Coronavirus : le fiasco des sciences sociales et médicales corrompues

Publié le 15 septembre 2020 - par - 6 commentaires - 669 vues

Bien des obstacles empêchent un médecin, aussi érudit soit-il, d’accéder à la vérité. C’est pourquoi il est quasiment impossible à un médecin d’acquérir un droit incontesté au savoir. Ce qui domine dans le refus de la vérité, ce sont la soumission à une autorité médiocre et méprisable, le poids de la tradition, les préjugés corporatistes et la dissimulation de sa propre ignorance sous un pompeux étalage d’un pseudo-savoir.

Pour comprendre les attaques et tous les complots anti-Raoult, il faut affirmer que tous ceux parmi les médiocres des médiocres et les ignares des ignares qui l’insultent en permanence et qui l’accusent sur les plateaux télé comme sur LCI, le pire de TF1, ni ne se soupçonnent même pas de se livrer délibérément à des élucubrations et de répandre sciemment des mensonges, d’être inspirés par le désir d’un profit malhonnête auprès de Gilead et du Big Pharma et d’une promotion obtenue par la corruption de la macronnerie vulgaire.

Il faut sûrement au Pr Raoult, un chercheur et un savant de renommée mondiale, un homme doué d’un caractère extraordinaire, un fort tempérament pour être capable de supporter les critiques des médiocres parmi les médiocres et des ignares parmi les ignares, tout en les sachant pertinemment dépourvus de valeur, et sans ignorer qu’ils ne sont que des escrocs et des charlatans financés par Gilead et le Big Pharma.

Ce sont des escrocs et des charlatans dont la réputation totalement imméritée ne repose que sur la stupidité et la crédulité des collègues. Si jamais il leur arrivait d’avoir des doutes quant à la justesse de leurs critiques anti-Raoult, les succès illusoires et les flatteries sur les plateaux télé comme sur LCI auraient tôt fait de les persuader de leur propre génie à la télé et de la valeur faussement scientifique de leurs élucubrations.

Lorsque, arrivés à une position dans le board de Gilead d’où ils contrôlent la répartition des fonds, et aussi les nominations et les promotions à l’Inserm et ailleurs, ils se voient entourés de collègues qui briguent leurs faveurs, alors il est peu probable qu’ils reconnaissent leur propre corruption et leur nullité crasse !

Comme tous les médiocres parmi les médiocres et les ignares parmi les ignares et tous les puissants, ils prennent les flatteries à la télé au pied de la lettre et ils veulent les accepter comme un hommage sincère et comme une confirmation de leur valeur usurpée. Ce n’est pas tant parmi les auteurs éminents comme le Pr Raoult que l’on trouve des charlatans cyniques, mais parmi les manipulateurs qui écrivent rarement ou pas du tout, de sorte que leurs noms ne sont liés à aucune production scientifique particulière et par conséquent, qu’ils ne se préoccupent pas des astuces malfaisantes qu’ils utilisent pour continuer à “traire” en permanence les organismes dispensateurs de fonds officiels en plus des rentes obtenues de Gilead et du Big Pharma.

Bien que le Pr Raoult connaisse les charlatans cyniques à la solde de Gilead et du Big Pharma, il n’en mentionne aucun nommément, car sa tâche scientifique est de combattre les idées fausses en médecine et non de dresser la liste de ces hospitalo-universitaires véreux. Ces gens-là sont incapables de reconnaître leur cynisme, et habituellement ils finissent par se persuader de la valeur de leur entreprise anti-Raoult, car nul n’aime s’avouer qu’il gagne des rentes financées par Gilead et le Big Pharma par des moyens malhonnêtes. Les agents de Gilead responsables des maux de la médecine ne sont pas seulement les cyniques audacieux.

Car ce sont aussi les patriciens hospitalo-universitaires sectaires toujours enclins à s’illusionner sur leurs qualités et leurs talents inexistants et aussi les larbins lâches et timorés qui craignent de rater le coche et qui confondent la popularité et le succès illusoire à la télé avec le mérite personnel qu’ils n’ont pas.

Comme les attaques et les complots anti-Raoult doivent être considérés comme indésirables et non fondés du point de vue du perfectionnement intellectuel et du progrès scientifique, les critiques adressées à ces hospitalo-universitaires véreux financés par Gilead et le Big Pharma sont en général peu louangeuses.

Contrairement au travail scientifique du Pr Raoult, dont on peut affirmer qu’une part importante est considéré mondialement comme reposant sur des études scientifiques sérieuses, les attaques anti-Raoult doivent être considérées et se réduisent pratiquement à des procès en sorcellerie et pas autre chose !

