1

Coronavirus : la grande répétition d’une vaccination de masse obligatoire ?


Faut-il avoir peur du coronavirus de Wuhan, « 2019-nCoV » ?
Est-ce un exercice grandeur nature de confinement de plusieurs millions de personnes ?
Est-ce une répétition générale en vue d’imposer militairement des vaccinations aux populations confinées ?
« Alors que l’épidémie a passé le cap des 250 morts et des 11 000 personnes infectées, la Chine était de plus en plus isolée, samedi 1er février, par la crise du nouveau coronavirus », titre l’organe de propagande étatique Le Monde du 1er février 2020.
Bill Gates, lui, déclarait lors d’une conférence à la Massachusetts Medical Society donnée le 26 avril 2018 que « le monde » n’était pas préparé à la survenue d’une pandémie « Dans le cas de menaces biologiques, le monde doit se préparer aux pandémies de la même manière sérieuse qu’il se prépare à la guerre. ».
Nous sommes le 26 avril 2018, à Boston, dans l’État du Massachusetts aux USA. Bill Gates appuie son discours avec une vidéo hautement anxiogène, qui a été réalisée par l’Institute for Disease Modeling de Seattle (État de Washington – USA).
Provoquer une peur irrationnelle pour proposer ensuite un remède miracle
Cette vidéo est réalisée d’après un scénario de science-fiction digne d’une des meilleures productions hollywoodiennes.
Ce scénario ne repose sur aucune donnée scientifique, mais il vise à nous angoisser et à nous faire irrationnellement peur.
Il s’agit d’une mise en images d’extrapolations diverses des plus fantaisistes. On nous présente la diffusion mondiale d’une possible pandémie virale mortelle d’après, on imagine, des algorithmes de statisticiens aux données mystérieuses, mais dont on peut affirmer qu’elles sont sans relation avec la réalité (les épidémies se diffusent d’après d’autres critères que ceux des algorithmes de statisticiens qui ne connaissent rien à la physiologie et à l’immunologie).
Nous sommes nombreux à nous demander s’il ne s’agit pas d’un support audiovisuel à la création d’une peur collective mondiale, afin de nous conditionner à accepter les futures vaccinations qui entrent dans le programme de « dépopulation » de l’élite mondialiste (après tout, la Chine fut le seul État à limiter drastiquement les naissances) ?
Ce qui est pour le moins étrange, c’est que dans cette simulation diffusée le 26 avril 2018 à la Massachusetts medical society, le foyer pandémique originel se trouve en Chine, comme la prétendue épidémie causée par le prétendu « nouveau » coronavirus de Wuhan, le « 2019-nCoV ».
Rappelons que Bill Gates a repris à Robert Mac-Namara, ancien ministre de JFK et président de la Banque mondiale jusqu’en 1981, l’étendard ensanglanté de la diminution de la population mondiale.
Une propagande vaccinale mondiale
Il n’y a pas qu’en France que la propagande étatique digne de Goebbels œuvre, au Québec également.
Chose étrange, une série télé, intitulée « Épidémie » serait actuellement diffusée et chaque épisode traite des effets de paniques dus à une épidémie de coronavirus…
Cette série aurait été tournée il y a un an, très peu de temps après la conférence de Bill Gates à la Massachusetts medical society.
L’article du « journal » Le Monde :
https://www.lemonde.fr/planete/article/2020/02/01/virus-les-etats-unis-et-des-pays-d-asie-se-ferment-aux-chinois_6028028_3244.html
Sur Goebbels :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Joseph_Goebbels
Sur la conférence de Bill Gates :
https://www.gatesnotes.com/Health/Shattuck-Lecture
La vidéo de la simulation projetée à la Massachusetts Medical Society donnée le 26 avril 2018 :
https://tvs24.ru/libre-consentement-eclaire-fr/watch/87/simulation-de-pandemie-mondiale-presente-projetee-au-massachusetts-medical-society-donnee-le-26-avril-2018/
* * * * *
Un « nouveau » coronavirus ?
Diantre, comment cela est-il possible ? On croirait le titre d’un film de zombies : « La revanche des nouveaux coronazombies ».
Il s’agit sans doute d’une génération spontanée qui, selon l’ancienne notion aristotélicienne, n’a pas d’ascendant biologique, mais nous vient de la matière inanimée.
 La mise au point du professeur Didier Raoult
« Des infections respiratoires, il y en a plusieurs centaines de millions par an dans le monde. (…) La chance que cette épidémie (de coronavirus) augmente de façon significative le nombre de morts est très faible ».
