Corse : tout sursaut identitaire est le bienvenu

Publié le 4 décembre 2017 - par - 37 commentaires - 1 050 vues
Share

Le raz de marée nationaliste en Corse en irrite plus d’un, voyant dans ce vote protestataire une similitude avec la Catalogne indépendantiste et un début de dislocation de la République.

Il n’en est rien.

Et personnellement, ce vote me satisfait pleinement, à l’heure où nos élus bafouent chaque jour un peu plus notre identité et bradent notre patrimoine culturel.

Dans notre République en pleine décomposition morale, tout sursaut identitaire est le bienvenu !

Jamais les Corses ne demanderont leur indépendance. Non seulement la Corse n’est pas la riche Catalogne capable d’assurer  seule son développement économique, mais les Corses dans leur immense majorité veulent rester Français.

Administrée par la France depuis le traité de Versailles de 1768, ce n’est qu’en 1789 que la Corse fut pleinement rattachée à la France, à la plus grande fierté d’un peuple ne supportant plus d’être sous la coupe de la République de Gêne.

Voici ce qu’en disait l’Evêque de Bastia à l’époque :

« Il n’en est point, s’est écrié le digne Prélat, de plus beau nom que celui de Français, il désigne des hommes libres soumis volontairement, et inviolablement attachés au Souverain qu’ils se sont donnés. Les Corses font actuellement partie de cette Nation puissante, c’est l’héritage d’Abraham et d’Isaac qui leur est assuré. Que le Ciel en reçoive nos plus vives actions de grâce”.

Aujourd’hui, les indépendantistes ont cédé la place aux autonomistes et ont remisé bombes, fusils mitrailleurs et cagoules dans les placards. Ce qui n’empêche pas quelques règlements de comptes entre factions rivales ou entre individus réglant un différend privé.

Mais on est loin des 80 attentats de 2012 ou bien des années de clandestinité du FLNC, quand la violence atteignait des sommets avec le lâche assassinat du préfet Erignac en pleine rue.

L’abandon de la lutte armée décidé en 2014 a mis fin à des décennies de rébellion contre l’Etat français.

Ce renoncement à la lutte armée a permis aux nationalistes de ratisser toujours plus large, d’autant plus que les élus de droite ou de gauche n’ont jamais convaincu.

La Corse reste lourdement frappée par le chômage et la précarité.

Mais ce qu’il faut retenir, c’est que ce vote manifeste avant tout la volonté de défendre une identité, une culture et un mode de vie insulaires,  une fibre nationaliste à des années lumière du délabrement moral du continent, qui renie son histoire, oublie ses racines et dilapide son héritage culturel au nom du mondialisme et du “vivre ensemble”.

Si la France a décidé de disparaître, ce suicide collectif ne concerne pas les Corses.

Et je leur donne raison. Le renoncement permanent, la capitulation sans conditions, qui sont gravés dans l’ADN de nos élus, ne seront jamais acceptés par les Corses.

Le 28 juillet 2016, le FLNC adressait un message aux musulmans de Corse et aux jihadistes, les menaçant de représailles en cas d’attaque sur le sol corse.

Il  prévenait ainsi  les « islamistes radicaux de Corse que toute attaque de leur part déclencherait « une réponse déterminée, sans aucun état d’âme ».

Un langage clair, compris de tous, qu’on aimerait entendre à l’Elysée ou Matignon.

Quant aux  nationalistes  Gilles Simeoni et Jean-Guy Talamoni, ils soumettaient  à l’Assemblée “une résolution demandant à l’Etat de fermer les lieux de culte musulman constituant « des foyers d’influence salafiste », d’expulser les animateurs fondamentalistes de ces lieux et de renforcer la sécurité sur les sites de grande fréquentation”.

Aux yeux des islamistes, la France est devenue le ventre mou de l’Europe.

La France, oui, mais sauf la Corse !

D’ailleurs, quand Cazeneuve a voulu répartir dans toute la France les 10000 migrants de la jungle de Calais démantelée, il s’est bien gardé d’en envoyer en Corse.

Les Corses savent se faire respecter, à une triste époque où l’Etat a retiré toute autorité à ses policiers et même aux enseignants !