Si l’on se place d’un point de vue quantitatif, les publications anti-hydroxychloroquine ont connu un développement unique sans précédent. Les publications se multiplient et les articles anti-hydroxychloroquine s’amoncellent. Et le nombre des professionnels anti-Raoult s’accroît à un rythme tel que, s’il n’était pas freiné, il dépasserait probablement un jour ou l’autre la capacité de financement par Gilead et le Big Pharma !

La plupart des praticiens hospitalo-universitaires véreux, des escrocs et des charlatans financés par Gilead et le Big Pharma, exultent devant cette prolifération corrompue de rentes de situation. Ils ajoutent, à ce déferlement d’articles anti-hydroxychloroquine, des fausses études anti-Raoult enthousiastes qui reposent sur ce qu’est aujourd’hui devenu leur spécialité : les mensonges anti-Raoult et anti-hydroxychloroquine.

Ils vont jusqu’à franchir le seuil qui sépare leur opinion anti-Raoult et les sciences exactes. Ce qui est surtout incroyable, c’est que non seulement le flot des publications anti-hydroxychloroquine allie la médiocrité du bluff à une indigence de preuves et d’idées nouvelles, mais que même les intuitions du Pr Raoult, héritées de nos illustres médecins, sont noyées dans un verbiage insipide et des diktats de méthodes inutiles.

La prolixité à la fois prétentieuse et fumeuse, la répétition sans fin de platitudes et de la propagande anti-hydroxychloroquine même pas déguisée, sont à l’ordre du jour, tandis qu’au moins 95 % de la recherche médicale n’est en fait que la quête de médicaments découverts il y a longtemps et redécouverts à maintes reprises depuis lors. La réalité est que dans bien des domaines de la recherche hospitalo-universitaire, la qualité moyenne des publications marque un déclin par rapport à celles d’il y a plus d’un demi-siècle.

Des jugements et des condamnations anti-hydroxychloroquine si péremptoires provenant de la clique des praticiens hospitalo-universitaires exigent des preuves que la plus grande partie des publications et des articles anti-hydroxychloroquine restent incapables de fournir. Peut-être est-il plus intéressant pour la clique des hospitalo-universitaires véreux de dénoncer le Pr Raoult que de prouver quoi que ce soit !

La tâche à laquelle s’applique le Pr Raoult est de proposer des indications utiles pour comprendre son traitement du Coronavirus et sur la manière dont on pourrait remédier à cette situation lamentable dérivant du chaos et du naufrage de l’État-Macron provoqué par la gestion calamiteuse de la crise de la pandémie du Coronavirus par Macron et sa clique des “pieds nickelés de la science” financés par Gilead et le Big Pharma.

Les Français ont été les témoins de l’incompétence des “pieds nickelés de la science” financés par Gilead et le Big Pharma et du discrédit total de Macron-le-petit dans la gestion calamiteuse de la crise de la pandémie du Coronavirus. On comprend que le Pr Raoult ait fait tous ses efforts pour tenter de l’améliorer.

Par contre, il est facile de montrer comment la tendance à la stérilité et à la supercherie des études anti-hydroxychloroquine péremptoires résulte des orientations politiques et économiques de notre époque de corruption et de la clique des praticiens hospitalo-universitaires véreux financés par Gilead et le Big Pharma.

De sorte que le travail du Pr Raoult, un chercheur et un savant de renommée mondiale, peut être classé sous la rubrique “compétence du savoir“, alors que l’expression “incompétence du non-savoir” décrit plus exactement l’ensemble des publications et des articles anti-hydroxychloroquine et anti-Raoult !

Comme une tentative anti-hydroxychloroquine de ce genre soulève inéluctablement le problème des intérêts acquis et des rentes de situation des praticiens hospitalo-universitaires véreux financés par Gilead et le Big Pharma, cette médiocre réalité des attaques anti-Raoult peut laisser croire, pour le moins, à des basses motivations honteuses et corrompues de ces praticiens hospitalo-universitaires véreux.

Ils ignorent en toute logique qu’un argument ad hominem anti-Raoult ne prouve rien. Pourtant, dans un domaine polémique anti-Raoult où l’ignorance prévaut et où l’information fausse ou tendancieuse dans The Lancet est acceptée en toute confiance, on a le droit d’essayer d’inciter les lecteurs de The Lancet à plus de vigilance critique en montrant que, dans l’étude des “pieds nickelés de la science” financés par Gilead, le subterfuge et la duperie sont en règle générale beaucoup plus profitables que la recherche de la vérité.

L’argument ad hominem des médiocres et des ignares contre le Pr Raoult a fait long feu !