Pour lire les déclarations de Didier Raoult :
https://www.20minutes.fr/sante/2707731-20200131-coronavirus-surrepresentation-medias-estime-didier-raoult-directeur-mediterranee-infection
Grippe, rhumes, les responsables
Il n’est pas inutile de rappeler que les coronavirus ne sont les seuls responsables des infections de voies respiratoires. En effet, les particules fines, les molécules des pesticides, les bactéries sont par exemple responsables en France, et par an, de 42 000 morts (386 000 en Europe selon la Commission européenne).
Naturellement, ces chiffres sont également des extrapolations statistiques qui n’ont rien à voir avec la réalité, mais qui peut nier que la pollution ne soit pas nocive pour notre santé ?
Lire à ce sujet les résultats du programme Aphekom réalisée sur un bassin urbain de 12 millions d’habitants en Europe, dont 9 villes françaises, en cliquant sur :
http://aphekom.org/c/document_library/get_file?uuid=4846eb19-df8a-486e-9393-1b7c7ac78ce3&groupId=10347
Par ailleurs, au sujet de la grippe due aux virus Influenza, il en existe trois types nommés A, B et C. Les virus de type A et B sont ceux qui sont impliqués dans les signes de la grippe saisonnière.
Pour le virus de type A, il existe 144 sous-types référencés selon leurs antigènes de surface.
Ajoutons à cela qu’il existe plus de 350 virus qui seraient à l’origine des différents signes grippaux propres aux rhumes. Il faut ajouter 100 variétés de rhinovirus qui sont plus directement concernés par les rhinopharyngites et rhumes et infectieux, 67 virus picornaviridés et, à ce jour, 7 coronavirus si l’on compte le 2019-nCoV.
Complétons ce tableau en précisant qu’il y a entre 1,7 et 40 millions de virus dans 1 mètre cube d’air, et entre 860 000 et 11 millions bactéries.
Ajoutons également que selon la très sérieuse étude menée par des Sud-Coréens et publiée dans le Journal of Virology, 5, 2 millions de virus peuvent pénétrer par inhalation dans nos poumons lors d’un footing, contre « seulement » entre 17 000 et 400 000 en temps normal.
Lire l’article : https://jvi.asm.org/content/86/15/8221
Terminons sur ce point en rappelant que les bactéries et virus sont vraisemblablement apparus sur terre il y a 3,8 milliards d’années, alors que l’homme n’est là que depuis 7 millions d’années.
Si les virus et les bactéries étaient un obstacle à l’apparition et à l’évolution de l’homme sur terre, serions-nous là (sauf à considérer que nous sommes vraiment plus forts et que nous n’avons rien à craindre d’eux) ?
Les laboratoires pathogènes de classe 4 ou BSL 4
Il s’agit de laboratoires dédiés à des recherches, gardées secrètes, effectuées sur des agents pathogènes, essentiellement des virus sur ce que l’on ne sait, qui peuvent être extrêmement dangereux (avec un taux de mortalité important en cas d’épidémie) sur des organismes affaiblis (P4 signifie « pathogène de classe 4 » et BSL 4 signifie biosafety level 4).
Ces recherches sont censées être effectuées sur des agents pathogènes qui peuvent se transmettre par l’air et les aérosols et contre lesquels il n’existe aucun traitement efficace ni aucun « vaccin ».
Il existe officiellement deux laboratoires de ce type en France, l’un civil, situé à Lyon à la Fondation Mérieux qui est géré par l’INSERM et l’autre, militaire, à Vert-le-Petit en Essonne qui est sous la responsabilité de la Direction générale de l’armement (DGA).
Pour en savoir plus sur les laboratoires P4 :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Laboratoire_P4
Un laboratoire classé P4, laboratoire de référence de l’OMS a été construit à Wuhan, lieu de départ de l’actuelle épidémie
Ce laboratoire a été conçu et construit en collaboration avec l’État français (accord de coopération de 2004 sur, officiellement, la prévention et le contrôle des maladies infectieuses émergentes).
Dans le projet officiel, ce laboratoire chinois, le premier du genre en Chine, doit servir de « laboratoire de référence » pour l’Organisation mondiale de la santé.
« Ce sera un nœud clé du réseau mondial de laboratoires de biosécurité » aurait déclaré son directeur d’alors, Yuan Zhiming tel que ses propos sont rapportés dans la revue Nature du 22 février 2017.
Pour lire l’article de la revue Nature, cliquez sur :
https://www.nature.com/news/inside-the-chinese-lab-poised-to-study-world-s-most-dangerous-pathogens-1.21487
Questions sans réponse :