Et chacun se souvient de la vidéo de ce jeune Corse en colère, expliquant aux musulmans qu’ils n’étaient pas sur le continent et qu’ils ne feraient jamais la loi en Corse.

Une vidéo qui a fait le tour du monde après les évènements de Sisco.

Voilà pourquoi j’aime les Corses. Ils nous montrent le chemin du sursaut salvateur. Jamais les barbus n’imposeront leur loi.

Jacques Guillemain

Share
« les Corses dans leur immense majorité veulent rester Français. » Ils veulent tellement rester français qu’ils ont élu avec une vaste majorité des indépendantistes, qui ne demanderont pas l’indépendance parce qu’ils savent que l’avoir maintenant coulerait instantanément l’île. Ils ont voté pour un homme qui ose qualifier de prisonnier politique un homme condamné à la prison à perpétuité pour meurtre avec préméditation sur un homme, assassiné parce qu’il représentait l’État français. Oubliez votre naïveté: les corses ne se sentent pas français le moins du monde, ils ne veulent pas être français, ils n’aiment pas les français ni la France. Ils veulent… lire la suite
Même s’il y a un peu de vrai dans vos propos vous oubliez qu’il y a eu 50% d’abstentions et que ce vote représente 45% des votants, c’est à dire 45% de la moitié des électeurs corses….Si c’est cela que vous appelez une » vaste majorité. »….. Il est vrai aussi que les Corses en ont marre du laxisme français dans le contexte politique actuel. Et il est vrai aussi que les indépendantistes sont en minorité par rapport aux autonomistes . La Sardaigne par exemple est une région autonome et tout va très bien ainsi. Et ce que vous ne savez pas… lire la suite

Lisez ma réponse à Trafapa….

Prenons exemple sur la Corse et les Corses, face aux envahisseurs adeptes d’une religion barbare.

Ils faut faire la même chose en Savoie la Savoie libre et ont vide tout les migrants et demandeurs d asile par la force avec les merdes d associations

Je suis tout à fait d’accord .Les Corses peuvent être fiers de maintenir leur identité.
Il est nécessaire que les français du continent prennent comme modèle les Corses.
Je suis Breton et j’aimerais que les Bretons se fassent aussi respecter .D’ailleurs qu’attendent les Français pour réagir !

Entièrement d’accord ! Patriotes de tous pays, unissons-nous !

La Corse n’a aucun espoir de pouvoir vivre en autarcie ! Cela la sauve !!
Tout cela n’est que du bidonnage ! MAIS !
Arriver à « mélanger » 2 Départs et une Région est un fait d’arme essentiel !
63 élus et un mille feuilles réduit à une crêpe ? Chapeau !
Un modèle pour le Continent !

Votre bel enthousiasme fait plaisir, mais attention à la naïveté! L’indépendance de la Corse n’est en rien abandonnée par Talamoni et compagnie. De leur propre aveu, elle n’est que repoussée à dix ans. L’annonce de l’autonomie qui la précède est un miroir aux alouettes destiné à endormir les gogos.

Il n’y pas de suicide collectif il y a des collabos qui ont donné les Clés de la maison France aux islamistes.
Et si la France disparaît la Corse disparaitra aussi.

Les Corses sont admirables par leur volonté à se faire respecter. C’est un Peuple un peu à part qui ne veut pas disparaître. Sur le continent, nous devrions en faire autant. Vivent la Corse et ses habitants !

Vous etes intelligent Monsieur GUILLEMAIN, mais vos deux articles précédant n’ont pas emporté l’approbation de la majorité des commentateurs. Alors, tel un magicien, vous pondez un autre article pour détourner l’attention et reconquérir une place que vous contribuez à perdre avec cette attitude démagogique. Les « je retourne ma veste » comme une girouette, sont épouvantables… Très adroit, néanmoins, de votre part, ce subterfuge consistant à citer les CORSES pour faire passer « la pilule » de vos ex deux articles. Il n’y a pas de quoi en être fier, quand on sait le pouvoir de la manipulation, même sur les lecteurs de R… lire la suite

d’accord avec vous ,Boudry !

Vive la Corse, vive les corses !