Sur LCI, on a eu droit encore aux vociférations et au discours de haine sans retenue du généraliste macrono-affairiste Ichou. Le discours de haine du généraliste Ichou à la télé sur LCI, à cours d’arguments, a dénoncé la critique climato-sceptique du professeur Didier Raoult et la posture de l’infectiologue !!!

Les outrances oratoires lamentables du généraliste Ichou et de la généraliste Alby sur LCI ne peuvent en aucun cas convaincre les gens. Les opposants au Pr Raoult refusent de discuter sur le fond du problème. Pourquoi ne devraient-ils pas éructer leurs attaques mesquines et vulgaires autant qu’indigentes révélant leur faillite intellectuelle et le manque de pertinence de leurs éructations, signe de leur totale déroute morale ?

Car c’est là le premier point à souligner : il existe des médiocres du combat anti-Raoult qui sont de tous les âges et qui combattent l’hydroxychloroquine pour Gilead sans même devoir jamais être crédibles.

Les médias collabos corrompus sont des polémistes anti-Raoult financés $$$ par Gilead. Les intérêts acquis s’appliquent avant tout aux motivations des praticiens hospitalo-universitaires véreux financés par Gilead et le Big Pharma qui, au vrai, sont davantage des doctrinaires que des visionnaires si bien enfermés dans le cocon de leur situation hospitalo-universitaire qu’ils ne peuvent voir le monde réel tel qu’il est. Après tout, dans le monde hospitalo-universitaire de tous ces gens non cultivés, il existe des gens pour écrire tout et n’importe quoi, et tout ce que l’on peut imaginer en matière de non-sens dans leur passion anti-Raoult.

Mis à part The Lancet, la plupart d’entre eux ne parviennent jamais jusqu’à l’imprimeur et parmi ceux qui franchissent cet obstacle, le plus grand nombre sont ignorés, négligés, non lus, et rapidement oubliés.

C’est le processus de sélection des revues médicales sous l’influence des labos qui préside à la propagation des idées fausses, comme on l’a vu avec The Lancet, alors que les travaux du Pr Raoult, un chercheur et un savant de renommée mondiale, bénéficient d’une vaste publicité, sont acclamés et célébrés.

C’est ce qui montre que l’assujettissement des revues médicales à des intérêts liés aux financements par Gilead et le Big Pharma pose directement la question de la crédibilité de la science aux mains des labos.

Le problème général de la relation entre la science et les intérêts est l’un des plus difficiles et des plus fondamentaux. En clair, on peut défendre facilement l’hypothèse que les hospitalo-universitaires soutiennent les théories qui servent directement leurs intérêts liés aux financements par Gilead et le Big Pharma.

Mais on sait qu’aucun praticien hospitalo-universitaire n’admettra qu’il a choisi ses opinions en raison seulement de leur valeur comme instruments dans la lutte polémique anti-hydroxychloroquine et anti-Raoult !

La convoitise des praticiens hospitalo-universitaires pour la richesse et pour le pouvoir utilise toutes sortes de ruses et de mensonges anti-Raoult ! Si de tels mécanismes de l’esprit corrompu peuvent engendrer des stratégies et des subterfuges dans le comportement des praticiens hospitalo-universitaires anti-Raoult, il n’y a aucune raison pour qu’ils n’opèrent pas au niveau des politiques comme le socialiste Véran et la Buzyn.

Mais le problème peut sembler encore plus compliqué lorsqu’on soutient de manière convaincante que les praticiens hospitalo-universitaires anti-Raoult embrassent des doctrines anti-Raoult qui les conduisent sur la voie d’une mort collective. Si la désintégration et la destruction des collectivités de toutes espèces sont aussi manifestes que leur survivance, la conception corrompue des théories anti-Raoult s’applique aussi bien à la destruction programmée de la corruption par les labos des praticiens hospitalo-universitaires anti-Raoult.

Toute profession, toute activité, qu’elle soit suspecte ou criminelle, obéit au principe selon lequel “les loups ne se mangent pas entre eux“. Les anciennes professions très protégées, comme la médecine, mettent cette règle en valeur au point de l’auréoler en se couvrant par un canon fondamental de la morale par le biais du Code de Déontologie et de l’Ordre des médecins, pourtant dénoncé par le rapport de la Cour des comptes.

Les professeurs hospitalo-universitaires frappent d’ostracisme le Pr Raoult et tous ceux qui osent les critiquer et qui sapent leur prestige trop souvent usurpé auprès des malades. Et ils plaident pour toutes sortes d’arrangements avantageux et d’aménagements fructueux pour garder vivantes les indispensables relations amicales nécessaires à une coopération très profitable grâce aux financements de Gilead et du Big Pharma.