  • que font précisément les « scientifiques » dans ces laboratoires ?
  • quels sont les agents pathogènes qui y sont entreposés ?
  • quels armements biologiques sont-ils préparés dans ces laboratoires militaires ?
  • l’épidémie actuelle de Wuhan a-t-elle à voir les « recherches » effectuées dans ce laboratoire P4 et avec les agents pathogènes qui y sont entreposés ?

Cette question est importante, car officiellement ce laboratoire est spécialisé dans l’étude des maladies infectieuses émergentes et on nous parle d’un « nouveau » coronavirus qui émerge en déclenchant une épidémie manifestement foudroyante, tout comme la construction d’un « hôpital » sur le site.
France – Chine, un partage des rôles sou l’égide de l’OMS ?
Laboratoire de référence pour l’OMS, construit en Chine et conçu en collaboration avec l’État français, on peut se demander jusqu’où a été prévu et organisé ce partenariat entre l’OMS, l’État français et le gouvernement central chinois.
Est-ce que cette collaboration prévoyait un partage des rôles ?
Aux Chinois l’exercice grandeur nature de confinement de plusieurs millions de personnes (pour leur faire subir quoi ?), à l’OMS le soin de déclaré l’état de pandémie (ce qui sera la justification à une vaccination obligatoire mondiale) et aux Français l’annonce en un temps record de la découverte d’un vaccin censé prévenir des dégâts de ce « nouveau » coronavirus ?
À chacun de se faire une idée sur la question, en sachant que le qualificatif péjoratif de « complotiste » plane sur ceux qui se posent des questions, pourtant légitimes.
Complotisme ? Mais alors, qu’elle est la suite logique de l’histoire de 2019-nCoV ?
Nouveau coronavirus, inconnu sur terre il y a quelques jours, menace de déclenchement de l’état de pandémique par l’OMS, confinement de millions de personnes en Chine et, miracle !
Miracle ! En quelques jours, on sait tout de ce mystérieux coronavirus et nos « scientifiques » français sont sur le point de produire un vaccin et des remèdes qui sauveront l’humanité de ce Léviathan des temps modernes, aériens cette fois, de l’Armageddon qui nous frapperait sans leurs miraculeuses découvertes.
Les Français ne sont pas les seuls sur le coup
Un article du « journal » Le Figaro a titré le 23 janvier 2020 « Virus chinois : des biotechs spécialisées dans les vaccins bondissent à Wall Street – En réponse à l’expansion du mystérieux virus parti de Wuhan, plusieurs sociétés de biotechnologie indiquent travailler sur la mise au point d’un vaccin. »
Pourtant il n’y a absolument aucune preuve scientifique du moindre bienfait du moindre vaccin, en revanche les preuves sur leur nocivité, parfois mortelle, ne cessent de s’accumuler.
Pour lire l’article du « journal » Le Figaro du 23 janvier 2020 :
https://www.lefigaro.fr/flash-eco/virus-chinois-des-biotechs-specialisees-dans-les-vaccins-bondissent-a-wall-street-20200123?fbclid=IwAR3yl9gpU9nw37-D5CUIxJHsEfd_DeEmgdfe5GJZgEGwd9ErfT-5u9yDK80
Y a-t-il complot ?
Alors, y a-t-il complot ?
Nous laissons la parole au propagandiste préféré des laboratoires pharmaceutiques, Jean Yves Nau :
« Après le séquençage complet, la mise en culture et de nouvelles perspectives scientifiques et médicales. Deux prouesses de laboratoires réalisées en quelques jours par un petit groupe de chercheurs de l’Institut Pasteur de Paris. Ils sont parvenus à isoler et à mettre en culture des souches du nouveau coronavirus, une première en Europe qui représente « une avancée majeure » dans la recherche d’un vaccin et d’un traitement. » »
Pour lire l’article du propagandiste préféré des laboratoires pharmaceutiques, cliquer sur « 2019-nCoV :
https://jeanyvesnau.com/2020/01/31/coronavirus-apres-avoir-ete-sequence-lagent-pathogene-est-desormais-cultive-a-paris/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+ClubDesMedecinsBlogueurs+%28Club+des+M%C3%A9decins+Blogueurs%29
***
Comment naturellement se protéger des virus et coronavirus (même s’ils sont nouveaux) ?
Les bactéries, les virus, les coronavirus ne peuvent nous atteindre gravement que lorsque nous sommes en état de faiblesse physiologique.
Cela peut être dû à mode de vie destructeur de nos défenses immunitaires (alcool, drogues, tabac, manque de sommeil, etc.), à une mauvaise alimentation, à un épuisement psychique causé par le stress, à une exposition trop longue aux virus, coronavirus ou bactéries alors que nous avons des plaies ou que nous sommes hospitalisés avec des plaies (où avec un simple cathéter au bras) ou encore à une conjugaison de tout ou partie de ces causes.
L’affaire du 2019-nCoV vue de Chine par Lisa Li (de Médecine & Pharmacopée Chinoises France)
Éditrice du livre, que nous recommandons à tous vivement, LA MÉDECINE CHINOISE – Médecine de l’avenir – pour vivre en forme, longtemps, heureux, Lisa Li est actuellement en Chine.
Elle nous dit assister à de véritables scènes de paniques savamment orchestrées, selon elle, par les autorités chinoises (elle tente de nous faire parvenir des vidéos, mais ce n’est pas simple, car internet est très surveillé en Chine).
Elle nous précise qu’elle assiste à trois phénomènes face aux mesures prises par le gouvernement central chinois :

