-brevete
10280199
Un programme chinois d’armes biologiques ? Apparemment, tous les services secrets du monde auraient su que les Chinois auraient développé un programme d’armes biologiques en violation des traités internationaux. Fake ou pas fake ?
chinas-biological-warfare-program
Une souche de virus volée par des agents chinois dans un laboratoire canadien ? C’est la thèse que propose le site indien « greatgameindia » repris par le site américains « zerohedge ». Il s’agirait d’une souche volée par des agents chinois dans un laboratoire canadien aux fins de création d’une arme biologique. Fake ou pas fake ?
coronavirus-bioweapon
bioweapon1_0.jpgUn immeuble destiné à recevoir des malades incendié à Hong Kong ? Des « criminels » auraient incendié un immeuble réquisitionné par les autorités pour y placer en quarantaine des malades infectés par le coronavirus. Les Hongkongais disposeraient-ils d’informations directes que nous n’aurions pas sur la dangerosité du virus et sur une hypothétique explosion de l’épidémie en Chine ? Auraient-ils paniqué ? En attendant, il semblerait que le projet ait été abandonné. Cet abandon serait-il le signe d’une quelconque fragili
sation du pouvoir central chinois et d’une perte de contrôle de sa part ?
a-hong-kong-un-batiment-prevu-pour-accueillir-des-porteurs-du-virus-attaque-et-incendie
Les Chinois de Paris se sont rués sur les masques protecteurs. Disposeraient-ils d’information directes venues de Chine, que nous n’aurions pas, sur l’ampleur de l’épidémie et sur la dangerosité du virus ? Pourquoi ce rush des seuls Chinois ? Sont-ils paranoïaques ? Complotistes ? Ou seulement mieux informés ?
coronavirus-les-masques-en-rupture-de-stock-dans-les-pharmacies-d-ile-de-france-1579961484
Pas de quarantaine en France, Agnès Buzyn garde son cap. Quoi qu’il arrive, il faut que ça circule, capitaux, êtres humains, marchandises, tout doit toujours rester fluide. Agnès Buzyn déclare qu’il est impossible de contrôler les multiples voies d’arrivée depuis la Chine ou de fermer les frontières. Aucun contrôle, pas de quarantaine pour les personnes de retour de Chine, seulement des affichettes placardées dans les aéroports internationaux et… un numéro vert… Ports, aéroports et entrées de marchandises par voie ferroviaire restent ouverts. 
70748-agnes-buzyn-attend-quoi-ministre-sante-critiquee-pour-gestion-coronavirus
Pour finir, Agnès Buzyn annonce le rapatriement de Français placés en quarantaine à Wuhan. Les personnes rapatriées devront en outre « demeurer dans un lieu d’accueil pendant 14 jours », période d’incubation estimée, a précisé la ministre.
20200126-coronavirus-agnès-buzyn-annonce-le-rapatriement-des-français-de-wuhan-en-milieu-de-semaine
En résumé. Le gouvernement français et la presse sous contrôle ne communiquent que le strict minimum en deçà duquel ils perdraient toute crédibilité. Les sites étrangers et les informations qui filtrent de Chine laissent entendre que la catastrophe serait bien pire que ce qu’on nous dit et que le gouvernement chinois n’aurait plus le contrôle au plan sanitaire, et peut-être plus tout à fait au plan politique. L’attitude des Chinois de Hong Kong et de Paris pourrait laisser penser qu’ils disposent d’informations directes alarmantes. S’il n’est pas un fake, l’enregistrement de l’infirmière chinoise est tout à fait alarmant. Et que dire des informations qui circulent sur un éventuel programme chinois d’armes biologiques ?
Dans ce brouillard, nous nous garderons bien de formuler un avis ou d’évoquer la moindre thèse complotiste. 
Il appartiendra à chacun de se faire son opinion à la lumière de ce qui nous parvient de l’étranger et qui n’est pas publié en France.
En espérant que tout cela va s’arrêter très vite, restons vigilants et évitons de nous exposer. Nous verrons bien à la fin quelle aura été l’ampleur de cette épidémie et si la position du gouvernement français aura été à la hauteur de l’enjeu.
 
Martin Moisan