En se livrant à des attaques successives les uns contre les autres, et en donnant libre cours à leurs récriminations mutuelles, les praticiens hospitalo-universitaires peuvent transformer leur vie en enfer, et aussi condamner leurs demandes de financement à l’échec. Comme la vie des praticiens hospitalo-universitaires dépend pour une grande part de la confiance des labos en même temps que du statut de la profession, le financement du Big Pharma serait compromis si les praticiens avaient l’habitude de se dénigrer entre eux.

Moralité : il n’est guère douteux que le recours au principe selon lequel “les loups ne se mangent pas entre eux” tire beaucoup moins sa force d’un souci altruiste de fécondité dans le travail que de la recherche d’un avantage qu’il soit pécuniaire ou honorifique, notamment en ce qu’il rend la vie plus facile. En préservant fermement la solidarité, le corps médical a non seulement atteint une opulence qui dans la plupart des pays est absolument sans proportion avec son niveau relatif de qualification, sans parler de l’énorme avantage de son immunité vis-à-vis des sanctions pour incompétence et négligence, mais d’un point de vue pratique, il a pu assurer à ses membres un gain considérable en les plaçant dans une situation où ils peuvent jouer les odieux anti-Raoult, quelles que soient leurs lacunes si fréquentes, en matière de savoir et d’intelligence.

Reste à savoir si cela sera suffisant pour convaincre les électeurs pour voter Macron en 2022.

Moralité : Une éradication est nécessaire des “pieds nickelés de la science” corrompus et financés par Gilead et de Macron-le-petit avec la corruption des mœurs. Tout ça va sûrement laisser des traces !

Marguerite Yourcenar : “Je condamne l’ignorance qui règne en ce moment dans les démocraties” !

Que peut-on attendre de ces gens-là, les “pieds nickelés de la science” corrompus et financés par Gilead et Macron gay-friendly socialiste, opportuniste, incompétent, mystificateur, lâche et manipulateur ?

La France soumise à la corruption des mœurs de Macron brûle, et pas seulement avec ses églises.

Comme le dit si bien h16 : Ce pays est foutu !

Assurément, tout ça va mal finir !

Thierry Michaud-Nérard

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Pierre Montamat

Ce qui m’inquiète le plus dans ces interventions du Pr Raoult à l’Assemblée Nationale, puis au Sénat, c’est l’impréparation et l’imbécillité de nos ‘représentants’.
En fait, ce sont des rationalistes qui récitent leur catéchisme avec la plus belle assurance. Ils n’ont pas lu les documents que le Pr R leur a envoyé. On dirait qu’ils n’ont jamais vu aucune de ses vidéos précédentes… c’est effrayant !
Donc ils caricaturent et ils essayent de piéger (prévisions…)

Vraiment, ces auditions sont une honte pour les députés et sénateurs. Ils viennent se montrer… Qu’attendre d’eux ?

Pierre Montamat

Oui, il faut un moral d’acier au Pr Raoult pour endurer toute cette haine.
Je crois savoir qu’il a un bon entourage: une famille solide et un équipe extraordinaire à l’IHU de Marseille. Il a autour de lui en permanence des gens qui le comprennent, qui ont confiance en lui; et en qui il a confiance et qui le poussent à avancer.
Il n’est pas isolé, comme le sont trop souvent les médecins ou chercheurs.
Il mutualise son savoir avec ses collaborateurs.
Bravo, belle organisation que cet IHU !

Edmond Richter

Je suis à fond pour le Pr. Raoult et son traitement et je suis excede par les attaques « sous la ceinture » contre lui. Ceci dit j’ ai rarement lu un article aussi mauvais. L’ auteur fait exactement la meme chose que ceux qu’ il attaque: insultes, aucune argumentation, des tonnes de « larbins laches », « corrompus », « prolixite pretentieuse et fumeus », « mediocres », « ignares » etc..Ce n’ est pas comme cela que l’ on defendra le Pr. Raoult !!!.

patphil

ce covid est un bienfait pour tous les politiques véreux, pour tous les manipulateurs!
ce covid est la source de tous les maux actuels et l’excuse parfaite et toute trouvée

nicolas bouchet

Véran, Delfraissy Marty tous des charlatans sans foi ni loi qui font de la manipulation de masse a des citoyens chloroformés aux médias d’information et n’ont plus aucun esprit critique.
en 2022 il faudra mettre ces crapules en prison si possible à vie.

patphil

responsables mais pas coupables diront les juges aux ordres

Lire Aussi