Vouai . . . ils veulent bien mon pognon ; c’est ça l’autonomie . Et bien moi , je suis pour l’indépendance de la Corse , et bon débarras .

« ils veulent bien mon pognon » dites-vous…En 14 et en 39 le gouvernement français voulait bien la peau des Corses qui ont été très largement recrutés pour aller se la faire trouer, la peau… Et vous ne savez pas, bien sûr, que tous les Corses, même les pères de famille de plus de 6 enfants, partaient au front alors que les continentaux pères de famille nombreuse en étaient exemptés. Et en 44 le débarquement de Provence a été fait par l’armée d’Afrique qui comptait dans ses rangs 38000 Corses et quelques milliers de pieds-noirs en plus des indigènes.On a fait un… lire la suite

Point n’était besoin de recruter, l’armée était alors nationale; Les Corses sont allés faire la guerre comme les Auvergnats, lees Savoyards ou les Provençaux.

Vous ne répondez pas à ce que j’ai écrit sur les pères de famille nombreuse qu’on expédiait au front « plus que les autres » (c’était ça le propos) et vous ne semblez pas savoir ce qu’était l’armée d’Afrique, composée en grande partie de VOLONTAIRES. Les Corses ne se sont jamais débinés et la Résistance a eu lieu en Corse comme sur le continent. Ceci dit vous écrivez qu’ils ont fait la guerre comme les autres. Oui, je pourrais vous dire alors « comme les autres »mais on ne les a pas considérés comme les autres.On s’en sert quand on en a besoin mais… lire la suite
Je vous trouve bien indécent M. Guilemain ! vos deux articles précédents ont dévoilés – pour ceux qui en douté encore ! – votre vrai visage ! Celui d’un pasdamalgam, d’un pro – musul. En defendant l’islam, en le dissociant de l’islamisme, vous devenez un fossoyeur de la France ! Je vous attribué cette devise que vous ne pourriez renier  » plutôt musulman que mort  » Et vous osez encore proposer des articles ici ! Et je vous trouve bien culotté quand vous écrivez  » Si la France a décidé de disparaître, ce suicide collectif ne concerne pas les Corses.… lire la suite

Corse Matin du 7 novembre 2017 – Dans un article d’une page, le nouveau consul du Maroc à Bastia déclare : …il y a ici une forte communauté marocaine (environ 40 000 ressortissants marocains enregistrés au consulat).

oui , les marocains étrangers sont les plus nombreux. Je suppose qu’il ne parle que des étrangers !
la population corse approche les 300 000, je crois
Combien de musuls parmi cette population ?
Il y a quelques années la préfecture de Corse annonçait 42 milles musuls
C’est sans doute en dessous de la réalité.
Donc corses français musuls + immigrants musuls, ça fait déjà un beau paquet !
J’estime qu’on doit approcher actuellement 90 000 – 100 000 musuls en Corse

Oui. Seulement en Corse, les musulmans se tiennent à carreaux, ce qui n’est pas le cas sur le continent…

JE PARTAGE VOTRE ANALYSE ET AIME BEAUCOUP LA CORSE ET LES CORSES .NOUS SOMMES TRES BIEN RECUS .LEUR SURSAUT NATIONALISTE EST LA BONNE SOLUTION .
NOS REGIONS DEVRAIENT FAIRE DE MEME .

Les Corses ont repris confiance en leurs représentants indépendantistes depuis que la lutte armée des indépendantistes est terminée. La droite-gauche en Corse étant aussi décriée que sur le Continent. Il y a encore plus « d’envahisseurs » en Corse que sur le Continent en pourcentage de la population, et les Corses en ont marre, après les burkinis sur la plage l’an dernier, etc. L’exemple du 93, de Marseille ou de Calais est la démonstration de ce qu’il faut éviter à tout prix. Excellente nouvelle, cela donne espoir à de nombreux citoyens Français, villes et régions totalement hostiles à l’islamisation et invasion que… lire la suite
« « Il n’en est point, s’est écrié le digne Prélat, de plus beau nom que celui de Français, il désigne des hommes libres soumis volontairement, et inviolablement attachés au Souverain qu’ils se sont donnés. Les Corses font actuellement partie de cette Nation puissante, c’est l’héritage d’Abraham et d’Isaac qui leur est assuré. Que le Ciel en reçoive nos plus vives actions de grâce”. Pas possible ! il retardait le prélat ! ou bien écrivait-il cela juste avant le 14 juillet 1789. Parceque l’ Héritage D’ Abraham et d’ Isaac, le Ciel et les actions de grâce, je vous laisse deviner… lire la suite