  • La panique et des scènes de quasi-pillage alimentaire dans des magasins qui concernent les gens qui ont peur de mourir de faim et qui sont réceptifs aux messages alarmants des autorités et des médias ;
  • La fuite, qui concerne les Chinois les plus fortunés qui sont rapidement partis au Vietnam, en Thaïlande ou encore rejoindre leur famille en Australie (cette fuite n’est pas seulement due à la peur du coronavirus, mais également et surtout aux troubles sociaux que les mesures de confinements et les effets de panique qu’elles peuvent provoquer) ;
  • Le renforcement naturel des défenses immunitaires grâce à la pharmacopée chinoise (elle nous rappelle que tous les hauts responsables de grandes entreprises chinoises internationales, que tous les hauts dirigeants du parti communiste chinois bénéficient des traitements des meilleurs experts en médecine et pharmacopée chinoise).

Les recommandations de Lisa Li pour se protéger des bactéries, virus et coronavirus, dont le désormais célèbre 2019-nCoV.
Depuis qu’elle prend, la formule de la décoction antigrippe et anti-rhume « Au pied de la muraille de Chine » qui lui a été donnée par l’auteur du livre, elle n’est plus jamais enrhumée et grippée (comme moi depuis cette année).
Cette décoction est la meilleure des préventions contre le 2019-nCoV. Toute sa famille, et ses amis, se la préparent quotidiennement, résultat = aucun membre de sa famille et de ses amis n’a été grippé ou enrhumé cette année.
Il en est de même dans mon entourage en Amérique du nord, du moins pour celles et ceux de mon entourage qui se préparent cette décoction tous les jours.
Lisa Li précise qu’elle se protège du froid avec des vêtements adaptés et qu’elle consomme beaucoup de légumes variés (c’est également une adepte de la diététique chinoise).
Bonne éditrice, elle me demande de rappeler que la formule de la décoction avec la liste des ingrédients faciles à se procurer sera envoyée par émail pour toute commande du livre éditer par l’association Médecine & Pharmacopée Chinoises France :
https://www.medecine-et-pharmacopee-chinoises-france.org/achats/
***
Par ailleurs, puisque cela concerne le sujet que je viens de traiter, n’hésitez pas à visionner les vidéos que nous avons mis en ligne et qui ont pour thème la dépopulation voulue par « l’élite » mondialiste.
Bill Gates et la dépopulation globale, toujours aux avant-postes
Voir ou revoir la vidéo sur la conférence de Bill Gates en cliquant sur « Les vaccins et les nouveaux médicament comme arme de destruction massive » :
https://tvs24.ru/libre-consentement-eclaire-fr/watch/83/bill-gates-et-emmanuel-macron-mieux-que-hitler/
Voir le Nouvel Ordre Mondial version Sarkozy :
https://tvs24.ru/libre-consentement-eclaire-fr/watch/85/le-nouvel-ordre-mondial/
Pierre Lefevre
Libre Consentement Éclairé
pierre-lefevre@libre-consentement-eclaire.fr
 
 
Pierre Lefevre vit actuellement en Amérique du nord où il partage sont temps entre le Canada et les Etats-Unis.
Français, il se présente comme un opposant perpétuel au communisme, au socialisme et à Macron qui sont à ses yeux les fossoyeurs de la liberté, de la culture et de la langue française.
« Le RIC comme seul souverain » est sa devise politique.
Il a longtemps audité les grands systèmes de santé dans le monde entier pour différents organismes internationaux et quelques grandes compagnies américaines d’assurance santé.
Observateur objectif de la politique américaine depuis des décennies, il a été dans ses lettres confidentielles, un des rares français à « debunker » la propagande anti Trump des principaux médias français, tout comme il a été l’un des rares à prévoir, très tôt, son élection.
Pierre Lefèvre