Corse : les brigands indépendantistes solidaires des colons mahométans et de leur sacré islamique :

http://reconquete-republicaine.fr/post/2015/12/29/Corse-%3A-les-brigands-indépendantistes-solidaires-des-colons-mahométans%C2%A0et-de-leur-sacré-islamique

Corse, une machine de guerre contre l’unité nationale :

http://reconquete-republicaine.fr/post/2015/12/19/Corse%2C-une-machine-de-guerre-contre-l’unité-nationale

Attaque d’une salle de prière musulmane à Ajaccio : les dirigeants indépendantistes condamnent des « actes racistes » :

http://www.francetvinfo.fr/faits-divers/incidents-a-ajaccio/corse-les-dirigeants-independantistes-condamnent-le-saccage-d-une-salle-de-priere-musulmane_1239983.html

Bravo les Corses. Votre vote pour une autonomie plus grande, le respect de votre langue et son enseignement, la défense de votre littoral et la gestion de vos activités de part votre insularité sera un exemple pour d’autres régions françaises, je l’espère. Que les gens retrouvent des libertés locales qui leur feront davantage aimer leur grande patrie : La France incarnée par un descendant d’Henri IV !

Vous devriez lire les liens dePascal Olivier et les étranges prises de position des autonomistes indépendantistes
http://www.francetvinfo.fr/faits-divers/incidents-a-ajaccio/corse-les-dirigeants-independantistes-condamnent-le-saccage-d-une-salle-de-priere-musulmane_1239983.html

c’est pas compliqué la plomberie quand c’est bien expliqué ! Merci à vous et à madame Marianne B .

La Corse est la réplique, dans la réalité, du village gaulois d’Astérix, c’est à dire, le dernier bastion de résistance à l’invasion d’envahisseurs nuisible!

La comparaison est valable.

Pipeau ! Quand quelques vrais Corses sont allés secouer un peu le cocotier aux racailles, les indépendantistes et autonomistes en place au parlement corse ont condamné l’action :  » Attaque d’une salle de prière musulmane à Ajaccio : les dirigeants indépendantistes condamnent des « actes racistes » :
http://www.francetvinfo.fr/faits-divers/incidents-a-ajaccio/corse-les-dirigeants-independantistes-condamnent-le-saccage-d-une-salle-de-priere-musulmane_1239983.html
Les Talamoni et Siméoni font comme le gouvernement français : face aux muzz ils s’écrasent ! Il a bonne mine le village gaulois du populu corsu…

moi, ce vote m’a mis du baume au cœur.

moi aussi angora, je vais bientôt demander la NATIONALITE CORSE s’ils veulent bien me l’accorder – je précise que je ne suis pas une migrante !!!!!!!mais une corse de coeur, mes petits enfants et arrières petits-enfants qui y vivent et y vivent bien parce que droits dans leurs bottes nationalistes, c’est une vraie nation : respect des origines, des traditions, religieuses autant que culinaires ( le cochon corse fait de l’excellente charcuterie hummm) VIVE LA CORSE ET LES CORSES décidés d’être et de rester MAITRES CHEZ EUX
Coucou mes petits à très bientôt
Mayou

sur les produits d’origine corses, les Corses ont eux-mêmes des choses à dire. Quand la touche finale est en Corse, le poduit est réputé fabriqué en Corse, peu importe l’origine de la matière première, exactement comme sur le continent.
Sinon, combien de mosqu »ees en Corse, déjà?

il est vrai que toutes les origines de la charcuterie n’est pas in situ mais il faut connaître c’est tout!!!!!

Je l’espère avec vous, Jacques Guillemain, (« le sursaut salvateur où jamais les barbus n’imposeront leur loi »). Merci pour votre vision et vos articles.

wpDiscuz